Retour au sommaire général

dimanche 19 novembre 2017 à 7h 30.

On n'est même pas monté à 3° hier, le mercure a fait demi-tour à 2.9°. L'ambiance est restée grise tout au long de la journée.

Hier soir le mercure s'est payé une toute petite incursion sous 0°, il est ce matin revenu 1 degré au-dessus de la glace ; la journée ne sera pas bien différente de celle d'hier, peut-être aurons-nous 1 degré de plus cet après-midi ?

Demain matin les températures matinales seront similaires aux actuelles. Ensuite, le ciel s'éclaircira et laissera apparaître de belles séquences ensoleillées, les températures de l'après-midi seront ici redevenues de saison avec quelque chose comme 7 ou 8° ; la plaine du Forez alignera approximativement les mêmes valeurs tandis que val de Saône et plaine Lyonnaise devront probablement se contenter de 2 ou 4° au moins pire de l'après-midi.

Mardi nous ressentirons, au moins ici sur les hauteurs, un net radoucissement de l'air. Bien sûr la matinée sera encore fraîche mais le mercure pourrait toucher 10° l'après-midi sous le soleil. Comme la veille, il ne fera pas plus chaud en plaine du Forez, le Lyonnais baignera encore dans l'air frais (6-8° de maxi seulement).

Regain de douceur pour mercredi sous le vent de sud : les 15° ne semblent pas hors de portée non seulement en plaine du Forez mais aussi sur les reliefs jusqu'à 1000 m d'altitude ; il fera encore 3 ou 5 degrés de moins en banlieue Lyonnaise.

Jeudi le vent de sud se renforcera, nous aurons un peu moins chaud sur les hauteurs mais possiblement tout autant en plaine sous le vent (typiquement Andrézieux).

Vendredi le vent de sud ne faiblira pas, il fera encore très doux (entre 10 et 15° l'après-midi dans notre tranche 700-900 m).

samedi 18 novembre 2017 à 9h.

Le week-end arrive... et le ciel se couvre...

Aujourd'hui comme demain il ne faudra pas chercher le soleil : celui-ci restera bien caché, s'il nous fait une faveur ce pourrait être furtivement demain matin. La température de nos petites montagnes ne sera pas à la hauteur d'un mois de novembre, même sur le déclin : partons sur du 3 ou 4° au meilleur d'aujourd'hui et sans doute pas davantage demain après-midi ; tout ceci dans la tranche 700-900 m. La plaine n'aura pas bien moins froid : maximales inférieures à 10° même à Lyon. S'il tombe quelque chose ce week-end, ce sera trois gouttes de crachin dimanche soir.

Passons tout de suite à lundi où soleil et douceur devraient signer leur retour. En ce qui concerne la douceur, il ne faudra pas être trop exigeant pour lundi, celle-ci se remarquera toutefois sur les coteaux qui pourraient toucher 10° à condition d'être bien exposés. La plaine Lyonnaise et le Val de Saône ne bénéficieront probablement pas de cette amélioration thermique : ils resteront englués dans le brouillard ou, à défaut, l'air frais ( 4 ou 5 ° de maxi là-bas).

Mardi et mercredi ce sera plein soleil et pleine douceur. Le vent de sud aura peut-être du mal à raboter l'air frais stagnant dans les plaines mardi, il se renforcera sans doute mercredi et décanillera la pellicule froide de notre territoire. En pratique ce sera donc soleil du matin au soir et températures maximales pouvant toucher localement le 15° sur les bons coteaux. Gilles pourra donc apprécier sa sortie vélo du mercredi après-midi !

Jeudi le vent de sud pourrait devenir plus désagréable : en se renforçant il baissera un peu le thermostat des hauteurs mais augmentera celui des plaines sous le vent (Andrézieux pourrait alors vivre sa plus douce après-midi de la semaine, même avec un soleil moins généreux).

Vendredi la grande douceur tiendra le coup.

Cette belle semaine à venir ne nous apportera malheureusement pas la moindre pluie. On laissera donc filer une nouvelle semaine d'automne avec un pluviomètre rivé à 0 mm. A ce jour, Andrézieux n'a cumulé que 31.2 mm en novembre pour un total mensuel normal de 63.1 mm ; seule la moitié du chemin a été parcourue et, d'ici la fin de semaine prochaine, il ne restera à novembre que 5 ou 6 jours disponibles...

vendredi 17 novembre 2017 à 5h30.

Les brouillards sont montés vers 800 m hier et quelques versants (comme le nord du Pin bouchain) sont restés "pris" une bonne partie de la journée. Ici la température n'a pas fait d'excès (5.3° au plus haut) mais le soleil a juste eu quelques voiles de haute altitude comme contradicteurs. La plaine n'a pas eu autant de lumière ni de degrés, Andrézieux n'en a obtenu que 2.7° au moment le plus doux, Montmelas est passé assez près d'une journée sans dégel avec à peine 1° de maxi, notons encore le 1.5° d'Arthun, 1.8° de St Priest, 2.3° de Bron, 2.5° de Décines... alors que le col de la Loge dépassait +5°.

Actuellement il ne gèle pas sous abri ici : 1.6° ; en revanche on mesure -3.5° à l'Aubépin sur les monts du Lyonnais et +4.1° à Bard dans les monts du Forez.

Aujourd'hui bégayera la journée d'hier : frais ou froid en plaine sous les grisailles, un peu plus doux en montagne dans la lumière.

Samedi nous gagnerons quelques degrés l'après-midi (8 ou 9° au meilleur par ici) mais perdrons de la lumière à cause de nuages invasifs.

Dimanche ne plaira à personne : ni aux gens des plaines (fraîcheur), ni à ceux des montagnes (petite froidure et ciel couvert). Consolation : on évitera peut-être notre crachin/bruine dominical habituel...

De lundi à mercredi, le temps s'adoucira sur les hauteurs, les nuits pourraient en revanche demeurer gélives en plaine et dans les vallées. Pas de précipitations.

Novembre sera sur le point de s'achever, il y a fort à parier qu'il termine son exercice avec de nouveaux déficits pluviométriques... ce serait alors un second mois "hivernal" de gâché pour la reconstitution des nappes...

jeudi 16 novembre 2017 à 8h.

Surprise ce matin ! Andrézieux vient de battre son record journalier de basse minimale : -6.5° de mini (provisoire) pour -6.2° d'ancien record (en 1981)... J'avoue ne pas l'avoir vu venir celui-là... Toujours ce matin, la plaine du Forez enregistre des écarts thermiques assez importants, probablement dus à la présence ou l'absence de brouillard ; en effet, alors qu'Andrézieux établit un nouveau record de froid (record "simplement"  journalier), Arthun est à peine plongé dans le gel (-1.2° à 8h).

De l'autre côté des montagnes du Matin, l'agglomération lyonnaise enregistre pour la première fois de l'automne un gel à Bron (-2.3° de mini). Voici d'ailleurs, et c'est une exclusivité de la Météo à temps perdu, l'historique des dates de premier gel à Bron : . La date médiane est le 6 novembre, la plus précoce le 13 octobre (en 1922) et la plus tardive le 20 décembre (en 2002).

Si la plaine grelotte ce matin, la montagne se réchauffe et là ce n'est pas une surprise. On relève ce matin une température positive au col de la Loge (+2.0° à 7h), à la même heure, le poste du Sancy à 1660 m d'altitude affichait +3.3°.

Le brouillard recouvre la plaine du Forez (au moins dans le secteur de Feurs), on le retrouve transformé en nuages bas sur le bassin Roannais, nuages bas qui montent jusqu'au col du Pin Bouchain (côté nord). Le val de Saône ainsi que le Lyonnais sont aussi sous la tartine. Ici à Violay le ciel est clair (de ce côté de la ligne de partage des eaux) et la température, proche de 0°, nous montre que nous ne sommes pas très loin de la couche chaude. La neige tombée dans la nuit de dimanche à lundi a certes disparu des versants ensoleillés mais n'a  pas beaucoup fondu dans les envers au-dessus de 800 m.

La suite de la semaine n'est pas douce à espérer, surtout en plaine. Les gelées y seront quotidiennes et les brouillards, parfois récalcitrants, rendront les journées trop fraîches. Une couche froide est en train de se former dans les bas-fonds de l'atmosphère : même si les brouillards se dissipent, le fond de l'air demeurera frais, l'après-midi, en plaine. Sur les hauteurs situées au-dessus de la strate froide, nous aurons (aujourd'hui et demain) une excellente visibilité, un air sec, une lumière optimale et quelques degrés de plus.

mercredi 15 novembre 2017 à 8h.

Le ciel nous a montré hier après-midi de belles volontés à l'éclaircissement, ce matin il a réussi sa métamorphose. L'ambiance est froide (-2.5° actuellement) et ce type de température matinale devrait être assez banale lors du reste de la semaine. Les zones hors-gel de ce matin sont, sans surprise, l'agglomération lyonnaise, le val de Saône, une partie de la plaine du Forez et du bassin Roannais mais aussi, curieusement, le poste de Bard qui affiche +2° à l'instant. Les grisailles sont présentes sur le val de Saône, dans la vallée de la Brévenne à Sain Bel, elles ne semblent pas bien épaisses et devraient arriver à s'évaporer en cours de journée.

Aujourd'hui la lumière inondera les montagnes, aussi petites soient-elles ; l'ambiance ne se réchauffera guère, il faudra probablement se contenter d'un petit 10° en plaine au meilleur de la journée et de 3 ou 4 degrés de moins vers 800 m.

Demain jeudi nous revivrons à peu près le même déroulé qu'aujourd'hui : gelées matinales (plus généralisées en plaine que ce matin) suivies d'une journée ensoleillée mais frisquette à basse altitude.

Vendredi n'apportera pas de réel changement, les hauts coteaux (au-dessus de 1000 m) se sortiront à peine du gel, celui-ci se concentrera davantage en plaine ainsi que sur les plateaux. On peut espérer quelques petits degrés de plus l'après-midi de manière à toucher ou effleurer 9-10° vers 800 m d'altitude, on n'aura pas plus chaud en plaine.

Samedi les nuages sont en mesure de revenir, ils ne seront toutefois pas porteur de pluie. La température de l'après-midi souffrira du manque probable d'ensoleillement, il ne faut pas s'attendre à bien plus de 5-7°, vers 800 m, au meilleur de la journée.

Dimanche dupliquera samedi : ciel probablement couvert et température fraîche, sans grande amplitude entre le matin et l'après-midi.

Vu comme se goupille le temps, il ne faut sans doute pas attendre la moindre goutte avant au moins une huitaine...

mardi 14 novembre 2017 à 7h 30.

Il est finalement tombé 33.8 mm depuis vendredi dernier ; c'est une très belle pluie au regard de celles des environs : 17 mm à Montmelas, 14 mm à Andrézieux, 13 au Breuil et Satolas, 10 à Bron, 6 à Sain Bel, 4 mm à Bard et Arthun. Hier, d'après les webcams, il y avait plus de neige à la tour Matagrin (environ 5 cm) qu'à Chalmazel 1480 m.

Après la froide journée d'hier (1.0° de maxi et pas de soleil), nous devrions aujourd'hui récupérer quelques degrés. Les nuages bas tiendront la matinée, on peut ensuite espérer de plus ou moins timides incursions ensoleillées. Pas de précipitation.

Demain l'atmosphère commencera à se stabiliser avec la décroissance du vent, la couche froide débutera sa formation et c'est vers 800 m qu'elle établira son sommet ; il faut donc s'attendre, demain matin, à de bonnes gelées aux environs de cette altitude. En journée, seule la plaine de l'Ain et peut-être le val de Saône seraient en capacité de conserver les brouillards, ailleurs le soleil brillera généreusement, surtout en montagne.

Jeudi le vrai calme sera instauré, il fera plus doux sur nos "hautes" montagnes (au-dessus de 1000 m) qu'en dessous où les gelées nocturnes ne faibliront pas. Soleil présent et abondant.

Vendredi matin les inversions thermiques seront en mesure d'afficher des écarts de l'ordre de 10°, la journée se déroulera ensuite dans le calme et sous la belle lumière.

L'ambiance fraîchirait de nouveau pour samedi et dimanche, les températures redevenues froides pour l'époque de l'année ne seraient toutefois pas accompagnées de précipitations... à vérifier.

lundi 13 novembre 2017 à 5h 30.

Notre temps agité (il est tout de même tombé ici un peu plus de 25 mm depuis vendredi matin) prend fin. L'ambiance s'est brutalement refroidie hier avec l'arrivée du grain, nous sommes passés de 9° à 16h30 à 2° à 18h10 , quelques bourrasques de grésil-pluie-neige sont venues tambouriner sur les vitres. L'anémomètre de Météo France du poste des Sauvages (planté sur la crête du Pouet à 830m d'altitude) a enregistré plusieurs rafales supérieures à 100 km/h dont une à 119. Les flocons sont arrivés plus tard....

Ce matin le décor est blanc, la neige accroche de partout, même sur le goudron. Nous ne constaterons pas de réelle amélioration aujourd'hui qui restera une journée hivernale de bout en bout : ciel bâché et chutes de neige faibles au moins en matinée, il ne devrait pas dégeler au sommet de la commune à 1000 m d'altitude. Vent soutenu de nord ouest.

Demain matin les gelées épargneront peut-être la plaine, elles seront faibles mais généralisées au-dessus de 600 m environ. En journée, on peut espérer quelques percées ensoleillées. Températures maxis du même ordre que celles de la veille.

Mercredi matin le froid descendra en plaine où il occasionnera des gelées (possiblement sévères dans les trous à froid sous un ciel dégagé). La journée nous offrira probablement du plein soleil sur les hauteurs.

Jeudi matin l'ambiance sera plus douce en altitude qu'en bassitude. Où se situera la limite haute de la couche froide ? possiblement vers 800 m. Soleil en montagne du matin au soir, brouillards plus ou moins tenaces dans la couche froide. Le vent, apaisé, tournera doucement au sud.

Vendredi poursuivra sans doute l'œuvre de jeudi : temps calme, très doux au-dessus de la couche froide et... froid dans la couche froide (sinon on ne l'appellerait pas la couche froide...).

Après les avis divergent, autant laisser passer quelques jours avant de s'avancer dans des hypothèses plus ou moins hasardeuses.

Une fois passés les quelques flocons d'aujourd'hui (gouttes sous 500 m), nous ne verrons plus traces de précipitations avant... la semaine prochaine ?

 

dimanche 12 novembre 2017 à 7h 30.

D'accord il faut qu'il pleuve, mais pas QUE les week-end tout de même !

Les "petites pluies persistantes" d'hier n'ont pas sévi que l'après-midi et la soirée : elles ont décidé de débuter le matin, histoire de pouvoir persister un peu plus longtemps... D'ailleurs elles n'ont pas tout à fait fini de persister ce matin... On a ici 13.3 mm au rapport de 7h, c'est une belle ration, bien supérieure à celles des environs (4.8 à Andrézieux, 0.6 à Arthun, 0.4 (! tu confirmes Ludo ?) à Bard, 3.8 à Bron, 1.6 à Sain Bel, 5 au Breuil, 8 à Montmelas).

Aujourd'hui on devrait avoir un bon bout de sec : jusque vers 16h pour les Bayerots, et 18h pour les Pétribociens. Cet après-midi, la pluie ne sera ni petite ni persistante : elle sera battante mais brève ; sur les sommités ouest-Foréziennes, la neige prendra très vite le relais et blanchira à la tombée de la nuit. Ici à Violay, tablons sur de bonnes bourrasques neigeuses vers 17h30 ou 18h. Cette pluie arrivera accompagnée d'un grand vent de nord-ouest (rafales proches de 70-90 km/h sur les points hauts).

La nuit suivante verra le froid s'intensifier et les petites chutes de neige... persister.

Demain matin sera bien propre sur lui : gris-blanc au-dessus de 600-800 m. En journée, les floconnets auront la capacité de descendre vers 300 m d'altitude. La limite de non dégel planera entre 800 et 1000 m.

Mardi matin quelques gelées généralisées laisseront place à une journée redevenue sèche. On ne va pas aller jusqu'à prévoir le soleil... ce ne serait pas sérieux... on va laisser le temps au ciel de se dégager tout doucement.

Mercredi jeudi vendredi la belle lumière est en mesure de revenir en montagne, les nuages sont capables de s'accrocher en plaine. A quel échelon se situera l'interface brouillard-soleil ? eh bien je vous le demande...

Refroidissement pour le prochain week-end ?

samedi 11 novembre 2017 à 8h 30.

La relative douceur est revenue, ou plutôt les gelées ont disparu ; la bruine d'hier après-midi et soir ont donné 3.2 mm.

Aujourd'hui on ne verra toujours pas le soleil, la matinée s'écoulera au sec puis des petites pluies persistantes sont envisagées cet après-midi ainsi que la nuit prochaine.

Demain dimanche nous pourrions bénéficier d'une courte accalmie (peut-on parler d'embellie ?) lors de la matinée. Ensuite, en cours d'après-midi, une nouvelle descente pluvieuse nous viendra du nord, elle sera suivie par un air plus frais qui transformera la pluie en neige de plus en plus bas. Ici à Violay nous devrions voir 1 ou 2 flocons en fin d'après-midi.

Lundi matin, après une nuit froide ponctuée de possibles chutes de neige faibles mais persistantes, le décor aura peut-être viré au gris au-dessus de 500-800 m. L'ambiance de la journée ne s'échauffera pas, la barrière de non dégel planera aux alentours de 1000 m.

Mardi matin les gelées seront généralisées à toutes les altitudes. Les flocons auront complètement déserté le ciel. L'ambiance restera froide. Le bilan pluviométrique des 3 jours passés avoisinera 15 mm.

Mercredi et jeudi : radoucissement en montagne, pas forcément en plaine où les températures matinales devraient encore se situer "sous la glace". Pas de précipitations.

vendredi 10 novembre 2017 à 5h 30.

Elle lui a effectivement ressemblé comme deux gouttelettes de brouillard à mardi cette journée d'hier : brouillard du matin au soir et 0.9° au meilleur du thermomètre. Les arbres sont restés givrés au-dessus de 870 m environ.

Aujourd'hui vendredi nous devrions revoir un peu de lumière, peut-être même quelques minutes de soleil s'il passe la tête entre deux nuages. Les températures remonteront de plusieurs degrés (environ 5-6° au meilleur par ici) mais ne seront toujours pas au niveau saisonnier. Cet après-midi, une ou deux gouttes pourront tomber ici ou là.

Samedi le fond de l'air se réchauffera en montagne, la seconde partie de journée nous réserve de la pluie à toute altitude. Les températures maximales de la tranche 700-900 m plafonneront entre 8 et 10°.

Dimanche sous un grand vent d'ouest, quelques résidus pluvieux ont l'air de vouloir s'attarder sur le secteur. La montagne se refroidira brutalement en cours de journée et les flocons reprendront le dessus à des altitudes de plus en plus basses (rares averses de neige faible par ici entre la fin d'après-midi et le début de soirée). Le vent prendra une composante nord sans beaucoup faiblir. Le cumul de ces précipitations (de vendredi soir à lundi matin) pourrait avoisiner 10-15 mm dans le coin.

Lundi tout le monde aura froid. Quelques inoffensives floconnades  descendraient jusque vers 300 m d'altitude, le décor pourrait vaguement et temporairement griser au-dessus de 500-600 m. Altitude de non dégel proche de 800 m.

Mardi sera un peu moins froid que la veille mais encore largement sous les normales d'une mi novembre. Fin des précipitations.

Mercredi ajoutera encore quelques degrés, juste ce qu'il faut pour rentrer dans les clous saisonniers. Toujours sec.

Jeudi-vendredi : douceur très relative envisagée. Pas de pluie.

Mine de rien, la sécheresse profonde continue ; ce n'est pas la dizaine de millimètres (présumés !) de ce prochain week-end qui fera revenir les sources...

jeudi 9 novembre 2017 à 7h 30.

Hier après-midi nous avons pu bénéficier de quelques agréables plages ensoleillées, soleil qui n'a pas été suffisant pour dégriser les résineux sommitaux du sommet nord de la commune (entre 950 et 1000 m).

Ce matin, quelques traces de neige sont visibles sur les végétaux et les toits orientés au nord ; il fait -0.4°, nous sommes dans les nuages (ou le brouillard, c'est pareil).

Aujourd'hui ressemblera un peu à mardi : très froid (pour la saison) l'après-midi (maxi de l'ordre de 2 ou 3° si aucun rayon de soleil n'arrive à percer la carapace) et probablement une tartine nuageuse au dessus de nos têtes jusqu'à ce soir.

Demain vendredi nous obtiendrons quelques degrés de plus, mais le ciel devrait encore rester bien chargé. Maximales de l'ordre de 6 ou 7° à nos altitudes voisines de 800 m.

Samedi le fond de l'air poursuivra son radoucissement,  la pluie (à toutes nos altitudes) débarquera en cours de journée. Après-midi maussade à la température juste de saison. La quantité de pluie attendue pourrait se situer aux pourtours de 10 mm.

Dimanche matin quelques gouttes nous seront encore réservées, le fond de l'air fraîchira en journée au point de ramener la limite pluie-neige sous 1000 m vers le soir. Le vent de nord-ouest reprendra vie en fin de journée.

Lundi sera une journée hivernale pour tout le monde : non dégel aux alentours de 1000 m et flocons possibles jusque vers 300 m d'altitude (pour quoi pas plus bas ?).

mercredi 8 novembre 2017 à 7h 30.

Elle n'a pas volé son statut de journée froide celle d'hier : vent, brouillard et seulement 1.2° au maximum... Une bruine floconneuse est tombée sur le soir pour ajouter la touche finale au tableau.

Aujourd'hui on y voit plus clair, c'est déjà ça. L'ambiance est presque aussi froide qu'hier (0.2° sous abri) mais on aura 1 ou 2 degrés de plus cet après-midi. La zone neigeuse actuellement présente sur le centre du Massif Central ne devrait pas basculer jusqu'à nous, les monts du Forez feront barrage : ils blanchiront du côté auvergnat et resteront à peu près secs du côté ligérien. On ne peut toutefois pas exclure quelques flocons ou gouttes en cours de journée.

Demain matin la douceur ne sera pas au rendez-vous : il fera environ 0° vers 800 m d'altitude et quelques flocons insignifiants pourront voler ici ou là au dessus de 500 m environ.

Vendredi la masse d'air entamera un lent et faible radoucissement, celui-ci sera plus sensible en montagne qu'en plaine. 3 gouttes pourront tomber le soir.

Samedi la douceur juste de saison sera revenue ; malheureusement pour les amateurs de plein air, la pluie pourrait bien elle aussi être de la partie.

Dimanche verra le thermomètre retomber, entraînant avec lui la limite goutte-flocon aux alentours de 500-1000 m en soirée.

Lundi le froid n'épargnera personne, 3 flocons pourront être remarqués en plaine.

mardi 7 novembre 2017 à 6h 30.

Trois journées froides nous attendent... avant les suivantes.

Aujourd'hui nous ne recevrons ni pluie ni neige, seul le vent se contentera de maintenir l'aspect hivernal.

Demain mercredi quelques gouttes ou flocons devraient nous concerner plutôt en seconde partie de journée. rien de significatif mais toujours ce vent de nord associé à des températures froides pour l'époque de l'année (maximale aux alentours de 3° par ici).

Jeudi n'apportera pas de redoux, la journée sera cependant sèche.

Vendredi sortira légèrement du lot en proposant un après-midi un peu moins hivernal.

Samedi pourrait accueillir le retour de quelques gouttes, la température redeviendra acceptable mais encore inférieure aux normes de saison.

Ce relatif redoux ne tiendra pas la journée de dimanche : il fera de nouveau froid le soir.

Lundi le froid sera de nouveau généralisé et quelques flocons seraient en mesure de descendre en plaine.

lundi 6 novembre 2017 à 5h 30.

Voilà, les premiers flocons de la saison sont effectivement tombés hier après-midi (ainsi qu'en tout début de nuit) à la faveur de quelques averses. Ils arrivent à peu près à la date habituelle (très variable il faut le dire : entre le 13 septembre (en 98) et le 19 décembre (en 94)). De 1990 à 2016 (27 ans donc), la date moyenne de l'apparition de ces 1ers flocons ici à Violay est le 2 novembre ; le 6 novembre pour la date médiane.  Les nouvelles données de cette année ne vont donc pas chambouler ces moyennes. Voyez ici pour toutes les dates précises. On rappelle qu'une journée est qualifiée "avec chute de neige" s'il tombe quelques flocons, la tenue au sol n'est pas nécessaire.

La journée sera évidemment froide, même très froide (pour la saison!) en ce qui concerne la température maximale qui ne s'éloignera pas beaucoup de 3 ou 4°. Quelques menues averses de pluie froide ou de neige (limite vers 600-800 m) sont envisageables, principalement dans l'après-midi.

Demain le vent de nord ne désarmera pas. Les températures seront voisines de celles d'aujourd'hui, il ne tombera plus rien.

Mercredi verra le retour d'une petite pluie ou neige. La limite entre les deux états (qui ne sont pas des nations) flottera vers 700-900 m. Journée froide donc aussi.

Jeudi n'apportera rien de plus, surtout pas des degrés.

Vendredi samedi : petit redoux, on n'arrivera sans doute pas à retrouver les normales de saison.

Dimanche-lundi-mardi ? probablement du froid...

dimanche 5 novembre 2017 à 7h 45.

La pluie tant attendue a été relativement pingre au final, seule l'agglomération lyonnaise semble avoir tiré son épingle du jeu puisqu'on relevait à 7h un cumul (arrondi au millimètre le plus proche) de 21 mm à Soucieu, 31 à Bron, 37 à St Exupéry. Ailleurs : 17 mm à Andrézieux, 15 à Aveize, 12 au Breuil, seulement 10.6 ici à Violay. Quelques coups de tonnerre ont été perçus hier en fin d'après-midi sur le Stéphanois.

Le fond de l'air s'est bien refroidi sur les hauteurs : ici le vent de nord-ouest souffle en rafales, les anémomètres "Piou-Piou" donnent : pointe à 76 km/h aux Sauvages, 72 km/h au Plat du Mont à St Forgeux, 50 km/h à la tour Matagrin (anémomètre très mal placé). Il fait actuellement 3.5°.

La pluie est donc finie, le vent non. La matinée verra les nuages bas se déchirer en dessous de 1000 m, il ne fera certes pas soleil mais la visibilité sera correcte. Cet après-midi, nous pourrions recevoir ici quelques menues averses en provenance du nord ouest, elles seraient en mesure de nous jeter du grésil ou des flocons mouillés dans notre épaisseur 700-900 m. Sur les monts du Forez et madeleine, les petites chutes de neige seront plus continues, les hautes chaumes blanchiront ou griseront avant ce soir.

Demain matin le thermomètre sera au plus mal ; au lever du jour (ou même un peu avant) on pourrait voir un paysage vaguement grisé au-dessus de 700-800 m. Quelques faibles averses floconneuses (limite pluie-neige vers 500 m) sont envisageables le matin. L'après-midi devrait être sèche mais bien froide à cause de ce vent de nord (pointes à 60-70 km/h sur les lieux exposés). Maximales inférieures à 5° vers 800 m.

Mardi accalmie : pas de précipitations (ou alors insignifiantes), un vent de nord-ouest sur le déclin mais encore bien présent et un thermomètre presque aussi bas que la veille (5-6° au meilleur vers 800 m).

Mercredi 3 gouttes ou 2 flocons sont possibles. Températures sans grand changement.

Jeudi : maussade et toujours aussi frais pour la saison.

Vendredi samedi : possible redoux qui peinerait à nous ramener une température de saison.

samedi 4 novembre 2017 à 8h 30.

Le vent de sud nous a assuré ici d'une nuit particulièrement douce, il fait 11.5° présentement. En plaine les températures sont très contrastées (là où le vent de sud rabote, il fait chaud), par exemple à 7h on avait : 5.0° à Arthun, 7.2° à Feurs, 7.3° à Sain Bel, 7.5° à St Georges de Reneins, 7.7° au Breuil, 11.3° à Andrézieux, 15.8° (!) à Bron.

Aujourd'hui la pluie arrive, depuis le temps qu'on l'attend celle-là ! Dès ce matin, quelques foyers précipitants naissent ça et là, ils sont pour l'instant bien peu nombreux, isolés et éphémères. C'est plutôt cet après-midi que le temps tournera à la pluie, il faudra peut-être même attendre la soirée pour voir nos deux départements entièrement sous la douche. L'atmosphère sera instable, 1 ou 2 coups de tonnerre ne sont pas exclus.

Durant la nuit, la pluie poursuivra son travail et ce n'est que demain dimanche vers 7-9h qu'on en aura fini avec le plus gros. Les pluviomètres indiqueront alors 10-20 mm pour les moins fournis (roannais), 40-50 mm pour les plus gavés (agglo lyonnaise). La 20ème marche de Violay pourra donc débuter au sec, à condition de ne pas venir trop tôt (il pourrait encore pleuvoir à 7h45). La matinée devra supporter une belle couverture nuageuse puis le soleil est en mesure de nous expédier quelques rayons au travers des fissures. Le vent de nord-ouest ne fera pas de cadeaux aux crêts, à la mi journée, le thermomètre ne dépassera pas 4-5° sur les points hauts (3° à la tour Matagrin). Dans le courant de l'après-midi, l'instabilité se reformera un peu et nous verrons alors défiler des averses a priori peu nombreuses. Le refroidissement aidant, ces ondées seront composées de pluie mêlée à du grésil vers 600-800 m et possiblement de neige au-dessus.

Lundi l'ambiance nous fera penser que l'hiver arrive. Avant le lever du jour, quelques giboulées neigeuses pourraient être en mesure de griser temporairement le paysage sur nos plus hautes sommités (800-1000 m) et les flocons descendront mourir possiblement jusque vers 500 m d'altitude. La journée se déroulera principalement dans la grisaille sous un vent de nord refroidissant. Maximales de l'ordre de 3° ici à Violay, non dégel aux alentours de 1000-1200 m.

Mardi matin les thermomètres ne se seront pas remis du coup de froid, ils seront ratatinés vers 0° à notre altitude violaysienne. Journée un peu moins froide que la veille, pas de précipitations.

Mercredi nous reperdrons les petits degrés gagnés mardi. Une perturbation devrait nous aborder et jeter des flocons au-dessus de 600-800 m. Températures maxis dans les chaussettes : pas bien plus de 3° à 800 m.

De jeudi à samedi l'ambiance peinera à s'extirper des bas-fonds thermiques dans lesquels elle se sera engluée. Nous assisterons donc à un très lent radoucissement qui, a priori, ne serait pas capable en trois jours de nous ramener à la saison.

vendredi 3 novembre 2017 à 8h 30.

Les inversions de ce matin atteignent la dizaine de degrés, par exemple entre Arthun (-0.5°) et ici (10°).

La journée en route sera plus ensoleillée que celle d'hier, les températures monteront aux alentours de 18-20° dans les meilleures plaines.

Demain samedi il pleuvra, enfin. La matinée verra le ciel se charger de nuages mais il ne pleuvra pas, les gouttes débarqueront en cours d'après-midi et c'est surtout entre 18 et 21h que le gros devrait tomber. On peut s'attendre à de fortes précipitations entre St Etienne et Lyon (possiblement 30-40 mm en quelques heures), ailleurs les abats seraient plus mesurés mais tout de même significatifs (de l'ordre de 10-20 mm d'ici dimanche matin).

Les pluies pourraient s'attarder jusqu'à dimanche vers 7-9h puis on est en droit d'espérer la cessation complète en journée. La 20ème marche de Violay pourra probablement se dérouler au sec mais sous la fraîcheur pimentée par un bon vent de nord-ouest. En fin de journée, quelques éventuelles menues averses sont en mesure de se produire, elles donneraient alors les premiers flocons mouillés de la saison au-dessus de 800-900 m.

Lundi matin l'ambiance sera hivernale, si on n'a pas eu nos premiers flocons dimanche soir, alors on les aura lundi matin ; ces floconnades sans prétention (pas de tenue au sol) s'abaisseront probablement vers 600-700 m ; en dessous, ce sera averses de pluie froide.

Mardi matin nous aurons encore perdu quelques degrés, il gèlera faiblement dans notre tranche 700-900 m. En journée le soleil arrivera peut-être à placer quelques rayons entre deux nuages, ce sera toutefois insuffisant pour nous ramener les températures à la saison.

Mercredi remettra la nappe de nuages, quelques pluies froides ou flocons (limite aux environs de 1000 m) sont envisageables.

La suite de la semaine n'est pas très bien cernée, on doit toutefois attendre un temps très frais pour la saison ; même si les gouttes sont quotidiennes, elles de semblent pas capables de cumuler beaucoup de millimètres.

la compilation des quelque 1723 photos de la webcam de la tour Matagrin (sommet de la commune) : du 1er juin 2016 au 9 août 2017.

jeudi 2 novembre 2017 à 8h 30.

Comme présumé, il n'y a guère que dans les trous à froid qu'il a gelé cette nuit, on note juste une température négative à Arthun (-0.9°) qui s'est produite vers 3h du matin alors qu'il faisait +8.5° ici à Violay. En revanche, la température d'hier après-midi n'est pas arrivée au niveau escompté : seulement 12.2° au meilleur ici, j'attendais un peu plus...

Aujourd'hui comme demain nous poursuivons notre chapitre douceur. La lumière devra, principalement aujourd'hui, surmonter quelques obstacles de haute altitude plus ou moins épais avant de nous parvenir ; le ressenti global nous fera ranger ces deux journées parmi les belles de novembre. Les températures maximales tourneront autour de 13-15° vers 700-900 m et 17° en plaine.

Samedi la douceur ne s'en ira pas, elle nous gratifiera même peut-être de la plus haute maximale de la semaine, sans doute proche de 18° en plaine. Les nuages seront plus présent et surtout moins "stratosphériques" que les actuels. S'il fait très doux en plaine, ce sera grâce au vent de sud en net regain de forme. Les premières gouttes, disparates, pourront être vues en début d'après-midi mais c'est surtout en milieu de celui-ci que la perturbation entrera franchement dans notre domaine.

Enfin de la vraie pluie !

Il est encore difficile de cerner avec précision (enfin disons la précision habituelle...) les cumuls attendus, j'expose dans la suite le scénario "favorable" à savoir celui le plus productif.

Samedi donc, les pluies seront localement soutenues et ce jusqu'en soirée. La vallée du Gier ainsi que le pays mornantais semblent particulièrement exposés à ces remontées de sud ; comme le sol desséché risque d'être, au moins dans un premier temps, assez imperméable aux potentielles pluies drues, quelques ravinements ou débordements sont à redouter. Une pause se dessine pour la nuit de samedi à dimanche, d'ici là, les pluviomètres les plus gavés (a priori du côté de St Chamond, Givors, Mornant, Lyon) pourraient atteindre ou dépasser les 40-50 mm. Ailleurs, un minimum syndical de 10-15 mm semble non négociable.

Dimanche matin, après le cessez-le-feu nocturne, la pluie reviendra, froide. La neige tombera sur les monts du Forez dès le lever du jour, les hautes chaumes blanchiront avant midi. Cette seconde salve ne sera très probablement pas autant fournie que la précédente mais cependant largement suffisante pour, une nouvelle fois, nous massacrer un dimanche. Ici à Violay et plus largement au-dessus de 700-800 m dans nos montagnes méridiennes d'entre Lyonnais et Maconnais, les premiers flocons mouillés de la saison pourraient se faire voir aux alentours de la mi journée. L'après-midi ne nous apportera aucun degré supplémentaire, les pluies, disparates, tomberont ici et là, la limite pluie-neige flottera entre 700 et 900 m. Pour conclure l'ambiance hivernale, le vent de nord-ouest sévira (pointes à 50 km/h sur les lieux exposés).

Lundi ça ne s'arrangera pas sur le plan des températures : limite goutte-flocon possiblement sous 500 m au lever du jour et vent de nord particulièrement en forme. Les précipitations seront terminées, si nous apercevons quelques flocons ou gouttes en matinée, il s'agira d'attardés, ils ne passeront pas les barrières horaires et seront éliminés. Lundi pourrait être sans dégel à des altitudes très basses pour la saison : aux alentours de 1100-1300 m.

Ensuite on n'y voit plus très clair, j'allais dire "on n'y voit goutte" mais non, on ne plaisante pas avec la pluie cette année... si vous tenez tout de même à savoir la tendance actuellement à la mode, ce serait fraîcheur.

mercredi 1er novembre 2017 à 8h 15.

Octobre est fini, on n'avait donc jamais vu un tel mois aussi sec, à Andrézieux, depuis au moins 1946 (et probablement 1921) : son ridicule cumul de 5.2 mm efface donc le 10.8 mm d'octobre 1967. Tous mois confondus, cet octobre est le 7ème plus aride depuis au moins avril 1946. Outre la sécheresse, il a été aussi marqué par une insolation largement supérieure à la norme : 186 h à Andrézieux, c'est beaucoup mais pas exceptionnel, il suffit de remonter à celui de 2001 pour avoir encore plus de lumière : 196 h. Toujours à Andrézieux, la température moyenne d'octobre 2017 est conforme à la normale (12.9° pour 12.6° de normale), la moyenne des maximales est évidemment très élevée (19.7° pour 17.1° de normale, assez loin toutefois des 21.0° de 2001) mais celle des minimales accuse un net déficit (6.1° pour 8.0° de normale). La moyenne mensuelle de ses amplitudes quotidiennes atteint un niveau remarquable : 13.6° (normale 9.1°), il faut remonter à 1971 pour voir plus élevé (lors d'un mois d'octobre).

Ce matin le sol est de nouveau gelé mais le zéro degré n'est pas entré dans l'abri à 2m du sol, il ici fait présentement 3.5°. La plaine du Forez ainsi que les vallées beaujolo-lyonnaises enregistrent quant à elles une nouvelle gelée : -3.3° de mini nocturne à Arthun, au plus* -2° à Feurs, -1.4° au Breuil, -1.1° à Sain Bel. Il n'a manqué que quelques dixièmes pour faire de cette Toussaint le premier jour avec gel à Bron : +0.3° de mini. Plus haut, Sancy1660 affiche déjà +9.0°, il faisait 7.6° à 7h au col de la Loge mais -3.3° à St Just en Chevalet.

Nous sommes rengagés vers une belle journée. Le vent a viré au sud, il est tellement discret qu'on ne le ressent pas. Nous conserverons donc de la jolie lumière toute la journée, lumière juste tamisée par un voile d'altitude. Les températures de l'après-midi dépasseront, en montagne, celles d'hier de plusieurs degrés : une quatorzaine de degrés par ici sur les bons coteaux vers 800 m d'altitude, possiblement 17° sous le tout petit vent à Andrézieux. La plaine lyonnaise et le val de Saône ne dépasseront probablement pas 12-13°.

Jeudi et vendredi proposeront le même type de temps qu'aujourd'hui à savoir une ambiance lumineuse, des gelées matinales en nette régression (elles ne se rencontreront plus que dans les trous à froid) et des températures maximales de l'ordre de 15° dans notre tranche 700-900 m. En plaine, le thermomètre ne montera pas bien plus haut que sur les collines.

