La commune de Violay

Par André Chazot

Retour au sommaire

 

Violay, gros bourg situé aux confins de la Loire et du Rhône, sur la ligne de partage des eaux des bassins méditerranéen et atlantique est un village de "montagne" ; en effet l'altitude de la commune est comprise entre 532 m et 1004 m au mont Boussuivre, point culminant des monts de Tarare.

Le bourg, (alt : 830 m à l'église), est construit sur la D1 reliant Balbigny à Tarare et jouit d'une vue splendide sur la Plaine-du-Forez les Monts de la Madeleine, du Forez, du Pilat et du Vivarais.

***

Violay a une histoire très ancienne de par sa situation : point de passage entre les vallées de la Loire et de la Saône.

Les premiers écrits concernant la commune remontent à l'an 998 dans le cartulaire se Savigny où l'on parle de l'église de Violetys. Des découvertes récentes attestent que la région a été habitée dès la préhistoire : en effet des silex taillés ont été mis à jour dans la vallée de la Truche, puis du matériel Gallo-romain. Enfin subsistent des murailles en pierres sèches formant des enceintes qui semblent remonter au haut-Moyen-âge. Un mini-musée situé dans de merveilleuses caves voûtées renferme les trouvailles archéologiques.

Vient la période des fiefs et trois se partagent la commune : Noailly, Villette (dont subsistent les châteaux) et enfin Pelouzat.

La période de la révolution fut assez agitée à Violay dont les habitants étaient restés en grande majorité fidèles à leur curé, ce qui entraîna plusieurs interventions des troupes républicaines.

Violay compte aujourd'hui un peu plus de 1400 habitants qui vivent assez bien sur la commune grâce aux industries qui y sont implantées (fabrique de rideaux LINDER, Salaisons ROCHEBLEIN, grande surface de meubles VIOLAY-MEUBLES, transports routiers VALOIS).

***

Violay c'est bien sur le mont Boussuivre et sa tour Matagrin, où une table d'orientation à 360 permet de découvrir un panorama s'étendant des Alpes au Massif-Central. Mais Violay c'est aussi son terrain de pique-nique et ses belles forêts parcourue par de nombreux sentiers balisés (dont le GR7).

 

Retour au sommaire