On peut toujours se tromper à 4 jours d'échéance (et même à moins !) mais il semble ENFIN que l'on tienne notre bonne pluie pour le prochain week-end. La quantité en ligne de mire, jaugée à "10 mm ou plus" dans l'édito d'hier, est toujours d'actualité, la fourchette 10-20 mm apparaît pour l'instant raisonnable. Le problème actuel est de cerner la date précise d'arrivée de cette onde... On hésite encore entre samedi après-midi et la nuit de samedi à dimanche.

L'enjeu est de taille pour la 20ème marche de Violay qui, si la première option est retenue, pourrait sauver les meubles dimanche.

Patientons encore un peu, on devrait en savoir un peu plus long demain ou après-demain.

L'autre événement prévu pour la journée de dimanche est l'arrivée d'un air plus froid (là encore on ne sait pas exactement quand : vers midi ou sur le soir ?) qui serait en mesure, outre de jeter un froid ce qui semble bien normal, de jeter aussi quelques flocons dans le secteur. Prévoyons donc, dimanche après-midi ou soirée, d'accueillir les premiers flocons de l'automne dans notre couche 700-900 m.

 

*  je ne dispose que des relevés horaires pour Feurs, c'est-à-dire des relevés lors des heures rondes ; d'où l'expression "au plus" lorsque je parle de minimales négatives. Le minimum de cette nuit s'est peut-être établi à -2.3°, et -2.3 est plus petit que -2.

mardi 31 octobre 2017 à 8h 15.

Le premier gel (sous abri) de la saison est arrivé cette nuit : -1.2° de mini à la station automatique. Conformément aux supputations, ce gel est relativement généralisé, seuls les coteaux beaujolais (Montmelas), le val de Saône (Anse) et l'agglomération lyonnaise ont été épargnés. Andrézieux est descendu à -4.8°, c'est extraordinairement bas pour un 31 octobre (mini normale : +5.4°) ; depuis 1946, seule une température plus basse y a été enregistrée lors d'un 31 octobre : -5.9° en 1997.

Cet air froid n'est pas très épais, la station su Sancy à 1660 m d'altitude n'a pas connu de gel cette nuit, il y fait présentement +3.7°.

Actuellement, seuls quelques insignifiants bancs de brouillards traînent sur les bords de Loire vers Feurs, le val de Saône est dégagé ainsi que tout notre secteur d'entre Rhône et Loire. La journée sera donc lumineuse à souhait. Les températures maximales ne seront pas à la hauteur de la saison mais, en montagne, elles progresseront sur celles d'hier : tablons sur une dizaine de degrés par ici et pas bien davantage en plaine.

Demain matin le gel (sous abri bien entendu) n'intéressera plus que la plaine ainsi que les trous. Le mercure pointera, au lever du jour, vers +4° ici à Violay et plus généralement sur les bosses (pas les trous ni les plateaux !)  entre 700 et 900 m tandis que la plaine du Forez rééditera plus ou moins les scores d'aujourd'hui. Le vent aura nuitamment pivoté au sud, l'après-midi offrira des températures supérieures à la norme en montagne, voisines de la norme en plaine. Le grand beau ciel bleu du matin pourrait se voiler par le haut en cours d'après-midi. Ressenti lumineux quoi qu'il en soit.

Jeudi, vendredi et peut-être même un morceau de samedi : très doux pour tout le monde et lumière généreuse.

On attend toujours une probable pluie significative (j'ai juste dit "significative", pas "qui rayera la sécheresse" !) entre samedi après-midi ou soir et dimanche. Cette ondée semble encore en mesure de nous abandonner de l'ordre de 10 mm, peut-être un peu plus ?

Cette éventuelle pluie sera-t-elle finie dimanche matin lors de la 20ème marche de Violay ? Allez savoir, comme on dit par ici...

Ensuite, de l'air plus froid déboulera dimanche en seconde partie de journée derrière la perturbation, le refroidissement pourrait éventuellement donner 3 flocons dimanche soir ou lundi à des altitudes inférieures à 1000 m. Là encore, je n'ai pas écrit "10 cm de neige au sol lundi", mais "éventuellement quelques flocons"... la nuance est épaisse...

lundi 30 octobre 2017 à 7h 15.

Il ne fait que 1° présentement sous abri ici à 830 m d'altitude ; l'air est "dynamique" comme ils disent, c'est-à-dire que ce froid est apporté par le vent, il fait donc plus froid en montagne qu'en plaine (isotherme 0° probablement juste sous 1000 m et +6° à Arthun).

Le crachin bruineux d'hier après-midi et soirée nous a postillonné les derniers dixièmes de millimètres d'octobre. Ici à Violay nous avons reçu 4.2 mm mais 1.2 pour Andrézieux qui devrait donc clore le mois avec 2 fois moins de pluie qu'en 1967 (octobre jusqu'alors historiquement sec).

La semaine engagée nous offrira une belle lumière automnale sous des températures de plus en plus douces.

Aujourd'hui le fond de l'air restera froid malgré les tentatives solaires, ne tablons pas sur plus de 8° dans la tranche 700-900 m et sur les coteaux protégés du nord ; sur les crêts, la température n'atteindra probablement pas 6 ou 7°.

Demain matin nous pourrions relever, ici, la première gelée sous abri de l'automne. L'ambiance s'échauffera un tout petit peu plus qu'aujourd'hui grâce à un soleil plus présent. On peut espérer le 10° sur les versants ensoleillés et protégés du vent de nord.

Mercredi les girouettes pivoteront ou auront pivoté. Le flux sera établi au sud, le thermomètre en profitera pour bondir de 5°. Soleil mais voile de haute altitude possible en cours d'après-midi.

Jeudi ne changera rien, on pourrait simplement gratter 1 degré supplémentaire.

Vendredi ajoutera lui aussi son degré de plus, toujours de la belle lumière sous un ciel pas forcément bleu (voile de haute altitude).

La grande douceur devrait se maintenir samedi pour finalement laisser la place dimanche.

On ne voit pas encore très bien le déroulé du prochain week-end ; une pluie enfin significative (de l'ordre de 10 mm) est envisageable entre samedi et dimanche.

dimanche 29 octobre 2017 à 7h 45 de la nouvelle heure.

Elle sera difficile à vivre cette journée de dimanche, surtout après les cataractes de soleil et les inondations de douceur dont on bénéficie depuis quelques semaines. Le vent de nord-ouest, déjà bien implanté actuellement, forcira en milieu de journée, il nous amènera des nuages plus ou moins bas qui viendront pleurnicher sur nos collines et petites montagnes. Ces dernières précipitations d'octobre s'étaleront entre la mi journée et la soirée et, durant tout ce temps, elles peineront à totaliser le millimètre...

Demain nous reviendrons à des conditions météo moins humides, une sorte de normalisation pour reprendre une expression chère à l'époque brejnévienne. N'attendons aucune faiblesse du vent de nord, on le mesurera à 50-60 km/h en pointes sur les lieux exposés. Le matin, quelques grisailles pourront encore nous occuper le ciel puis le vent fera le grand ménage nous laissant notre soleil pour le reste de la journée. Malgré la bonne lumière retrouvée, les températures demeureront froides pour la saison, voire très froides si on les compare aux 30 octobre ensoleillés. Ici sur nos modestes montagnes, le thermomètre devrait plafonner à 8°, voire même 5 ou 6° dans les coins particulièrement bien exposés au vent de nord (station des Sauvages par exemple).

Mardi le vent faiblira mais ni ne mourra ni ne pivotera. L'ambiance matinale sera au gel ou proche du gel (je parle du gel sous abri à 2 m du sol) ; le soleil ne subira ensuite aucune contrariété. Températures en hausse laborieuse : 2 degrés de plus que la veille.

Mercredi le vent tournera au sud. Plein soleil mais un possible voile pourrait interdire au ciel de se vêtir de bleu. Températures maximales redevenues de saison voire même supérieures, surtout à Andrézieux qui pourrait bénéficier d'un petit bonus thermique grâce au vent. Tablons sur 13-15° vers 800 m, 15-17° en plaine et un petit plus pour la partie sud de celle du Forez.

Jeudi-vendredi : doux et lumineux. Ce ne sera peut-être pas le grand bleu, mais même s'il traîne quelques nuages et s'il flotte un voile, ceux-ci seront blancs et hauts, ils nous laisseront descendre beaucoup de lumière.

Un changement de temps est en mesure de se produire lors du prochain week-end, c'est encore vague, flou, loin, bref : incertain... on en reparlera.

samedi 28 octobre 2017 à 4h 30.

Juste un petit mot car ce n'est pas une heure pour pondre un édito...

Les gouttes d'hier en fin d'après-midi ont (humour, je le précise car je n'en fais pas souvent) copieusement arrosé le secteur puisqu'il est tombé... 0.1 mm. La température n'a fait que décroître en journée.

Ce matin l'ambiance est fraîche (4.2°), le ciel s'est dégagé, nous devrions vivre une journée relativement lumineuse et bien ventilée par le vent de nord.

Demain l'ambiance morosira. Ne comptons pas sur bien plus de 10-12° en journée et quelques crachins pourraient finir de ternir ce dimanche.

Lundi il fera froid (pour la saison), même à l'aide d'un soleil sur le retour, les maximales ne toucheront pas 10° ici.

Mardi matin pourrait voir ici (mais aussi bien ailleurs) le premier gel sous abri de la saison. Le soleil s'emploiera à réchauffer ce qu'il pourra, maxis de l'ordre de 12° ici.

Mercredi et jeudi : probablement doux (sans plus) et lumineux.

Toujours pas de pluie à l'horizon, on ne pourra compter que sur dimanche pour recueillir un ridicule petit millimètre en des lieux exposés...

vendredi 27 octobre 2017 à 5h 30.

Je ne le pensais pas accessible le record haut perché d'hier (25.8° le 26 octobre 2006), eh bien contre toute attente (enfin du moins la mienne), il a été décollé ! 26.0°, c'est l'ahurissante maximale d'Andrézieux hier ! Depuis 1946 on ne compte, lors d'une dernière décade d'octobre, que deux maximales supérieures ou égales à 26° : celle d'hier et le 26.3° du 24 octobre 1971.

Bron est resté un peu en retrait, mais finalement pas tant que ça : 25.3° de maxi, c'est assez loin du record journalier (26.7° en 2006) mais tout de même la seconde plus haute maxi, pour un 26 octobre, depuis au moins 1920.

Ici à Violay nous avons tout de même eu 22.8° et au final une température moyenne bien supérieure à celles des plaines vu la température nocturne particulièrement élevée.

Aujourd'hui la tendance est au franc refroidissement ; vu les sommités d'où nous partons, nous ne descendrons pas très bas et atterrirons au voisinage des normales de saison. Dans cette configuration, le lyonnais s'avèrera probablement quelques degrés plus chaud que le Forez, on pourrait enregistrer à Lyon une température maxi (aux alentours de 19-20°) encore supérieure à la norme. Le vent tournera de l'ouest au nord en cours de journée, les nuages nous installeront un barrage... filtrant.

Demain samedi nous aurons un temps fort agréable pour parcourir la 10ème Grande Traversée. Le vent de nord ne nous imposera guère plus de 10° au meilleur de la journée sur les points hauts (vers 800 m) mais le soleil du sud nous offrira une prestation convenable. Évidemment, on ne trouvera pas la moindre trace d'humidité sur les chemins.

Dimanche serait moins pire qu'annoncé : le petit crachin pourrait se décaler vers le soir et simplement nous humecter la nuit suivante. Températures voisines de celles de la veille. Soleil discret ou absent.

Lundi il fera froid. La probable couverture nuageuse interdira à l'après-midi de gagner en douceur, nous partirons de 2 ou 3° le matin et arriverons (ici) à guère plus de 5-6° l'après-midi...

Mardi matin, un petit coup de gel concernerait une grande partie de notre territoire, seule la grande agglomération lyonnaise semble en mesure de lui résister. Le ciel, dégagé en cours de nuit précédente, permettra au généreux soleil de pousser les maximales à une douzaine de degrés dans notre intervalle 700-900 m.

Bilan des précipitations d'ici mardi soir : on s'accorde 0.5 mm de crachin dimanche soir (et encore, pas n'importe où, pas en plaine) et on aura notre ration pour terminer le mois. Les chanceux pourront peut-être compter sur 0.2 ou 0.3 mm de rosée (gelée) mardi matin...

jeudi 26 octobre 2017 à 7h 45.

23.7° hier en pointe à Andrézieux : le record journalier a tenu, mais de peu ; il reste attaché au 25 octobre 1989 avec 24.0°.

Comme pressenti, la plaine lyonnaise n'a pas eu aussi chaud : seulement 19.3° à St Exupéry, 19.7° à St Priest (hors agglo) idem à Décines, 20.2° à Bron, 20.3° à Anse, 20.5° à Ecully, 21.8° à Gerland et le Breuil. Montmelas devait être au sommet de la couche "froide" puisqu'il n'a fait là-bas que 17.6° au meilleur de la journée.

C'est en montagne que le thermomètre a fait les plus beaux écarts à la normale : 21.2° ici à Violay, au moins 20.3° à Chalmazel Gardonnanche, au moins 18.1° au col de la Loge, 17.3° à 1660 m dans le Sancy.

Ce matin de belles inversions de plus de 10° se produisent entre les fonds et les bosses, on avait par exemple à 6h 20 16.6° ici à Violay et 5.2° à Arthun soit 11.4° d'écart. Au col de la Loge, il faisait 15.7° à 3h cette nuit.

Aujourd'hui nous ajoutons 1 à 2 degrés à hier ; le record journalier de haute maximale (très haut perché : 25.8° en 2006) sera approché à Andrézieux au prix d'une très importante amplitude. Soleil pour tout le monde, le val de Saône devrait avoir moins de nuages que ce matin et de nouveau la plaine lyonnaise se distinguera (de 2 à 3°) de celle du Forez.

Demain vendredi les nuages reprendront progressivement le contrôle aérien, le soleil devrait tout de même conserver un temps de parole de 5 ou 6 heures. Les températures descendront de leur petit nuage en nous proposant des maximales de plaine autour de 17-19°.

Samedi sera frais, nous perdrons encore 4 ou 5 degrés ce qui nous fera repasser de l'autre côté des normales ; les maximales de l'après-midi ne seront pas bien plus élevées que les minis du matin : aux alentours de 12-13° en plaine et pas tant moins sur les hauteurs. Soleil et nuages se disputeront le ciel, personne n'en sortira franchement vainqueur. Le vent de nord, pas puissant mais tenace, contribuer à la relative fraîcheur.

Dimanche le soleil prendra 25h de congé, il nous laissera nous débrouiller avec les nuages sombres et probablement (sinon ce ne serait pas drôle) deux ou trois gouttes ou crachin, surtout sur les reliefs. Températures maximales inférieures à 10° dans notre épaisseur 700-900 m.

Lundi bou bou bou... lundi nous donnera quelques frissons avec ses nuages, son vent de nord et sa température bien froide pour l'époque. Lundi on prévoit du 1 ou 2° en matinée et probablement pas bien plus de 5 ou 7 dans l'après-midi... Je parle pour la tranche 700-900 m bien sûr...

Mardi la campagne pourrait blanchir (de gel) au lever du jour, puis le soleil essaiera de relever le niveau... et il aura du boulot ! Comme il ne travaille actuellement que 8-9h par jour (lorsqu'il est à plein temps), il ne fera pas de miracle... bah, du moment qu'on a la lumière.

Mercredi nous aurons changé de mois mais pas de type de temps : frais le matin uniquement en plaine puis un soleil probablement vaillant pour nous pousser les maximales (largement ?) au-dessus des normales.

La pluie ?

Toujours rien de rien !

L'ensuite, qui proposait hier quelques raisons d'espérer, semble se détourner du changement de temps, on pourrait donc conserver cette météo ultra sèche (n'oublions pas qu'on termine le mois d'octobre le plus sec depuis au moins 1946 à Andrézieux) lors des premiers jours de novembre.

mercredi 25 octobre 2017 à 8h 30.

On n'était pas au bon endroit, hier, pour avoir une température de saison : 11.9° au meilleur ici à Violay mais 19.0° au Breuil, 19.6° à Gerland, et 11.4° à 1660 m d'altitude dans le Sancy où l'air doux arrivait. Le soleil, on ne l'a pas vu, les rares et fugaces plages de ciel bleu n'étaient jamais au bon endroit.

Ce matin le ciel est clair, la température est assez homogène sur notre territoire : entre 8 et 10° pour beaucoup de stations quelle que soit leur altitude. Au col de la Loge, la température n'a fait que croître depuis 20h hier (8.8°) : il y faisait 12.7° ce matin à 7h. Sans surprise le brouillard tient le val de Saône, il est aussi présent mais semble moins épais du côté de Feurs.

La journée sera donc claire et douce, le soleil ne se privera pas dès les premières hauteurs escaladées, on aura juste à regretter le petit voile d'altitude qui nous rendra le ciel moins bleu. Attendons des maximales supérieures à 20° en plaine, surtout celle du Forez où l'on pourrait assez facilement monter à 21 ou 22°.

Demain jeudi la douceur n'aura pas encore fait ses valises, le ciel pourrait même gagner en transparence l'après-midi lorsque le voile de haute altitude se sera dissipé. Nous obtiendrons 2 degrés de plus au thermomètre, les plus hardis (Andrézieux) grimperont aux alentours de 23-24° soit tout de même 2 degrés en dessous de leur record journalier. Lyon et ses abords n'obtiendront sans doute pas de tels scores, l'air frais de la nuit aura un peu plus de mal à se réchauffer. Sur les hauteurs, l'isotherme 20° pourrait bien grimper jusque vers 800-1000 m selon les expositions.

Vendredi le vent tournera à l'ouest en cours de nuit, virera au nord-ouest en journée pour se stabiliser au nord en soirée. L'ambiance perdra pas mal de calories dans cette ronde mais comme nous partirons de très haut, nous n'arriverons pas bien bas. Les maximales du jour seront en effet encore légèrement supérieures aux normales de saison : environ 18° en plaine (16.3° de maxi normale, à Andrézieux, pour un 27 octobre). Le ciel s'ennuagera ce qui n'empêchera pas la journée de laisser une impression lumineuse.

Samedi le rafraîchissement poursuivra sur sa lancée, nous passerons alors de l'autre côté des normales. N'attendons cependant pas à affronter une froide journée d'octobre même si les maximales ne dépassent guère (ou pas) 10° dans la tranche 700-900 m. Le vent globalement de nord n'arrangera pas la sensation, quelques rayons de soleil devraient pourvoir arriver à se faufiler.

Dimanche on votera pour la stabilité : les températures n'évolueront pas et si l'aspect du ciel se détériore, ce sera juste pour donner les traditionnels crachins dominicaux aux cumuls insignifiants.

Lundi marquera probablement un assez net refroidissement qui semble en mesure de provoquer quelques gelées matinales au-dessus de 1000-1100 m.

Mardi matin le gel pourrait se généraliser (au moins au sol) à presque toutes les altitudes, tout dépend de la couverture nuageuse et de l'entrain du vent.

Tout ceci nous amène donc à la fin du mois.

- Et la pluie ? me direz-vous.

- Rien du tout ! vous répondrai-je. L'octobre le plus sec depuis au moins 1946 [et probablement depuis 1921] est sur le point de se concrétiser.

- Et après le rien du tout ?

- Ah, après le rien du tout, on pourrait avoir quelque chose...

- Et quoi ?

Vous voulez vraiment que je m'hasarde au-delà du raisonnable ? bon... après tout vous n'êtes toujours pas obligés de me croire. Alors il est possible de voir enfin arriver un changement de temps lors des tout premiers jours de novembre, nous pourrions avoir une sorte de pluie vaguement quotidienne et pourquoi pas un bon coup de froid capable de pousser un peu de neige (à des altitudes encore à situer !).

Gardons en tête qu'il manque présentement (ici à Violay) 220 mm pour juste rattraper la normale ; je ne suis pas en train d'annoncer la disparition du déficit d'ici le 15 novembre !

mardi 24 octobre 2017 à 9h.

La grisaille s'accroche, le soleil n'est toutefois pas très loin comme le montre la webcam de Prabouré (alt environ 1250 m) de St Anthème.

Nous devrions aujourd'hui revoir la lumière avant ce soir, la température se réchauffera en montagne, en plaine elle ne gagnera que 1 ou 2 degrés pour y plafonner vers 17°.

Demain mercredi seules les plaines seront occupées par les brouillards matinaux, ceux-ci devraient se dissiper sans trop de problèmes. La journée sera lumineuse en montagne du matin au soir, l voile de haute altitude ne devrait pas trop gâcher la fête. L'après-midi les températures dépasseront 20° en plaine du Forez ainsi qu'assez haut sur les monts (500-600 m?), le lyonnais pourrait avoir plus de mal à se libérer de son air frais matinal.

Nouveau coup de collier jeudi : les températures maximales gagneront encore 2 degrés pour se situer vers 23-24° dans les meilleurs spots (plaine du Forez). L'isotherme 20° montera à des altitudes indues pour la saison : probablement au-dessus de 1000 m.

Vendredi le vent de nord-ouest sonnera la fin du printemps, les monts se refroidiront d'au moins 5° ainsi que la plaine du Forez ; dans l'histoire, seul le lyonnais pourrait jouer gagnant si le courant d'air arrive à lui déloger l'air frais, il pourrait alors ne rien perdre voire même grappiller 1 degré sur la veille.

Samedi c'est la Grande Traversée, alors il faut que je fasse attention à ce que j'écris sous peine d'essuyer quelques remarques désobligeantes tôt dans le car puis plus tard sur le chemin...

Alors qu'est-ce que j'ai dit déjà à ce propos ?

* "chemins secs" ok on valide sans problème, il m'étonnerait bien qu'on puisse mettre le pied dans une quelconque flaque.

* "température idéale pour la course à pieds" moui... il faudra tout de même avoir des manches aux bras et un bonnet sur la tête. Le vent de nord devrait être sensible et la température ne pas atteindre 10°, en milieu de matinée, sur les points hauts du parcours.

* "on pourra profiter des ravitaillements sans se geler" hum... à condition alors que le poste soit à l'abri de la bise et que le mangeur avale vite...

Enfin bon, si vous avez eu le privilège de "faire la Fourme" samedi 30 septembre dernier, alors vous trouverez la Grande Traversée très agréable...

Dimanche le fond de l'air perdra encore quelques degrés, nous serons rendus en dessous des normes de saison.

lundi 23 octobre 2017 à 8h 30.

Il faut avouer qu'elle n'a pas été fameuse cette journée de dimanche : si la matinée nous a donné quelques plages ensoleillées, l'après-midi, avec le bon vent de nord ouest, nous a jeté des grésils à la figure. Ici à Violay le thermomètre ne s'est pas étiré au-delà de 8.7°, les plaines étaient nettement mieux loties (15.1° de maxi à Bron, 14.7° à Andrézieux, 14.4° au Breuil). La pluie n'a évidemment pas mouillé grand chose : 2.8 mm de recueillis ici ce matin, c'est très peu, mais tout de même bien davantage que le pauvre 0.8 mm d'Andrézieux.

Octobre 2017 ne sera donc pas (à Andrézieux) sur le podium des mois les plus secs depuis l'après-guerre. Il nous reste le record du mois d'octobre le plus sec (10.8 mm en 1967) ; aujourd'hui nous en sommes à 3 + 0.8 = 3.8 mm sur le compte d'octobre, il est donc probable que l'on tienne là l'octobre le moins mouillé depuis au moins celui de 1946.

Il ne faut pas demander à ce lundi de réchauffer l'ambiance : le ciel devrait demeuré chargé (tout en laissant passer, de temps en temps, quelques fuites ensoleillées) et le thermomètre léger (maximales de l'ordre de celles d'hier). Grâce au bon vent d'ouest à nord-ouest, l'agglomération lyonnaise semble en capacité de passer une journée relativement bien ensoleillée.

Demain mardi on y verra plus clair. Le fond de l'air gagnera pas mal de douceur, au point de ramener les températures maximales dans le giron de la norme (15-17° en plaine). Les nuages bas ainsi que les pas bien hauts tireront leur révérence, nous vivrons alors une journée -surtout l'après-midi- lumineuse. Toutefois, un voile de haute altitude devrait se maintenir toute la journée, ce ne sera donc pas le grand bleu.

Mercredi et jeudi seront les deux plus belles journées de la semaine.

Mercredi les brouillards de plaine feront probablement la grasse matinée tandis que le soleil brillera en montagne. Avant la mi journée tout le terrain sera mis au même régime, celui du soleil. L'après-midi, nous reverrons des 20° et même plus dans toutes les plaines. Le bas lyonnais pourrait conserver un frais plus frais qu'ailleurs l'après-midi. Vent de sud relativement discret.

Jeudi, les plaines ne passeront peut-être pas par la case brouillard, ou alors juste les plus rétives. A défaut du grand bleu (voile de haute altitude probable), la journée sortira le grand jeu en poussant les thermomètres plus proches de 25 que de 20° (en plaine naturellement). Comme la veille, la plaine lyonnaise pourrait se distinguer en demeurant 2 ou 3 degrés sous sa voisine forézienne. Les records de haute maximale ne devraient pas être inquiétés, on ne s'en approchera que de 2 degrés environ. Vent de sud toujours présent.

Vendredi le temps changera.

Vendredi, après une nuit excessivement douce surtout en montagne, le ciel se couvrira en fin de journée, nous laissant possiblement encore de belles heures ensoleillées auparavant. La température parviendra encore à juste passer le 20° en plaine puis le refroidissement ne fera pas de doute en cours/fin d'après-midi avec la bascule des vents au nord-ouest.

On y voit un peu plus clair pour samedi, même si l'incertitude ne s'est pas encore totalement évaporée. Nous pourrions renouer, samedi, avec un temps de saison voire même légèrement plus frais que la norme. Les grosses chaleurs (pour la saison !) seront bel et bien terminées, on n'arrive cependant pas encore à bien cerner la température de samedi.

Et la pluie dans tout ça ?

Rien ou si peu jusqu'à au moins la fin de semaine et probablement même jusqu'à celle du mois... Si on a quelque chose dans le pluviomètre, ce sera 0.1 mm de bruine ou 0.4 mm de rosée. Nous nous acheminons donc, au moins à Andrézieux, vers le mois d'octobre le plus sec depuis au moins 1946... 1 mois de gâché. Ici à Violay, il faudrait qu'il tombe plus de 180 mm d'ici la fin de l'année pour que 2017 ne soit pas l'année la plus sèche depuis au moins 1993.

dimanche 22 octobre 2017 à 7h 30.

Je n'attendais pas une aussi belle pluie hier soir : on a dépassé les 10 mm !

Oui mais, les 10 mm mensuels, depuis le début du mois ! qu'alliez-vous donc imaginer ? N'empêche que ces 1.6 mm sont la troisième plus forte pluie depuis le 1er octobre.

Andrézieux a reçu hier 0.8 mm (là aussi : inespéré !) ce qui lui a permis, s'il vous plaît, d'augmenter de quelque 36% son cumul mensuel qui atteint ce matin... 3.0 mm. On n'égalera donc pas le sensationnel mois de mars 1953 qui n'avait vu couler que 2.2 mm mais nous restons encore "en course" pour le troisième (et pourquoi pas le second ?) mois le plus sec depuis avril 1946 ; nous sommes donc actuellement au niveau de mars 1997 (3.0 mm), suivent février 1959 ( 3.1 mm) et janvier 1989 (3.7 mm). Hier toujours, la cité stéphanoise a poussé le mercure à 23.3° soit, mine de rien, à seulement 3 petits degrés de son record journalier (25.7° en 1989).

Bron est monté encore un peu plus haut hier : 24.4° ! il faut remonter en 1921 pour avoir, un 21 octobre, une valeur plus (mais pas bien plus) élevée : 25.0° à l'époque.

Actuellement l'ambiance est engagée sur la pente froide : 5.9°, en baisse régulière. Il ne faut pas espérer de grand réchauffement aujourd'hui, pas plus que demain d'ailleurs. Quelques gouttes (flocons au-dessus de 1200 m environ) et un bon grand vent d'ouest (tirant sur le nord) pourront ajouter une touche automnale à cette journée dominicale.

Passons directement à mardi, mardi qui devrait nous rapporter (plutôt en fin de journée) un peu de lumière et nous prodiguer quelques degrés supplémentaires (retour à des températures de saison à savoir 15-16° en pointe en plaine).

Mercredi chauffera davantage, surtout sur les montagnes qui émergeront des éventuelles grisailles matinales : les 20 degrés devraient être atteints ou dépassés en plaine, les hauteurs suivront de près. Soleil.

Jeudi poussera encore le thermostat, ce pourrait être la journée la plus chaude de la semaine, à moins que vendredi lui ravisse la palme... Nous aurons des températures maximales proches ou au-dessus des records... Jeudi aura tout de même beaucoup de peine à battre le 25.8° du 26 octobre 2006, ce sera peut-être plus facile pour vendredi aux prises avec le 24.5° du 27 octobre de 2006 aussi (Andrézieux).

L'incertitude est bien épaisse à partir de samedi. La 10ème Grande Traversée (sens Nuelles Feurs) de samedi devrait toutefois se dérouler dans d'excellentes conditions : chemins très secs, ambiance idéale pour la pratique de la course à pied (la vraie course à pied : dans des chemins qui montent, des bouses qui glissent et des racines qui dépassent... avec les mouches et le vent... pas sur des tapis roulants dans une salle climatisée) ... on pourra donc s'attarder aux ravitaillements sans risque de geler sur place.

samedi 21 octobre 2017 à 10h.

Il y a du nouveau ! comme quoi la météo sait nous offrir des surprises ! Vous-vous souvenez du scénario avancé depuis quelques jours : quelques pluies insignifiantes 1mm, 2mm, pas plus, les oubliés nationaux.... etc... patati patata ? Eh bien on pourrait assister à un revirement de situation !

Oui, nous pourrions en pratique NE RIEN AVOIR DU TOUT !

Ben quoi ? c'est quand même inattendu non ?

Aujourd'hui nous conserverons la clarté actuelle jusqu'en milieu d'après-midi, ensuite les nuages s'imposeront et lâcheront possiblement 3 gouttes qui se feront évaporer avant de toucher le sable. Le refroidissement (sensible) nous laissera une grande partie de la journée en compagnie de la douceur, Lyon aura le temps de monter jusque vers 22-23°, la plaine du Forez ne pointera pas bien moins haut.

Demain dimanche il fera froid pour nos petits organismes habitués aux chaleurs indécentes. Ils auront juste à patienter quelques jours. Tablons sur 8-10° au meilleur de la journée dans la tranche 700-900 m. Le vent d'ouest à nord-ouest sera soutenu l'après-midi. Quelques rares gouttes ne feront que passer, elles ne toucheront pas les dunes.

Lundi l'ambiance ne s'échauffera pas, nos si fragiles organismes en auront déjà marre du froid... Quelques ridicules flocons pourront virevolter au-dessus de 1200-1400m, il se feront sublimer avant de toucher la savane.

Mardi la pluie sera finie, les pluviomètres les plus chanceux auront cumulé entre 0.1 et 0.3 mm. La montagne (>1000 ou 2000 m ?)  reprendra rapidement le soleil, elle devra encore patienter un peu pour la chaleur. Plus bas, nous pourrons avoir du mal à nous débarrasser des grisailles inutiles.

Mercredi, jeudi, vendredi, samedi le temps stable assurera des températures de plus en plus élevées sur les hauteurs, la plaine vivra probablement des matinées fraîches et de conséquentes inversions thermiques pourront se développer. Si Andrézieux passe, aux alentours de jeudi ou vendredi, au-dessus de la couche froide, alors les records de température valseront de nouveau.

Si tout se passe comme prévu, nous finirons le mois d'octobre avec moins de 10 mm de pluie au total... nous en sommes ici actuellement à 9.2 en comptant, bien entendu, les 0.9 mm de rosée.

vendredi 20 octobre 2017 à 5h 30.

Hier encore le lyonnais a poursuivi l'été alors que les autres secteurs de notre petite région ont abandonné quelques degrés. Bron a poussé sa maximale à 26.4° soit la plus haute maxi journalière depuis celle de 1921 (27.1°). Ici à Violay nous avons juste dépassé 20° (20.4°de maxi).

Nous gardons la grande douceur jusqu'à samedi après-midi, le refroidissement arrivera samedi avant la soirée sur nos petites montagnes, il sera probablement accompagné de 3 gouttes inutiles.

Nous trouverons à râler de l'ambiance de dimanche : grande fraîcheur (possiblement moins de 10° au meilleur par ici), grand vent de nord-ouest et petites gouttes ou bruines au cumul dérisoire.

Lundi ne nous ramènera pas le temps actuel : grande fraîcheur sous un soleil encore probablement hésitant.

Mardi contentera tout le monde : température en hausse et soleil en vue.

Mercredi, jeudi, vendredi et peut-être même le week-end suivant : soleil et chaleur (pour la saison). Des records devraient être renouvelés.

Il faudra bel et bien attendre novembre pour espérer une pluie significative...

jeudi 19 octobre 2017 à 6h 30.

Le lyonnais était resté un peu en retrait des fortes températures, hier il s'est bien rattrapé ; en effet, alors qu'Andrézieux peinait à toucher 22° (21.8° de maxi, soit tout de même 4.6° de plus que la normale pour un 18 octobre), Bron montait à 24.7° et  St Exupéry à 24.1°. Ici sur nos petites montagnes, le thermomètre s'est arrêté à 17.6°.

Ce matin l'ambiance est étonnamment douce en plaine du forez : 16.9° à 6h à Andrézieux.

A partir d'aujourd'hui, le soleil prend des vacances, il devrait nous revenir en pleine forme mardi prochain. L'ambiance sera toutefois ce jeudi globalement lumineuse, les températures ne lâcheront pas grand chose, on trouvera sans forcer des 20-22° en plaine. Pas la peine de chercher la pluie, on n'en verra pas une miette.

Demain vendredi nous resterons sur ces bases très douces mais assez peu ensoleillées. Toujours pas une goutte.

Samedi refroidira enfin l'atmosphère ; la montagne verra ses températures de fin d'après-midi plus froides que celles du lever du jour, la plaine (surtout la lyonnaise) arrivera sans doute à assurer de nouveau un 20-22°. En seconde partie de journée, on pourrait avoir l'honneur de recevoir quelques traces d'humidité. Attendons-nous à 1 ou 2 mm de cumul pour les plus chanceux...

Si ça n'a pas été fait la veille, on remettra le chauffage dimanche. La journée se présente mal : grosse fraîcheur et ciel probablement plombé voire crachouilleur.

Lundi ne nous réchauffera pas beaucoup ; si le ciel se dégage un peu en fin de nuit, des coups de gel au sol sont envisageables dans les lieux habituellement exposés  voire même un peu à côté. Soleil et nuages se disputeront la journée, les seconds devraient toutefois gagner la partie.

Mardi, mercredi, jeudi et pourquoi pas vendredi : soleil (surtout en montagne) et douceur vespérale de plus en plus prononcée au fil des jours, tellement prononcée qu'elle pourrait re-tutoyer ou bousculer quelques records. Évidemment pas de pluie.

Après on ne sait pas, ou on ne veut pas savoir. Quelque chose m'incite à penser que nous pourrions bien finir le mois sous le soleil et les hautes pressions... Mais bon, vous n'êtes pas obligés de me croire non pas ?

la compilation des quelque 1723 photos de la webcam de la tour Matagrin (sommet de la commune) : du 1er juin 2016 au 9 août 2017.

mercredi 18 octobre 2017 à 7h30.

Et de 4 ! Quatrième record consécutif de haute maxi journalière battu hier à Andrézieux : 26.4° de maximum pour 25.3° d'ancien record. L'amplitude thermique de ce mardi y a été aussi exceptionnellement élevée (21.2°) : nouveau record journalier et 5ème plus haute amplitude, pour un mois d'octobre, depuis au moins celui de 1946.

A partir d'aujourd'hui et jusqu'à vendredi, les températures vespérales abandonnent les niveaux record pour se placer juste en dessous. Il fera donc encore très doux (20-23° de maxi en plaine) avec un soleil un peu moins présent que ces 4 derniers jours.

N'attendons pas La pluie ni pour aujourd'hui, ni pour jeudi, ni pour vendredi ; nous allons encore être les évités nationaux en récoltant soit 3 gouttes juste capables d'humecter le goudron soit... rien du tout. Je penche pour la dernière option.

Samedi le temps changera (mais pas pour longtemps) : il fera encore très doux le matin puis l'ambiance se refroidira assez nettement en cours de journée. Au moins ici, on aura plus froid à 17 ou 18h qu'à 7h. Ce changement de masse d'air nous poussera peut-être quelques gouttes incapables de cumuler 1 mm, à moins qu'on ne les place toutes les unes sur les autres ?

La journée dominicale se déroulera dans une grande fraîcheur (maxi possiblement voisine de 10° ici à Violay et plus généralement dans notre tranche 700-900m) sous un ciel probablement encore chargé. S'il pleut ou bruine (ce qui reste à voir), ce sera juste pour correctement gâcher la journée.

Dès lundi nous devrions revoir le soleil, pas encore la douceur, mais au moins la lumière. Le fond de l'air peinera à se réchauffer franchement et, le matin, du gel au sol est envisageable dans et même hors des trous à froid.

Mardi nous redonnera quelques degrés ensoleillés, suffisamment pour faire repasser les maximales au-dessus des normes de saison ; les 20° devraient retrouver la plaine, à moins que ce soit l'inverse.

Mercredi, jeudi, vendredi (on parle de la semaine prochaine là hein ! vous suivez oui ?) ce sera(it) respectivement soleil, soleil, soleil. Laissons encore couler un peu d'eau sous les ponts (pour les ceusses qui en ont encore à leurs pieds) avant de revoir tout ça en détail, mais battre de nouveau quelques records de chaleur avant novembre ne me surprendrait pas outre mesure... et si on ne bat pas, on approchera.

Pour la pluie, je vous fais un dessin ou bien ?

mardi 17 octobre 2017 à 8h.

Nous avons vécu hier l'apogée de cette extraordinaire vague de chaleur : Andrézieux a battu le record décadaire de haute température maximale avec 28°. Autrement dit : depuis au moins 1946, il n'y avait jamais fait aussi chaud, lors d'une seconde décade d'octobre [11 oct, 20 oct] ; certes le précédent record (27.9° le 19 oct 2014) a été effacé par le plus petit écart. On notera aussi, outre cette température inédite, la persistance des températures maximales anormalement chaudes : Andrézieux bat des records journaliers de haute maxi depuis samedi inclus, et il n'est pas inconcevable d'en effacer un autre aujourd'hui.

Hier toujours, Bron est encore resté en retrait (classique par un vent de sud ou sud-ouest, rafales entre 50et 60 km/h aux heures les plus chaudes sur l'ancien aéroport) ; toutefois, sa maximale de 26.2° parvient à déraciner l'ancestral record journalier de 1926 (25.7°).

Ici à Violay, et c'est encore un classique durant les périodes anormalement chaudes, la température maxi n'est pas très élevée malgré la bonne exposition (24.6° hier) mais, contrairement à la plaine, les températures nocturnes gardent un niveau extraordinairement élevé. Au final, la température moyenne ici à un peu plus de 800 m d'altitude et largement supérieure à celle des bas fonds environnants.

Ce matin confirme ma phrase précédente : à 7h il faisait 8.2° à Gerland, 6.2° à Feurs, 5.6° à Andrézieux, 4.9° à Sain Bel, 4.8° à Arthun, 3.8° au Breuil et... 15.9° ici à Violay ! Ces inversions matinales de l'ordre de 10-12° sont loin d'être exceptionnelles, on est encore très éloigné des 17.2° d'écart entre Bard et Arthun le 23 décembre 2014 à 9h ou bien entre St-Chamond et Graix le 29 décembre 2016 à 11h.

Si hier était l'apogée alors nous sommes aujourd'hui sur le déclin. Déclin ne veut pas dire chute ! demandez aux Romains.

Aujourd'hui donc le thermomètre lâchera 2 ou 3 degrés en plaine du Forez, il pourrait maintenir le niveau sur Lyon. Bref, il fera encore exceptionnellement chaud pour la saison, chaud au point de possiblement de nouveau contester les records journaliers. Soleil à 100 %.

Demain le vent de sud forcira, la température déclinera encore de 1 ou 2 degrés, pas de quoi passer sous 20° en plaine... Quelques nuages devraient entrer en scène en cours d'après-midi.

Malheureusement, les prévisions très pessimistes hasardées dans l'édito de mercredi dernier ont de bonnes malchances de se réaliser... Oui quelques gouttes sont envisageables pour jeudi ou vendredi mais elles seront (ou plutôt seraient) parfaitement inutiles dans notre contexte de sécheresse aggravée. Le cumul (si toutefois on peut parler de cumul) pour ces deux journées varierait selon les endroits entre 0 et 3 ou 5 mm...

Bon, rien n'est encore acté, on peut encore espérer un revirement de situation...

Samedi la chaleur s'en ira franchement en cours de journée, quelques pluies (insignifiantes) pourraient accompagner le changement de masse d'air.

Dimanche il fera frais, très frais même le matin où des gelées au sol sont en mesure de se produire dans les trous.

Ensuite ?

Ensuite les hautes pressions semblent vouloir reprendre la situation en main...Nous dirigeons-nous vers une fin de mois de nouveau remarquablement chaude et ensoleillée ? c'est bien possible...

lundi 16 octobre 2017 à 5h 30.

Quelle chaleur mais quelle chaleur ! on avait beau s'y être préparé, ça fait tout de même tout chose de voir et de ressentir  de telles températures à la mi octobre.

Rappelez-vous, il y a seulement 2 ans à cette époque, la neige recouvrait le décor d'une petite pellicule au-dessus de 850-900 m environ, à "la tour" (sommet de la commune, 1000 m alt) il n'avait pas dégelé du 14 octobre 7h40 au 16 octobre 15h30. Andrézieux avait battu 3 records journaliers de basse maximale... et cette année, il fait 20 bons degrés de plus...

Donc hier, sans aucune surprise, le record journalier de haute maxi a été explosé à Andrézieux : 25.7° pour le feu record, 27.6° pour l'actuel ! le record décadaire (un record décadaire est un record associé à une décade, en l'occurrence ici [11 oct, 20 oct]) est passé tout près de la relégation, il reste encore attaché (jusqu'à ce soir ?) au 19 oct 2014 avec 27.9°. Avec 20.9° d'amplitude entre la maxi et la mini, ce poste n'a pas eu de mal à effacer l'ancien record journalier (16.7° en 1954).

Lyon Bron, toujours un peu à la traîne dans ces configurations là, a juste "fait le métier" en égalant in extremis son vieux record journalier (1949) de 25.7°. Reste à voir si ce poste est apte, aujourd'hui, à remettre en cause le (encore) 25.7° du 16 octobre... 1926.

Ce n'est pas par la météo mais plutôt par le boulot, qu'on pourra distinguer la journée d'aujourd'hui de celle d'hier. Si vous vous souvenez d'hier, vous pouvez donc deviner aujourd'hui.

Demain mardi nous tomberons quelques degrés sans pour autant remettre la veste. Températures maxis proches de 25° en plaine. Soleil implacable.

Mercredi nous proposera encore des 20-22° en plaine mais nous aurons brûlé cette étonnante période chaude. Les nuages reviendront en force dès la matinée. Soleil incapable.

A partir de mercredi soir ou de jeudi matin, nous devrions enfin recevoir de l'eau. Oui mais en quelle quantité  ? Là est la question... et on va la laisser là pour aujourd'hui.

la compilation des quelque 1723 photos de la webcam de la tour Matagrin (sommet de la commune) : du 1er juin 2016 au 9 août 2017.

dimanche 15 octobre 2017 à 7h 30.

Juste pour me faire mentir, Andrézieux n'a pas attendu aujourd'hui pour établir un nouveau record journalier de haute température maximale : 26.5° hier soit 0.7° de plus que l'ancien record de 1990. L'amplitude thermique de la journée (20.3° à Andrézieux) a elle aussi effacé le record journalier qui résistait depuis 1946 (19.2°).

Ce matin les inversions thermiques entre coteaux et bas-fonds sont remarquables (sans être exceptionnelles) : actuellement il fait 15.2° ici à Violay contre 3.4° à Arthun.

Aujourd'hui c'est l'antique record de 1949 (25.7°) qui passera à la casserole d'Andrézieux, et lui sera battu de probablement plus d'un degré au prix d'une énorme amplitude.

Demain lundi la moisson de records ne s'arrêtera pas, on mesurera encore des 26-27° dans les coins les plus chauds.

Mardi nous perdrons moins de degrés que de minutes de soleil, c'est-à-dire environ 3 d'après le calendrier des Postes... L'ambiance demeurera résolument chaude (pour la saison).

Mercredi serait la dernière journée de beau temps sec.

Le passage de l'ouragan (évoqué dans l'édito de vendredi) sur les îles britanniques puis entre Ecosse et Norvège, semble être en mesure de débloquer cette situation météo pour le moins atypique. Ce déblocage semble probable pour une petite moitié nord de la France qui verrait le retour d'une circulation atmosphérique d'ouest très agitée et pluvieuse. Cette circulation zonale pourrait-elle nous concerner (nous situés dans le tiers sud du pays) ? réussirait-elle à nous donner enfin un peu de pluie ? On est en droit d'attendre, entre mercredi soir et jeudi matin, une éventuelle pluie possiblement significative. Rien n'est bien assuré pour l'instant, les hautes pressions méditerranéennes pourraient être plus coriaces que prévu... mais il faut retenir cette possibilité de changement de temps aux alentours de jeudi prochain.

Pour l'instant la sécheresse bat son plein ; certes l'herbe a bien reverdi depuis la grosse pluie de fin août (55.6 mm ici) mais ne nous leurrons pas : seuls les premiers centimètres de terre sont vaguement humides, les profondeurs manquent énormément d'eau. Ici à Violay, le cumul des 365 derniers jours n'atteint que 709 mm ce qui constitue un record bas, pour une mi octobre, depuis au moins 22 ans. La seconde période d'un an la plus sèche et se terminant un 15 octobre est celle s'étendant du 16 octobre 1995 au 15 octobre 1996 avec 787 mm ; la période mi octobre 2010 mi octobre 2011 était similaire avec 788 mm. Si à présent on recherche, pour chaque journée (et non pas pour seulement la mi octobre), le cumul des 365 jours qui précèdent ladite journée alors on trouve plus sec que nos 709 mm actuels :  la période de fin novembre début décembre 2010 à fin novembre début décembre 2011 comporte un cumul pluviométrique sous 700 mm, le creux est associé à l'intervalle [ 9 dec 2010 -8 dec 2011] avec 679 mm.

samedi 14 octobre 2017 à 8h 30.

Rien ne s'opposera au soleil, en montagne, d'ici mardi ou mercredi prochain. La plaine sera en prise à quelques grisailles matinales (comme ce matin sur celle du Forez) mais ces brouillards seront assez vite dissipés.

Nous continuons donc l'étonnante période chaude et ensoleillée. Aujourd'hui les températures maximales s'approcheront (principalement à Andrézieux) du record journalier (25.8° en 1990) mais sans toutefois l'atteindre, il manquera pour ça 1 bon degré.

Demain il fera plus chaud, les records seront atteints ou dépassés. Attendons-nous, demain, à quelque chose comme 26-27° du côté d'Andrézieux ou Montbrison.

Si la température n'atteint pas les records dimanche, alors elle aura une séance de rattrapage lundi. Là encore, les maximales de plaine (essentiellement dans le sud de la plaine du Forez) toucheront les sommets (26°).

Nous ne perdrons pas beaucoup de calories mardi, tablons sur 2 voire 3 degrés de moins que la veille, ce qui maintiendra encore le niveau des maximales à 6 ou 7 degrés au-dessus de la normale (maxi normale de 17.2° pour un 17 octobre à Andrézieux).

La fiabilité devient nettement moins solide à partir de mercredi ; nous devrions cependant conserver ce temps sec et lumineux, les températures pourraient encore fraîchir sans toutefois s'abaisser jusqu'aux normales saisonnières.

vendredi 13 octobre 2017 à 5h 30.

J'espère que vous avez bien profité de la fraîcheur de ce jeudi car la chaleur arrive !

Bon, ce n'est pas la peine de rabâcher encore les mêmes histoires, une phrase suffira : il va faire de plus en plus chaud d'ici lundi, on ne sera à l'abri du soleil que la nuit et les vieux records de chaleur de 1949 exploseront entre dimanche et lundi.

Bon, ça c'est dit.

Après lundi ?

Une tempête s'approchera de la France mais n'ira probablement pas à l'est de l'Irlande, elle (la tempête, pas l'Irlande quoique si ça souffle vraiment fort ?) se fera probablement rejeter au nord par les hautes pressions du continent. Seuls les anémomètres de Brest pourraient dérouiller les roulements. Ce creux dépressionnaire n'aura comme conséquence, ici, qu'un maintien de l'alimentation en air chaud issu d'Afrique...

Toute cette belle eau s'enfuira donc entre Ecosse et Norvège qui n'ont vraiment pas de problème de sécheresse en ce début d'automne...

Mardi donc la chaleur sera toujours présente, peut-être pas au niveau des records comme la veille.

Mercredi c'est à peine si on sentira un infime rafraîchissement, les températures dépasseront encore les bornes de 4 ou 5°.

Que dire à propos de jeudi ? l'incertitude est de rigueur, quelques scénarios pourraient éventuellement laisser entrevoir une goutte ou deux. Personnellement je n'y crois pas... on devrait bel et bien finir la semaine prochaine sans la moindre trace d'humidité... je me demande même s'il va pleuvoir d'ici novembre...

jeudi 12 octobre 2017 à 6h 30.

Il a fait fort le mercure d'Andrézieux (non il ne s'agit pas de l'hôtel) hier après-midi : 24.7° au meilleur ! Cette maximale n'est pas le record journalier (26.1° en 1990) mais "seulement" la 5ème plus élevée depuis celle de 1946. L'amplitude journalière en ce même lieu a elle aussi été remarquable (18.7°) ; le record journalier est encore solidement attaché au 11 octobre de 1948 avec 21.2°.

Lyon Bron n'a pas fait plus chaud qu'Andrézieux (ce qui n'est pas surprenant vu le type de temps) mais réussit tout de même à égaler la performance ligérienne (24.6° de maxi itou). Le très vieux record journalier (26.8° le 11 octobre 1921) n'a certes pas été inquiété mais il faut tout de même remonter à 1957 pour y voir une maximale d'un 11 octobre supérieure à celle d'hier. Le réel exploit vient de l'amplitude (18.2°) soit la plus élevée, pour un 11 octobre, depuis au moins 1921.

Tout ceci est donc bien chaud, ce qui ne nous empêchera pas de faire encore plus ce week-end.

Aujourd'hui nous rétrograderons de 2 degrés, le soleil ne sera probablement pas aussi présent qu'hier (voile d'altitude) mais, au final, la lumière l'emportera largement.

Demain vendredi nous commencerons à grignoter les 2 degrés perdus ; brouillards matinaux probables en plaine du Forez et de Saône.

Samedi sera un copié-collé d'hier mercredi.

Dimanche les records devraient sauter, ils sauteront tellement haut que lundi ils ne seront toujours pas retombés... 100% soleil.

Mardi mercredi : à peine plus frais.

La pluie ?

...

mercredi 11 octobre 2017 à 7h 30.

Belle chaleur (pour la saison) aujourd'hui : les thermomètres de plaine dépasseront facilement 20° et pointeront vers 23-24° à Andrézieux. Le soleil sera davantage présent qu'hier.

Demain jeudi nous reperdrons quelques degrés et gagnerons des nuages, l'impression sera toutefois globalement lumineuse.

Vendredi l'ambiance se réchauffera de nouveau sous un soleil indéboulonnable.

Samedi, dimanche, lundi : on se croira en été. Des records journaliers de haute température maximale sont envisageables (environ 25° en plaine).

La semaine prochaine ne semble pas apte à nous prodiguer les pluies automnales tant nécessaires... La sécheresse totale pourrait bien perdurer au moins jusqu'à vendredi ou samedi (on parle de la semaine prochaine hein !). D'ici là, on pourra se saouler de soleil.

mardi 10 octobre 2017 à 8h 30.

Contrairement à ce que j'espérais, on n'a pas eu nos 15° ici hier, on a dû se contenter de 12.7° au meilleur de l'après-midi. Toujours en désaccord avec mes prévisions, la plaine a eu nettement plus chaud : 19.4° de maxi à Bron, 19.3° à Gerland et 18.4° à Andrézieux.

Ce matin tout est réuni, ici, pour une splendide journée d'automne : le ciel est dégagé de tout nuage dans une atmosphère immobile. En plaine, c'est à peine si on voit quelques traces de brouillard (Chambéon, l'Hôpital sur Rheins), traces qui ne résisteront pas bien longtemps. Cet après-midi, le thermomètre gagnera, en montagne, 3 voire 4 degrés sur hier, on le trouvera au moins à 15° ici. La plaine n'enregistrera pas une aussi belle progression : ses valeurs de maximales d'aujourd'hui seront comparables à celles d'hier. Nous ne vivrons peut-être pas une journée entièrement bleue, les nuages sont en capacité de nous occulter un peu de lumière cet après-midi.

Demain mercredi le vent (toujours très faible) pivotera au sud. L'ambiance s'échauffera encore, nous pourrions voir passer les 20° ici à Violay. En plaine, et plus exactement sous le vent dans le sud de la Plaine du Forez, le thermomètre pourrait davantage s'approcher de 25 que s'éloigner de 20. Soleil.

Jeudi marquera un léger "rafraîchissement", nous reviendrions simplement aux températures d'aujourd'hui à savoir des valeurs "seulement" 2 à 3° au-dessus des normales. Soleil et un peu de nuages.

Vendredi fera repartir le mercure à la hausse. Samedi poursuivra sur sa lancée et dimanche voire même lundi des records de haute température maximale sont en mesure de tomber ; il faudrait pour ceci  dépasser 25° en plaine. On peut le faire.

Je ne vous parle même plus de la pluie... Notre seul (tout) petit espoir se situe vers le 18 ou 19... pas avant.

lundi 9 octobre 2017 à 5h 30.

On n'attendait rien de ce dimanche et on n'a rien eu. 9.4° de maxi sous le brouillard... N'en parlons plus.

Ce matin nous aurons encore maille à partir avec la grisaille puis celle-ci devrait se dissiper cet après-midi pour nous laisser entrevoir la lumière. On peut prétendre à 15° au meilleur de la journée par ici ; en plaine, il ne fera pas bien plus chaud.

Mardi débutera la belle période lumineuse ; le fond de l'air peinera à se réchauffer franchement : nous n'aurons pas encore 20° en plaine.

Mercredi nous donnera davantage de chaleur : l'isotherme 20° ne se contentera pas de la plaine, il montera jusque vers 400-500 m. Beau temps.

Jeudi calquera son temps sur celui de la veille.

Vendredi nous pourrions encore pousser le thermostat vers le haut, certaines maxis de plaine ne seront pas très éloignées de 25°.

Samedi et dimanche seront sans doute les plus chaudes journées de la semaine. Comme raconté hier, il ne serait pas impossible d'y vivre de nouveaux records journaliers de haute maximale.

Aucune goutte de pluie d'ici dimanche.

dimanche 8 octobre 2017 à 9h 30.

Nous sommes assurés (enfin si tant est que l'on puisse être assuré dans ce domaine) d'une semaine à venir sans la moindre goutte de pluie. La bruine de cette fin de nuit et de ce début de matinée a juste eu pour conséquence de gâcher la journée et les nuages récalcitrants empêcheront les températures vespérales d'atteindre celles d'hier.

Demain lundi nous subirons à peu près le même type de temps : peu de lumière (on peut toutefois espérer revoir un brin de soleil l'après-midi) et une température relativement fraîche : probablement moins de 15° en maximum par ici.

Mardi l'éclaircie sera amorcée mais le soleil ne brillera toutefois pas sans contraintes, il fera sans doute match nul avec les nuages. L'ambiance gagnera 1 ou 2 degrés, nous devrions dépasser 15° l'après-midi soit peu ou prou les clous de saison.

Mercredi sonnera le début de la belle période : le fond de l'air gagnera encore en douceur, nous passerons alors au-dessus des normes de saison. Sous le vent de sud, le poste d'Andrézieux pourrait bien faire du zèle en affichant une maximale plus proche de 25 que de 20° (rappel : 17.8° de maxi normale pour un 11 octobre). Soleil omniprésent, surtout en montagne.

Jeudi, vendredi, samedi et sans doute aussi dimanche : toujours aussi beau et de plus en plus chaud. On n'exclut pas un record de chaleur en fin de semaine.

La pluie ?

Absolument rien à attendre donc d'ici le 15 du mois. Ensuite ? ensuite la tendance n'est vraiment pas favorable à nos bonnes pluies automnales dont le sous-sol a tant besoin... Les prévisions marquent, pour l'instant, une incertitude à partir du 15 ou 16 octobre ; cette hésitation semble malheureusement osciller entre un temps anticyclonique chaud et un temps anticyclonique plus frais... dans les deux cas la pluie ne serait pas au rendez-vous. Ben avec ça on est bien monté comme disait ma grand-mère.

samedi 7 octobre 2017 à 8h 30.

Ce matin, pour la première fois de la saison ici, l'herbe rase est gelée à proximité de l'abri météo (abri dans lequel le mercure s'est abaissé à 3.4°). Les versants est sont copieusement inondés de soleil, la journée promet d'être très lumineuse.

Demain dimanche le ciel ne sera pas si dégagé : les nuages occuperont le terrain et lâcheront même peut-être trois gouttes insignifiantes histoire de bien gâcher la journée. Même si le fond de l'air se réchauffe, la température maximale souffrira du manque d'ensoleillement, ne tablons pas sur bien plus de 11-12° par ici et probablement moins de 15-16° en plaine.

Pas de grande évolution pour lundi si ce n'est 1 degré de plus et un probable retour poussif du soleil.

Mardi nous entrerons sans doute dans une phase de beau temps calme.

La suite de la semaine promet d'être de plus en plus douce (jusqu'à devenir presque chaude pour la saison, du 25° en plaine vendredi et/ou samedi ne semble pas inconcevable). Les montagnes auront la garantie d'un soleil omniprésent tandis qu'en en plaines et vallées, il faudra probablement attendre la dissipation des fameuses grisailles matinales avant de profiter de la lumière.

vendredi 6 octobre 2017 à 5h 30.

Nous avons été gâtés hier : soleil omniprésent et 18.8° au maximum de l'après-midi. En plaine, et particulièrement la lyonnaise, ces mêmes températures maximales étaient estivales : 24.1° à Bron, 24.6° au Breuil, 24.9° à Gerland.

Aujourd'hui nous basculons dans la grande fraîcheur ; les gouttes actuelles ne feront pas flaque, le temps sec reviendra (et pour longtemps) dès ce matin. Tablons sur une journée au ciel couvert et au thermomètre incapable, ici, de franchir 10° cet après-midi.

Demain samedi nous reverrons la belle lumière : il faudra bien tout le soleil pour nous sortir de la froidure matinale (risque de gel au sol). L'après-midi, on devrait pouvoir prétendre à 12-14° au meilleur dans le secteur.

Dimanche tirera la couverture, le soleil sera plus discret, l'ambiance de l'après-midi encore frisquette (moins de 15° de maxi par ici), quelques gouttes insignifiantes pourraient finir de gâcher la journée.

Lundi et mardi ne nous offriront probablement ni beaucoup de lumière ni beaucoup de douceur : nous conserverons ce temps un peu frais (12-14° de maximum).

Mercredi, jeudi, vendredi : soleil et douceur.

La pluie ?

Rien en vue.

jeudi 5 octobre 2017 à 7h 30.

L'herbe était localement blanche hier matin entre St Cyr de Valorges et le Pin Bouchain, dans le fameux virage orienté au nord et bien protégé par les bois.

Notons la remarquable homogénéité des températures maxis d'hier : il faisait 16.1° à 15h au col de la Loge, le poste de Chalmazel Gardonnanche est monté juste au-dessus de 17°, même chose pour la nouvelle station de St Anthème située à 1263 m d'altitude à la patte d'oie ; à 1660 m dans le Sancy, la maximale d'hier s'est établie à 15.8°. Ces maximales étaient donc très proches de celles de plaine qui, pour la plupart, n'ont pas réussi à accrocher le 20°.

Aujourd'hui nous bénéficierons d'un peu plus de douceur qu'hier où seul le poste de Gerland a réussi à atteindre 20° (20.4° de maxi). Cet après-midi, les 20° seront plus nombreux mais toujours restreints aux plaines. Le soleil brillera à 100% de ses capacités de saison.

Demain vendredi le refroidissement ne fera pas semblant, il ne sera plus question d'isotherme 15° à 1700 m mais plutôt d'isotherme 0°. Les températures matinales seront du même ordre que celles d'aujourd'hui puis l'air ne se réchauffera pas en journée. Ici à Violay nous plafonnerons à 10°.

On mise sur le retour du soleil samedi, en revanche, il faudra attendre pour celui de la douceur. Il faudra se méfier le matin du possible gel au sol. Durant l'après-midi, grâce au soleil, on peut espérer 2 ou 3 degrés de plus que la veille.

Dimanche nous retrouverons une température à peine de saison, le soleil pourrait ne plus être dominant.

La semaine prochaine verra le thermomètre s'élever de jour en jour, nous devrions de nouveau rejoindre un temps doux pour la saison à partir de mercredi ou jeudi.

Malheureusement, on ne voit toujours pas le moindre signe de pluie efficace (voire de pluie tout court), même en regardant à des échéances peu recommandables qui nous amènent en seconde quinzaine d'octobre... Nous sommes donc sur le point de gaspiller un mois intéressant en ce qui concerne la recharge des nappes.

mercredi 4 octobre 2017 à 7h 30.

1025 hPa au niveau de la mer, c'est l'indication du baromètre ce matin et ce sera la sienne durant la huitaine à venir. Nous entrons donc dans une période anticyclonique (on pourrait dire "faiblement" anticyclonique) qui, malheureusement, nous préservera de toute pluie.

Ce matin l'ambiance est bien fraîche et l'atmosphère immobile, le gel doit être présent dans les trous à froids. La journée sera bien ensoleillée et le thermomètre se hissera à des niveaux de saison c'est-à-dire une vingtaine de degrés en plaine au meilleur de la journée.

Demain matin la fraîcheur sera du même ordre que celle de ce matin puis, soleil aidant, les températures maximales afficheront un bon 20 degrés à basse altitude.

Le refroidissement annoncé pour la fin de nuit suivante prendra un peu de retard, l'air frais déboulera du nord plutôt en matinée de sorte qu'il ne fera guère plus chaud (seulement 10° par ici) en plein coeur de l'après-midi qu'au lever du jour. Le soleil sera bien moins présent que la veille mais l'ambiance restera sèche.

Samedi nous offrira un dégradé soleil-nuages, il ne fera pas chaud, seulement un couple de degrés de plus que la veille pour l'après-midi ; quant au matin, il faudra se méfier des gelées au sol dans les coins exposés.

Dimanche ne fera pas revenir la lumière, le fond de l'air conservera sa fraîcheur par manque d'ensoleillement.

La semaine prochaine hissera péniblement le niveau thermique jusqu'à rejoindre la saison en seconde partie d'échéance. Pas de pluie et peu de vent.

mardi 3 octobre 2017 à 8h 15.

La douceur est remarquable ce matin : il fait actuellement 14° sous un ciel couvert voire menaçant à l'ouest. C'est vers la mi ou fin de matinée que nous arrivera une petite pluie actuellement sur le sud de la Nièvre, elle ne laissera que quelques millimètres. L'ambiance s'éclaircira cet après-midi, les températures monteront jusqu'à un niveau de saison c'est-à-dire une petite vingtaine de degrés en plaine.

Demain mercredi et après-demain jeudi nous verrons le soleil en grand et le thermomètre atteindre 20° jeudi jusqu'à 600-800 m selon les orientations.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la douceur disparaîtra. Un profond refroidissement sera en mesure de faire voltiger quelques rares flocons, vendredi matin, au-dessus de 1200-1400 m, là où, quelques heures plus tôt, le mercure indiquait 13-15°. Le déroulé de vendredi se fera dans la fraîcheur (moins de 10° l'après-midi au-dessus de 700-800 m), quelques éventuelles gouttes et un ciel plombé.

Le réchauffement ne semble pas décidé pour samedi qui pourrait être une journée froide et couverte (sans pluie). Le matin, quelques gelées au sol sont envisageables si le ciel se découvre quelques heures en fin de nuit.

Nous resterons dimanche dans une ambiance trop fraîche pour une fin de début octobre.

lundi 2 octobre 2017 à 7h 45.

L'automne avance ses pions petit à petit.

Nous ne serons pas éblouis aujourd'hui ni demain : le temps ne laissera que peu de place au soleil, le ciel lâchera ici ou là quelques gouttes dans une ambiance juste de saison (19-20 ° de maxi en plaine).

La lumière reviendra mercredi et jeudi, le thermomètre en profitera pour pousser l'isotherme 20° au-dessus de 500 m d'altitude au meilleur de la journée. Il faudra profiter de cette agréable ambiance car vendredi remettra tout en cause par un profond refroidissement a priori sans pluie.

La suite est plus incertaine, il semblerait que l'on poursuive avec un temps frais mais toujours pas pluvieux.

dimanche 1er octobre 2017 à 9h 15.

Elle ne nous a pas attendu à Essertines la pluie hier mais nous a pris par surprise seulement 1h 30 après le départ dans la montée aux Supeyres : une grosse averse transperçante. Ensuite, elle nous a accompagné jusqu'à l'arrivée à Montbrison, on l'a donc supporté 4h30 de temps... Décidément, les organisateurs de cette "Randonnée de la Fourme" n'ont pas de chance avec le temps, je me suis laissé dire que c'était la 3ème édition consécutive perturbée par la pluie... C'est vraiment dommage car le parcours est magnifiquement tracé : ni trop court ni trop long (43 km au GPS), juste ce qu'il faut de goudron pour, de temps en temps, se reposer des rapiaules glissantes, et finalement pas beaucoup de dénivelée (de l'ordre de 1500 m positive) au regard de la distance.

Ici à Violay la pluie a démarré entre 10 et 10h 30, elle a été plus abondante que prévu puisque je relève ce matin 13.5 mm. On totalise donc 41.1 mm pour ce mois achevé ; la moyenne mensuelle des 22 septembres de 1995-2016 est 74.9 mm. Ce septembre est donc un nouveau mois déficitaire en pluie de cette année 2017, où seul mars a été excédentaire.

Le total annuel affiche ce matin 519.3 mm alors que le cumul moyen (1995-2016) des 9 premiers mois de l'année s'établit à 679 mm. Depuis 1994, seules 2011 et 2003 accusent un cumul des 9 premiers mois plus faible que celui de cette année avec respectivement 463 et 431 mm ; il est curieux de remarquer que, pour ces deux années, le mois de décembre avait été très copieusement arrosé (respectivement 180 et 179 mm pour une normale à 73 mm), comme si le temps avait précipitamment voulu renflouer les stocks avant la fin d'année civile...

Aujourd'hui la météo ne sera pas aussi triste qu'hier : nous devrions éviter les gouttes et voir de temps en temps filtrer un petit bout de soleil.

Demain lundi la pluie faible occupera la matinée, le soleil ne répondra plus.

On ne changera pas grand chose pour mardi : quelques gouttes, beaucoup de nuages, peu ou pas de soleil.

Mercredi jeudi seront deux belles journées ensoleillées.

samedi 30 septembre 2017 à 5h 15.

Septembre finit en mode estival : 23.6° de maximale hier ici à Violay et 28.2° à Gerland. Aujourd'hui on change de mode, on passera nettement à l'automne une fois la pluie arrivée.

Alors cette pluie, elle débarque quand finalement ?

Elle nous laissera la matinée tranquille, au moins ici à Violay... Sauf que ce matin le centre du Monde n'est pas à Violay mais entre Ambert et Montbrison... D'après mes dernières projections, nous devrions passer avant les gouttes dans la plus grande partie de la course, elles ne nous rejoindraient que vers Essertines à une dizaine de km (seulement) du but.

Ce soir la pluie sera passée, elle aura laissé 5-10 mm dans le pluviomètre, il en aurait fallu 50 pour faire de ce septembre un mois normalement arrosé. L'ambiance fraîchira fortement en cours de journée, on aura 5 bons degrés de moins à 19h qu'actuellement (où il fait 16° !)

Demain dimanche le soleil reviendra timidement ; avec ce vent de nord, les températures maximales ne devraient pas monter au-dessus de 15° dans notre tranche 700-900 m.

Une petite pluie nocturne (de l'ordre de 5 mm) semble décidée pour la nuit de dimanche à lundi à moins qu'elle veuille se produire lundi matin. Quelques gouttes encore moins nombreuses pourront humecter mardi puis une période anticyclonique à durée indéterminée assurera : un temps sec pour tout le monde, de possibles brouillards matinaux (vite dissipés) en plaine et du doux soleil sur les hauteurs.

Jeudi pourrait être la plus belle et chaude journée de la semaine avec de nouveau du 20° par ici vers 800 m d'altitude.

vendredi 29 septembre 2017 à 7h 30.

14.9° de minimale ici lors de cette nuit (mais que 8.8° à Arthun), autant dire que l'on a retrouvé des températures d'été. D'ailleurs la journée à venir devrait sans problème être la plus chaude de la semaine, nous pourrions avoir, ici à Violay sur le coteau bien exposé, un 24-25° .

Demain ce n'est pas beau. Demain la pluie semble vouloir anticiper son arrivée et ça ce n'est pas bien du tout pour les ceusses engagés dans la randonnée de la fourme (Ambert-Montbrison, 44 km avec passage à 1400 m d'altitude). Elle arriverait sur Ambert demain vers 8h et... nous suivrait en direction de l'est... on pourrait donc l'avoir sur le dos durant tout le parcours pour finalement l'abandonner vers 14-15h à notre arrivée à Montbrison... allez, ce n'est que la projection d'un modèle (a priori le plus fiable), d'autres voient un report de 2 ou 3h.

Donc demain, disons entre 9 et 16h, nos départements devraient enregistrer une pluie significative qui devrait cumuler environ 10 mm. La température chutera en fin d'après-midi, il fera bien plus frais le soir à 19h que le matin à 7h.

Nous retrouverons le calme dimanche : temps sec sous une température de saison, un peu de soleil.

Lundi, après quelques éventuelles gouttes nocturnes, les nuages l'emporteront. Températures de saison.

Le refroidissement escompté pour mardi a perdu de son intensité. Nous pourrions simplement enregistrer un faible rafraîchissement qui ne nous éloignerait pas tant que ça des normales de saison.

Ensuite nous débuterions une possible période anticyclonique ; les bonnes pluies automnales, Ô combien nécessaires cette année, ne sont donc toujours pas dans le viseur de la semaine prochaine...

jeudi 28 septembre 2017 à 8h.

Septembre nous réserve encore deux belles journées : aujourd'hui et demain.

Aujourd'hui les nuages laisseront passer la lumière, les températures maximales pointeront vers 25° en plaine (il a fait 25.6° de maxi hier à Gerland) et seulement 3 ou 4 degrés de  moins sur les coteaux '"d'altitude" bien exposés (20.2° au meilleur ici hier).

Demain vendredi le soleil ne chômera pas, les températures deviendront estivales avec probablement 27-28° dans les meilleurs "spots".

Samedi, samedi c'est le problème... quand va arriver cette pluie ? si toutefois elle arrive. On doit pouvoir assurer du soleil ou du moins un temps sec pour tout le monde (départements 42 et 69) lors de la matinée. Si on débute la courche de la Fourme à 8h, on devrait donc avoir au minimum 4 h de progression au sec. Seulement 4h pour faire 44 km, ça fait du 11 km/h de moyenne... autant ne pas y penser dans ces sentiers montagnards. Tablons plutôt sur 7-8 km/h de moyenne (il faut faire honneur à tous les ravitaillements ! c'est ben un peu pour ça qu'on y va aussi) ce qui nous amène à 30-32 km avant midi, On sera alors dans la phase descendante sur Montbrison et les derniers 12-14 km devraient se faire encore au sec.

Tout ça pour dire que j'interdis à la pluie d'arriver avant 14h. On verra bien si elle m'écoute...

Dimanche la pluie sera faite, le ciel demeurera encombré et la température sera repassée sous la saison (maxis inférieures à 20° même en plaine).

Lundi poursuivra dans la continuité.

Mardi marquera sans doute un profond refroidissement, refroidissement a priori sec.

mercredi 27 septembre 2017 à 7h30.

Aujourd'hui le soleil sera moins timide qu'hier, il devrait arriver à nous tirer la maximale, ici, jusque vers 20°.

Demain nous gagnerons probablement 1 degré sous un ciel partagé entre nuages et soleil.

Vendredi il fera nettement plus chaud, l'isotherme 25° ne se contentera plus des bas fonds mais montera à l'assaut des reliefs : on pourrait le voir jusque vers 600-800 m si l'exposition est favorable.

Samedi la pluie devrait finalement attendre l'après-midi pour couler dans les monts du Forez, elle sera par ici en fin d'après-midi et ne devrait donc pas trop perturber "la Fourme" (à condition de ne pas traîner tout de même !) ni "Violay en rose".

Dimanche et lundi assureront une période douce avant un probable rafraîchissement net mardi.

mardi 26 septembre 2017 à 9h30.

Les gouttes d'hier n'ont rien fait déborder... 1.9 mm ici à Violay, ce n'est pas avec ça que l'on va rendre ce septembre conforme à ses ancêtres.

Ce matin le temps se remet doucement, quelques nuages bas rampent sur nos collines et l'on aperçoit de temps en temps de belles plages de ciel bleu. Nous ne renouerons pas aujourd'hui avec nos 20° du week-end dernier, il faudra pour cela attendre demain.

Le beau temps juste chaud pour la saison (20° de maxi vers 800 m) est programmé pour les trois jours de mercredi à vendredi ; les nuages ne disparaîtront pas totalement, ils cohabiteront avec un soleil dominant.

C'est toujours incertain pour samedi. Aura-t-on le temps de boucler les 44 km entre Valeyre et Montbrison avant les gouttes ? c'est peu probable... les bonshommes n'ont plus 20 ans, quant à la pluie, le temps n'a pas de prise sur elle, c'est bien connu.

lundi 25 septembre 2017 à 5h30.

Septembre finit ses dimanches sur une belle note douce et ensoleillée (20.9° de maxi ici, 26.5° à Gerland).

Aujourd'hui il faudra profiter de la matinée probablement encore assez claire avant que l'après-midi ne baisse la luminosité. Les gouttes (dont on ne cerne toujours pas très bien le nombre) arriveront en cours ou fin d'après-midi. Le maximum de température devrait se produire à la mi journée et accuser 4 degrés de moins qu'hier.

Demain mardi l'ambiance redeviendra poussivement lumineuse, la pluie sera finie, les températures maximales avoisineront 15-17° par ici, une bonne vingtaine en plaine.

Mercredi nous rétablira les belles conditions que nous vivons depuis quelques jours.

Jeudi et vendredi n'apporteront pas de grandes modifications : soleil dominant et températures maximales aux alentours de 20° dans notre tranche 700-900 m.

Samedi c'est "La Fourme", à savoir une belle bambée entre Ambert et Montbrison de 44 km à travers les monts du Forez. Le temps ne semble pas vouloir être de la partie... Déjà que courir 42 km à travers les rapiaules foréziennes n'est pas de tout repos... alors si en plus on se prend la radée...

dimanche 24 septembre 2017 à 8h30.

Qu'ils sont durs à raccrocher les 20 degrés ! 19.8° de maxi hier... on n'y est donc pas encore... mais patience, ce sera pour aujourd'hui !

Belle journée ensoleillée pour ce dimanche avec 25° en plaine et 20° son mon coteau bien orienté.

La majeure partie de la journée de demain lundi se déroulera dans la douceur, les nuages ne devraient nous recouvrir qu'en cours d'après-midi et ruineront mes prévisions "pas de gouttes avant octobre". Ces nuages devraient en effet nous laisser une trace humide en soirée, on peut s'attendre à recevoir quelques millimètres (probablement moins de 5)  et pourquoi pas à entendre un coup de tonnerre.

Mardi fera tache dans la semaine : la luminosité aura baissé d'un cran et les températures maximales auront abandonné 4 ou 5 degrés.

Mercredi rétablira la situation en repoussant le mercure au voisinage de 20° sur nos montagnes.

Jeudi et vendredi seront deux nouvelles belles journées lumineuses et chaudes pour une fin septembre.

Dégradation possible samedi.

samedi 23 septembre 2017 à 9h30.

Le voile nuageux d'hier après-midi n'a pas laissé le loisir au mercure de monter au-dessus de 19° (18.9° de maxi), nous n'avons donc toujours pas eu, ici, nos 20° ; ce sera probablement chose faite aujourd'hui ou demain.

Nous sommes donc en automne depuis hier soir, nous mais pas (ou plus) la météo... aujourd'hui comme demain et lundi nous bénéficierons d'un temps chaud pour une fin septembre : la luminosité ne faiblira que le soir et la température des après-midi touchera 20° de partout sous 800-1000 (nous devrions même noter quelques pointes à plus de 25° en plaine).

On distingue vaguement une petite (mais alors toute petite) perturbation aux alentours de lundi soir qui pourrait donner quelques gouttes (à confirmer tout de même) durant le nuit suivante. Cette perturbation en profiterait pour assombrir et légèrement rafraîchir la journée de mardi.

Ensuite, dès le lendemain mercredi, le beau temps agréablement chaud reprendrait la main et nous la tiendrait jusqu'en fin de semaine/mois.

vendredi 22 septembre 2017 à 8h.

Nous nous sommes approchés de 20° hier puisqu'il a fait ici 19.4° au meilleur de la journée.

Ce matin l'ambiance est nettement plus douce que celle de la quinzaine passée : 11.6° de température mini, il faut remonter au 5 septembre dernier pour avoir plus doux. Le ciel actuel est dégagé à l'est et en voie d'encombrement à l'ouest ; la journée sera aussi douce que celle d'hier mais probablement pas aussi ensoleillée, la sensation globale sera tout de même lumineuse.

Cette douceur retrouvée ne sera pas remise en cause avant le mois d'octobre (au plus tôt). Nous déroulerons donc, sur les 8-10 jours à venir, des températures proches ou légèrement supérieures aux normales d'une fin septembre. Lundi accusera probablement une petite faiblesse à la fois thermique et lumineuse qui devrait passer inaperçue.

Pas de pluie avant octobre.

jeudi 21 septembre 2017 à 8h.

L'été astronomique se terminera demain vendredi 22 à 22h 01 et l'automne devrait donc débuter dans une agréable douceur.

Hier la douceur n'était pas encore au rendez-vous : 13.6° de maximale malgré le soleil de l'après-midi.

Aujourd'hui nous grappillerons encore un peu de chaleur et pousserons le mercure pas très loin de 20°. Le soleil, déjà présent ce matin, ne nous laissera pas tomber.

Cette douceur (20° l'après-midi vers 700-900 m et 25° en plaine) ne nous abandonnera pas de sitôt : on gardera en effet ce temps ensoleillé, calme et doux l'après-midi jusqu'à au moins lundi prochain.

Ensuite les pronostics sont évidemment plus hasardeux mais une prolongation de ce type de temps nous amenant jusqu'en fin de mois semble possible.

La pluie n'est pas au programme, comme dit il y a quelques jours dans cet édito, elle pourrait attendre octobre avant daigner nous visiter...

mercredi 20 septembre 2017 à 7h 30.

On a touché le fond thermique hier : seulement 9.2° au meilleur de la journée, c'est la plus faible maximale de ce mois de septembre, il faut remonter au 8 mai dernier pour avoir plus froid.

Aujourd'hui on récupère un peu de soleil et quelques degrés (mais uniquement des degrés de l'après-midi parce que ce matin on est en dessous de 5°), on arrivera péniblement à 14-15°, ce sera toujours 5 de plus qu'hier...

Jeudi nous bénéficierons d'un nouvel arrivage de degrés : les 20° l'après-midi sont jouables à nos altitudes. Le soleil s'affirmera.

Vendredi, samedi, dimanche : 20-22° en journée et soleil présent.

mardi 19 septembre 2017 à 8h 30.

Grâce aux percées ensoleillées d'hier après-midi le thermomètre a dépassé 10° pour atteindre, au plus haut, 12.5°.

Aujourd'hui nous ne sommes pas assurés de bénéficier de ces éclaircies, le mercure pourrait bien ne pas pouvoir franchir 10-11°. Quelques pluies devraient tomber vers la mi journée et ne rien arranger à la fraîcheur ambiante.

Demain mercredi nous débuterons l'amélioration. Il faudra être patient car les nuages auront encore leur mot à dire, le mercure devrait gagner plusieurs degrés pour atteindre 15° par ici.

Jeudi la lumière gagnera et le fond de l'air s'échauffera, les 20 degrés seront à notre portée.

De vendredi à dimanche le temps redeviendra presque estival : un soleil bien présent et des températures vespérales voisines de 20° par ici, de 25° dans les meilleures plaines.

La pluie ?

Passés nos 1 ou 2 petits millimètres d'aujourd'hui, il faudra probablement attendre octobre pour revoir une goutte.

lundi 18 septembre 2017 à 5h 30.

Effectivement, la température n'a pas pu accrocher 10° hier par ici : seulement 9.7° au meilleur, juste avant la pluie, c'est-à-dire aux alentours de midi.

Comme pressenti, la neige est tombée sur les sommets du Massif Central : la webcam du haut des pistes du Mont-Dore a montré un paysage blanc toute la journée. Cette webcam est perchée à 1780 m d'altitude (gare d'arrivée du téléphérique), on peut donc raisonnablement penser que la limite pluie-neige se situait aux alentours de 1400-1500 m. L'homme du coin, nommé Ffred sur les forums d'Infoclimat, a signalé quelques flocons mouillés, dans la vallée du Mont-Dore, à 1200 m d'altitude.

Il nous reste encore 2 (voire 3) journées hors saison à supporter : aujourd'hui, demain et après-demain. Pour les deux premières, le thermomètre restera bridé sous 10-13° par ici et plus généralement vers 800 m d'altitude. Quelques pluies, aux cumuls secondaires, sont toujours envisageables (surtout mardi).

Mercredi matin la fraîcheur ne sera pas partie mais on peut espérer un mieux l'après-midi avec le probable retour du soleil. N'attendons toutefois pas le retour à la normale, il faudra sans doute se satisfaire d'une quinzaine de degrés, au meilleur de l'après-midi et dans la tranche 700-900 m.

Jeudi nous ramènera enfin à la saison : soleil et température maxi de l'ordre de 20° par ici.

Vendredi, samedi, dimanche... allez, c'est encore indécis mais on peut croire à un beau temps sec.

On peut oublier, pour septembre, les bonnes pluies automnales ; les quelques gouttes de demain matin risquent fort de clore l'exercice pluviométrique du mois...

dimanche 17 septembre 2017 à 7h.

On n'a pas eu à se plaindre de l'absence de soleil hier, il a bien tiré son épingle du jeu et c'est grâce à lui que toute la maison a été chauffée naturellement par la véranda. Malgré ce soleil, la température n'a pas touché 15° ici, elle s'est arrêtée à 13.5° soit un déficit de 5.2° sur la moyenne des 22 (de 1995 à 2016) températures maxis d'un 16 septembre.

Aujourd'hui dimanche le soleil n'aura pas la même aisance ; on pourra encore l'apercevoir ce matin puis il laissera place à la sombritude agrémentée de pluie. L'ambiance de cet après-midi sera exécrable pour une mi septembre, la température aura du mal à dépasser 10-11° dans notre intervalle 700-900 m. Comme souvent annoncé lors des précédents éditos, les gouttes de cet après-midi (cumul de d'environ 5 mm) auront simplement pour but de gâcher la journée.

On va mettre les journées de lundi et mardi dans le même sac et, comme disait Giono, on perdra le sac. Temps froid et sombre pour ces deux journées, les gouttes s'espaceront ou disparaîtront.

Mercredi nous fera renaître, mais ce sera une renaissance lente. Après la matinée encore bien fraîche, on peut espérer le retour de la lumière. On table sur 3 ou 4 degrés de plus, ce qui sera encore insuffisant pour renouer avec la normale.

Jeudi sera probablement la meilleure journée de la semaine : le temps redeviendra doux, on pourrait toucher ou même dépasser 20° par ici ; quant au soleil, il ne souffrira pas d'opposition.

Ensuite ?

Ensuite on peut raisonnablement espérer la fin de ce temps trop froid.

samedi 16 septembre 2017 à 11h.

Il fait très frais ce matin : 6.1° de mini (température mini moyenne d'une fin octobre début novembre) et surtout l'ambiance ne s'est pas tellement réchauffée à cette heure malgré un soleil présent (9°).

Aujourd'hui samedi l'ambiance demeurera automnale, les cumulus deviendront de plus en plus nombreux, certains donneront quelques gouttes et de la neige au-dessus de 1500-1600 m. La température stagnera vers 12° cet après-midi dans notre tranche 700-900 m.

Demain dimanche ce pourrait bien être encore plus maussade : quelques averses froides devraient nous concerner durant la nuit précédente puis s'atténuer en matinée avant de reprendre l'après-midi... Nous perdrons encore quelques calories dans l'affaire : si le soleil ne perce pas l'après-midi (ce qui semble possible) alors le thermomètre restera sous 10° dans notre state 700-900 m.

Pas de réelle amélioration lundi, ou alors peut être moins de gouttes... mais toujours aussi froid (pour la saison).

Statu quo pour mardi : froidure et possibles gouttes.

Mercredi nous ramènera peut-être nos 15° l'après-midi.

Jeudi pourrait être la belle journée de la semaine : le vent virerait au sud et le soleil devrait pouvoir s'exprimer. Les températures retrouveraient alors un niveau honorable à savoir une vingtaine de degrés l'après-midi en dessous de 500-800 m.

Grosse incertitude, pour l'instant, quant à l'après jeudi. La douceur (de saison) poursuivra-t-elle sur sa lancée ou s'affaiblira-t-elle en toute fin de semaine ?

Et la pluie ? la véritable ?

Si on occulte les gouttes de demain (qui peineront à cumuler 3-5 mm) on ne voit rien à l'horizon (même en prenant des jumelles) qui puisse ressembler à un honnête arrosage.

vendredi 15 septembre 2017 à 7h 45.

Le refroidissement d'hier matin a été des plus remarquables : 15.6° à 8h et plus que 8.6° une heure plus tard, 7.6° à 10h. En revanche, la pluie, elle, n'a rien eu de remarquable : seulement 4.3 mm... ce n'est pas comme ça que l'on va rattraper le retard accumulé.

Ce matin il fait frais de partout : entre 5 et 7° dans notre secteur, même Gerland n'affiche que 6.9°.

La journée ne devrait pas voir de pluie, le soleil devrait arriver à se faufiler entre deux nuages mais pas à monter le mercure au-dessus de 13-15° par ici.

Demain samedi nous entamerons le sale week-end. Celui-ci nous réserve une belle partie automnale (surtout dimanche) avec petites pluies, du vent et des températures banales de mi novembre. Dimanche, il est possible que l'on n'atteigne pas 10° sur nos hauteurs. Quelques flocons plus ou moins mouillés sont envisageables à Pierre-sur-Haute.

Il serait prétentieux de parler d'amélioration pour lundi et mardi : d'accord les petites pluies (aussi tristes qu'inutiles) s'estomperont mais l'ambiance demeurera presque aussi froide.

Mercredi montrera quelques signes de sortie de crise.

On peut raisonnablement tabler sur un retour de la douceur pour la seconde partie de semaine prochaine.

La vraie pluie ?

Pas en vue !

 jeudi 14 septembre 2017 à 7h 45.

La pluie est à nos portes, elle a même déjà franchi la porte de la montagne Bourbonnaise.

Profitez bien de l'étonnante douceur actuelle : il fait présentement ici 15.7° et le minimum nocturne s'est établi à 14.9°. Plus étonnant encore : le poste d'Arthun affiche 19.3° de mini nocturne et il y fait actuellement un peu plus de 20°.

Attendons nous, ici à Violay, à 7 ou 8 degrés de moins d'ici midi.

La pluie sera parfois soutenue mais ne durera pas, elle sera passée à la mi journée en ayant laissé de l'ordre de 5 ou 10 mm sur nos montagnes, moins de 5 en plaine.

De demain vendredi à lundi inclus nous vivrons un temps de novembre : du froid (pour la saison), du vent et quelques pluies plus probables entre samedi et dimanche. Si vous n'avez pas encore allumé le chauffage, vous allez le faire prochainement. Dimanche et/ou lundi, la température pourrait ne pas atteindre 10° dans notre tranche 700-900 m.

Il faudra patienter jusqu'à mercredi pour retrouver une température (à peine ?) de saison.

mercredi 13 septembre 2017 à 7h 30.

Encore raté ! seulement 14.8° hier au meilleur de la journée, la barre des 15° n'a donc toujours pas été franchie depuis vendredi dernier. Les "environ 7" degrés d'écart avec Lyon ont de nouveau eu lieu hier après-midi.

Aujourd'hui elle le sera, franchie ; on pourrait même toucher 20° par ici si toutefois le soleil veut bien briller en fin d'après-midi. La plaine verra des maximales proches de 25° (peut-être un peu plus sur Lyon). Comme hier, quelques rares gouttes sont envisageables, pas de quoi former 1 mm dans le pluviomètre.

Demain jeudi, après une nuit très douce, le temps changera brutalement sur les coups de 8 ou 9h. De l'air froid éboulera par le nord-ouest amenant avec lui un peu de pluie. Le refroidissement en quelques heures sera remarquable : il fera bien plus doux vers 7h avant la pluie que vers midi une fois qu'elle sera passée. N'attendons pas d'arrosage significatif, on devra s'estimer heureux si on a 5 mm ici sur nos collines ; la plaine du Forez n'aurait que quelques gouttes.

Ce refroidissement de demain matin ouvrira un intervalle météo des plus moches pour une mi septembre : on va se geler jusqu'en milieu de semaine prochaine. Pire que ça : on va se geler et se mouiller... La pluie ne sera, de surcroît, incapable de cumuler 10 mm durant tout ce temps, mais juste apte à rendre nos journées désagréables.

Le retour à une température de saison ? Pas avant 1 semaine !

mardi 12 septembre 2017 à 8h 30.

Ce temps venté d'ouest ou nord-ouest plonge nos petites montagnes dans une ambiance bien plus automnale qu'en plaine ; par exemple hier il a fait, au plus doux, 22.3° à Gerland et 22.2° à Bron mais seulement 14.7° ici à Violay.

Les températures matinales accusent elles aussi de très grands écarts entre plaines et hauteurs : il fait présentement 7.8° ici à Violay et 14.5° à Gerland.

Aujourd'hui nous continuons la série : certes le ciel est dégagé ce matin mais il ne le restera pas toute la journée. Le vent d'ouest accentuera l'impression de fraîcheur et notre thermomètre vespéral ne franchira 15° que si le soleil veut bien briller au bon (et un bon) moment.

Demain mercredi nous retrouverons très temporairement un petit goût d'été. Les plaines devraient voir des températures maximales un peu au-dessus de 25° tandis que les collines situées dans la tranche 700-900 m bénéficieront du premier 20° depuis le 5 septembre.

Jeudi il en sera fini de l'amélioration : une onde pluvieuse (faiblement pluvieuse) nous traversera probablement en matinée, elle ne laissera que quelques millimètres d'eau (moins de 5 ?) mais annoncera un nouveau refroidissement.

Ce temps, bien trop frais pour une mi septembre, ne voit pas pour l'instant de remplaçant avant, au plus tôt, le milieu de semaine prochaine... N'attendons pas non plus de pluie significative durant les 6 ou 8 jours à venir, la lame la plus épaisse pourrait bien être les 3 ou 4 millimètres de jeudi prochain.

lundi 11 septembre 2017 à 5h 45.

Le soleil d'hier après-midi n'a pas réussi à pousser le mercure à 15° ici à Violay : seulement 14.2° au meilleur, c'est presque 6 degrés de moins que la moyenne des maxis des 22 derniers 10 septembre. On a conservé un écart important avec l'agglomération lyonnaise puisque là-bas il a fait 20.8° à Bron et 21.3° à Gerland.

Dans la semaine qui débute, je ne vois que mercredi capable de nous donner, ici, une maximale supérieure à 20°.

Aujourd'hui nous franchirons sans doute les 15° au meilleur de l'après-midi mais le soleil devrait être rare et quelques gouttes sont envisageables en cours de matinée.

Demain mardi ne vaudra guère mieux : beaucoup de nuages et un thermomètre peinant à toucher 15° dans notre tranche 700-900 m.

Mercredi apportera une petite bouffée estivale, les 25° devraient être généralisés en plaine et l'isotherme 20° pourrait pousser jusque vers 1000 m.

Jeudi nous reperdrons au moins 5° et gagnerons en prime quelques petites pluies.

Vendredi et samedi s'arrogeront probablement le titre de pires journées de la semaine : une température dans les chaussettes et quelques gouttes possibles. Il ne serait pas étonnant de voir quelques flocons occuper le ciel à des altitudes compatibles avec les sommets du Forez (1400-1600 m) durant cette fin de semaine. Bien entendu "quelques flocons" ne signifient toujours pas "neige au sol".

Il ne manque pas grand chose pour placer dimanche dans le précédent groupe : le réchauffement n'est pas (pour l'instant) à espérer mais il est possible que le soleil perce davantage.

Cette configuration froide pour la saison ne semble pas décidée à se débloquer en début de semaine prochaine...

dimanche 10 septembre 2017 à 7h 30.

Les 10 mm n'y sont pas (7.9 mm ici), mais on prend tout de même ce qui est la plus épaisse lame de septembre.

Le vent frais d'ouest ou nord-ouest sera au menu des prochains jours et même de toute la semaine prochaine.

Comme dit dans l'édito d'hier, seul mercredi pourrait (de justesse ?) tenir le rang de "journée banale d'une mi septembre". Les autres journées de la semaine ne seront pas à la hauteur du calendrier, surtout celles vendredi à dimanche que l'on pourra qualifier de froides.

La pluie sera juste là pour perturber le voyageur : quelques gouttes ici ou là, peut-être un peu plus que ça jeudi, mais rien de bien concret pour arroser correctement.

samedi 9 septembre 2017 à 9h 30.

Il fait très frais pour ne pas dire froid en montagne ces temps-ci, et ça ne va pas changer demain.

Hier les températures maximales diurnes ont atteint 24.8° à Lyon Gerland (24.3° à Bron, 23.1° à Ecully) mais que 16.5° à Violay et seulement 6.7° au Sancy à 1660 m d'altitude.

Ce matin, sans surprise, c'est pluie. On n'atteindra toutefois probablement pas la fourchette 10-15 mm d'ici demain matin car le plus gros semble passé et a déversé à peine 5 mm. Cet après-midi, la clarté reviendra apportant avec elle quelques averses éparses.

Demain dimanche ne verra plus de gouttes tomber, l'ambiance pourrait malheureusement demeurer grise et, en tout cas, fraîche (moins de 15° de maxi par ici si aucune percée ensoleillée).

Lundi le fond de l'air gagnera probablement 1 ou 2 degrés mais, en contrepartie, on ne sera pas à l'abri d'une averse.

Mardi le thermomètre aura bien du mal à tenir son rang de mi septembre, il lui manquera encore plusieurs degrés. Trois gouttes restent toujours possibles.

Mercredi pourrait être la journée la moins fraîche de la semaine : les températures maximales devraient en effet être en mesure de coller à leur normale à savoir environ 23° sur Lyon et un petit peu moins de 20 par ici. Le temps ne se sera toujours pas vraiment asséché, nous resterions à la merci de quelques gouttes (au cumul insignifiant certes).

Jeudi amorcera une tendance au refroidissement. La fin de semaine alignera, sous le vent de nord, des températures dignes d'une fin octobre ou d'un début novembre. On pourrait voir voleter quelques flocons sur nos plus hauts sommets foréziens.

vendredi 8 septembre 2017 à 8h.

Il ne fait pas chaud les après-midi : 20.4° de maxi hier à Andrézieux pour 23.5° de normale ; ici à Violay on a, hier comme avant-hier, tout juste atteint 16° au meilleur de la journée.

Ce temps globalement frais n'est pas sur le point de prendre fin, il devrait se maintenir encore au moins une semaine.

Aujourd'hui l'ambiance gagnera tout de même quelques degrés, on bénéficiera sans doute de maximales proches des normales.

Demain samedi la pluie arrivera en début de matinée, à peu près vers 7-8 h, elle pourra être soutenue à son arrivée mais le gros passera rapidement. Ensuite, en cours de matinée et après-midi, les averses plus ou moins dispersées prendront le relais. Le vent d'ouest n'autorisera pas le thermomètre à monter à 15° vers 700-900 m. Le cumul de cet épisode pluvieux devrait avoisiner  10-15 mm.

Dimanche le calme reviendra et la fraîcheur se maintiendra. Le soleil aura du mal à percer, les températures de l'après-midi resteront encore sous 15° dans notre tranche 700-900 m.

Lundi et mardi pourraient voir tomber quelques gouttes dans une ambiance à peine radoucie.

 

jeudi 7septembre 2017 à 8h.

Aujourd'hui le vent de nord ne permettra pas au mercure de franchir 20° au-dessus de 400-500 m d'altitude. Le ciel sera semblable à celui d'hier à savoir un mélange de nuages et de soleil.

Demain vendredi nous gagnerons quelques degrés, degrés juste suffisants pour garantir une température de saison. Les nuages cèderont du terrain au profit de la lumière.

Samedi la pluie occupera une bonne partie de la journée à compter de la mi matinée. Prévoyons un cumul significatif, sans plus, soit environ 10 mm.

La journée dominicale ne verra plus de gouttes, il fera frais le matin et guère plus chaud l'après-midi.

Lundi et mardi : toujours cette relative fraîcheur mais pas de pluie véritable.

mercredi 6 septembre 2017 à 8h.

Il a fait jusqu'à 28.9° hier à Bron, soit presque 5° de plus que la normale 1981-2010 pour un 5 septembre.

Ce matin l'été est terminé et les augures n'annoncent pas son retour de sitôt. Nous entrons en effet aujourd'hui dans une période fraîche soumise à un vent d'ouest à nord-ouest qui pourrait s'éterniser au moins 10 jours. Dans ce contexte, les Alpes blanchiront sérieusement (et durablement pour la saison) au-dessus de 2000-2500 m.

Les gouttes de ce matin ne doivent pas faire penser à l'arrivée de la vraie pluie, elles se contentent de juste mouiller le sol, à condition qu'il ne soit pas sous les arbres. dès cet après-midi le soleil sera de retour dans un air rafraîchi (plus que 23-25° en plaine soit la norme pour un 6 septembre).

Demain jeudi et après-demain vendredi les températures stagneront proche de leur niveau de saison à savoir 24-25° dans les meilleures plaines et aux alentours de 20 dans la tranche 700-900 m. Pas de pluie.

Samedi il pleuvra. La matinée résistera probablement aux gouttes puis celles-ci débarqueront par le nord-ouest dès la mi journée. Tablons sur un après-midi pluvieux donc, les cumuls ne seront pas négligeables sans toutefois atteindre la moitié de ceux de fin août : une dizaine de millimètres sont envisageables.

Dimanche le gros de la pluie sera passé, on n'est pas à l'abri de quelques averses résiduelles en cours de matinée mais la tendance sera à l'amélioration dans une ambiance fraîche.

Le début de semaine prochaine semble promis à un temps toujours frais (surtout en montagne), dominé par un vent d'ouest ou de nord ouest. Quelques pluies non significatives ne sont pas improbables.

mardi 5 septembre 2017 à 8h.

Aujourd'hui est la dernière journée estivale de la semaine : le soleil, sans être omniprésent, brillera tout de même suffisamment et les températures, déjà élevées, passeront de nouveau 25° en dessous de 500-600 m d'altitude.

Demain mercredi il en ira autrement : le fond de l'air se refroidira et quelques bruines insignifiantes (plutôt matinales les bruines) pourraient accompagner ce retour automnal. L'après-midi pourrait, grâce au retour du soleil, tout de même sauver la journée d'une qualification automnale.

Jeudi : frais le matin, ensoleillé mais toujours frais ensuite.

Petit sursaut thermométrique vendredi, toujours sans pluie.

Samedi le temps se dégradera franchement, la pluie significative reviendra nous mouiller, elle pourrait laisser de l'ordre de 10 mm sous son passage.

Dimanche : frais, moins pluvieux mais pas sec non plus.

lundi 4 septembre 2017 à 8h.

On redécouvrira, aujourd'hui et demain, un temps presque estival avec de la lumière (mais aussi pas mal de nuages) et une température dépassant, l'après-midi, juste 25° en plaine.

Mercredi l'ambiance fraîchira de plusieurs degrés sur la veille, on pourrait recevoir quelques gouttelettes de bruine par la même occasion.

Jeudi nous replongera dans une relative fraîcheur, même avec le soleil (probablement présent) les températures ne monteront pas à 20° sur une bonne partie de nos territoires.

Vendredi tentera un semblant de rétablissement thermique.

Samedi et dimanche la semaine sèche s'achèverait sous la pluie et une certaine fraîcheur.

dimanche 3 septembre 2017 à 8h.

Un beau temps de début d'automne nous attend pour toute la semaine à venir.

Ce matin l'ambiance est encore un peu fraîche (de nouveau 7.8° à l'instant) mais le soleil devrait pousser le mercure 2 ou 3° plus haut qu'hier où il a rebroussé chemin à 15°. Les nuages devraient revenir cet après-midi, cependant l'impression de beau temps ne sera pas altérée.

Demain lundi nous rejouerons le même temps qu'aujourd'hui avec 2 ou 3 degrés de plus, l'isotherme 20° repassera nous voir l'après-midi.

Mardi devrait être la plus douce journée de la semaine : température entre 23 et 25° au meilleur par ici et sans doute 25-27° en plaine et sur Lyon.

Mercredi et jeudi nous reprendront (ou nous reprendrons, c'est comme vous le sentez) une poignée de degrés, on repasserait juste sous 20° de maxi, jeudi, dans notre tranche 700-900 m.

Un nouveau radoucissement semble capable d'embrayer samedi.

La pluie ?

Rien de rien.

samedi 2 septembre 2017 à 7h 30.

Une triste journée que ce samedi 2 septembre : le vent est au nord et nous amène un peu de pluie froide. La température, déjà pas bien haute à l'heure actuelle (7.8°) aura du mal à toucher 13-14° cet après-midi dans la tranche 700-900 m.

Demain nous retrouverons un temps sec et ce pour probablement longtemps. Aidées par le soleil, les températures seront orientées à la hausse ; on les constatera toutefois encore trop faibles pour la saison.

La hausse thermométrique amènera de belles températures de fin d'été ou début d'automne lundi et mardi : même nos plus hauts sommets enregistreront 20° et les plaines dépasseront probablement (de justesse ?) 25°.

Possible léger rafraîchissement mercredi et jeudi, toujours sans pluie.

vendredi 1er septembre 2017 à 6h 30.

Joli refroidissement ! En 48h, on a perdu 20.5° sur la température maximale (32.5° mardi et seulement 12° hier jeudi). Ce refroidissement est le 3ème plus fort, ici à Violay, depuis au moins le 1er janvier 1995. Le record en la matière reste attribué au couple 25-27 avril 2003 où on avait eu un refroidissement de 21.5° (de 22.3° à 0.8°), la seconde place est occupée par la paire 13-15 mai 2015 avec 21.3° de refroidissement (de 29.4° à 8.1°).

L'important est évidemment la grosse belle pluie de ces dernières heures : 53.0 mm pour le compte du mercredi 30/08 (car relevé d'hier 31/08 à 8h) et 2.6 mm de plus pour le relevé de ce matin (à créditer donc au 31/08/2017 et donc à l'été météorologique 2017).

Évidemment, nous sommes toujours en très net déficit hydrique pour cette année 2017 ; nous totalisons, ce matin à 8h, 478.2 mm depuis le 1er janvier dernier alors que, sur la même période de l'année, la "normale*" est de 604 mm. Quoi qu'il en soit, cet épisode très pluvieux fera reverdir le décor sous peu.

Aujourd'hui vendredi nous reverrons le soleil, essentiellement ce matin. En cours d'après-midi, des nuages devraient se former et occasionner quelques très rares averses ; on peut espérer des températures maximales proches de 15-17° par ici.

Demain samedi le temps redeviendra couvert et probablement pluvieux (sans doute l'après-midi). Le cumul n'atteindra pas la cheville du précédent mais les gouttes suffiront à gâcher la journée et à faire replonger de quelques degrés le mercure qui ne devrait pas dépasser 13-15° au meilleur de la journée dans la tranche 700-900 m.

Dimanche sera meilleur : températures en hausse (les plaines devraient renouer avec 20°) mais encore trop fraîches pour le calendrier. Temps sec.

On ne voit pas de pluie en première moitié de semaine prochaine ; les températures retrouveront péniblement un niveau de début septembre sous un ciel partagé entre nuages et soleil.

 

* en fait la moyenne 1995-2016 soit seulement 22 ans.

jeudi 31 août 2017 à 6h 30.

La belle pluie !  : 52 mm à l'instant à 6h 30. Ça fait très longtemps qu'on n'a pas eu un pareil cumul en 24h (depuis le 10 octobre 2014 où j'avais récolté 57.8 mm). Ce cumul de 52 mm n'est pas définitif puisque le relevé doit se faire à 8h, il ne peut donc que croître de quelques mm.

Quoi qu'il en soit, le gros de la pluie est passé. Aujourd'hui nous n'aurons que quelques gouttes anecdotiques.

L'ambiance a bien évidemment fraîchi d'une bonne douzaine de degrés relativement à avant-hier mardi, aujourd'hui nous n'atteindrons pas 18-20° ici au meilleur de l'après-midi.

Demain nous ne nous réchaufferons guère ou pas du tout malgré quelques apparitions solaires. Pas ou très peu de pluie.

Samedi il ne fera toujours pas plus chaud, on peut prévoir quelques pluies (1 à 5 mm).

Dimanche redeviendra probablement sec et presque aussi frais (maxis inférieures à 20° dès 500-700 m d'altitude).

Lundi l'ambiance devrait se réchauffer, à peine de quoi nous replacer dans les normes de saison. Pas de pluie ni pour dimanche ni pour lundi.

mercredi 30 août 2017 à 6h 45.

Allez, le pire est probablement passé.

35.8° de maxi hier à Andrézieux, c'est le plus chaud de cet épisode de fin août (mais pas de l'année, il y a eu 36.4° le 22 juin) et c'est bien évidemment le nouveau record journalier de haute maxi (précédent record : 33.5° en 2015).

35.5° de maxi hier à Bron, là aussi c'est le plus chaud de l'épisode mais pas de l'année. Là encore, le record journalier de haute maxi n'a pas résisté (ancien record : 34.5° en 2015).

Aujourd'hui la canicule résistera encore sur Lyon où des 33-34° devraient encore sévir. Ailleurs nous assisterons enfin à la mort de cette écrasante et longue et tardive période brûlante. Le déroulé n'est pas très simple à appréhender mais on pourrait avoir une première salve orageuse cet après-midi suivie d'un répit en soirée excepté sur l'extrême nord-ouest du département de la Loire. En cours de nuit suivante, on peut s'attendre à un renforcement des orages pluvieux généralisés.

Jeudi ce sera pluie. Les ondées occuperont probablement une bonne partie de la journée. Le mercure n'atteindra pas 15° par ici et sans doute pas 20° en plaine.

Vendredi le gros de la pluie sera fait. On ne peut toutefois pas exclure quelques répliques ici ou là mais le cumul n'évoluera plus beaucoup. Température toujours très fraîche.

Parlons-en du cumul : plusieurs dizaines de millimètres sont attendus, on pourrait monter à 40 ou 50 en à peine plus de 24h (entre ce soir et vendredi matin).

Samedi et dimanche : frais, 3 gouttes possibles.

mardi 29 août 2017 à 7h 45.

Le plus chaud reste à venir. Hier les thermomètres ont fait demi-tour entre 34 et 35° en plaine, Gerland est même monté un peu plus haut (35.6°). Le record journalier de haute maximale (qui datait de 2015) a été battu de plus d'un degré à Andrézieux et Bron.

Ce matin, seuls le postes de Montmelas, St andré la Côte et Violay donnent une température mini nocturne (et provisoire) au-dessus de 20°. Cet après-midi il fera plus chaud qu'hier, les plus hautes maximales devraient atteindre 36°.

Demain mercredi on en verra le bout de cette interminable canicule. Après une nuit excessivement chaude (la dernière hormis à Lyon), la pluie rafraîchissante devrait enfin s'abattre sur nos petites montagnes en fin d'après-midi ou soirée. Ces gouttes ne concerneraient (exclusivement ou principalement ?) dans un premier temps que la montagne Bourbonnaise. L'agglomération lyonnaise devrait cependant avoir le temps d'aligner un nouveau 33-35°.

Enfin la pluie. Ces gouttes de mercredi ne resteront pas isolées, tout porte à croire que l'on tient enfin notre bel arrosage généralisé !

Jeudi le fond de l'air fraîchira nettement, Lyon aura peut-être encore la force d'aligner un 30° mais ce n'est pas certain. Le temps sera à la pluie, la belle et grosse pluie.

Vendredi il fera presque frais sur nos hauteurs, un plus haut mercure sous 15° est en effet fort probable dans la tranche 700-900 m et les plaines pourraient ne pas toucher 20°. La bonne pluie pourrait encore s'attarder le matin puis s'essoufflera.

Samedi, dimanche : frais ou très frais mais probablement peu ou pas pluvieux (à confirmer).

Le cumul moyen de ces pluies, entre mercredi soir et samedi soir, devrait se situer aux alentours de 30-50 mm ; on tiendrait là le gros arrosage tant espéré cet été.

 

lundi 28 août 2017 à 8h.

"Très relative pause dans les abominables chaleurs", si j'avais su, j'aurais encore ajouté "très". Andrézieux est encore monté à 33.3° (seconde maxi la plus chaude lors d'un 27 août derrière le 35.3° de l'an dernier), 34° à Bron (3ème plus haute maxi pour un 27 août derrière le 34.2° de l'an dernier et le 34.3° de 2003), 35.2° à Gerland.

Une cellule orageuse, née sur la Haute-Loire a, de nouveau hier, arrosé une petite moitié sud du département de la Loire. Comme avant-hier, le Montbrisonnais a été touché et la trajectoire prise par ces petites pluies était prometteuse pour Violay. Malheureusement, comme avant-hier, la poche pluvieuse s'est littéralement évaporée en essayant de franchir la Plaine du Forez...

Voyez ici la carte du cumul des 24 dernières heures.

Aujourd'hui le soleil reprend plus d'assurance, l'ambiance demeure étouffante avec des pointes à 35° dans les endroits les plus chauds.

Demain mardi et après-demain mercredi ce sera le bouquet final. Certes dans "bouquet final" il y a "bouquet", mais il y a aussi "final"... Alors pour le bouquet nous aurons la joie d'accueillir sur nos terres des 36 à 37° (rien que ça...) et, pour le final, la vague de chaleur nous aura quitté jeudi.

Jeudi donc, si tout se déroule "bien", nous retrouverons un temps enfin de saison. Le thermomètre de l'après-midi aura perdu une dizaine de degrés en 24h, il devrait toutefois pointer au-dessus de 20° par ici à 800 m d'altitude.

Vendredi on pourra presque parler de refroidissement, les 20° ne sont plus du tout assurés, l'après-midi, vers 700-900 m.

Et la pluie ?

La pluie devrait enfin nous visiter entre mercredi soir et samedi. Bien sûr rien n'est acquis à cette échéance, alors ne nous réjouissons pas trop vite... mais... les signaux sont tout de même encourageants, très encourageants même...

dimanche 27 août 2017 à 9h 45.

La fournaise d'hier (35.4° à Andrézieux) n'a pas établi de nouveau record : le 37.4° associé au 26 août 2010 garde la première place. On dénombre désormais 4 maxis supérieures ou égales à 35° en cette année 2017 à Andrézieux et le décompte n'est sans doute pas clôt. Sain Bel et Anse ont aussi dépassé 35° hier, de respectivement 0.2 et 0.3°.

Voici l'historique de toutes les températures maximales supérieures ou égales à 35° à Andrézieux de 1946 à 2016, il y en a eu 136. Les deux cas les plus précoces (9 et 10 juin) sont l'oeuvre de 2014 ; viennent ensuite 5 spécimens de 2003 ; quant aux 4 plus tardifs, les connaisseurs y auront reconnu l'hallucinant coup de chaud de mi septembre 1987.

Hier en fin d'après-midi, le Montbrisonnais a eu droit à une pluie significative ; l'orage était pourtant sur la bonne trajectoire pour toucher Violay mais... il s'est totalement dégonflé en traversant la plaine... Les malheureuses gouttes que l'on a eu ont été incapables de fournir 0.1 mm dans le pluviomètre... Voir ici le cumul des 24 dernières heures.

Ce matin on relève des températures minis (provisoires) extraordinairement élevées, principalement en région lyonnaise : 21.2° à Bron (le très vieux record journalier de 1928 (20.0°) égalé en 2015 et 2016 tombera très probablement dans l'oubli ce soir à 20h), 22.3° à Gerland ainsi qu'ici à Violay, 22.5° à St Exupéry (le record journalier datant de l'an dernier avec 22.1° est lui aussi sur le départ).

Notons, un peu en retard certes, la minimale du 3 août dernier à Bron : 24.1° c'est le nouveau record mensuel haut pour un mois d'août depuis au moins 1921.

Aujourd'hui dimanche marquera une très relative pause dans ces abominables chaleurs. Les nuages plus présents qu'hier arriveront à limiter le mercure vers 32-33° en plaine.

Demain lundi la canicule reviendra et des records journaliers de haute maxi sauteront. Certaines d'entre elles dépasseront 34-35° en particulier à Feurs, on pourra donc dire que la touffeur sévira dans tout Feurs.

Mardi et mercredi pourraient bien être encore pires, les "plus de 35" seraient capables de se généraliser sous 400 m d'altitude.

Jeudi abandonnerait quelques degrés mais pas suffisamment pour empêcher les plaines de dépasser 30°.

On peut raisonnablement espérer la fin de cette période exceptionnellement longue et chaude vendredi. A confirmer tout de même.

samedi 26 août 2017 à 9h 45.

Ce temps excessivement chaud n'a plus envie de déserter le territoire, visiblement il préfère le désertifier. Nous risquons en effet de devoir supporter cette météo jusqu'à vendredi prochain (au plus tôt).

Difficile de faire dans le détail tant les jours à venir vont se ressembler ; si on veut à tout prix trouver quelques nuances alors on dira que demain dimanche devrait être un peu moins torride qu'aujourd'hui grâce aux plus nombreux nuages. Les températures maximales de plaine dépasseront toutefois 30°.

Lundi la fournaise fera son retour, les thermomètres les plus chauds toucheront 33-34° sous le soleil retrouvé.

Rien ne changera mardi.

Mercredi pourrait être encore plus chaud.

Jeudi nous resterons prisonniers des hautes températures.

Un espoir (qui ne reste qu'un espoir) de décoincement est visible pour vendredi-samedi : avec un peu de chance le thermomètre descendra franchement pour revenir à des niveaux plus conformes à un tout début septembre.

Le vent de sud ?

Il faiblira à partir de demain, ce qui rendra probablement les nuits un petit peu moins chaudes sur les hauteurs mais aussi les après-midi plus brûlants en plaine.

La pluie ?

Autant ne pas attendre la moindre goutte (je ne parle même pas de pluie efficace) avant septembre. Nous nous acheminons vers l'été météorologique ([1er juin, 31 août] par définition) le plus sec depuis au moins celui de 1994. Le cumul pluviométrique de cet été pourrait en effet être déjà atteint à savoir 131.5 mm soit à peu près la moitié de ce que l'on était en droit d'attendre (260 mm pour la moyenne 1995-2016).

vendredi 25 août 2017 à 9h 15.

Les orages de l'après-midi n'ont pas daigné s'aventurer par ici, mais ça on en a l'habitude... Le compteur millimétrique reste donc bloqué et il est possible qu'il ne bouge pas du plus petit millimètre d'ici la fin du mois. Pourtant, des orages il y en a eu hier après-midi, et même des sévères du côté d'Estivareilles ou Apinac ; là bas, les abats doivent se compter en centimètres. Voici la carte du cumul des précipitations d'hier entre 13h45 et 19h45, on y distingue clairement l'impact des orages stationnaires.

La chaleur d'hier après-midi n'a pas été si étouffante que prévu. Certes les indices humidex ont dépassé localement 35, mais sont restés loin de 40 : 35.1 à Bron, 35.2 à Lyon Gerland et à Andrézieux, 36.2 à Sain Bel, 36.6 à Arthun pour leurs maxis horaires.

Ce matin la température mini de Bron affiche 21° (15.6° de normale pour un 25 août) ; cette valeur est la seconde plus élevée, pour un 25 août, depuis au moins 1921. Le record journalier, qui date de 1997, n'est pas très éloigné (21.6°).

Aujourd'hui le soleil revient et l'énorme chaleur aussi. La fournaise s'étendra jusqu'à mardi (au moins), elle fournira des températures maximales pouvant quotidiennement atteindre ou dépasser 35° en plaine lyonnaise et sans doute ailleurs. Les nuits seront elles aussi étouffantes, on parlera de records d'ici peu.

La pluie est à oublier d'ici mardi prochain, sauf si vous faites partie des ultra privilégiés qui recevront un orage isolé ce soir... Mais pour ça il faudra être drôlement isolé... Bref, n'y comptons pas.

Oublier la pluie d'ici mardi prochain ne signifie pas qu'il va pleuvoir mercredi ! On aura le temps d'en reparler... même si j'ai ma petite idée là-dessus...

jeudi 24 août 2017 à 10h 15.

La poche orageuse nous évite encore ! 0.2 mm de pluie ici mais 7.4 à St André la Côte par exemple...

Cette petite dégradation (uniquement réservée aux monts du lyonnais et, dans une moindre mesure beaujolais) n'annonce pas la fin de l'été. Nous retrouverons le calme à la mi journée puis une éventuelle reprise pourrait s'opérer en fin d'après-midi. Même si elles montent moins haut qu'hier, les températures, associées à la forte humidité, rendront la journée particulièrement pénible : les indices humidex monteront allègrement au-dessus de 35, certains pourraient même toucher 40.

Demain le calme sera revenu et la température en profitera pour regagner les 2 ou 3 degrés abandonnés la veille. Les plaines verront des 35°.

Ensuite, la grosse chaleur semble inévitable jusqu'à mardi prochain. Nous battrons probablement des records journaliers de haute température (maxi et/ou mini).

La pluie ?

Il nous reste le petit espoir de cet après-midi où de rares chanceux pourraient recevoir quelques millimètres. Ensuite, ce sera le désert jusqu'à mardi.

Ici à Violay le cumul pluviométrique de l'été météo 2017 (qui débute le 1er juin) n'était hier que de 131 mm quand la moyenne (1994-2016) de cette période [1er juin 23 août] en comporte 239. Pour l'instant, seules les années 2003 et 2005 font pire : la première n'avait totalisé que 126 mm dans cet intervalle [1er juin, 23 août] et la seconde 130.

Depuis le début de l'année [1er janvier, 23 août], on ne totalise que 422 mm pour une normale à 582.

mercredi 23 août 2017 à 9h.

L'air chaud nous recouvre et devrait mettre beaucoup de temps à partir.

Ce matin les températures minimales ne sont à peu près fraîches qu'en plaine (13.6° à Arthun, 13.7° au Breuil) ; sur les hauteurs, le thermomètre ne s'est pas abaissé sous 20° (20.5° à St André la Côte, 20.8° à l'Aubépin).

A l'instant, une petite poche pluvieuse a traversé les monts du Lyonnais (en évitant Violay comme d'habitude), celle-ci était bien isolée et ne préfigure pas un quelconque changement radical de temps.

La forte chaleur va rapidement s'installer, les températures de l'après-midi  atteindront 33-34° en plaine.

Ces fortes voire très fortes chaleurs (maxis au-dessus de 35°) semblent vouloir se maintenir très longtemps, possiblement jusqu'en fin de mois.

Demain jeudi l'ambiance sera sans doute un petit peu plus orageuse qu'aujourd'hui, nous pourrions recevoir quelques pluies en cours de matinée puis l'étouffante chaleur prendra immédiatement le relais en nous assenant des 34-35° en plaine.

Vendredi copiera jeudi : chaleur moite (35° en plaine) et quelques éventuelles gouttes possible ici où là.

De samedi à lundi ou mardi l'ambiance demeurera extrêmement chaude pour la saison, il est possible que l'on batte des records journaliers, tant en température maxi que mini. N'attendons pas de délivrance pluviométrique avant septembre...

mardi 22 août 2017 à 9h.

L'ambiance se réchauffe, ce matin seul le poste d'Arthun affiche une minimale inférieure à 10°, les autres minis s'étagent de 10-11° en plaines et vallées à 18.3° à Montmelas en passant par 13-15° sur les hauteurs ainsi qu'en agglomération lyonnaise.

Comme hier, le soleil est décidé aujourd'hui à briller à 100% de ses capacités saisonnières à savoir environ 13h 20min d'ensoleillement à Andrézieux. La température gagnera 2 bons degrés sur hier ce qui nous amènera les maximales aux alentours de 30° en plaine.

Demain mercredi le plein soleil du matin sera contesté par quelques nuages bourgeonnants l'après-midi. La température, elle, ne souffrira d'aucune contestation : il fera très chaud (32-33° de maximale dans les pires endroits). Je ne pense pas que lesdits nuages soi-disant bourgeonnants arriveront à donner une averse, ou alors juste quelques gouttes sur le Pilat.

Jeudi, vendredi, samedi la météo deviendra franchement pénible : fortes chaleurs et humidité. Certains thermomètres devraient s'approcher de 35°, l'ambiance sera lourde et quelques orages isolés pourraient éventuellement se produire en cours ou fin d'après-midi.

lundi 21 août 2017 à 9h.

Encore une matinée très froide (pour la saison) en plaine du Forez : 6.7° de mini à Andrézieux soit la seconde plus basse mini d'un 21 août depuis 1946 ; l'étonnant record reste solidement ancré à celui de 1972 avec 3.0°. Le contraste est toujours élevé avec la ville (15.5° de mini à Gerland) ou les coteaux du Beaujolais (14.6° de mini à Montmelas).

Aujourd'hui ce sera plein soleil. Les températures augmenteront et afficheront au mieux 25-26° cet après-midi ; il fera presque aussi chaud en montagne qu'en plaine.

Demain mardi le ciel restera tout aussi bleu : 100% soleil donc et des températures en progression, on verra des 30° en plaine.

2 degrés de plus pour mercredi : 32° en plaine mais un ciel qui pourrait voir quelques nuages bourgeonner l'après-midi. Ces nuages ne devraient pas engendrer de pluie.

Jeudi on pourrait avoir encore plus chaud sous un ciel chaotique. Quelques averses orageuses pourraient se produire.

Même type de temps pour vendredi : fortes chaleurs et temps "lourd" c'est-à-dire humidité élevée.

Samedi et dimanche : possiblement le même temps à savoir très chaud et humide.

dimanche 20 août 2017 à 9h 30 .

Hier le contraste était saisissant entre la grande ville encore bien chaude (25.7° de maxi à Lyon Gerland) et la montagne environnante (18.8° de maxi ici à Violay pourtant protégé du vent de nord). Ce matin les températures mini de la nuit nous montrent encore d'énormes disparités avec par exemple 6.1° à Andrézieux mais 14.9° à Gerland, 14.6° à Bron.

Cette minimale de 6.1° à Andrézieux est remarquable puisqu'il s'agit de la seconde plus basse, relevée un 20 août, depuis le début des mesures à savoir avril 1946. Le record bas appartient au 20 août 1952 avec 5.2°.

Aujourd'hui comme hier, le généreux soleil aura bien de la peine à étirer le mercure. Les températures maximales ne s'éloigneront guère de 20° vers 700-900 m et seule la basse agglomération lyonnaise pourra se permettre 25°.

Demain matin le fond de l'air sera encore bien frais à toutes nos altitudes. Le plein soleil nous poussera les températures maximales 2 ou 3 degrés au-dessus de celles d'aujourd'hui.

Mardi la chaleur s'accentuera sous un soleil toujours aussi rayonnant. Les 30° ne seront pas rares en plaine.

Mercredi, après une nuit très douce essentiellement sur les hauteurs, le bleu du ciel perdra sa suprématie ; quoi qu'il en soit, les éventuels nuages contestataires ne pourront sans doute pas éviter des températures vespérales excessivement chaudes (pour la saison). Certains thermomètres pourraient tutoyer 35°.

Les 4 ou 5 jours suivants verront ce temps excessivement chaud se maintenir, l'atmosphère aura perdu de sa stabilité et il ne serait pas étonnant de recevoir (quotidiennement ?) quelques orages.

samedi 19 août 2017 à 9h 30 .

Tout à côté. Encore une fois, la pluie nous a superbement ignorés hier : 0.0 mm en tout. D'autres localités ont été bien arrosées comme par exemple Lyon7 qui aurait (pluviomètre automatique) reçu 19.6 mm. Voir ici la carte du cumul des 24 dernières heures.

Ce matin l'ambiance s'est bien rafraîchie sur les hauteurs (10.8° de mini ici, 5.4° à 1660 m dans le Sancy) mais pas encore en plaine (17.6° de mini à Gerland). Le ciel est tout bleu et il devrait plus ou moins conserver cette couleur aujourd'hui. Malgré la grande lumière, la température stagnera, à son plus haut, aux alentours de 20° par ici.

Demain dimanche la fraîcheur matinale touchera aussi la plaine (minis inférieures à 10°). Comme aujourd'hui, sous le vent de nord et malgré le soleil, la température plafonnera vers 20° à 800 m d'altitude.

Lundi marquera l'amorce du réchauffement. Fraîcheur matinale surtout en plaine puis plein soleil pour amener les températures maximales voisines des normales (25-27° en plaine).

Mardi l'ambiance deviendra très chaude, la plaine touchera ou passera les 30° ; toujours du grand soleil.

Mercredi nous devrions conserver ce temps très chaud et ensoleillé.

Une possible dégradation est envisageable pour la suite : le ciel deviendrait moins serein mais les températures garderaient un très haut niveau pour une fin août.

vendredi 18 août 2017 à 9h 30 .

Nous ne conserverons pas ce ciel bleu toute la journée : les nuages arriveront en cours d'après-midi et pourront occasionner quelques pluies globalement faibles.

Le cumul, annoncé hier, d'environ 10 mm pour l'épisode à venir devrait être revu à la baisse : une moyenne de 5 mm semble plus raisonnable.

Demain matin le fond de l'air aura perdu pas mal de degrés, on ne s'en apercevra que l'après-midi où le thermomètre de nos petites montagnes aura du mal à atteindre 20°. Beau soleil.

Dimanche la fraîcheur sera toujours là mais le soleil ne devrait pas faire défaut.

Le début du franc réchauffement est pour lundi où nous retrouverons des maximales de saison sous le soleil.

Mardi l'ambiance sera plus chaude encore, les 30° pourraient être dépassés en plaine.

jeudi 17 août 2017 à 9h .

La belle et juste-chaude journée de la semaine est sur les rails. Le ciel ne présente actuellement que quelques nuages élevés au nord-ouest, il devrait demeurer lumineux jusqu'à ce soir. Cet après-midi, au plus chaud, la plaine du Forez bénéficiera de températures proches de 30°, on ira jusque vers 32° sur l'agglomération lyonnaise et environ 28° sur nos petites montagnes.

Demain vendredi nous vivrons un début de journée aussi chaud qu'aujourd'hui puis une dégradation dans un premier temps nuageuse (début d'après-midi) puis possiblement pluvieuse (fin d'après-midi soirée) devrait nous toucher. Avant l'arrivée des nuages et des éventuelles gouttes, le Lyonnais aura probablement eu le temps de pousser le mercure aux environs de 33-34° tandis que le Roannais aura du se satisfaire de 29-30° au plus chaud.

Les pluies seront-elles abondantes ?

Normalement nous devrions nous situer en bordure sud de la dégradation, il ne faut donc pas s'attendre à de gros cumuls généralisés, on pourrait simplement recevoir beaucoup d'eau sous les probables foyers orageux. En moyenne sur nos deux département, une lame de l'ordre de 10 mm semble crédible... pour l'instant.

Samedi nous renouerons avec la lumière, même s'il faut attendre la dissipation de quelques nuages rampants le matin. Le fond de l'air se sera considérablement refroidi, même avec le généreux soleil, on aura du mal à toucher 20° l'après-midi vers 800 m d'altitude.

La nuit de samedi à dimanche permettra au mercure de descendre, par ici, vers 10°. Ensuite, le temps nous offrira un dimanche 100 % ensoleillé mais encore bien frais (20° au meilleur vers 800 m d'altitude).

Lundi et surtout mardi la chaleur (contenue) se réinstallera. On verra alors (plutôt mardi) des 29-30° en plaine.

Mercredi, jeudi, vendredi : temps probablement sec et moins chaud.

La seule pluie que l'on peut espérer lors de ces 7 à 8 prochains jours sera celle de demain soir.

la compilation des quelque 1723 photos de la webcam de la tour Matagrin (sommet de la commune) : du 1er juin 2016 au 9 août 2017.

mercredi 16 août 2017 à 9h .

L'arrosage d'hier a donné 6.4 mm ici, au vu de la carte des cumuls, nous ne sommes ni les mieux lotis ni les oubliés.

Aujourd'hui le thermomètre ne montera pas aussi haut qu'hier (33.2° à Gerland, 32.4° à Bron, 27.5° ici à Violay), le rafraîchissement sera de l'ordre de 4° et quelques averses pourront encore se produire cet après-midi.

Demain jeudi le soleil ne sera plus contesté, la journée sera sèche et un peu plus chaude qu'aujourd'hui (maxis de l'ordre de 30° en plaine).

Vendredi signera la fin de cette période chaude avec des températures voisines de 32-33° en plaine. L'air frais débarquera moyennant de possibles fortes pluies en soirée et/ou nuit suivante.

Samedi dimanche : frais (surtout samedi) et beau.

Lundi mardi : toujours beau et réchauffement.

mardi 15 août 2017 à 9h 15.

Quelle bonne surprise hier soir ! On a eu un orage rien que pour nous ! Même Clermont n'a rien eu... Bon d'accord on n'a reçu que 2.7 mm mais c'est l'intention qui compte. Voyez la carte du cumul des 24 dernières heures, elle montre assez bien la petite averse en provenance de l'ouest qui a dégénéré en arrivant sur les monts de Tarare. Violay est passé en bordure de l'orage ; en revanche, Bernard Subrin au Breuil a recueilli 13 mm. Voici aussi la trace de cet orage en terme d'impacts de foudre.

Cette nuit le vent de sud s'est bien défoulé sur nos modestes montagnes et il continue de souffler gaiement. La journée sera chaude (un peu comme hier) et nous devrions subir quelques orages en fin d'après-midi. Une énième fois, les pluies seront probablement bien plus abondantes entre Clermont et Vichy. Par ici (départements de Loire et Rhône), tout le monde ne sera pas arrosé.

Demain mercredi l'ambiance aura perdu 3 ou 4 degrés, le caractère orageux s'estompera sans toutefois disparaître.

Jeudi nous réservera probablement une belle séquence météo : soleil et chaleur contenue (30° seulement en plaine), pas de pluie.

Vendredi clôturera la séquence chaude avec sans doute un peu de remue-ménage à l'arrivée de l'air frais, le soir.

Samedi et dimanche : frais mais beau à moins que ce soit l'inverse.

Lundi, mardi, mercredi : beau et de plus en plus chaud.

Pour terminer, un petit cadeau : la compilation des quelque 1723 photos de la webcam de la tour Matagrin (sommet de la commune) : du 1er juin 2016 au 9 août 2017.

 

lundi 14 août 2017 à 8h.

Mauvaises prévisions hier : le ciel ne s'est pas du tout dégagé comme escompté, il a conservé sa tartine nuageuse et, par conséquent, la température maximale n'a pas volé bien haut par ici : seulement 20.3° soit presque 7° de moins qu'à Gerland (27.2° de maxi).

Ce matin l'ambiance est de nouveau très agréable : 13.2° de mini (comme hier) et le ciel est enfin dégagé. Rien ne s'oppose aux 30-31° de maxi en plaine pour cet après-midi. En fin de journée, quelques bouillonnements nuageux pourraient commettre ici ou là une averse, ces ponctuelles micro pluies seront plutôt réservées aux monts du Forez et Madeleine.

Demain mardi, après une nuit plus chaude que les précédentes, l'évolution orageuse de l'après-midi sera plus marquée. N'attendons pas d'orages généralisés mais simplement une probabilité un peu plus forte de recevoir une goutte d'eau. Comme la veille, les reliefs de l'ouest seraient privilégiés, autant ne rien espérer par ici, ça évitera les désillusions.

Il y a un peu de changement pour la suite. La chaleur (modérée) ne faiblira guère mercredi et jeudi qui seront deux nouvelles journées estivales vaguement orageuses (pas de fausses joies, l'instabilité serait faible...).

Le refroidissement attendra probablement vendredi pour s'enclencher.

Samedi et dimanche : frais mais probablement beau.

dimanche 13 août 2017 à 10h 30.

Les températures reprennent du poil de la bête, ce matin on n'en trouve plus guère sous 12° (je parle des minimales nocturnes). A Andrézieux, la norme (mini / maxi) pour un 13 août est de respectivement 14.0 et 26.8° et ce matin la mini nocturne s'est abaissée à 11.9° ;  il manquera donc probablement encore un petit quelque chose pour assurer, aujourd'hui, une température moyenne de saison.

Actuellement, une couche de nuages bas recouvre le secteur, cette tartine ne devrait pas résister au soleil, on verra la belle lumière dès la mi journée.

Demain lundi il fera plus chaud, les 30° seront revenus en plaine, une (et pas 2) averse pourrait éventuellement se balader dans le secteur en fin d'après-midi. Qui en bénéficierait ?

Mardi sera probablement la plus chaude journée de la semaine, l'isotherme 30° ne se cantonnera plus aux bas-fonds mais s'élèvera jusque vers 600-800 m selon les versants. En soirée et/ou nuit suivante, une dégradation orageuse est envisageable.

Mercredi la grosse chaleur sera déjà partie et nous entamerons le lent refroidissement.

Nous resterons, jeudi et vendredi, sur la pente du rafraîchissement.

Samedi matin il fera presque froid et nous conserverons cette grande fraîcheur dimanche.

Ensuite ?

Ensuite, on peut parier, lors de cette dernière décade d'août, sur le retour progressif à un beau temps chaud.

La pluie ?

Misère de misère... Je crois qu'encore une fois, la grosse chaleur de mardi cèdera la place sans beaucoup d'effusion de larmes... Il vaut mieux ne rien attendre (ou si peu) de l'éventuelle période instable de mardi soir et mercredi matin.

Ensuite, passé jeudi, la météo entrevue actuellement n'offrirait pas la moindre possibilité pluvieuse avant... septembre ?

samedi 12 août 2017 à 9h 30.

L'épisode froid se referme, hier la température maximale est tout de même montée à 16.7° soit davantage que prévu.

Aujourd'hui samedi nous entrons dans une période de transition (qui durera deux jours) qui débouchera sur un temps chaud (2 jours de durée de vie pour lui aussi).

Ce matin l'ambiance est un peu moins froide, le thermomètre n'est pas descendu sous 10° cette nuit, le ciel est globalement dégagé. Malgré un soleil vaillant, le fond de l'air demeurera frais, les meilleures plaines ne toucheront probablement pas 25° et nous devrons nous satisfaire d'une petite vingtaine de degrés vers 800 m d'altitude pour peu que l'endroit soit exposé au vent de nord nord-ouest.

Demain dimanche le temps sera semblable à celui d'aujourd'hui (soleil dominant et nuages errants) avec toutefois 1 ou 2 degrés de plus.

Lundi le vent abandonnera le cap nord-ouest au profit du sud en fin de journée. Temps beau et chaud, des 30-32° sont envisageables en plaine.

Mardi nous réserve finalement une prolongation de quelques heures de ce temps estival. L'ambiance sera toute aussi chaude que la veille mais les nuages s'exprimeront davantage. La dégradation sera donc repoussée à la toute fin d'après-midi ou soirée.

Mercredi nous serons engagés sur la pente descendante du col température. Cette descente ne sera pas très pentue mais elle aura pour elle la longueur puisqu'elle pourrait s'éterniser jusque vers samedi 19. Il ferait alors de nouveau très frais lors du prochain week-end.

La pluie ?

Si j'avais à réécrire les dernières lignes de l'édito de dimanche dernier (6 août), je ne modifierais pas grand chose... Certes nous aurons peut-être 3 gouttes entre mardi soir et mercredi midi et ce serait bien tout pour la semaine prochaine qui clôturera la 2ème décade d'août.

vendredi 11 août 2017 à 9h 30.

Aucune averse n'a réussi, hier, à franchir la barrière des monts du Forez ; seules quelques gouttes sont tombées cette nuit (0.6 mm). La journée a donc été moins désastreuse que prévu, le thermomètre est monté jusqu'à un inespéré 17.3° soit 0.1° de moins qu'à Clermont Aulnat...

Encore une fois, le Puy-de-Dôme nous a bu toute la pluie ; là bas, les averses ont été légion hier jeudi, le cumul d'Aulnat s'élève à 8.7 mm pour la seule journée d'hier. En ce lieu (aéroport de Clermont), la normale pluviométrique annuelle est de (source Météo France) exactement 578.9 mm et le cumul pour 2017 atteint ce matin 382.3 mm, il manque donc moins de 200 mm pour faire de 2017 une année banale. Ici à Violay il tombe 963.2 mm lors d'une année normale (moyenne 1994-2016) et nous n'en sommes, pour 2017, qu'à 412.9... il en manque donc plus de 550 pour prétendre à une année normale...

La carte du cumul des 24 dernières heures se passe de commentaire.

Ce matin l'ambiance est encore un peu plus fraîche qu'hier : 7.9° de mini et un ciel bien bouché. La journée ne nous apportera rien de bon si ce n'est froid et (possiblement) quelques rares petites averses. Température maxi proche de 15°.

Demain samedi le temps s'améliorera, on gagnera de la lumière et 5 (insuffisants) degrés l'après-midi. Pas de pluie.

Dimanche la normalisation suivra son cours, l'ambiance demeurera toutefois encore trop fraîche pour une mi août.

Lundi renouera avec la belle chaleur, des 30° sont attendus en plaine.

Cette chaleur ne passera pas mardi. On assistera, en ce 15 août, à un net refroidissement en cours de journée : il fera plus doux à 8h qu'à 20h. Un passage pluvieux est envisageable en fin de soirée ou nuit suivante, son ampleur reste à cerner...

Les signaux lointains ne montrent pas d'évolution chaude après le 15 août, l'été météorologique se terminerait en roue libre.

jeudi 10 août 2017 à 8h 30.

On peut parler de froid (pour la saison) ce matin : 6.1° de mini à Andrézieux, il faut remonter à 1963 pour avoir plus frais lors d'un 10 août (5.9°) ; cette minimale (celle d'aujourd'hui donc) est la troisième plus froide, lors d'un 10 août, depuis au moins 1946. Si on élargi à l'intervalle [6 août, 14 août] alors il faut remonter jusqu'en 1965 pour y déceler une température plus froide.

Aujourd'hui comme demain, l'ambiance restera froide, le vent de nord ouest et les fréquents passages nuageux interdiront au thermomètre de toucher 15° au-dessus de 800 m environ. Les averses seront de la partie (plutôt cet après-midi), elles resteront ponctuelles et n'apporteront évidemment que quelques fractions de millimètres. Il n'est pas impossible de voir quelques flocons mouillés, à la faveur d'une averse musclée, sur les deux plus hautes sommités du Massif Central (vers 1850 m).

Samedi nous renouerons avec la lumière, pas encore avec les températures de saison (l'isotherme 20° remonterait péniblement vers 1000 m).

Dimanche verra quelques petits degrés de plus, on ne sera toutefois pas encore revenu aux classiques d'une mi août.

Il semble qu'il faille attendre lundi pour se rabibocher avec la température de saison.

D'ici lundi, il ne faut pas attendre la moindre goutte de pluie si ce n'est celles des hypothétiques (et insignifiantes en terme de lame d'eau) averses d'aujourd'hui et demain.

Ensuite, à partir de mardi, le temps pourrait de nouveau se rafraîchir sans toutefois tomber dans les abîmes actuels. L'été est derrière nous.

mercredi 9 août 2017 à 9h.

14.8 mm, voilà ce qu'a apporté la pluie du 7-8 août dans le pluviomètre. Ces millimètres permettront au décor de reverdir, surtout que les 3 à 4 jours à venir ne s'annoncent pas très chauds.

Ce matin la température est juste passée sous 10° ici à Violay (9.7° de mini), on la trouve aux alentours de 12° en plaine. L'ambiance actuelle est lumineuse, nous devrions garder ce bel éclairage une grande partie de la journée, ce n'est en effet qu'en cours ou fin d'après-midi que le ciel s'ennuagera nettement, au point d'ailleurs de lâcher quelques gouttes. Les températures maximales ne pourront pas toucher 20° au-dessus de 500 m d'altitude environ.

La météo restera assez homogène entre demain jeudi et après-demain vendredi : ce sera froid, venté et mouillé de quelques averses assassines l'après-midi. Dans ces conditions, la température de notre tranche 700-900 m ne pourra qu'osciller entre 8-9° le matin et guère plus de 15° l'après-midi. Les Alpes reblanchiront de manière spectaculaire, la neige pourrait bien tenir au sol dès 2300-2500 m.

Samedi, dimanche, lundi : beau et sec. La chaleur mettra un peu de temps à nous recouvrir, si dimanche ne colle pas encore tout à fait aux standards (élevés !) de saison, lundi assurera une belle journée estivale.

Ensuite, la chaleur ne devrait pas dégénérer en canicule, elle pourrait plutôt baisser un peu la garde à compter de mardi. La semaine prochaine se déroulerait alors sous une agréable température, jamais incommodante.

mardi 8 août 2017 à 9h.

Elle est la bienvenue cette pluie ! Pour une fois, il faut le souligner, notre commune est davantage mouillée qu'ailleurs : les pluviomètres (automatiques certes) actuels indiquent entre 5 et 10 mm dans les alentours alors qu'ici on doit déjà tourner autour de 13-15.

Le gros des pluies paraît toutefois derrière nous ; l'option "plusieurs dizaines de millimètres" ne semble pas vouloir être validée, on se dirigerait plutôt, pour cet épisode, vers un cumul moyen de l'ordre de 10-15 mm avec localement (ici par exemple) une petite vingtaine.

Comme pressenti dans l'édito d'hier, le principal des pluies est (encore une fois) bel et bien passé sur le Puy-de-Dôme et, dans une moindre mesure, l'Allier. Voici la carte des cumuls des 24 dernières heures : de 9h15 hier à 9h15 aujourd'hui.

La température actuelle, proche de 13° ici, n'évoluera pas beaucoup en journée, elle culminera (grâce au soleil de retour cet après-midi) en dessous de 25° en plaine et aux alentours de 20° dans la tranche 700-900 m.

On fera tout à l'envers demain mercredi : matinée assez ensoleillée (mais fraîche pour la saison, moins de 10° par ici au lever du jour) puis couverture céleste et possible pluie durant l'après-midi et soirée. L'après-midi, l'occultation solaire conjuguée au vent d'ouest nord ouest interdira au thermomètre de s'allonger au-dessus de 17-18° dans notre tranche altidunale.

Jeudi et vendredi : temps franchement froid et maussade. Température automnale (possiblement moins de 15° au meilleur des journées dans le secteur) et ciel pleurnicheur (cumul millimétrique dérisoire).

Samedi la lumière reviendra sans la chaleur.

Dimanche le réchauffement sera encore insuffisant pour nous donner une température moyenne digne d'une mi août.

Lundi mardi : chaleur à visage de mi août, sans plus.

lundi 7 août 2017 à 9h 30.

Dernière belle journée estivale avant la fin de semaine.

Ce matin les températures se sont bien abaissées (mini de 10.1° à Arthun, 9.5° au Breuil, 8.5° à Andrézieux) excepté sur les coteaux beaujolais (mini de 15.3° à Montmelas) ce qui n'empêchera pas le mercure de pointer à 30° cet après-midi en plaine.

Demain mardi ce sera pluie et, à moins de 24h de l'événement, il est toujours bien difficile de cerner les quantités attendues : certains modèles (dont celui à court terme de Météo France) voient un cumul de plusieurs dizaines de millimètres lorsque d'autres peinent à en totaliser 10. Même l'heure d'arrivée fait polémique : ce serait fin de nuit pour les uns, fin de matinée pour d'autres... Ben voilà, vous êtes bien avancés avec ça...

Bien entendu, vous ne venez pas ici pour lire des incertitudes, vous ne voulez pas que l'on réponde à vos interrogations par d'autres questions (la philosophie s'en charge)... Voici alors mon avis : les grosses pluies passeraient essentiellement au nord-ouest du département de la Loire, les départements du puy de Dôme et de l'Allier seraient donc davantage concernés que nos pauvres régions sèches (là c'est mon côté résigné qui s'exprime) ; attendons-nous donc, par ici, à une lame d'eau de l'ordre de 10 mm (voire 5 ?) d'ici demain midi.

Le fond de l'air se refroidira, seul le lyonnais pourrait prétendre à plus de 25°.

Mercredi la fraîcheur s'installera ; si la matinée est ensoleillée, l'après-midi pourrait être plus tourmentée par quelques averses disparates et très peu productives.

Jeudi et vendredi : temps presque froid pour le calendrier, vent de nord ouest, nuages, averses envisageables (aux cumuls insignifiants) et pas plus de 15-17° au meilleur de la journée dans la tranche 700-900 m.

Meilleur pour samedi : nuages en déclin températures en hausse (mais toujours inférieures à l'habitude).

Vous voulez savoir la suite ? pour la semaine prochaine ? tout ça sans payer ? vous croyez que vous méritez ?

Bon d'accord, mais avant ça relisez la devise de la météo à temps perdu, vous savez, la phrase sous le titre de cette page.

On ne va pas faire dans la nuance mais plutôt dans la caricature : soleil, chaleur juste de saison et pas une larme d'eau pour la semaine prochaine. Voilà, c'est clair ça hein non ?

dimanche 6 août 2017 à 9h 30.

L'ambiance se refroidit, la température de cette nuit dernière s'est abaissée à 13.3° ici à Violay mais encore 19.2° à Lyon-Gerland.

Aujourd'hui nous réserve une belle météo pour ceux qui apprécient la lumière sans la chaleur : les températures maximales n'atteindront pas 30° (même en agglomération lyonnaise) et devraient plafonner juste sous 25° dans la tranche 700-900 m. Le vent, orienté au nord, maintiendra une sensation de fraîcheur sur les hauteurs qui y sont exposées.

Demain lundi le fond de l'air se réchauffera nettement en cours d'après-midi : nous gagnerons 3 bons degrés sur la température maximale qui repassera juste au-dessus de 30° en plaine. Soleil omniprésent. La soirée sera particulièrement douce, il en sera de même pour la nuit suivante.

Mardi nous changerons d'air.

Mardi verra probablement une séquence pluvieuse matérialiser ce changement de régime. N'attendons pas des miracles de la part de cette pluie, la sécheresse de 2017 ne sera très probablement pas enrayée cette semaine prochaine... L'après-midi, le thermomètre aura de la peine à toucher 22° dans le secteur. Le vent s'établira à l'ouest en cours d'après-midi.

Mercredi redeviendra sec mais la température ne se reprendra pas. Tablons sur des maximales proches de seulement 20° dans notre tranche 700-900 m, la plaine pourrait avoir de la peine à sortir du 25°.

Jeudi et vendredi le vent virera au nord ouest. L'ambiance océanique nous vaudra sans doute quelques micro averses dans une ambiance trop froide (moins de 20° au meilleur de la journée dans le coin).

Ensuite ?

Ensuite nous retournerions assez rapidement à une thermique de saison (a priori pas de canicule, mais c'est à confirmer). Le gros problème restera la pluie : la disposition générale telle qu'elle est entrevue aujourd'hui ne nous fournirait pas de pluie significative avant... la troisième décade d'août au plus tôt ?

Si cette prévision (à 15 jours) vous semble complètement hasardeuse, vous pouvez toujours relire la phrase sous le titre de cette page... mais vous devez la connaître par coeur... depuis le temps...

samedi 5 août 2017 à 9h 30.

Les grosses chaleurs (qui se sont cantonnées plus à l'est que ce que je pensais) sont en voie d'atténuation.

Aujourd'hui les 30-32° ne semblent réservés qu'à l'agglomération lyonnaise, ailleurs le thermomètre n'atteindra pas 30°, même en plaine. Le ciel s'ennuagera en cours de journée, on ne peut exclure 1 ou 2 ridicules gouttes isolées cet après-midi.

Ici à Violay, le bilan pluviométrique de l'année est désastreux ; le pauvre millimètre de pluie de mardi dernier n'amène toujours pas le cumul annuel à 400 mm : il n'est en effet tombé que 396.5 mm depuis le 1er janvier. La moyenne du cumul 1er janvier 5 août des 22 années de 1995 à 2016 est de 535 mm, la valeur mini de 328 mm (en 2003) et la maxi de 723.6 mm  (en 2008). Je précise enfin que ces mesures ont été faites avec un pluviomètre manuel SPIEA, pas avec un plus ou moins farfelu pluviomètre automatique à augets.

Demain dimanche le fond de l'air aura perdu plusieurs degrés, les températures maximales atteindront difficilement 25° en plaine non urbanisée ; même à Lyon, on restera assez loin de 30°.

Nous devrions assister lundi à un sursaut thermométrique repoussant les températures maximales au voisinage de 30° en plaine.

S'il y a des pluies à espérer dans un proche avenir, alors elles se produiront mardi à la faveur d'un changement de masse d'air (l'air chaud s'en ira au profit d'un air bien plus frais).

Mercredi, jeudi, vendredi : temps trop frais pour la saison.

mardi 1er août 2017 à 9h.

Seul le poste de Lyon Gerland a touché 35° hier : 35.3° de maximum ; Bron s'est arrêté à 34.7° et 34° pour Satolas.

La nuit dernière a vu des températures minimales assez nettement supérieures à 20° sur l'agglomération lyonnaise : 21.9° à Bron, 23.2° à Gerland, 21.7° à St Exupéry. Ces valeurs sont remarquablement élevées puisque, à Bron, le record mensuel de haute minimale pour un mois d'août est de 23.7° (le 1er août 2003).

La journée à venir nous réserve encore de grosses chaleurs : 35-36° sur Lyon mais probablement moins de 30° vers Roanne. Prenons garde aux orages qui pourraient se manifester en fin d'après-midi.

Demain mercredi le calme reviendra dans le ciel, les températures fléchiront de 2 ou 3° ce qui rendra l'après-midi un peu moins irrespirable. Pas de pluie ou alors 1 orage isolé.

Jeudi et vendredi : retour de la fournaise avec 35-37° sur Lyon, le gradient thermique Roanne-Lyon s'atténuera, il fera chaud de partout.

La chaleur décroîtrait ensuite, nous perdrions facilement 2-3° par jour à compter de samedi ; cette décrue pourrait nous plonger dans une certaine fraîcheur en début ou mitant de semaine prochaine.

lundi 31 juillet 2017 à 9h.

Les fortes chaleurs reviennent, elles amènent quelques orages dans leurs bagages. La semaine sera marquée par un fort contraste thermique entre le sud-est (Lyon) de nos deux départements et le nord-ouest de ceux-ci (Roanne) ; il ne serait pas impossible d'avoir, à un moment donné, 7 ou 8 degrés de moins à Roanne qu'à Lyon (hors configuration orageuse évidemment).

Aujourd'hui l'ambiance restera humide, le thermomètre montera peut-être au-dessus de 35° sur Lyon, il restera cantonné aux alentours de 30 à Roanne. Quelques averses ne sont pas exclues mais peu probables.

Demain mardi 1er août la chaleur marquera le pas sauf sur l'agglomération lyonnaise qui sera entrée de plain pied dans une semaine de fournaise. Attendons-nous à des pluies orageuses probablement significatives en cours ou fin d'après-midi.

Mercredi, jeudi, vendredi seront des journées moins instables mais sans doute tout aussi chaudes : 35° les après-midi sur Lyon mais nettement moins du côté de la montagne bourbonnaise.

vendredi 28 juillet 2017 à 8h.

Ce matin on remarque une nette différence de température entre monts et plaines : il fait actuellement 12.8° ici à Violay et 20.2° à Bron, 20.6° à Gerland où le thermomètre n'est pas descendu sous 20° cette nuit ( 20.3° de mini).

Nous ne changerons pas de temps ni aujourd'hui ni demain : le ciel restera sec et les plages ensoleillées domineront sous une température revenue de saison cet après-midi et probablement un peu supérieure demain samedi.

Dimanche les orages reviendront et sans doute à tout instant de la journée. Températures maximales sans grands changements ou en légère baisse.

Lundi les fortes chaleurs se généraliseront, on aura au moins 30° dans toutes les plaines et même au-dessus.

Un passage potentiellement pluvieux est entrevu pour mardi. Rien n'est bien certain à cette échéance, il est en effet possible que cette bouffée pluvieuse reste coincée sur le centre du Pays et arrose tout particulièrement une diagonale reliant Biarritz à Strasbourg.

Le retour du beau temps chaud ou même très chaud semble acté pour mercredi.

Incertitude pour la seconde partie de semaine : poussée des très fortes chaleurs ou retour à la normale ?

jeudi 27 juillet 2017 à 8h 30.

On réchauffe doucement mais ce n'est pas encore à point.

Hier, au meilleur de sa forme, le thermomètre a juste touché 20° ici à Violay, 25.5° à Bron (28.9° de maxi normale pour un 26 juillet), 24.6° à Andrézieux (27.8° de maxi normale pour un 26 juillet).

Aujourd'hui nous devrions nous situer en marge de petites pluies circulant plus au nord, nous ne devrions donc pas recevoir de gouttes et le ciel nous offrira le choix entre nuages et soleil. Les températures de l'après-midi ne s'éloigneront pas de celles d'hier, on les trouvera donc encore un peu fraîches pour le standing de saison.

Demain vendredi devrait nous offrir davantage de soleil et une chaleur juste adéquate à l'époque de l'année.

Samedi s'offrira le luxe de surchauffer un peu, les températures maximales se situeront aux alentours de 30° dans les meilleures plaines.

Il serait étonnant de passer dimanche sans pluies orageuses, peut-être que le lyonnais y parviendra et obtiendra de ce fait une température maximale similaire à celle de la veille.

Lundi nous devrions retrouver un temps sec et très chaud avant une éventuelle nouvelle dégradation pluvieuse mardi 1er août.

mercredi 26 juillet 2017 à 8h 30.

Le pire a tenu ses promesses hier.

Bon on a vu pire que ce pire mais tout de même : 15.9° de maxi avec 2.6 mm de pluie répartis en crachin et averses soudaines, ce n'est pas digne d'une fin juillet.

Ce matin le ciel est encore bien plombé, les dernières gouttes sont tombées en fin de nuit, nous devrions à présent rester au sec jusqu'à dimanche. Comme hier, on peut espérer quelques rayons de soleil l'après-midi ; le fond de l'air se réchauffera un peu, nous devrions atteindre 20° au meilleur de la journée sous notre petit air de nord-ouest.

Demain jeudi le ciel ne se sera pas remis au bleu, les nuages domineront mais laisseront aussi filtrer un peu de soleil. Le thermomètre, encore en progression, ne retrouvera probablement pas tout à fait ses niveaux de saison (27.6° de maxi normale à Andrézieux et 28.3° à Bron pour un 27 juillet). Le vent de nord ouest persistera.

Vendredi sera sans doute plus ensoleillé, les températures pourraient marquer un léger retrait de 1 ou 2° sous un vent basculant au nord.

Samedi comblera les degrés perdus entre jeudi et vendredi, il pourrait même faire un peu plus que combler puisque notre thermomètre de l'après-midi retrouverait enfin ses niveaux normaux de fin juillet (27.5° de maxi normale à Andrézieux et 29.4° à Bron pour un 29 juillet).

Dimanche la chaleur poussera encore et les maximales de plaine dépasseront 30 degrés. Une évolution orageuse, a priori de faible ampleur, est envisageable en fin de journée.

mardi 25 juillet 2017 à 8h.

La pire journée de la semaine est pour aujourd'hui.

Ce matin le thermomètre est plus bas qu'hier (10.8° actuellement), le ciel a repris le même aspect (gris) et quelques gouttes tombent de temps en temps poussées par le vent de nord-ouest. L'ambiance ne changera pas beaucoup avant la mi journée, nous garderons ce ciel couvert et de petites averses viendront nous humecter. Cet après-midi, la couverture nuageuse devrait au moins se lever et peut-être même se morceler ; même si le ciel se troue, nous n'aurons pas plus chaud qu'hier (16.6° de maxi), il est même possible de faire moins bien.

Demain mercredi la grisaille perdra du terrain, l'ambiance devrait être plus lumineuse mais le petit vent de nord-ouest toujours présent. Grâce au soleil de l'après-midi, les températures maximales pourraient de nouveau se situer vers 20° dans la tranche 700-900 m.

Jeudi et vendredi : même type de temps que mercredi à savoir un ciel chargé mais laissant passer de bons moments ensoleillés, un petit vent de nord-ouest et, malgré des efforts, un thermomètre toujours pas à la hauteur d'une catégorie fin juillet.

Samedi et dimanche : le fond de l'air s'échauffera enfin, juste de quoi nous ramener le thermomètre à des valeurs voisines des habituelles lors de cette époque de l'année. Une vague tendance orageuse pourrait se dessiner dimanche.

lundi 24 juillet 2017 à 8h 15.

5.3 mm au relevé de 8h, les salades apprécieront. Comme pressenti, l'ambiance est presque automnale ce matin : 13° au thermomètre, du vent sensible, un ciel bâché et une petite pluie plus ou moins disparate. Les 13° actuels ne sont pas en eux-mêmes un gage d'automne : si on mesure la température mini moyenne des 22 derniers 24 juillet, on aboutit à 13°... Le problème est que le mercure ne semble pas décidé à une grande élongation aujourd'hui, autrement dit, la température de cet après-midi ne devrait pas monter au-dessus de 15-16°. Les haricots apprécieront moins.

Les pluies actuelles se prolongeront ce matin mais s'estomperont cet après-midi.

Pour demain mardi, comme raconté dans l'édito d'hier, il faudra s'attendre à une journée de juillet particulièrement pourrie. Le vent de nord-ouest nous pourvoira en fraîcheur (15-17° de maxi dans la tranche 700-900 m) et la matinée n'échappera pas à de petites pluies assassines.

Si l'aspect du ciel s'arrange un peu mercredi (disparition des gouttes), la douceur (ne parlons même pas de chaleur) ne semble pas décidée à nous visiter. Le thermomètre matinal pourrait passer sous 10°, ceci donnera beaucoup de travail au présumé soleil de l'après-midi pour nous hisser le mercure juste au-dessus de 20°.

Jeudi et vendredi, l'été cafouillera. Nous aurons certes abandonné la trop grande fraîcheur de ce début de semaine mais probablement pas encore raccroché les wagons de saison... où alors les derniers wagons.

Samedi et dimanche : chaleur possiblement orageuse.

dimanche 23 juillet 2017 à 9h 15.

Nous sommes passés en bordure de la zone arrosée hier, les coups de foudre n'ont pas été nombreux mais suffisant pour me griller la Livebox... 7.0 mm de pluie ici à Violay, c'est nettement moins que dans le stéphanois, mais nettement plus que dans le roannais. Voir la carte du cumul des 24 dernières heures.

Avec ces orages survenus tôt dans l'après-midi, la température n'a pas eu le temps de grimper à ses niveaux habituels pour une fin juillet : seulement 21.9° de maxi ici mais tout de même 28.7° à Bron (29.3° de normale pour un 22 juillet), 27.5° à Andrézieux pour 28.0 de normale.

Aujourd'hui il ne devrait pas pleuvoir, on peut espérer un éclaircissement céleste en cours de journée et, par conséquent, un après-midi agréable. Même si le soleil brille cet après midi, la température ne sera toujours pas à la hauteur, prévoyons des valeurs maximales proches de celles d'hier sur les hauteurs et même un petit peu plus basses en plaine.

Demain lundi ce ne sera pas joli joli... La pluie passera en fin de nuit et pourrait remettre ça en début de matinée. Pas d'orages. Le cumul devrait atteindre ou dépasser 5 mm par ici, ça fera encore un bon arrosage pour l'herbe mais ne remettra évidemment pas en cause la sécheresse profonde. L'autre point noir de demain sera la fraîcheur : n'espérons pas plus de 15-17° au meilleur de la journée dans notre tranche 700-900 m. Vent de nord-ouest sensible.

Mardi ce pourrait être pire... Grande fraîcheur (pour la saison évidemment) et ciel crachouineur une bonne partie de (toute ?) la journée. Températures sans grand changement, le vent de nord-ouest ne partira ni ne pâtira.

Mercredi on retrouvera le sec et, probablement, une embellie lumineuse (elle pourrait toutefois être longue à se dessiner l'embellie). Côté température, n'attendons pas beaucoup de degrés supplémentaires, on arrivera peut être à toucher 20° par ici.

Si vous ne voyez pas venir l'embellie de mercredi, alors c'est qu'elle aura décidé de décaler sa venue à jeudi. Beau temps pour ce jeudi, le thermomètre en profitera pour remonter quelques grades, il ne sera cependant pas encore revenu à la maille de saison.

Vendredi poursuivra l'effort de la veille : temps sec et globalement lumineux. Le thermomètre serait encore un peu juste.

Samedi, enfin, nous réconciliera avec une fin juillet : chaleur (non excessive a priori) et ciel lumineux.

samedi 22 juillet 2017 à 8h 15.

Effectivement, la zone pluvieuse nous a touché hier, quelques coups de tonnerre ont même été entendu mais... mais cette pluie était bien indigente : 3.1 mm ici à Violay...

Aujourd'hui samedi nous revivrons la même météo qu'hier avec peut être 2 degrés de plus (seulement 21.6° de maxi hier ici) si les nuages matinaux se dissipent rapidement et ceux de l'après-midi ne gonflent pas trop vite. La pluie viendra probablement nous mouiller cet après-midi, elle ne sera sans doute pas plus abondante qu'hier et n'arrosera pas tout le secteur... certaines parties de nos deux départements jumeaux resteront au sec.

Demain dimanche le ciel se dégagera plus franchement, on ne devrait pas avoir de pluie ; même si la masse d'air débute son refroidissement, le généreux soleil de l'après-midi devrait nous prodiguer des températures vespérales proches de la normale.

Lundi morne journée... L'ambiance ne sera pas du tout à la hauteur du calendrier : grande fraîcheur, vent de nord-ouest et pluie fine pourraient bien rythmer ce début de semaine. Attendons nous à seulement 15-16° au meilleur de la journée par ici vers 800 m d'altitude. Ce n'est qu'en plaine que l'on pourra espérer un 20°.

Pas d'évolution sensible pour mardi...

Mercredi verra le retour de la lumière, le thermomètre en profitera pour sortir du trou, il ne sera toutefois pas encore à hauteur de saison.

Jeudi nous n'y serons point encore.

Vendredi grappillera encore quelques petits degrés et samedi nous montrera enfin le vrai visage d'une fin juillet.

vendredi 21 juillet 2017 à 8h 15.

Le temps est revenu dans le rang : 27.9° de maxi hier à Andrézieux pour 27.7° de normale lors d'un 20 juillet, 30.3° à Bron pour 29.0° de normale. Sur les hauteurs, les maximales d'hier se sont avérées bien plus fraîches : 22.5° ici à Violay.

L'ambiance nocturne demeure très douce en agglomération (mini de 20.5° cette nuit à Gerland, en un poste pourtant implanté en pleine verdure) mais est nettement plus respirable en montagne (13.3° de mini ici à Violay).

Aujourd'hui et demain copieront la journée d'hier : des nuages, quelques passages ensoleillés et, cet après-midi, un risque de pluies orageuses. La trajectoire des poches orageuses comporte toujours une bonne dose d'imprévisibilité mais il semble que, cette fois-ci, ladite trajectoire veuille bien passer par notre région d'entre Loire et Rhône... Une pluie significative (ne soyons pas trop optimistes tout de même... 5 ou 10 mm ?) est donc envisageable pour cette fin de journée.

Demain samedi nous entendrons la même partition : ciel encombré mais laissant filtrer quelques belles plages ensoleillées puis une évolution instable en fin d'après-midi.

Dimanche le thermomètre débutera une descente, nous passerons probablement en dessous des normes de saison. On peut s'attendre à un temps sec et à un ciel encore bien chargé.

On pourra véritablement parler de fraîcheur pour lundi et mardi : les températures maximales n'atteindront pas 20° sur nos hauteurs (il est même possible qu'elles aient du mal à passer 15° au-dessus de 800-1000 m) et la journée de lundi pourrait bien se dérouler sous un ciel bien maussade...

jeudi 20 juillet 2017 à 7h 45.

5.5 mm pour la pluie d'hier soir, ce n'est finalement pas si mal, il faut savoir se contenter de peu par les temps qui courent. Comme d'habitude, le plus gros des pluies est passé sur l'axe Clermont-Dijon comme le montre la composition des cumuls des 24 dernières heures.

Le temps plus frais s'installe, nous le conserverons au moins jusqu'à mardi prochain. "Plus frais" ne veut pas dire "trop frais pour la saison", nous conserverons probablement des températures honorables pour une fin juillet jusqu'en fin de semaine ; c'est seulement lundi et mardi qu'elles pourraient (à confirmer !) flancher légèrement.

La pluie ?

N'y comptons pas trop dessus, nous aurons sans doute ce soir, demain soir et après-demain soir une instabilité qui pourrait donner localement quelques millimètres précieux pour les 5 premiers centimètres de sol mais complètement incapables de surélever le niveau des rivières d'un millimètre.

mercredi 19 juillet 2017 à 9h.

Dernière journée de fortes chaleurs, hier les 35° ont juste été atteints à Arthun, on a eu environ 33° sur l'agglomération Lyonnaise bien ventilée par le vent de sud.

En fin d'après-midi, le temps deviendra orageux ; une nouvelle fois, ces éventuels orages seraient plutôt réservés à l'extrême nord-ouest du département de la Loire ainsi qu'à l'Allier et le Puy de Dôme... Ici à Violay nous nous situerions en bordure sud du passage, nous pourrions donc n'avoir que des miettes ou... rien du tout. Si les orages de l'après-midi nous évitent, il reste toutefois la soirée et nuit suivantes où on peut espérer une petite généralisation pluvieuse. De vous à moi : n'attendons pas de miracle pluviométrique...

Demain jeudi la chaleur sera partie, nous repasserons dans des temps plus conformes à la saison. L'après-midi, une nouvelle poussée orageuse pourrait nous apporter quelques insuffisants mais précieux millimètres.

Temps agréablement chaud l'après-midi et délicieusement frais* la nuit entre vendredi et dimanche. Pas ou peu de pluie.

Un possible rafraîchissement est entrevu pour le début de semaine prochaine, nous glisserions alors sous les normales de saison.

Quant à la pluie, si les gouttes d'aujourd'hui et demain nous évitent, alors nous resterons au sec pour encore de nombreuses journées...

 

* : hors agglomération évidemment.

dimanche 16 juillet 2017 à 8h.

C'est quand même un peu juste niveau chaleur non pas ? 21.9° de maxi hier ici malgré un soleil relativement présent, 25.3° à Andrézieux, 26.4° à Bron, 27.8° au Breuil.

Le réchauffement c'est pour maintenant.

A partir d'aujourd'hui dimanche, nos températures maximales gagneront 2 voire 3 degrés par jour.

- Et jusqu'à quand qu'elle vont gagner ?

- Jusqu'à mardi ou peut-être mercredi.

Faites le calcul : les maximales de mardi-mercredi afficheraient donc en plaine quelque chose comme 32 ou 34° et notre montagne verra probablement du 30° vers 800 m.

La pluie ?

Je pense qu'il est sage de ne rien escompter avant mercredi ou jeudi prochain, on est en effet en droit d'attendre un "petit quelque chose" lors du radoucissement présumé de mercredi ou jeudi.

La fin de semaine se déroulerait sous des températures redevenues de saison.

samedi 15 juillet 2017 à 8h.

Il fait presque frais ce matin : 12.2° de mini ici à Violay, 18.3° à Gerland, 16.2° à Montmelas.

Le réchauffement débute aujourd'hui : tablons sur un gain de 2 degrés par jour jusqu'à mardi ou mercredi ce qui amènera le mercure aux alentours de 30° par ici (et 35° en plaine) d'ici mardi. N'attendons pas de pluie durant ces 5 prochains jours, le soleil sera en revanche gagnant sur les nuages.

Mercredi ou jeudi le temps pourrait changer (le conditionnel est encore de mise), les fortes chaleurs cèderaient le terrain à un régime moins chaud et un passage pluvio-orageux est envisageable lors de la passation de pouvoir.

vendredi 14 juillet 2017 à 8h30.

Hier le vent de nord a rabattu 2 bons degrés (vis-à-vis de mercredi) sur la maximale des stations qui y sont exposées ; ici à Violay (protégé du vent de nord pas pas celui d'ouest), j'ai eu au contraire une légère augmentation : 23.4° hier, 22.8° avant-hier.

Ce matin l'ambiance est grise mais le plafond nuageux bien plus élevé qu'hier, on a bénéficié d'une agréable fraîcheur nocturne (13.6° de mini) tandis que Lyon semble renouer avec la chaleur : 19.6° de mini à Gerland, 19.7° à Bron. En journée la lumière reviendra, nous vivrons alors un après-midi semblable à celui d'hier.

Demain samedi ne rebattra pas les cartes : un soleil qui pourrait de nouveau faire la grise matinée mais ensuite une agréable lumière et des températures maximales fort convenables (25-28° au meilleur des plaines).

Dimanche le soleil gagnera en présence, les températures de l'après-midi se renforceront au point de pousser quelques 30° du côté de la plaine Lyonnaise.

Lundi les 30 degrés ne seront plus réservés qu'à Lyon : ils grignoteront du territoire n'épargnant (provisoirement) que nos montagnes au-dessus de 500-700 m. Un petite évolution instable pourrait faire gonfler quelques nuages en fin d'après-midi, de là à dire qu'ils iront jusqu'à la pluie...

Mardi, des 30 degrés et plus, il y en aura pour tout le monde ou presque. Seuls nos plus hauts crêts bien ventilés pourront probablement contenir le thermomètre sous 30°, il fera bon faire la sieste à l'abri des fayards ou mélèzes de la tour Matagrin... un bon vent de sud bercera le hamac. En fin de journée, l'évolution orageuse semble vouloir être moins insignifiante que celle de la veille. A confirmer, c'est encore bien loin tout ceci.

La poussée chaude sera-t-elle durable ? il est encore bien difficile de répondre catégoriquement... Actuellement, on pencherait plutôt pour un radoucissement rapide, radoucissement qui pourrait intervenir dès mercredi ou jeudi prochain.

jeudi 13 juillet 2017 à 7h30.

Ce matin les nuages bas coupent la montagne au-dessus de 850 m environ, l'ambiance est relativement douce et, donc, presque saturée d'humidité : 14.4° pour la température du point d'état et 13.3° pour celui du point de rosée. Quelques gouttes doivent tomber un peu plus à l'ouest, entre Feurs et ici.

Aujourd'hui nous revivrons à peu de choses près la météo d'hier : une lumière bien présente mais aussi beaucoup de nuages qui occultent les rayons solaires de temps en temps. On a frisé les 30° hier à Andrézieux sous le bon vent d'ouest (29.8°) et on est même monté à 31.4° à Bron mais seulement 22.8° ici à Violay. Les maximales d'aujourd'hui devraient être un peu plus faibles en plaine car le vent, moins turbulent, gagnera une composante nord.

Demain ne bouleversera pas les données météo : nuages transpercés par le soleil, températures maximales inférieures à 30° même en plaine et vent de nord ou nord-ouest rafraîchissant.

Samedi le ciel abandonnera les nuages, nous aurons probablement le soleil à 100 %. Les températures ne s'envoleront pas pour autant (moins de 25° vers 600-800 m selon les expositions et moins de 30° en plaine) ; le vent de nord faiblira tout en conservant un niveau sensible l'après-midi.

Dimanche nous donnera sans doute quelques degrés de plus. Ciel serein, vent toujours au nord mais nettement moins fringant.

Lundi nous retrouverons les fortes chaleurs, l'isotherme 30° s'aventurera assez haut : sans doute jusque par ici.

Mardi mercredi : fortes chaleurs.

mercredi 12 juillet 2017 à 8h.

Le beau temps agréable se poursuivra encore 4 jours, jusqu'à samedi inclus donc. Ces 4 jours là, la température ne sera pas excessive (moins de 30° l'après-midi en plaine) et les nuits offriront une bonne pause de fraîcheur sur nos petites montagnes (environ 13-15° de température minimale). Le vent viendra de l'ouest aujourd'hui, il devrait tourner au nord ouest demain et après demain puis au nord samedi et dimanche. Il faudra sans doute attendre samedi pour voir le ciel tout bleu, d'ici là les nuages seront assez nombreux pour être remarqués mais pas assez serrés pour occulter la lumière.

A partir de dimanche ou lundi, les fortes chaleurs se remettront en place (et le beau temps deviendra donc moins agréable pour ceux qui apprécient la modération) ; un nouvel épisode caniculaire se dessine pour la semaine prochaine. Rien n'est encore toutefois bien certain.

La pluie ?

Pas une goutte avant, au plus tôt, mercredi prochain.

mardi 11 juillet 2017 à 8h 45.

7.5 mm pour la journée d'hier, ce sera notre ration pour tenir les au moins 7 prochains jours car on ne voit pas ce qui pourrait nous tomber du ciel d'ici là.

Les 5 prochains jours présenteront les mêmes caractéristiques météo : un temps globalement ensoleillé, des nuits fort respirables et des températures maximales de l'ordre de 25-30° en plaine. Le vent viendra de l'ouest ou du nord. Bref, il fera un temps banal pour une mi juillet.

Dimanche 16 nous constaterons un réchauffement, réchauffement qui sera probablement poursuivi en début de semaine prochaine.

lundi 10 juillet 2017 à 9h.

Ce matin il n'y a que sur Lyon et sa proche agglomération où la température minimale n'est pas descendue sous 20°.

Aujourd'hui est le dernier espoir d'avoir de l'eau. Les orages devraient nous concerner en deuxième partie de journée, cette fois encore, ils ne seront probablement pas généralisés et, par conséquent, certaines zones seront bien plus arrosées que d'autres... La température restera largement inférieure à 30°, même en plaine.

Demain mardi le temps redeviendra sec, le peu de soleil poussera tout de même les températures à des niveaux proches de 28-30° dans les coins les plus chauds.

Mercredi et jeudi le vent de nord rafraîchira petit à petit l'ambiance (et sèchera un peu plus le sol).

Vendredi et samedi : ambiance fraîche mais toujours sèche.

dimanche 9 juillet 2017 à 7h45.

La période étouffante a pris fin hier de belle manière : 37.3° de maxi à Bron (record journalier battu de plus de 2 degrés), il s'agit de la plus forte température de l'année. Notons aussi le score de l'indice humidex : 40.5 au Breuil à 17h, 41 à 18h à Bron, 41.6 à Gerland à 19h, 41.8 à Arthun à 16h 30, 42 à Sain Bel à 17h 30.

Les orages sont arrivés en fin d'après-midi et, comme d'habitude, ont correctement arrosé la Limagne et soigneusement évité notre secteur. Voici la carte du cumul des 24 dernières heures, elle cause plus que n'importe quel discours. La soirée a été illuminée par les innombrables éclairs de l'orage stationnaire vautré sur le Roannais et la montagne Bourbonnaise, voyez la carte des impacts de foudre de ces 24 dernières heures.

Ce matin l'ambiance est encore extraordinairement chaude à Lyon (21.9° de mini provisoire à Bron, record journalier potentiellement battu) et radoucie ailleurs. Les pluies orageuses devraient revenir faire parler d'elles (ou plus exactement "faire parler de leurs absences") cet après-midi. La plaine Lyonnaise alignera encore quelques températures légèrement supérieures à 30°.

Demain lundi la température abandonnera encore un bon couple de degrés, il est possible que les pluies soient un peu mieux distribuées et durables (sans être a priori abondantes).

Mardi, mercredi, jeudi : sec et juste tiède.

Vendredi samedi : presque frais.

Hausse probable des températures à partir de dimanche dans une atmosphère toujours aussi sèche...

samedi 8 juillet 2017 à 7h45.

35.8° de maxi à Andrézieux hier (maxi atteinte tardivement, à 18h53), c'est certes très chaud (10.8° de plus que la normale pour un 7 juillet) mais 5.3° de moins qu'il y a deux ans... En effet, il y a 2 ans, vous-vous en souvenez je suis sûr, Andrézieux établissait son nouveau record absolu à 41.1°.

Le petit vent de sud qui "climatisait" Lyon ces jours dernier ayant hier presque disparu, les températures de l'après-midi se sont envolées vers les sommets : 36.2° de maxi à Bron et 36.8° à Gerland.

Contre toute attente, le record journalier de haute mini n'a pas été modifié cette nuit à Andrézieux : 17.8° de mini pour 18° de record (en 1959). A Bron en revanche, ce record (journalier de haute mini) a été certes potentiellement* battu mais pas de "plusieurs degrés" comme je le pressentais : 20.7° cette nuit et 19.5° pour le précédent record, en 1987. A Satolas : 21.5° de mini nocturne pour 19.4° de record journalier haut (en 1987). Les minis nocturnes les plus élevées sont de nouveau à trouver sur les hauteurs : 22.3° à St André la Côte et surtout 24.8° à Montmelas.

Aujourd'hui sera donc la pire journée en terme de température maximale, minimale et donc moyenne ; on peut aussi ajouter "en terme d'humidex" à la liste puisque celui-ci devrait dépasser 40 aux endroits habituels. Attendons-nous donc à subir des chaleurs dominant 35° cet après-midi en plaine, la lyonnaise serait en mesure de toucher 37 ou 38° si les développements nuageux, qui ne manqueront pas de se produire à l'ouest de la Loire, ne sont pas trop précoces. Le risque orageux prend de la consistance pour cet après-midi et soirée, ne misons toutefois pas sur lui pour un arrosage significatif : certes il tombera de l'eau sous le foyer orageux mais ces foyers ne seraient a priori pas légion si toutefois il y en a un.

La nuit prochaine sera plus respirable sur les hauteurs ce qui ne sera pas forcément vrai en agglomération lyonnaise (minis de l'ordre de 20° avec en prime une humidité plus importante que celle de ces dernières nuits...).

Un temps davantage de saison nous attend pour demain dimanche : ciel tourmenté, trois gouttes disparates toujours possibles et 30° seulement en plaine.

Lundi le "refroidissement" poursuivra son chemin, même les plaines se débarrasseront de leurs 30 degrés. Ciel très nuageux ou même couvert, petites pluies possibles.

Mardi, mercredi, jeudi : sec et juste chaud comme il se doit une mi juillet.

Fraîcheur pour le week-end du 14 juillet ?

 

* : il faut attendre ce soir 20h pour décider d'une température mini.

vendredi 7 juillet 2017 à 7h45.

On commence par du radotage à propos de l'amplitude journalière à Andrézieux :

21.7° d'amplitude hier 06/07/2017 à Andrézieux : 13° de mini et 34.7° de maxi. Cette amplitude est le nouveau record haut pour un 6 juillet depuis au moins 1946, le précédent record affichait 21.4°, en 1957.

L'ambiance s'est un peu "rafraîchie" en seconde partie de nuit avec l'arrêt du vent de sud : 18.9° de mini ici à Violay, on est très loin des 25 ou 26° de mini durant août 2003. La plaine, qui avait été jusqu'à présent épargnée de nuits trop chaudes, vient de voir son thermomètre franchir plusieurs degrés ce matin : 20.1° de mini provisoire à Bron, c'est presque 4 degrés de plus qu'hier, 21.4° à Satolas, 20.1° aussi à Gerland contre 15.8° hier.

Aujourd'hui reproduira les mêmes températures qu'hier à savoir du 35° dans les pires endroits.

La nuit prochaine ajoutera probablement quelques petits degrés aux minimales des plaines, le record journalier ne fera pas un pli.

Samedi sera sans conteste la pire journée de cette dernière envolée thermique : les températures de l'après-midi gagneront encore 2 à 3 degrés et, pour certaines d'entre elles, s'approcheront plus près de 40° qu'elles s'éloigneront de 35°.

La nuit de samedi à dimanche promet d'être de nouveau étouffante dans les agglomérations surchauffées.

Dimanche mettra un terme à la fournaise, seule la plaine lyonnaise devrait enregistrer, l'après-midi, des températures comprises entre 30 et 32°.

Lundi le fond de l'air paraîtra presque frais sur nos petites hauteurs.

Ne comptons pas sur une pluie efficace lors de ces prochains jours. Certes quelques éventuels orages isolés pourraient apporter quelques millimètres de ci de là, mais tout le monde (loin de là) ne sera pas concerné. Il est m^me possible que certaines zones arrivent à la fraîcheur de lundi-mardi sans recevoir la moindre goutte...

jeudi 6 juillet 2017 à 8h.

22.2° d'amplitude hier à Andrézieux : 11.6° de mini et 33.8° de maxi. Cette amplitude est le nouveau record haut pour un 5 juillet depuis au moins 1946, le précédent record affichait 22°, en 1974 ; il s'agit de la 14ème plus importante amplitude journalière durant un mois de juillet.

La chaleur a donc frappé fort, ici à Violay le thermomètre a dépassé 30° sur mon coteau : 30.6° au maximum. Le poste d'Arthun est même allé au-delà de 35° avec 35.2°.

Les 3 prochains jours seront tous placés sous le signe de la fournaise avec des températures maximales en progression : grosso modo 1° par jour pour arriver à des 37-38° samedi (et le record journalier explosera de plusieurs degrés). Évidemment, les nuits seront elles aussi soumises à des températures extraordinairement élevées, des records quotidiens devraient tomber samedi et dimanche, il n'est de surcroît pas exclu de battre le record décadaire (22.1° à Andrézieux, le 6 juillet 2015).

Cette nuit, le vent de sud s'est époumoné sur les hauteurs alors qu'il n'a pas poussé un soupir en plaine. Le résultat sur les températures nocturnes est, comme de coutume, assez spectaculaire : 9.9° de mini à Arthun mais 19.4° à Montmelas, 19.6° ici à Violay et 20.3° à St André la Côte.

Ce matin l'air est très sec là où souffle le vent : entre 2 et 3° de température du point de rosée ici à Violay mais 12° au Breuil et 14 à Arthun. L'hygromètre d'Andrézieux a quant à lui "pété un câble" puisqu'il annonce une température du point de rosée à -41° ! Une telle température du point de rosée n'est pas si aberrante, mais on la trouve (quelques heures tous les 2 ou 3 ans) plutôt en montagne, j'ai le souvenir d'un -40° (je parle toujours de la température du point de rosée, pas celle du point d'état !) au Sancy il y a quelques mois. Si on passe en revue tous les autres hygromètres (et il y en a une dizaine dans un rayon de moins de 30 km) des environs d'Andrézieux, aucun n'enregistre de pareille température. Cette faible humidité de l'air se maintiendra toute la journée sur nos petites montagnes, la température du point de rosée devrait osciller entre +5 et +10°, ce qui nous garantira d'un air "léger", la grosse chaleur sera donc plus facile à digérer.

Cet après-midi la fournaise reprendra les commandes du temps : comme hier, le secteur d'Andrézieux, placé sous le vent de sud, devrait enregistrer les plus hautes températures du secteur, on pourrait atteindre là-bas les 35°.

Demain nous vivrons le même type de temps : 35° dans les plus chaudes plaines après une nuit tiède en montagne et un peu moins "fraîche" en plaine.

Samedi verra probablement le summum de ce coup de chaud, les maximales de plaine dépasseront 35° et certaines seront même plus proches de 40°. La nuit suivante pourrait être particulièrement torride en plaine. Les records journaliers de haute mini et haute maxi devraient voler en éclats.

On reviendra dimanche à des températures plus conformes à la saison : les 30° ne seraient atteints qu'en plaine Lyonnaise. On surveillera encore la nuit de dimanche à lundi qui devrait amener en plaine (et seulement en plaine) des températures de nouveau proches des records.

Quelques pluies sont envisageables pour lundi et/ou mardi, n'accordons pour l'instant pas trop de fiabilité à cette éventualité....

mercredi 5 juillet 2017 à 9h.

La fournaise s'installe, jusqu'en fin de semaine.

Nous allons vivre 4 jours particulièrement chauds à compter d'aujourd'hui, les maximales de plaine dépasseront allègrement 30° aujourd'hui ; hier déjà la basse altitude a franchi ce seuil conventionnel de forte chaleur : 31.6° à Gerland, 29.8° à Andrézieux, 30.3° à Arthun. Avec l'aide du petit vent de sud, Andrézieux devrait aujourd'hui afficher un score plus proche de 35 que de 30° .

Demain jeudi les conditions météo ne changeront pas beaucoup : la fournaise sera toujours présente, elle pourrait même pousser le mercure un peu plus loin : les 35° seront sans doute dépassés en plaine (encore sur le secteur d'Andrézieux en priorité). L'isotherme 30° se hissera jusqu'à 800-1000 m selon les orientations.

N'attendons pas de radoucissement pour vendredi ni pour samedi... au contraire ! Samedi certaines maximales devraient se situer plus proches de 40° que de 35°.

Il faudra attendre dimanche pour bénéficier d'un radoucissement.

On ne voit toujours pas de véritable pluie à l'horizon, même le rafraîchissement présumé de dimanche ou lundi prochain pourrait se dérouler sans eau...

mardi 4 juillet 2017 à 7h 45.

On tient aujourd'hui la belle journée d'été ; demain et après-demain, elles seront "trop belles".

Aujourd'hui la chaleur restera contenue, seules les basses plaines arriveront à peine à 30 degrés sous un ciel tout bleu. Ici sur nos montagnes, il fera environ 24-26° au meilleur de l'après-midi en fonction des expositions.

Demain mercredi la chaleur ne se tiendra plus, seules les sommités supérieures à 700 ou 900 m limiteront la température maximale sous 30°.

Jeudi et possiblement vendredi la fournaise ne baissera pas, l'isotherme 30° pourrait bien monter vers 1000 m. Ce ne serait pas la première fois de l'année car il a fait, le 22 juin dernier, 30.1° de maxi à la station de la tour Matagrin (1000 m, sommet de la commune de Violay). Une température supérieure à 30° en juin n'est pas commune là-haut, puisqu'il s'agit de la seconde depuis au moins juin 2007. Le record mensuel (depuis 2007 seulement) reste le 30.3° du 9 juin 2014.

- Et la pluie ?

- La quoi ?

- L'aqua !

On ne voit rien de rien pour l'instant. Le seul tout petit espoir de goutte nous porte à vendredi... où on peut vaguement imaginer une petite oragette (au chocolat c'est délicieux, surtout qu'il y a souvent des éclairs qui vont avec...) localisée sur les monts du Forez. Les plus lointaines prévisions ne montrent pour l'instant pas le moindre arrosage digne de ce nom avant... la mi juillet ?

lundi 3 juillet 2017 à 8h 15.

On remonte la pente : 17.1° de maximum hier, c'est certes encore bien en dessous des normales d'un début juillet, mais c'est aussi 4.4° de plus qu'avant-hier samedi... Le poste du Breuil a réalisé hier (je pense grâce à un effet de foehn dû au vent de nord-ouest) une très haute température maximale : 25.1° soit exactement 8° de plus qu'ici pour 560 m de dénivelée.

Nous reprendrons aujourd'hui quelques degrés supplémentaires, suffisamment pour amener, ici, le thermomètre à (juste) dépasser 20°. Les nuages de bas niveau, qui tapissent actuellement notre ciel, se feront dissiper en cours de matinée ; l'après-midi sera donc lumineux.

Demain mardi la lumière ne fera pas défaut et les températures gagneront encore 3 bons degrés : environ 24-25° au meilleur de l'après-midi vers 800 m d'altitude.

Mercredi apportera sa poignée de degrés supplémentaires (3 à 4) : les plaines dépasseront 30°, le soleil règnera en maître.

Pas de renoncement pour jeudi : des températures maximales possiblement plus proches de 35 que de 30° en plaine.

Ensuite l'ambiance pourrait s'adoucir, on ne jauge pas encore très bien la profondeur de cet éventuel rafraîchissement.

dimanche 2 juillet 2017 à 9h 15.

Le fond du trou thermométrique a été touché hier samedi 1er juillet avec seulement 12.7° de température maximum. Cette journée d'hier aurait pu prétendre au titre de "pire journée de juillet" si le crachin avait été plus persistant si le vent avait été un peu plus fort et si le thermomètre n'était pas monté si haut... Eh oui, il n'est pas facile de s'emparer de ce trophée détenu ici par le 10 juillet 2014... Même le pire se mérite.

Ce matin le brouillard n'est pas parti ; gardons espoir, nous devrions bénéficier d'une éclaircie à partir de la mi journée ou du début d'après-midi. Avec les rayons solaires, le thermomètre sursautera mais son bond ne lui fera franchir la barre des 20 degrés uniquement dans les meilleures plaines.

Demain lundi le fond de l'air poursuivra son échauffement, les 20° ne peuvent pas nous échapper ici sur les montagnes de 800 m.

Mardi nous bénéficierons de 25° sur une large tranche altimétrique.

Mercredi réapparaîtront des maximales supérieures à 30° en dessous de 500 m environ.

Jeudi, au rôle encore incertain dans l'édito d'hier, semble vouloir se dévoiler petit à petit. Tablons sur un net refroidissement en journée de jeudi, le coup de chaud de mercredi ne durera donc pas plus de quelques heures.

Et a pluie dans tout ça ?

Ici à Violay, on n'a eu que 56.3 mm durant ce mois de juin, ce n'est même pas 70 % de la pluviométrie mensuelle normale. Depuis le début de l'année, le déficit pluviométrique est de 20-22 %. Autant le dire franchement : on ne voit pas ce qui pourrait enrayer cette relative sécheresse d'ici une dizaine de jours... D'accord le refroidissement (présumé) de jeudi pourrait apporter quelques petits millimètres, mais bien insuffisants.

samedi 1er juillet 2017 à 9h.

Il nous reste encore une journée automnale à endurer : celle d'aujourd'hui. Cet après-midi, quelques gouttes et beaucoup de nuages interdiront au thermomètre de pousser plus haut que 15° (il n'est monté qu'à 13.5° hier, soit le nouveau record journalier de basse maxi depuis... seulement 1995). Une pluie un peu plus organisée, actuellement présente en Ile de France, devrait nous concerner en soirée ou à la mi nuit.

Demain on ressentira du meilleur. Les gouttes devraient disparaître et les plaines retrouver des températures maximales au-dessus de 20°. Les nuages ne lâcheront pas le morceau facilement, mais le soleil pourra généreusement s'infiltrer.

Lundi ce sera à notre tour de bénéficier d'un petit peu plus de 20° l'après-midi.

Mardi le thermomètre gagnera encore 2 ou 3 degrés sous un ciel probablement bleu.

Mercredi jeudi : temps probablement sec et ensoleillé (à confirmer tout de même pour jeudi) avec des températures vespérales dépassant 30° en plaine.

vendredi 30 juin 2017 à 9h.

5 petits millimètres sont venus, hier après-midi, grossir le maigre cumul de cette fin juin. Les températures avaient perdu 2 degrés sur la veille (15.8° de maxi seulement) et ce matin le thermomètre est passé sous 10° pour la première fois depuis le 17 juin (8.6° de mini nocturne).

Le beau soleil actuel sera vite recouvert de nuages menaçants : comme hier et avant-hier, les averses de l'après-midi rendront l'atmosphère bien froide pour une toute fin juin.

Demain samedi on ne verra pas beaucoup d'évolution thermique, seules les averses devraient disparaître ou du moins s'atténuer.

Quelques pluies sont envisageables durant la nuit de samedi à dimanche puis le temps semble en mesure de nous offrir une belle journée dominicale. Il ne faudra pas exiger des températures de saison, celles-ci demeureront assez nettement en dessous des normes.

Lundi nous verrons sans doute le mercure dépasser 20° par ici vers 800 m d'altitude.

Mardi l'ambiance poursuivra son laborieux réchauffement, le tout sous un ciel sec.

Mercredi semble capable de renouer avec un temps estival.

jeudi 29 juin 2017 à 5h 30.

Hier à 15h, il ne faisait que 18.7° à Bron soit 12 degrés de moins que 24h plus tôt. Le rafraîchissement est marqué (17.9° au meilleur d'hier ici à Violay), il va s'accentuer aujourd'hui et les températures se maintiendront à ces niveaux bas toute la semaine.

Les averses orageuses d'hier après-midi ont donné ici 4.9 mm supplémentaires.

Aujourd'hui nous revivrons à peu près le même déroulé qu'hier, avec toutefois quelques degrés de moins. L'après-midi verra probablement se développer des averses probablement rageuses et sans doute orageuses. La température maximale plafonnera entre 15 et 17° vers 800 m d'altitude, elle conservera ce niveau digne d'une fin avril jusqu'à samedi.

Demain vendredi et après-demain samedi le temps n'évoluera pas : grande fraîcheur et averses vespérales.

Dimanche le soleil devrait revenir et les averses disparaître. N'attendons pas pour autant une température honnête d'un début juillet, on se contentera de (juste ?) dépasser 20° de maxi par ici.

Ensuite la chaleur modérée serait en mesure de revenir... temporairement ?

mercredi 28 juin 2017 à 7h45.

Caramba, encore trop à gauche !

Ça devient une ritournelle : les orages ont certes fait beaucoup de bruit, pas mal de vent, mais n'ont vraiment pas donné beaucoup d'eau (11.2 mm ici à Violay dont 6.5 durant le tout petit orage isolé de 18h30). Sur la carte du cumul des 24 dernières heures, on distingue nettement toute la vallée d'Azergues ainsi que les coteaux beaujolais épargnés ainsi que la trace dudit petit orage de 18h30 (à proximité gauche du T de Tarare).

Pour avoir des pluies conséquentes, il faut une fois de plus aller voir de l'autre côté des monts du Forez et Madeleine : 49 mm à Vichy par exemple. Le Bassin Roannais a visiblement été bien arrosé lui aussi.

Bref, on est loin mais très loin des pluies diluviennes annoncées depuis plusieurs jours sur ce site... vous feriez bien d'arrêter de le lire d'ailleurs ce site.

Nous voici donc plongés dans la fraîcheur, celle-ci ne sera pas encore trop importante aujourd'hui. Les averses ne sont pas bien loin (plutôt réservées pour cet après-midi).

Jusqu'à samedi ou dimanche, l'ambiance relèvera plus d'une fin avril que d'une fin juin : fraîcheur (marquée en montagne avec le retour de la neige au dessus de 2000-2500 m sur les Alpes), averses quasi quotidiennes et bon vent d'ouest pour clore le tableau.

Voilà, c'est tout, ça évitera de redire des bêtises.

mardi 27 juin 2017 à 8h.

On a eu hier soir que les miettes d'une faible et étroite activité pluvieuse qui s'est déplacée de Cuzieu à Longessaigne : 2.1 mm ici, c'est toutefois le premier abat depuis le 14 juin dernier.

Aujourd'hui la chaleur nous dardera ses derniers rayonnements, on retrouvera des 30° dès 400-500 m d'altitude selon les orientations, Bron pourrait pousser à 33°. C'est ce soir que le temps va réellement changer, attendons-nous à de violents et productifs orages entre cette fin d'après-midi et demain matin ; sous ces monstres, la pluie sera très forte et pourrait occasionner localement des inondations par ruissellement sur le sol très sec. Météo France devrait nous passer en vigilance orange d'ici la mi journée.

Demain mercredi il fera nettement plus frais (10 bons degrés de perdus en 24h) ; attendons-nous, après l'accalmie matinale, à une possible réactivation orageuse l'après-midi, orages qui n'auraient toutefois rien de commun à ceux de ce soir.

Jeudi, vendredi, samedi le fond de l'air ne se réchauffera pas, il pourrait même encore perdre quelques degrés de chaleur et le ressenti sera très frais en montagne sous ce vent d'ouest. Par ici à Violay, et plus généralement sur la petit montagne exposée à la traverse (vent d'ouest), les maximales n'atteindront pas 20°. Durant ces trois journées, le ciel jouera entre soleil et petites averses.

Nous ne renouerons pas dimanche avec la température de saison, il faudra probablement patienter jusqu'en milieu de semaine prochaine pour retrouver des conditions dignes d'un début juillet.

lundi 26 juin 2017 à 8h.

Nous baignons encore dans une agréable tiédeur : Lyon vient enfin de voir son thermomètre passer sous 20 degrés (18.4° de mini à Gerland) et, ici, la mini de la nuit s'est établie à 13.7°. Il nous reste encore deux journées à passer sous le signe estival ; à partir de mercredi mais surtout jeudi, nos petites montagnes sembleront plus proches de l'automne que de l'été.

Aujourd'hui le temps chaud sans excès nous réservera sans doute quelques orages vespéraux, ceux-ci seront probablement violents mais non généralisés à nos deux départements. Une nouvelle fois, l'extrême sud de la Loire et du Rhône semble plus propice à recevoir les douches de ce soir.

Demain mardi il fera plus chaud, l'isotherme 30°, alors tapi dans les bas-fonds topographiques, se soulèvera de quelques centaines de mètres. L'ambiance "s'alourdira" (traduction : l'humidité de l'air augmentera) et le ressenti sera pénible (indice Humidex aux alentours de 35 sur Lyon). Les pluies orageuses ne semblent pas vouloir s'inviter en journée, elles attendront la fin d'après-midi ou la soirée pour débuter la fanfare. De gros abats pluvieux (30-50 mm) sont attendus dans la nuit de mardi à mercredi ; avec le sol sec actuel, on pourrait avoir des problèmes d'inondations par ruissellement.

Mercredi la grosse pluie sera passée, elle laissera place à un temps rafraîchi et à un régime d'averses.

De jeudi à samedi il sera difficile d'aligner 6 heures consécutives sans pluie ; le vent d'ouest soufflera frais sur nos hauteurs, les températures maximales seront plus faibles que les minis de la semaine dernière...

dimanche 25 juin 2017 à 9h.

Les températures minimales du 24/06 citées dans l'édito d'hier, qui étaient provisoires hier matin, sont devenues définitives.

Les 30 degrés ont de nouveau été dépassés hier sur (et que sur) la région lyonnaise : 30.7° de maxi au Breuil, 31.1° à Bron, 32.3° à Gerland mais 29.7° à Satolas, 29.8° à Andrézieux, 27.6° à Roanne.

hier soir, comme pressenti, les orages ont effleuré le sud de nos départements, voyez la carte du cumul des 24 dernières heures.

Sur le plateau ardéchois, les abats ont été exceptionnels, les estimations les portent localement entre 250 et 350 mm (vers Le Roux) !

Aujourd'hui nous vivrons une journée apaisée et pas trop chaude. Les orages d'hier soir n'ont même pas réussi à faire passer sous 20° la température de Gerland, on la retrouve vers 22° présentement mais elle ne devrait pas monter à 30 aujourd'hui.

Demain lundi le fond de l'air regagnera quelques petits degrés (les plaines pourraient de nouveau afficher 30°), la journée ne devrait pas voir de pluie, ou alors sur le soir et très parcimonieusement.

Baroud d'honneur pour la chaleur de mardi. L'ambiance de mardi sera tropicale : forte humidité et température maxi aux environs de 33-35° vers Lyon. Les pluies orageuses devraient se déclencher en fin d'après midi et s'intensifier la nuit suivante. Nous passerons probablement en vigilance orange, le risque d'inondations n'est pas à négliger.

Mercredi la chaleur sera morte. Nous aurons probablement une journée pluvieuse.

On pourra parler de bonne fraîcheur jeudi, vendredi, samedi ; les températures maximales auront perdu une quinzaine de degrés sur celles de mardi, les petites pluies (sous forme d'averse) seront probablement nombreuses.

En définitive, on doit s'attendre à un très bon arrosage (salvateur par ici car nous sommes passés au travers de tous les orages depuis 10 jours) entre mardi et dimanche prochain. Localement, le seuil des 100 mm peut être atteint ; globalement, la lame moyenne d'eau devrait se situer entre 30 et 60 mm.

samedi 24 juin 2017 à 9h.

La fournaise est bien difficile à éteindre dans nos plaines et agglomérations. Sur les hauteurs en revanche, la nuit dernière a été bien plus fraîche que les précédentes : 16.7° de mini ici à Violay soit une baisse de 5 à 6° .

Les quelques relevés suivants montrent clairement la chaleur persistante (voire aggravante) de cette nuit en plaine :

21.2° de mini nocturne à Andrézieux, il s'agit de la première mini supérieure à 20° de cette fournée de juin ; si cette valeur ne bouge pas trop d'ici ce soir 20h, elle prendra le titre de record journalier de haute mini (19.9° en 2005 pour le record en péril).

23.0° de mini nocturne à Bron, là encore, le record journalier sera très probablement battu (21.8° pour l'ancien, en 2005).

22.3° de mini nocturne à Satolas, ici le record journalier a sauvé son titre (22.4° en 2005).

Notons encore le 23.8° de mini à Gerland et, en toute illégalité, extrapolons à 26-28° de mini dans les ruelles du centre ville.

Revenons à présent sur les maximales d'hier vendredi 23/06/2017 qui sont encore, à basse altitude, montées vers les sommets :

34.8° à St-Exupéry, assez proche du (record journalier) 35.3° de 2003.

36.2° à Bron soit le nouveau record journalier de haute maxi, enterrant le 35.1° de 2003.

34.0° à Andrézieux, assez loin du (record journalier) de 35.6° de 2003.

Notons, toujours dans le chapitre des maxis d'hier, le seulement 29.8° de Roanne.

Il faudra sans doute attendre mercredi prochain pour divorcer de la chaleur. Certes aujourd'hui et demain, Lyon et ses proches se permettront encore de pousser le thermomètre au-dessus de 30° mais ailleurs le ressenti sera nettement plus supportable et, autant le dire, à peu près conforme à une fin juin. On pourra avoir quelques orages cet après-midi et/ou soirée, s'ils s'avèrent, ils ne devraient concerner -tout comme hier- que l'extrême sud de nos deux départements.

Demain dimanche la température n'aura pas beaucoup changé : nuit fort respirable en dehors des agglomérations de plaine puis après-midi débarrassée du risque orageux et conforme aux us et coutumes de fin juin.

Lundi la masse d'air se réchauffera un peu, le ciel devrait arriver à se contenir : pas de pluie donc, ou alors juste le soir ou la nuit suivante.

Mardi sera LA journée pénible : des 35° sont bien capables de revenir à Lyon et l'ambiance nous promet une forte humidité. Les indices humidex s'envoleront, le ressenti sera "lourd" et des orages ne devraient pas se faire prier pour éclater l'après-midi.

Le changement de temps sera alors initié, la suite ne sera que refroidissement et pluies parfois abondantes. Ce revirement pourrait bien se révéler remarquable : perte de 15° sur les températures maximales et, localement, une centaine de millimètres au compteur d'ici la fin de semaine prochaine.

vendredi 23 juin 2017 à 6h 30.

Retour sur la journée d'hier 22 juin 2017 et les nouveaux records établis :

A Bron.

36.6° de maxi, le record journalier (mais aussi mensuel) haut qui date de 2003 (38.4°) est maintenu. Ce 36.6° est la 5ème plus haute température relevée en ce lieu depuis au moins 1921 et durant un mois de juin.

22.3° de mini, le record journalier haut qui datait de 2005 (21.9°) est battu.

A St-Exupéry.

36.6° de maxi, le record journalier (mais aussi mensuel) haut qui date de 2003 (38.1°) est maintenu. Ce 36.6° est la 2ème plus haute température relevée en ce lieu depuis au moins 1974 et durant un mois de juin.

22.7° de mini, le record journalier haut qui datait de 2008 (22.4°) est battu. Ce 22.7° est la 3ème plus haute minimale relevée en ce lieu depuis au moins 1974 et durant un mois de juin (record mensuel : 24.0° le 23 juin de 2003).

A Andrézieux.

36.4° de maxi, le record journalier (mais aussi mensuel) haut qui date de 2003 (37.8°) est maintenu. Ce 36.4° est la 6ème plus haute température relevée en ce lieu depuis au moins 1946 et durant un mois de juin.

Gerland a poussé la maximale à 37.1°, contrairement à ce que je pensais, cette température n'est pas plus proche de 40 que de 35°.

Avec une température du point de rosée de 18.8°, l'indice humidex de Bron hier à 18h a atteint 42.3 ; rappelons que l'indice humidex, comme tous les indices, n'a pas d'unité ; ce n'est PAS une température, même si on entend souvent l'appeler "température ressentie".

De mémoire, cet indice humidex est le plus important (parmi les humidex horaires, c'est-à-dire calculé lors d'une heure ronde) mesuré à Bron depuis au moins 2002, le précédent record devait (à confirmer) appartenir au 21 août 2012 avec 41.8 à 17h.

Cet indice a culminé à 42.9 à Gerland à 17h30, à 43.1 au Breuil à 17h30, à 43.5 à Sain Bel à 17h (21.7° de température du point de rosée). En ce dernier lieu, l'humidex s'est maintenu supérieur à 40 de 11h à 20h 20 !

Cette forte humidité s'est cantonnée au Lyonnais, à Andrézieux, la température du point de rosée d'hier après-midi n'a jamais atteint 14°.

Ce matin n'est finalement pas bien plus chaud que les deux derniers : 23.3° à 6h à Bron : le record mensuel de haute mini ne sera pas battu. La nuit a certainement été très pénible à dormir dans la ville puisque la température (horaire) du point de rosée n'est pas descendue sous 20° depuis hier soir 20h. A Satolas, le thermomètre de 6h indique 24.0° soit la valeur exacte du record mensuel de 2003 (qui a aussi eu lieu le 23 juin). La plus haute mini (provisoire !) de la nuit est de nouveau à aller chercher sur les collines beaujolaises : 25.0° à Montmelas.

Aujourd'hui la chaleur baissera la tête, seule l'agglomération lyonnaise verra ses thermomètres dépasser 32-33°, ailleurs le ressenti sera tout de même plus agréable que ces derniers jours. Le ciel est déjà pré-orageux ce matin, nous ne devrions pas passer la journée sans orages (a priori peu nombreux, tout le monde ne sera pas servi).

Demain samedi la décrue thermique se poursuivra, seul Lyon Métropole pourra bénéficier (?) de 30° l'après-midi. Le risque orageux diminuera mas ne sera pas inexistant.

Dimanche sera enfin revenu à la saison, le ciel autorisera le déroulé d'une très belle journée.

Lundi verra probablement un petit retour de flamme ; nous ne retrouverons certes pas les températures affolantes de cette semaine, mais les 30° ne seront plus réservés à la basse plaine.

Passé ce soubresaut, mardi pourrait signer la fin définitive des temps chauds. La pluie, la vraie pluie est censée venir arroser copieusement le milieu de semaine prochaine. Certains scénarios, crédibles, voient même l'installation d'une météo fraîche voire très fraîche pour la seconde moitié de semaine. Les Alpes pourraient bien sérieusement reblanchir et à des altitudes très basses.

jeudi 22 juin 2017 à 7h 30.

Retour sur la journée d'hier et les nouveaux records établis :

A Bron.

36.1° de maxi, le record journalier haut qui datait de 2002 (33.2°) est explosé. Ce 36.1° est la 9ème plus haute température relevée en ce lieu depuis au moins 1921 et durant un mois de juin.

22.4° de mini, le record journalier haut qui datait de 2002 (20.7°) est battu. Ce 22.4° est la 5ème plus haute minimale relevée en ce lieu depuis au moins 1921 et durant un mois de juin.

A St-Exupéry.

35.1° de maxi, le record journalier haut qui datait de 2002 (32.9°) est battu. Ce 35.1° est la 10ème plus haute température relevée en ce lieu depuis au moins 1974 et durant un mois de juin.

22.7° de mini, le record journalier haut qui datait de 2005 (20.5°) est battu. Ce 22.7° est la 3ème plus haute minimale relevée en ce lieu depuis au moins 1974 et durant un mois de juin (record mensuel : 24.0° le 23 juin de 2003).

Ce matin les températures minis sont supérieures à celles d'hier sur les hauteurs : 22.5° ici à Violay ainsi qu'à St André la Côte, 24.8° à Montmelas. L'agglomération lyonnaise n'a pas connu ce réchauffement : 22.3° de mini à Bron, 22.8° à Gerland. La Plaine du Forez est descendue sous 20°.

Aujourd'hui devrait nous arriver la pire chaleur de la semaine, les 35° seront plus généralisés qu'hier, ils ne se cantonneront pas qu'au bassin Lyonnais. La nuit prochaine sera sans doute la plus étouffante de toutes ; à Bron, le record mensuel de haute mini (24.3° le 23 juin 2003) n'est pas à l'abri d'une destitution.

Demain vendredi nous entendrons (faiblement certes) le clairon de la marche de retraite. Les températures n'augmenteront plus, elles amorceront au contraire une décrue. On pourra toutefois encore approcher les 34-35° sur Lyon.

Samedi on aura moins chaud, l'isotherme 30° se retranchera sur l'agglomération lyonnaise.

Dimanche matin nous renouerons, ici sur les hauteurs, avec une certaine "fraîcheur" (température au voisinage de 13-15°). en journée, les 30° évacueront la cuvette lyonnaise.

Lundi pourrait voir sursauter le thermomètre qui reprendrait quelques degrés, ce rebond ne serait pas durable car on devine une dégradation pluvieuse en début ou milieu de semaine prochaine.

D'ici là, quelques orages plus ou moins dispersés (comme ceux d'hier et d'avant-hier) pourraient nous visiter demain soir et, dans une moindre mesure, samedi soir. La journée de dimanche semble pour l'instant promise à un ciel serein.

mercredi 21 juin 2017 à 6h 30.

Revenons sur la température mini d'hier à Bron : celle-ci s'est finalement abaissée à 20.5°, le record journalier détenu par le 20 juin de 2002 tient donc toujours. St-Exupéry a sorti, hier toujours, une mini de 21.7°, son record journalier (de 2002, 20.1°) est donc largement battu.

Hier, l'orage de 17h a certes rafraîchi l'ambiance du bassin Roannais, mais il l'a aussi rendue bien plus humide... Au final, je ne sais pas qui a gagné au change. Voyez la carte des cumuls de pluie des 24 dernières heures. Ici à Violay, comme bien souvent, on a eu plus de bruit que de pluie : quelques coups de tonnerre mais aucune goutte. La température maxi a passé 30° pour la première fois de l'an avec 30.6°. Comme prévu, le thermomètre de l'après-midi a fait plus fort que celui de lundi, voici quelques maximales :

Andrézieux : 34.2° nouveau record journalier de haute maximale (précédent record 32.7° en 1998).

Bron : 34.4° nouveau record journalier de haute maximale (précédent record 32.8° en 1954).

Satolas : 33.9° nouveau record journalier de haute maximale (précédent record 31.9° en 2005).

Arthun : 35.2°.

Gerland : 35.6°.

Ce matin ressemble à celui d'hier : une bonne vingtaine de degrés de température mini nocturne sur nos hauteurs (20.8° ici à Violay), un peu moins à Arthun (16.7°) et au Breuil (17.5°) et davantage à Gerland (23.3°). Ces minimales peuvent encore légèrement évoluer, on en reparlera demain dans la rubrique des records...

Cet après-midi, de nouveaux records (journaliers) de chaleur vont tomber, le thermomètre s'étalera jusqu'à des 35 ou 36°. On aura probablement, tout comme hier, une toute petite poussée orageuse en fin de journée.

Jeudi la canicule battra son plein et, peut-être un record mensuel (celui de haute mini semble plus accessible que celui de haute maxi).

Pourra-t-on honnêtement parler de redoux pour vendredi-samedi ? oui tellement il aura fait chaud jeudi... Disons que vendredi et samedi, on ne verra probablement plus de 35°.

Ces très fortes chaleurs seront difficiles à déloger sur du quart sud-est de la France, elles devraient perdre leur très en début de semaine prochaine mais rien n'est bien certain.

mardi 20 juin 2017 à 6h 30.

On n'a pas eu les 35° hier, ni les 30° ici... ce n'est que partie remise. La plus chaude température parmi celles des stations habituellement citées dans cet édito a été attribuée à Lyon Gerland et Anse avec 34.2° au plus chaud de la journée.

Andrézieux est arrivé à 32.8° et a battu le record journalier de haute maxi détenu depuis plus de 55 ans par 1960 avec 32.4°.

32.9° hier à Bron : le très vieux record journalier (de haute maxi évidemment) reste donc encore attaché à 1945 (33.8°).

32.6° à St-Exupéry mais il avait fait 0.1° de plus en 2002 (record journalier).

On a eu encore 33.1° au Breuil et à Arthun, 33.6° à Sain Bel, 34.9° à Aulnat (aéroport de Clermont-Ferrand), 35.4° à Vichy, 21.8° à 1660 m dans le Sancy.

Ce matin les températures mini nocturnes (encore fragiles vers ces heures)  se situent vers 20-22° en proche banlieue lyonnaise, 15-16° en fond de vallée ou plaine (Le Breuil, Sain Bel, Arthun) et 19-21° ailleurs. La mini nocturne (à 6h donc susceptible de bouger un peu) de Bron est de 21.2°, si cette valeur est confirmée alors ce sera le nouveau record journalier de haute minimale (ancien record : 20.8° en 2002). A Saint Exupéry, la mini provisoire affiche 21.8° pour un record journalier de haute mini de 20.1° (en 2002). Lyon Gerland ne sera pas descendu sous 22.5° cette nuit, quand on sait l'étendue de verdure au milieu de laquelle est implantée cette station, on ne peut que plaindre tout ceux qui essaient de dormir dans les environnements bétonnés et cloisonnés de la ville...

Aujourd'hui la chaleur écrasante pèsera 1 degré de plus qu'hier, l'ambiance devrait être plus humide et, par conséquent, le ressenti encore plus étouffant. Ceux qui recevront quelques gouttes orageuses cet après-midi ou soir auront bien de la chance.

Demain mercredi ne verra aucune amélioration : fournaise assurée.

La pire journée semble promise pour jeudi : les records mensuels pourraient trembler.

La nuit la plus abominative ne pourra guère échapper à celle de jeudi à vendredi ; vendredi qui pourrait éventuellement tourner à l'orage.

Allez, on espère un léger recul de la chaleur pour samedi, mais il n'est pas dit qu'elle ne revienne pas dimanche..

lundi 19 juin 2017 à 7h.

Nous voici engagés dans les fortes chaleurs. Hier les températures maximales sont restées, comme pressenti, sages : 30.6° à Bron, 29.7° à Andrézieux, 26.1° ici à Violay.

Ce matin l'ambiance est déjà chaude : 18.8° actuellement ici à violay sous un bon vent de sud sud ouest, voilà qui laisse présager la fournaise pour cet après-midi. Quelques minis nocturnes provisoires : Arthun 12.9°, le Breuil 14.6°, Sain Bel 15.3°, Anse 17.2°, Gerland 18.1°, Violay 18.4°, St Héand 18.7° Nous verrons probablement des maximales au voisinage de 35° ou légèrement supérieures à Roanne, Lyon et le sud de la plaine du Forez. Le premier 30° de l'année sera sans doute enregistré sur ma station. Les vieux records journaliers de haute maxi (1960 pour Andrézieux et 1945 pour Bron) ne devraient pas être réélus ce soir.

Demain mardi, après une nuit des plus douces (les records journaliers de haute mini trustés par 2002 (oui 2002 et pas 2003) ne devraient pas tous sortir indemnes de cette semaine), la journée copiera celle d'aujourd'hui avec probablement un petit bonus d'un degré. Si on n'a pas vu de 35° aujourd'hui lnndi, il suffira d'attendre mardi.

Mercredi surenchérira encore : des 36 ou 37° sont envisageables, les nuits n'offriront pas de répit.

Il est possible que jeudi 22 pousse le bouchon encore plus loin : nombre de maximales de plaine se placeraient plus proches de 40° que de 35°. A Andrézieux, le record mensuel de haute maxi (37.8°) est à deux têtes : une le 22 juin en 2003, l'autre le 30 juin en 1950 ; sera-t-il contesté ?

Vendredi ne lâcherait rien : températures ahurissantes et record mensuel de haute maxi en ballotage.

Soulignons, pour cette semaine, le très haut niveau attendu pour les températures nocturnes (essentiellement en ville) : battre des records journaliers ne fait guère de doute, il n'est pas exclu (nuit de jeudi à vendredi ?) que l'on batte aussi le record mensuel.

Je n'ose pas annoncer la fin de cette bouffée brûlante : elle serait bien capable de franchir le week-end et de s'abattre sur la semaine prochaine... Gardons toutefois un petit espoir de voir l'ambiance abandonner quelques degrés lors du prochain week-end ou, à défaut, en début de semaine prochaine.

L'été risque d'être long, très long...

dimanche 18 juin 2017 à 9h.

Prêts pour la fournaise ?

Il reste encore la journée d'aujourd'hui à savourer comme une banale journée d'été : l'isotherme 25° montera (selon les versants) vers 800-1000 m et la plaine s'approchera des 30°.

Dés demain matin nous nous apercevrons bien vite du changement de régime : fini les 10-12° de mini nocturne, à nous les 18-20 ! Demain lundi les températures maxi de plaine pourront atteindre (et pourquoi pas localement dépasser ?) les 35°. A Bron, les vieux records (de haute maxi) journaliers de 1945 et 1954 qui, tels un alpiniste le Grand Couloir, ont réussi à traverser les années 2002 à 2005, se feront finalement lapider et jeter aux gémonies.

La période de canicule (revoir les seuils et durée dans l'édito d'hier) devrait débuter.

Mardi la chaudière ne faiblira pas d'un dixième, elle pourrait même ajouter 1 degré sur la note. Nuit étouffante en ville.

Mercredi, jeudi et probablement vendredi, les abominables chaleurs nous prendront à la gorge ; il semble possible de quotidiennement atteindre ou dépasser 35° en plaine durant cette période. La nuit, le thermomètre ne descendra pas (hors trous à froid) sous 20 voire 22-23° en ville, 25° dans l'hyper centre de Lyon.

La pluie ?

Rien... peut-être 1 oragette isolée mardi ou mercredi soir mais globalement, rien n'est à espérer de sérieux d'ici vendredi.

La canexit ?

Possiblement en fin de semaine prochaine... ou pas.

samedi 17 juin 2017 à 8h.

Canicule en vue !

Savourons la fraîcheur de ce samedi matin, le thermomètre est juste passé sous 10° ici (9.9° de mini) mais est resté encore assez haut perché à Montmelas (14.9° de mini) ou Anse (16.2° de mini) et Gerland (17.1° de mini). Côté Forez, les minimales affichent 10.6° à Arthun, 11.1° à St Héand.

Ce n'est pas aujourd'hui que l'on verra le premier 30° de l'année ici à Violay, mais on n'aura probablement pas à patienter bien longtemps. Un peu comme hier (22.9° de maxi ici), la chaleur de cet après-midi ne fera pas d'esclandre, sans doute se réserve-t-elle pour la semaine prochaine. Cet après-midi donc, les plus hauts thermomètres (ceux situés les plus bas évidemment, j'espère que vous suivez) afficheront 26-27° au meilleur de leur longueur ; si vous faites la sieste à la tour Matagrin, n'oubliez pas une petite laine dans votre hamac, il ne fera que 20° au meilleur sous les hêtres. Au-dessous de tout, le soleil brillera de toutes ses forces. Le vent viendra du nord, il sera plus sensible en plaine du Forez ainsi que dans le couloir Séquano-Rhôdanien que sur nos petites hauteurs.

Demain dimanche on sentira déjà le souffle de l'Espagne ; les 30° seront atteints voire légèrement dépassés en plaine ; notre sommité communale le mont Boussuivre ne devrait pas voir le thermomètre dépasser 23 ou 24°.

Lundi on n'évoquera plus l'Espagne mais plutôt le Maroc. La fournaise imposera des températures proches de 35° à basse altitude. Une période caniculaire pourrait s'ouvrir. Rappelons les seuils de canicule d'après Météo France : 35-19° à Andrézieux, 34-20° à Bron. Explication : si, durant au moins trois jours consécutifs, la température minimale ne descend pas (à Andrézieux) sous 19° et que la maximale n'y descend pas sous 35°, alors, nous aurons vécu, par définition, un épisode caniculaire dans la Loire. Reprenez la phrase précédente en changeant 19 en 20 (si vous y arrivez, vous essaierez ensuite avec de l'eau à la place de 19... c'est plus dur... paraît qu'y en a qui ont réussi... y'a longtemps...), 35 en 34, Andrézieux en Bron et Loire en Rhône.

Mardi, mercredi, jeudi, vendredi : les chaleurs épouvantables séviront.

L'éventuelle tendance orageuse de mardi prochain, vaguement évoquée dans l'édito d'hier semble vouloir se faire oublier, n'y comptons pas dessus. N'attendons pas de coup de tonnerre avant la fin de semaine prochaine... au plus tôt.

vendredi 16 juin 2017 à 8h.

Ils n'ont fait que du bruit hier après-midi ici les orages, mais certaines localités proches ont reçu entre 30 et 40 mm, voyez la carte du cumul des 24 dernières heures.

Ce matin l'ambiance est juste agréable ici sur nos montagnes :  14.9° de température minimale nocturne et une température du point de rosée sensiblement plus basse que celle d'hier : 12 à 13°. L'agglomération Lyonnaise, malgré les orages d'hier soir (18.5 mm à Bron), n'a pas connu cette nuit de véritable fraîcheur (19.1° de mini nocturne à Bron, probablement plus de 20 dans le centre ville).

Cet après-midi, le thermomètre se contentera de 25° en plaine herbue, de 27° sur l'agglomération Lyonnaise.

Une certaine fraîcheur sera ressentie la nuit prochaine (minis nocturnes de l'ordre de 12-14° sur nos collines) grâce notamment à un air relativement sec (température du point de rosée sous 10°).

Demain samedi la chaleur montera d'un cran sans toutefois devenir excessive, les colonnes de mercure afficheront 27° au meilleur de leur longueur en plaine du Forez et seulement 1 ou 2° de moins sur les hauteurs d'entre Rhône et Loire.

Dimanche les 30° seront atteints en plaine et lundi pourrait tourner à la fournaise (maxis plus proches de 35 que de 30°).

N'espérons pas de pluie d'ici lundi soir, le ciel sera le plus souvent lumineux.

Le premier vague signal orageux peut être décelé pour mardi.

On ne voit pas de réel radoucissement avant, au plus tôt, le 25 juin. Vous pouvez donc profiter de cette matinée et celle de demain pour aérer et refroidir votre appartement.

jeudi 15 juin 2017 à 8h.

Les fortes chaleurs vont, comme entrevu dans l'édito de dimanche dernier, recevoir un coup d'arrêt... qui ne sera pas un coup fatal.

Ce matin l'ambiance est très humide malgré le ciel bleu : la température du point de rosée tourne autour de 18°. Nous devrions, cet après-midi, recevoir de nouveaux orages qui feront franchement baisser le niveau du mercure. Avant la douche, le mercure aura le temps de toucher 30° sur le Lyonnais.

Demain vendredi nous retrouverons enfin une "fraîcheur" appréciable sous un ciel redevenu bleu. Les températures maxi de plaine ne devraient pas s'éloigner de 25°, tablons sur 2 à 3° de moins dans la tranche 700-900 m.

Samedi n'aura pas encore renoué avec les fortes chaleurs (maxis supérieures à 30° par définition), nous vivrons une journée agréable sous un grand soleil. Maxis de plaine : entre 26 et 28°.

Si on n'y est pas dimanche alors on n'en sera pas loin (des fortes chaleurs). Toujours le soleil.

Lundi-mardi le mercure poursuivra sa hausse, les 30-33° pourraient bien s'imposer à basse altitude au plus chaud de la journée.

dimanche 11 juin 2017 à 8h 30.

Le thermomètre était déjà légèrement positif, il y a 1 bonne heure de ça (donc peu après le lever du soleil), au presque sommet du Mont Blanc à 4750 m d'altitude, ça donne une idée de l'extraordinaire chaleur de cette masse d'air en montagne.

Ici sur le plancher des montagnes à vaches, l'ambiance de cette nuit a été des plus agréables : 14.7° de minimale, la couette était appréciée. Les plaines et vallées ont eu encore plus frais : 11.1° à Arthun, 11.7° au Breuil et même la grande ville a connu une nuit agréable (14.2° de mini à Gerland).

Aujourd'hui les degrés monteront dans les tours (mais pas jusqu'à la Tour), Andrézieux devrait subir du 32-33° et l'isotherme 30° s'élèvera aux alentours de 700-1000 m selon les orientations.

Demain lundi rétrogradera quelques degrés mis à part sur Lyon. Tablons sur des 30° en plaine du Forez, guère moins sur les petites hauteurs environnantes et encore 32-33° sur l'agglomération lyonnaise.

Mardi l'ambiance se déstabilisera un peu : les cumulus formés l'après-midi iront peut-être jusqu'à donner une goutte orageuse ici ou là. Les températures maximales regagneront ce qu'elles auront perdu la veille.

Mercredi aura probablement le titre de journée la plus bouillante de la semaine : des pointes à 35° sont possibles sur le sud lyonnais. La tendance orageuse d'après-midi se maintiendra.

Durant cette période, les nuits seront de moins en moins fraîches, on arrivera possiblement, d'ici jeudi matin, à trouver quelques minimales au voisinage de 22-24°, valeurs extraordinairement élevées pour les plaines (pas pour les coteaux).

Entre jeudi et vendredi, de l'air plus frais mettra un terme à cette envolée thermique.

La chaleur pourrait bien revenir ensuite...

samedi 10 juin 2017 à 9h.

Aujourd'hui le thermomètre se tiendra à peu près, il ne devrait pas monter au-dessus de 25-27° en plaine. L'ambiance sera ensoleillée. Idéal pour couper de l'herbe.

Demain nous recevrons un gros coup de chaleur, les maximales de plaine se situeront toutes au-dessus de 30°, on pourrait en trouver proche de 34-35°, capables donc de mettre à mal le record journalier de juin 2003 : 34.3° à Andrézieux. Idéal pour faire sécher l'herbe.

Le rafraîchissement de lundi ne fera fléchir les températures que quelques degrés, les plaines bénéficieront encore de maximales au voisinages de 30°. Idéal pour faner et botteler.

Mardi et mercredi seront 2 journées abominablement chaudes : les 33-35° reviendront chauffer les habitants des plaines, il faudra se situer au-dessus de 800-1000 m pour échapper aux 30°. Durant ces deux journées, une évolution orageuse localisée sur les reliefs pourrait se développer en fin d'après-midi. Idéal puisque le foin sera rentré.

Jeudi la période brûlante prendrait fin, le "refroidissement" reste à jauger, il pourrait être suffisant pour nous replonger au voisinage des normes de saison.

vendredi 9 juin 2017 à 7h.

6.2 / 28.6 ce sont, en degrés Celsius, la température mini et maxi d'hier à Andrézieux. Si vous faites la soustraction, vous arrivez à 22.4° d'amplitude journalière et cette valeur là est le nouveau record haut pour un 8 juin (depuis au moins celui de 1946). Cette amplitude de 22.4° est aussi le nouveau record décadaire ; ce qui signifie que jamais depuis au moins 1946 on n'avait relevé une si forte amplitude journalière, à Andrézieux, lors de la période 1er juin - 10 juin. Si on regarde à présent tout le mois de juin, alors on ne trouve, depuis 1946, que 2 amplitudes journalières plus fortes que celle d'hier : 23.6° le 22 juin 2003 et 22.5° le 15 juin 1976.

Aujourd'hui l'ambiance sera un peu moins chaude qu'hier mais en revanche elle deviendra plus humide. Au final, le ressenti pourrait être semblable à celui d'hier. Quelques gouttes devraient nous arriver en matinée, elles ne cumuleront que quelques petits millimètres là où elles seront les plus nombreuses. Tablons sur du 25-26° au plus chaud dans Lyon et possiblement un peu moins de 25° dans les plaines herbeuses.

Demain samedi nous renouerons avec le beau temps, les températures seront similaires à celles d'aujourd'hui à savoir 28-30° au plus chaud.

Il faudra ajouter 4 ou 5 degrés de plus pour dimanche, l'humidité sera toujours de mise et les indices humidex de plaine devraient taper plus près de 40 que de 35. Journée caniculaire donc.

On peut sans doute espérer quelques pluies orageuses pour lundi, elles ne devraient pas faire déborder les ruisseaux et se cantonner sur les reliefs. Malgré ce "radoucissement", les maxis de plaine se situeront encore vers 30°.

Il est encore bien difficile de voir clairement ce qui se passera ensuite. En restant assez flou, on doit pouvoir annoncer sans trop de risques un vague radoucissement au fil (ou plus franc vers jeudi ?) de la semaine, les maximales de plaines pourraient alors se cantonner sous 30° mais pas bien en dessous...

jeudi 8 juin 2017 à 7h 30.

Le thermomètre est froid ce matin : pas bien plus de 6° de mini en plaine. Il devrait prendre garde le thermomètre parce que ce n'est pas prudent d'être froid avant de faire ce qu'il va faire aujourd'hui ; en effet, pour réaliser le tour de force de ce jeudi, il faut correctement s'échauffer sous peine d'avoir ensuite de graves problèmes... Oui, vous avez deviné, aujourd'hui le thermomètre va nous faire un grand écart.

Cet après-midi, certaines températures de plaine du Forez toucheront probablement 30° soit 23 à 24° de plus que le minimum de ce matin. Le soleil ne s'accordera aucun répit, la journée sera donc splendide.

Demain vendredi de l'air humide s'infiltrera en cours d'après-midi (la température du point de rosée alors inférieure à 10° passera à 15° voire davantage). Les thermomètres enregistreront des températures (du point d'état) plus faibles que celles d'aujourd'hui mais l'humidité fera croire l'inverse à nos corps fragiles. 3 gouttes insignifiantes sont envisageables en cours de matinée.

Samedi se contentera de chasser les nuages sans pour autant assécher l'air. Nous revivrons alors la journée de la veille : thermomètre pas très haut vers 25-27° en plaine mais sensation de "lourdeur".

Dimanche tout s'emballera : l'humidité restera à un niveau très élevée (20° de température du point de rosée) et la température du point d'état pourrait aller tutoyer les records (je vous laisse deviner lesquels). L'indice humidex montera donc de plusieurs crans, on pourrait le trouver aux alentours de 40 dans les coins les plus humides (trous, proximités de fleuve ou d'étangs).

Le radoucissement entrevu pour lundi est toujours d'actualité mais on ne cerne toujours pas son intensité.

L'évolution de la semaine prochaine reste encore assez mystérieuse, il semble toutefois que l'on s'oriente vers une chaleur bien plus raisonnable, une chaleur douce ?

mercredi 7 juin 2017 à 7h 30.

Matin frisquet : 6.5° de mini provisoire malgré le ciel couvert.

Comme nous ne descendrons pas bien plus bas, nous entamons notre, lent aujourd'hui mais rapide demain, réchauffement qui nous amènera à des températures estivales jeudi après-midi.

Aujourd'hui il ne faudra pas être trop exigeant sur le thermomètre : nous partons de bas et la masse d'air n'a pas encore changé de couleur. Les températures maximales peineront à toucher 20° en plaine.

Demain jeudi ce sont des 30 degrés que nous pourrions voir ça et là ; comme, en plaine, la matinée ne sera pas spécialement douce, des amplitudes de 20° et plus pourront y être observées.

La nuit de jeudi à vendredi se déroulera dans une bonne tiédeur puis le mercure aura un peu de mal à s'allonger en journée pour cause de probables nuages et d'éventuelles averses. L'ambiance sera moite, les maximales atteindront toutefois 25-27° en plaine.

Samedi puis dimanche le temps sec et de plus en plus chaud s'imposera.

Le radoucissement prévu pour lundi nous donne encore bien du fil à retordre... celui-ci se décalerait peut-être mardi et pourrait perdre en profondeur. Nous aurions certes moins chaud que dimanche mais resterions tout de même sur un niveau thermique supérieur à la normale.

mardi 6 juin 2017 à 8h 30.

Des journées "pas très ensoleillées" comme celle d'hier, on veut bien en avoir plus souvent... La température est montée, ici sur le coteau protégé du nord, à 19.2°. Le ressenti était bien frais ailleurs avec cette Bise sèche.

Ce matin le temps est à la pluie, il est tombé 3 gouttes (0.6 mm) en fin de nuit et d'autres petites vagues mouillées sont prévues ce matin. Les lames d'eau seraient plus importantes dans le nord de nos départements que dans le sud ; on peut, ici à Violay, l'estimer à 1 ou 3 mm. On devrait retrouver un temps plus variable (mais frais) cet après-midi : on ne devrait bénéficier que de 13-15° au meilleur entre 900 et 700 m d'altitude, toutes les plaines ne monteront pas à 20.

Demain matin, il faut s'attendre à de bien basses températures en montagne (0° vers 1600-1700 m) ainsi que dans les trous à froids (gel au sol envisageable). Dans notre strate 700-900 m, nous n'aurons pas bien plus de 7-5°. Par la suite, le soleil prendra les choses en main et l'après-midi comblera un peu la faiblesse matinale (20° de maxi en plaine, une quinzaine vers 800 m d'altitude).

Jeudi poussera le thermostat. Le réchauffement sur 24h pourrait être conséquent en atteignant par endroits 8-10°. On retrouvera des 30° à basse altitude. Certains postes (ceux de plaine) pourraient ce jour enregistrer une amplitude supérieure à 20 degrés.

Vendredi l'air s'humidifiera et si la température du point d'état reste à peu près similaire à celle de la veille (elle pourrait même être plus faible), la température du point de rosée (qui se situerait aux pourtours de 16-19°) rendra ladite chaleur moins supportable pour nos petites santés climatisées. Le ciel sera chaotique, des averses orageuses non généralisées sont probables dès le début de journée.

Il ne faudra pas miser sur un radoucissement ni samedi ni dimanche. L'air s'asséchera et nous gagnerons encore quelques degrés de chaleur, l'isotherme 30° s'octroiera probablement une petite ascension.

D'après les dernières projections, cette bouffée chaude ne durerait pas. La fournaise se ferait bousculer lundi par un air frais (très frais ?) venu de l'ouest ou du nord-ouest.

Ensuite, passé (ou passées, c'est comme vous le sentez) quelques éventuelles frictions électriques et effusions pluviométriques (dont les intensités restent à cerner), nous pourrions vivre le reste de la semaine dans une ambiance très agréable pour celles et ceux qui apprécient la lumière sans la chaleur.

lundi 5 juin 2017 à 8h.

Ah on n'a pas chaud quand on passe sous les normes de saison hein oui ? Bah, profitez-en de la fraîcheur, je ne sais plus qui disait en parlant de demain (le demain philosophique, pas le demain mardi) que "les luxes seront fraîcheur et lenteur". Remarquez qu'il y a pas mal d'endroits dans le monde -et des pas si éloignés- qui n'ont pas attendu demain pour faire de la fraîcheur un luxe...

Hier donc le mercure a rebroussé chemin à 18.6° à Andrézieux (21.2° de maxi normale pour un 4 juin), à 20.5° à Bron (22.3° de maxi normale pour un 4 juin), 15° ici à Violay pourtant bien protégé du petit courant de nord.

Ce matin comme hier, la température oscille entre 9 et 10° ici vers 800 m, on la trouve aux alentours de 13-14° en plaine du Forez et déjà à 16° sur Lyon. La journée ne sera pas très ensoleillée, un peu comme hier ; les températures de cet après-midi pousseront peut-être jusqu'à 20° en plaines de Loire, 2° de plus à Lyon.

Demain mardi nous pourrions bien reperdre les 2 degrés gagnés la veille. Parler d'un mardi automnal serait exagéré, mais pas davantage que de le taxer d'estival. Vous voyez pour le qualificatif. De petites pluies (aux cumuls insignifiants) ont la ferme intention de nous plomber la journée. Les températures ne voleront pas très haut : 13-15° au meilleur dans la tranche 700-900 m et probablement moins de 20° dans les meilleures plaines.

Mercredi la pluie se taira mais la douceur ne reprendra pas la parole. Mercredi signera la matinée la plus froide de la semaine : au lever du jour, il fera probablement ici entre 6 et 8°.

Jeudi la température maximale pourrait dépasser de 5 ou 7° celle de la veille.

La suite des événements n'est toujours pas très certaine mais on pourrait bien recevoir une bouffée brûlante à tous les étages.

- Et combien de temps qu'elle durera ta bouffée ?

- Au moins jusqu'à dimanche.

Ensuite, comme on ne peut pas faire plus chaud que brûlant, la tendance serait au (net ?) refroidissement.

Enfin bon, cet incertain refroidissement de début de semaine est surtout espéré car la semaine prochaine c'est la semaine Mont-Blanc. Quand je vois les chaleurs ahurissantes qu'il pourrait faire alors à haute altitude, je me demande si on ne devrait pas plutôt prendre des bottes en caoutchouc pour le grimper ce Mont-Blanc...

dimanche 4 juin 2017 à 8h15.

Nous sommes ici complètement passés au travers des gouttes lors de la première fournée pluvieuse d'hier à la mi journée. Il a fallu attendre la seconde (en fin d'après-midi) pour voir le pluviomètre se remplir doucement. Ce matin je relève "seulement" 14 mm de pluie, c'est nettement moins que ce que j'escomptais.

Il est tout de même des secteurs qui ont été beaucoup plus arrosés hier : le poste de l'Aubépin a recueilli hier pas moins de 48 mm qui, ajoutés aux 21 d'avant-hier soir, amène le cumul provisoire du mois à 69 mm. Le cumul mensuel normal (1981-2010) pour un mois de juin de la proche station de Grammond est de 75 mm, il ne manque donc pas grand-chose pour y arriver.

Une ellipse orageuse de grande longueur St-Etienne l'Arbresle et de petite environ 10 km a stationné une bonne heure hier après-midi. Voyez sa trace millimétrique sur cette carte issue du site de Météo France montrant le cumul de ces 24 dernières heures.

On aura sans doute d'autres valeurs de pluie sur le forum dans la rubrique de la semaine. Ce forum n'est pas privé, vous pouvez donc vous y exprimer en particulier si vous possédez un pluviomètre !

Ce matin l'ambiance est enfin plus fraîche, le thermomètre plafonne ici (juste) sous 10° depuis environ 2 heures. Le ciel aura du mal à se défaire ce matin de la tartine nuageuse, on devrait toutefois revoir un peu de lumière d'ici ce soir. L'ambiance demeurera assez fraîche pour la saison, les basses terres foréziennes pourraient ne pas toucher 20° (21.2° de maxi normale à Andrézieux pour un 4 juin).

Demain lundi les nuages ne déserteront pas le ciel mais ils devraient laisser filtrer quelques agréables passages ensoleillés. La température de l'après-midi gagnera quelque 1 à 2° sur celle d'aujourd'hui de manière à faire revenir du 20° en plaine du Forez (22 à 24° sur Lyon).

Mardi ne montrera aucun signe de réchauffement, au contraire. La journée risque fort d'être assez maussade entre la fraîcheur tenace et un ciel bouché. Quelques pluies non significatives sont envisageables.

Mercredi matin le thermomètre de par ici sera sans doute plus proche de 5 que de 10°. La suite de la journée s'annonce sans pluie, l'air doux reviendra progressivement.

Nous retrouverons en jeudi une journée estivale : soleil et 30° en plaine.

Vendredi pourrait être orageux et de nouveau rafraîchi.

Samedi dimanche verraient une poussée d'air chaud nous envahir.

La prévision n'est actuellement pas très fiable pour cette fin de semaine.

samedi 3 juin 2017 à 9h.

La pluie arrive, elle ne fera pas semblant et elle n'attendra pas cet après-midi pour mouiller.

Ce matin l'ambiance est particulièrement moite, la température du point de rosée tourne autour de 16° soit une humidité relative de 80%. Une première bouffée de grosse pluie se cantonne à présent à l'ouest immédiat de Clermont-Ferrand. Un orage, noyé dans la masse, a d'ailleurs curieusement pris l'autoroute 89 (sans payer je suppose) entre Tulle et Ussel, tel le Petit Poucet, il a semé des impacts de foudre sur son passage.

Revenons à notre secteur. La pluie devrait débarquer par ici aux alentours de midi et un peu avant sur la majeure partie du département de la Loire. Cette douche ne sera pas la seule de la journée : la possible accalmie de l'après-midi serait de courte durée car ensuite (fin d'après-midi) s'engouffrerait une seconde tournée.

Demain matin les pluviomètres seront bien chargés, certaines localités (celles qui ont déjà vu la pluie ce mois-ci) pourraient déjà avoir leur total mensuel moyen. Prévoyons quelque chose comme 30-50 mm de moyenne et peut-être davantage localement. Ensuite, la journée (rafraîchie) laissera le temps à l'eau de s'évacuer, le soleil pourrait même revenir en fin de journée après les grisailles du matin.

Lundi verra possiblement 3 gouttes insignifiantes se disputer le ciel, ciel probablement assez chargé.

On pourra parler de bonne fraîcheur (pour la saison !) mardi, surtout si le ciel reste bâché et porteur de petites pluies.

Mercredi matin le thermomètre serait bien bas dans les trous à froid ainsi qu'en montagne mais la tendance de la journée sera au réchauffement, au grand réchauffement même.

On ne voit pas ce qui pourrait nous empêcher, jeudi, de revoir des 30° en plaine.

Ensuite, ça devient beaucoup plus confus...

vendredi 2 juin 2017 à 8h.

Les orages d'hier après-midi ont essentiellement frappé en plaine du Forez et bassin stéphanois. La carte des cumuls des 24 dernières heures (élaborée chez meteo60.fr) montre clairement des monts du Lyonnais et de Tarare blancs de toute goutte. Cette seconde carte, qui détaille le lieu des impacts de foudre des 24 dernières heures, corrobore bien la première.

La carte publiée dans l'édito d'hier et la première d'aujourd'hui montrent finalement peu de zones (comprises dans le département de Loire-et-Rhône) exemptes de pluie lors de ces deux dernières journées, on y trouve : l'agglomération lyonnaise, une bonne partie du massif du Pilat (au grand désespoir de Bernard Faure de Tarentaise) ainsi qu'une centaine de km² autour de Saint Germain-Laval.

Aujourd'hui vendredi les averses orageuses devraient se faire plus discrètes, voire même confidentielles. La chaleur poussera son dernier pion au point de ramener le mercure proche de 30° à Lyon.

Le changement de temps de demain samedi est annoncé ici même depuis quelques temps déjà, il ne devrait pas se dérober. Changement de temps il y aura, mais on ne sait encore pas précisément quand le ciel nous tombera sur la tête et surtout quelle quantité de ciel. Les derniers affinements (pour lesquels vous pouvez d'ailleurs ne présenter aucune affinité) proposent la grosse pluie durant l'après-midi, puis une soirée apaisée. D'ici là, le thermomètre aura probablement eu le temps de replacer un 30° sur Lyon (mais pas plus à l'ouest). La quantité de pluie attendue serait plus faible que les "50 à 70 mm locaux" annoncés dans l'édito d'hier... Méfiance tout de même, le paquet pluvio-orageux de demain pourrait être toutefois très virulent.

Dimanche le fond de l'air aura perdu 6 ou 7 degrés en 24h, nous repasserons alors légèrement sous les normes de saison. L'épaisse couverture nuageuse du matin devrait se déchirer en cours de journée, on éviterait le dimanche à 0h d'ensoleillement.

Lundi ne nous changera pas beaucoup de la veille : gouttes possibles dans une ambiance un peu fraîche pour la saison.

Ce n'est pas mardi qui va nous réchauffer : trois gouttes envisageables et un déficit thermique de l'ordre de 5°.

Il ne faudra pas désespérer de la fraîcheur matinale de mercredi : la journée verra probablement une nette hausse des températures.

La chaleur retrouvée jeudi ne serait-elle que passagère ?

jeudi 1er juin 2017 à 8h.

Mai a donc terminé son exercice en signant, à Bron, un nouveau record mensuel de haute minimale. Traduction : la température minimale la plus élevée, mesurée à Bron et durant un mois de mai depuis au moins 1921, s'est produite hier avec 19.4°.

Comme pressenti, les orages d'hier n'ont pas affecté tous les citoyens de cet ancien département de Loire-et-Rhône, la carte qui montre le cumul de ces 24 dernières heures (toujours élaborée chez meteo60.fr) le montre.

Ici à Violay, l'orage bref mais intense de 17h - 17h20 a laissé 8.2 mm dans le pluviomètre et projeté quelques petits grêlons inoffensifs. Le cumul pluviométrique du mois de mai s'élève à 94 mm, il ne manque que quelques millimètres pour toucher la normale mensuelle.

Vous avez et aurez, sur le forum, quelques hauteurs de pluie des météo amateurs du coin.

La pluie n'est pas terminée, elle ne fait que commencer.

Aujourd'hui nous revivrons le même déroulé météorologique qu'hier : ambiance claire ce matin puis vite nuageuse et grondante cet après-midi. Là encore, des abats de l'ordre de 5-10 mm sont envisageables là où l'orage sévira.

Demain vendredi le thermomètre gagnera quelques degrés, l'agglomération lyonnaise verra de nouveau des températures maximales proches de 30°. Les éventuels orages de l'après-midi pourraient être un peu moins nombreux que ceux d'aujourd'hui (?) A voir.

Samedi marquera la fin de ce type de temps. Il faudra toutefois attendre la soirée pour voir débarquer de fortes pluies accompagnées d'un air nettement plus frais.

Dimanche matin tous les pluviomètres du secteur seront garnis, et même très bien garnis pour certains d'entre eux. Le cumul pluviométrique mensuel normal pour un mois de juin pourrait être atteint, localement, dès dimanche. Attendons-nous donc à de possibles lames de l'ordre de 50 ou 70 mm entre samedi midi et dimanche soir.

Lundi et mardi le temps s'ébrouera, le fond de l'air nous semblera bien frais (nous passerons en effet sous les normales de saison).

mercredi 31 mai 2017 à 7h30.

Les minimales provisoires citées et commentées dans l'édito d'hier (Bron et Satolas) sont devenues définitives car aucun rafraîchissement n'est intervenu avant 20h.

Hier les pluies ont effectivement touché la façade ouest du département de la Loire et plus précisément la partie nord de cette façade. Les voisins auvergnats ont, comme souvent, subit des orages bien mouillés (49.5 mm à Aulnat en environ 2h de temps...).

Ce matin l'ambiance est encore plus étouffante qu'hier à Lyon. Je ne dispose pas encore de la minimale nocturne mais celle-ci doit probablement "tourner" aux alentours de 19°, nous serions donc en passe de battre le record mensuel de haute minimale (19.1° le 31 mai 2001).

A Gerland, il semble que le minimum nocturne soit passé (à 7h) et il affiche 20.1° ; bien entendu, cette température sera la minimale affectée au 31/05/2017 si et seulement si le thermomètre ne descend pas en dessous d'ici ce soir 20h.

Ici à Violay les 13.3° du minimum nocturne ont permis une bonne nuit de sommeil bercée par le chant des oiseaux (petits et plus grands) mais aussi l'odeur des genêts.

Aujourd'hui, la probabilité de se faire mouiller par une averse vespérale est plus grande que celle d'hier. Tout le monde ne sera pas arrosé mais on enregistrerait, localement donc, des lames d'eau de quelque 5 ou 10 mm. La température descendra d'un cran sur nos modestes montagnes où on pourrait ne pas avoir 20° au meilleur de la journée si les nuages masquent durablement le soleil.

Demain jeudi et après-demain vendredi nous ne changerons pas de régime : on regagnera quelques degrés de chaleur et sera encore sous la "menace" d'orages (principalement en seconde partie de journée). Ces pluies ne seront pas généralisées, il sera possible de trouver, vendredi soir, telle ou telle localité entièrement sèche.

Samedi devrait mettre tout le monde d'accord : en fin de journée et durant la nuit suivante, un passage pluvieux se généralisera à tout notre petit territoire. On pourrait constater, ici ou là, quelques abats très importants (de l'ordre de 50 mm ?). La température fraîchira pour de bon durant la nuit de samedi à dimanche, elle sera encore passée par 30° sur Lyon.

Dimanche lundi mardi : fraîcheur relative et humidité résiduelle.

mardi 30 mai 2017 à 8h15.

Hier a été la troisième journée consécutive à température maximale supérieure ou égale à 30° à Andrézieux, Bron et dans bien d'autres localités de plaine.

Cette nuit a été extraordinairement douce sur Lyon : la température mini nocturne (située entre hier 20h et ce matin 8h) de Bron s'élève en effet à 18.5° ! Si cette valeur n'évolue pas d'ici ce soir, alors elle sera la troisième plus chaude, enregistrée en mai en ce lieu depuis 1921. Elle ne se situe d'ailleurs pas très loin du record mensuel (19.1° le 31 mai 2001 ni, par conséquent, de son dauphin 19.0° le 19 mai 1945).

Sur l'aéroport de saint Exupéry, cette même mini nocturne affiche 19.6° ! En ce lieu, les relevés ne débutent qu'en 1974 mais il s'agirait de la seconde plus forte minimale durant un mois de mai. Le record mensuel est 20.0° le 24 mai 2009.

Aujourd'hui, il n'y a qu'à Lyon où il fera (presque) aussi chaud qu'hier. Ailleurs l'ambiance sera moins étouffante, on ne retrouvera plus de 30° mais simplement des 25-27°. Le ciel gardera probablement cet aspect laiteux actuel, quelques nuages orageux devraient apparaître en cours d'après-midi sur les hauteurs occidentales de la Loire, ils pourront donner des averses sur les monts du Forez et de la Madeleine. Ces pluies orageuses déborderaient-elles dans la plaine ? je ne le pense pas. Arriveraient-elles sur les reliefs d'entre Loire et Rhône ? c'est possible...

Demain mercredi le fond de l'air rétrocèdera encore quelques degrés au point de nous redonner des températures maximales à peu près de saison. Tablons sur du 25-26° en pointe vers Lyon et probablement 2 à 3° de moins en plaine du Forez. Nos petites montagnes ne verront sans doute pas de mercure à 20° au-dessus de 700 à 800 m. Les pluies orageuses de l'après-midi seront moins disparates qu'aujourd'hui mais toujours pas généralisées ; certaines localités passeront totalement à côté des gouttes.

Jeudi nous redonnerait quelques degrés sous un ciel encore bien chaotique. Attendons-nous à des averses localisées en seconde partie de journée.

Vendredi pourrait être un peu plus calme, la chaleur poussera encore 1 ou 2 degrés au point de replacer quelques 28-30° en plaine.

Samedi il se passera quelque chose... Le temps chaud pourrait résister une bonne partie de la journée avant de s'effondrer sous une pluie forte et généralisée.

Nous aurons perdu, dimanche, au moins 10° sur la veille. La journée pourrait de surcroît être pluvieuse...

lundi 29 mai 2017 à 6h45.

Il a manqué 0.2° à la maximale d'hier à Andrézieux (30.7°) pour battre le record journalier (30.8° en 2005). Les seuls records de battus lors de cet épisode auront été (voir édito d'hier) ceux de haute minimale.

Aujourd'hui la chaleur n'abandonnera pas grand chose, elle provoquera encore des 29-30° en plaine. Ensuite nous entreront doucement dans une période moins chaude mais plus instable.

Demain mardi l'ambiance perdra en chaleur et gagnera en humidité. Des averses orageuses localisées (et rares ?) sont envisageables, plutôt dans la moitié nord de nos départements ainsi que sur les reliefs. L'après-midi, il fera encore très chaud sur le Lyonnais (29-30°) mais moins dans la Loire (25° en plaine).

Mercredi nous retrouverons des maximales de saison à savoir aux alentours de 22° en plaine et un petit 20 au-dessus de 600-800 m. La journée se déroulera semblablement à la veille sous des averses orageuses vespérales, difficile de prévoir exactement où elles se produiront.

Jeudi ne chamboulerait pas le temps : une température de saison sous un ciel menaçant et grondant.

Vendredi pourrait apporter une amélioration temporaire en ce qui concerne l'aspect du ciel : la température reprendrait un peu de ses degrés abandonnés en début de semaine.

Actuellement, on ne voit pas le prochain week-end très beau : la chaleur possiblement revenue vendredi abandonnerait du terrain, les pluies orageuses en profiteraient pour se manifester de nouveau (?)... Les salades apprécieraient.

dimanche 28 mai 2017 à 8h15.

On n'a pas battu de record de haute maximale hier (30.8° à Andrézieux pour 31.3° de record haut journalier) mais on a battu le record journalier de haute minimale avec 15.8° ; le précédent record datait de 1986 et jaugeait 15.0°.

A Bron, le 17.4° de minimale affecté à hier samedi 27 mai n'a pas ébranlé le record journalier (17.8° en 2012). Toujours à Bron et encore hier, la température maximale a juste touché 30°, ce qui la laisse assez loin du record journalier (31.0° en 1931).

A l'aéroport de saint Exupéry, la température minimale d'hier samedi 27 s'est établie à 18.3°, c'est 0.3° de plus que le précédent record journalier (en 2005). En ce lieu, la température de cette nuit n'est pas descendue plus bas que 18.8° ; là encore, sous réserve qu'elle n'évolue pas d'ici ce soir 20h, ce sera le nouveau record journalier de haute minimale (précédent record : 17.9° en 2005).

Ici à Violay la température nocturne est restée au-dessus de 18.2°.

Aujourd'hui les records journaliers de haute maximale devraient être battus dans la Loire mais probablement pas dans le Rhône ; le thermomètre devrait dépasser 31° voir 32° en plaine du Forez mais rester sous ou au voisinage de 30° entre Bron et Satolas.

Demain il fera tout aussi chaud.

Il faudra attendre mardi pour voir la fournaise (fournaise pour la saison) s'atténuer un peu. La température perdra en effet quelques degrés sur la veille (on ne trouvera sans doute plus de 30°), elle restera toutefois encore nettement supérieure à la normale. Rappelons que la maximale normale d'un 28 mai (à savoir la moyenne des 30 maxis d'un 28 mai de 1981 à 2010) affiche, à Andrézieux, seulement 21.0° (20.7° pour le 27 mai, 21.3° pour le 29 mai), nous-nous situons donc (hier aujourd'hui et demain) 10 bons degrés au-dessus de cette valeur.

On pourrait renouer mercredi avec des maximales de saison.

Et la pluie ?

N'attendons pas la moindre goutte ni aujourd'hui ni demain. Mardi, on verra peut-être quelques petites pluies localisées ; les nuages seront plus nombreux. Mercredi semble plus propice à donner une pluie vaguement généralisée ; n'attendons pas des dizaines de millimètres, il faudra probablement se contenter de petits abats.

Jeudi pourrait poursuivre dans cette ligne "rafraîchie" (nous serions simplement retombés aux niveaux de saison), quelques petites pluies isolées seraient envisageables.

vendredi 26 mai 2017 à 6h.

Le temps est chaud, il va vite devenir très chaud puis exceptionnellement chaud.

Cette période estivale en plein mois de mai va se transformer d'ici demain en une véritable vague de chaleur. Comme annoncé depuis quelques jours, les records journaliers de haute maximale devraient sauter au moins samedi et dimanche.

A Andrézieux, le record de haute maximale décadaire c'est-à-dire situé entre le 21 mai inclus et le 31 mai inclus (oui ça fait une décade à 11 jours), curieusement relativement faible (32.6° le 24 mai 2009) devrait lui aussi changer de date. Il n'est d'ailleurs pas exclu que l'on bouscule, par la même occasion, le record mensuel (33.7° à Andrézieux, le 13 mai 2015) ; si tel est le cas (ce qui reste à voir), nous pourrons dire avoir vécu la plus chaude journée de mai (chaude en terme de température maximale) depuis au moins celui de 1946.

Les fins d'après-midi verront probablement bourgeonner quelques nuages orageux mais ils devraient se dégonfler en soirée sans donner la moindre goutte.

Aujourd'hui le vent hésitera entre l'est et le sud. Demain la décision sera prise, ce sera le sud.

N'attendons pas de pluie significative avant, au plus tôt, mercredi prochain.

jeudi 25 mai 2017 à 8h.

On remarque ce matin un assez grand contraste sur les températures minimales du côté de Villefranche : Montmelas affiche 17.6° de mini nocturne alors que le Breuil n'a que 11.3° et 12.3° ici à Violay, 8.7° à Andrézieux. La ville commence à accumuler de la chaleur : 17.3° de mini à Lyon Gerland (station pourtant placée au centre d'un grand espace vert).

Actuellement le vent de nord n'est pas mort (20 km/h de moyenne sur les deux dernières heures à la tour Matagrin), il prendra une petite composante est en cours de journée tout en se renforçant légèrement. Les températures maximales gagneront quelques degrés sur celles d'hier, elles dépasseront assez facilement 25° en plaine du Forez mais il leur manquera encore au moins 2 graduations pour toucher 30.

Demain nous passerons à la chaleur supérieure. Demain le vent pivotera au sud vers la mi journée ; il perdra, par la même occasion, un peu de vigueur. L'après-midi verra pousser en plaine les premiers 30° de l'année civile, le record journalier de haute maximale (30.4° en 2005) sera inquiété ou battu à Andrézieux.

Il fera encore plus chaud samedi, l'isotherme 30° s'extirpera des bas fonds pour grimper vers ou au-dessus de 500 m d'altitude. Le record journalier de haute maxi sera encore titillé.

On pourrait dimanche connaître des chaleurs inédites lors d'un mois de mai, ce jour là, il n'est pas impossible que le record mensuel de haute maximale soit serré de près. Ce record est de 34.5° à Bron (le 16 mai 1945) et de 33.7° à Andrézieux (séries débutant en avril 1946) le 13 mai 2015.

L'hypothétique petite dégradation orageuse vaguement évoquée dans l'édito d'hier à propos de samedi semble s'être évaporée.

La pluie ?

Pas avant le milieu de semaine prochaine.

mercredi 24 mai 2017 à 7h 30.

La belle semaine estivale verra son apogée thermique aux alentours de samedi prochain ; ce jour là, les températures de plaine se placeront probablement assez nettement au-dessus de 30°.

Vendredi et/ou samedi, nous devrions battre le record journalier de haute maximale à Andrézieux ou Bron, c'est dire l'intensité de la chaleur attendue pour cette fin de semaine.

Une très éventuelle (et a priori faible) évolution orageuse serait capable de donner quelques gouttes samedi. Situation à surveiller mais ne tenez pas compte de cette possibilité si vous attendez un arrosage sérieux.

mardi 23 mai 2017 à 8h 40.

L'été s'installe, il prendra sans doute une pause avant octobre (il faut l'espérer !) mais, pour l'instant, je ne vois pas quand.

Hier les températures maximales se sont bien regroupées autour de 25° (24.8° ici à Violay, 26.5° à Bron, 27.7° à Andrézieux), on les retrouvera, aujourd'hui, à peu près au même niveau. La température du point de rosée (à savoir la température à laquelle il faudrait refroidir l'air* pour qu'il produise du brouillard) devrait se situer cet après-midi aux pourtours de 10-12° sur nos petites montagnes ce qui assurera un après-midi tout à fait agréable à nos organismes homéothermes.

Demain mercredi le mercure "stagnera" encore sur ces niveaux là à savoir 25°-28° au plus chaud sur une assez épaisse tranche d'atmosphère. Le vent sera réglé au nord, il ne sera sensible que l'après-midi en tempérant les lieux qui y sont exposés. Si la matinée nous montre quelques nuages bas, l'après-midi les dissipera bien vite.

De jeudi à vendredi le vent tournera lentement à l'est. On ne verra toujours que du bleu dans le ciel et les températures de l'après-midi se rapprocheront doucement des 30° en plaine.

Vent de sud pour samedi et dimanche (il pourrait même être assez sensible dimanche) ; des températures en hausse atteignant ou dépassant 30° en plaine et un ciel toujours aussi dégagé de tout nuage.

 

 

* : à pression constante le refroidissement.

lundi 22 mai 2017 à 9h 30.

La lecture des cartes météo de ce matin laisse entrevoir un temps de plus en plus chaud pour cette semaine engagée. On pourrait, en fin de semaine, enregistrer en plaine le premier 30° de l'année civile.

Le site reprendra progressivement de l'activité.

mardi 16 mai 2017 à 8h 15.

Deuxième jour sans pluie pour aujourd'hui. Pas de gouttes donc mais aussi une grosse température qui passera au-dessus de 25° cet après-midi en plaine.

Il restera quelques degrés supplémentaires en stock pour demain après-midi : les environs de Montbrison ou Andrézieux pourraient s'approcher de 30 degrés.

Jeudi le ciel ne sera plus si serein : le soleil sera contesté par les nuages, les températures maximales perdront 3 ou 4 degrés (elles resteront encore supérieures à leur normale) et quelques gouttes sont envisageables.

Vendredi ce sera la grosse dégringolade thermométrique mais aussi pluviométrique. L'ambiance perdra, en montagne, environ 18-20° en 48h... La neige refera son retour dès 1000-1200 m.

Samedi et dimanche : de moins en moins de pluie mais températures toujours trop fraîches pour une dernière décade de mai.

lundi 15 mai 2017 à 7h 30.

Fin de la période pluvieuse avec, ici, une dernière journée à peine mouillée par les orages du soir qui nous ont effleurés. Le total millimétrique de ladite période s'élève à 36 mm (arrondi au mm le plus proche), il semble que ce soit une faible valeur pour le secteur (Aveize a dépassé 70 mm par exemple).

Aujourd'hui, demain et probablement après-demain ne verront plus aucune goutte de pluie, la température ne fera qu'augmenter au fil des jours au point de la rendre estivale mercredi avec des maximales probablement plus proches de 30 que de 25° (au moins dans le sud de la plaine du Forez).

Jeudi le temps se dégradera ; sans être aussi chaudes que la veille, les températures maximales devraient toutefois assurer des 25° en plaine dans une ambiance moite.

Vendredi le refroidissement continuera le travail, les pluies se généraliseront ; la température de l'après-midi (surtout en montagne) n'aura plus rien à voir avec une normale de mi mai.

Samedi poursuivra dans la fraîcheur avec possiblement moins d'humidité.

Dimanche et lundi ne nous remettront pas dans la saison.

dimanche 14 mai 2017 à 8h 15.

Samedi a presque été la réplique parfaite de vendredi : les orages et pluies ont emprunté le même couloir qu'avant-hier. Voyez la répartition des cumuls des 24 dernières heures (carte formée toujours grâce aux données de meteo60.fr). Je n'ai reçu ici à Violay que 4.4 mm tandis qu'Aveize en recueillait encore 16.5 ; là-bas, le cumul depuis vendredi approche les 70 mm.

Aujourd'hui réservera davantage de place au soleil, il brille d'ailleurs généreusement actuellement sur les hauts montbrisonnais. Ne sous-estimons toutefois pas le risque pluvieux de cet après-midi, il sera probablement moins généralisé qu'hier mais devrait encore concerner, ça et là, quelques localités de nos départements. L'ambiance sera presque lourde sous le soleil, les températures maximales atteindront leur valeur normale pour une mi mai.

De demain lundi à mercredi, le temps deviendra de plus en plus chaud, le soleil ne se privera pas et il ne tombera plus une goutte (faute de nuages). Attendons-nous, mercredi, à bénéficier de températures maximales probablement égales ou supérieures à 25° jusqu'à des altitudes comprises entre 500 et 1000 m. Les plaines bien exposées pourraient enregistrer, l'après-midi, des maximales plus proches de 30 que de 25°. L'ambiance deviendra vite moite l'après-midi de mercredi, signe d'une dégradation pluvio-orageuse.

Jeudi il ne semble pas que notre Grand Arbitre daigne nous accorder beaucoup de temps additionnel... Celui-ci (l'Arbitre, pas le temps) devrait plutôt siffler la fin de la partie estivale... Jeudi donc les pluies possiblement orageuses mettront un point final à cet éclat d'été. Avec un peu de chance, elles attendront la fin de journée.

Vendredi, samedi, dimanche : le temps poursuivrait son rafraîchissement globalement pluvieux.

Après ?

Après on ne voit rien de bien estival (ni même de printanier) se dessiner. Faudra-t-il attendre juin pour retrouver des températures de mai ?

En tout cas, il convient de bien profiter de nos 3 jours chauds à venir.

samedi 13 mai 2017 à 9h.

Des orages d'hier après-midi, on n'a eu ici que le bruit, et encore pas très fort. Voyez la carte des cumuls de pluie d'hier entre 7h15 et 19h15 (calculés sur des échos radar donc moins fiables que le bon vieux pluviomètre SPIEA) : Vue globale , vue rapprochée . Ces cumuls ont été pris sur le site meteo60.fr. Vous constatez que le secteur de Virigneux, les Halles, Aveize a été copieusement servi. Vous avez aussi des photos de l'orage (avec grêle) postées par Mickaël Séon sur le forum. Le relevé de ce matin donne 9.7 mm ici et cette pluie est presque entièrement tombé durant l'orage de 21h (orage absent des cartes précédentes).

Le soleil, finalement moins invisible que je pensais, a réussi à pousser la maximale à 15.9° (vers 19h15) ici à Violay (19.6° à Andrézieux) ; c'est nettement plus qu'escompté.

Aujourd'hui nous rejouerons à peu de chose près le même morceau qu'hier : une matinée probablement sèche puis des averses possiblement orageuses durant l'après-midi. Où séviront-elles précisément ces averses possiblement orageuses ? eh ben je n'en sais rien... on verra bien. Les compteurs millimétriques ajouteront de l'ordre de 5 ou 10 mm sur le compte de mai. Les températures maximales seront semblables à celles d'hier.

Passer dimanche sans pluie sera finalement peut-être possible... avec beaucoup de chance... à condition d'être en plaine du Forez... Attendons-nous tout de même à quelques gouttes à un moment ou l'autre de la journée. Températures de la veille reconduites avec un petit supplément.

Après, le week-end sera fini, le temps pourra enfin s'arranger.

Lundi on ne parlera plus de la pluie, le soleil s'imposera et nous chauffera à 20° jusque vers 700-800 m d'altitude.

Mardi les 25° seront atteints en plaine.

Mercredi dépassera mardi à moins que le ciel ne tire déjà la couverture.

Jeudi marquerait le début de la fin du coup d'été à moins que le Grand Arbitre ne décide d'un temps additionnel.

Vendredi tout s'effondrerait : les espoirs, les températures et le ciel avec ?

 

vendredi 12 mai 2017 à 8h.

Nous avons donc vécu hier, le premier jour pluvieux de la série qui devrait en compter 4 consécutifs. Ici à Violay ce premier coup d'arrosoir a été significatif: 21.3 mm relevés à l'instant.

Hier toujours, la température maximale (11.8°) s'est produite vers 9h avant la pluie et la minimale (8.8°) environ 2 heures plus tard.

Actuellement, il pleut ; nous repartons sur les mêmes bases qu'hier à savoir des pluies disparates en matinée, une possible accalmie vers la mi journée puis une envisageable réactivation pluvieuse en cours d'après-midi. La température (déjà très élevée à savoir 10°) montera peut-être 1 degré au dessus de celle d'hier mais nous ne toucherons toujours pas le niveau d'une maximale d'un 12 mai.

Nous serons toujours soumis, demain samedi, au même type de temps à quelques millimètres près. La matinée pourrait être à peu près correcte (entendez sans pluie) mais il serait bien étonnant qu'on arrive au bout de la journée sans avoir reçu une douche sur la tête. Températures sans grand changement.

Dimanche lâcherait les dernières gouttes : ambiance toujours tiède et (petites ?) pluies fort probables.

Au final, le compteur millimétrique de ces 4 journées affichera probablement 30-40 mm de moyenne sur notre petit territoire (tout le monde n'a pas eu hier les 21 mm de Violay, il n'est en effet tombé que 9 mm à Lyon, 13 à Andrézieux ainsi qu'à Bard), certains "spots" pourraient dépasser les 50.

Cet arrosage conséquent et bien réparti sur 4 jours jouera le rôle de rampe de lancement à la végétation. Pour que le lancement soit réussi, la rampe ne suffit pas, il faut aussi soigner la mise à feu...

Dès lundi le soleil reviendra, dès mardi les températures dépasseront 20° jusqu'à des 800-1000 m d'altitude, mercredi le thermomètre établira son plus haut de l'année en montant à et au-dessus de 25° sur une épaisse tranche altidunale. Si ces 25° ne sont pas atteints mercredi, alors il suffira de patienter jusqu'à jeudi.

Vous le constatez, la mise à feu ne fera pas psshit et ce cocktail pluie + chaleur fera grandir l'herbe d'au moins 10 cm en 3 jours.

La fin de semaine pourrait voir un net rafraîchissement (pas du tout assuré à ce jour) et le retour de la pluie (ça c'est déjà moins incertain).

jeudi 11 mai 2017 à 8h 15.

Et oui... je n'osais pas trop vous le dire mais... mais ce matin les aiguilles d'Arves ne sont plus 3 mais 4 ! En effet, une 4ème dent a poussé cette nuit en plein dans la journée de dimanche... Elle s'est logée à côté de l'aiguille septentrionale (que l'on appelle aussi tête de chat, voyez la à gauche sur cette photo, la ressemblance est effective). Bon ce n'est qu'une petite dent, une dent de chat, on l'appellera la chat-gnotte.

Ce matin l'atmosphère est très douce, à 7h on relevait 13.1° à Arthun, 13.5° à Andrézieux, 10.7° ici à Violay mais que 7.3° au Breuil (vallée d'Azergues) et 7.1° à Sain Bel. Le ciel est déjà presque menaçant, si vous avez des activités de prévues à l'extérieur autre qu'une douche, profitez bien des quelques petites heures à venir. La pluie pourrait tourner à l'orage en cours ou fin d'après-midi.

Demain vendredi on ne fera pas mieux : ambiance douce le matin mais pas plus chaude l'après-midi pour cause de pluies.

Samedi on ne fera pas mieux : ambiance douce le matin mais pas plus chaude l'après-midi pour cause de pluies.

Dimanche on ne fera pas mieux : ambiance douce le matin mais pas plus chaude l'après-midi pour cause de (petites ?) pluies.

Alors c'est quand qu'on fait mieux ?

Lundi nous en aurons fini avec la pluie (mais aussi avec le week-end), nous-nous réconcilierons avec mai.

Ce rabibochage ne durera pas car :

Mardi nous nous séparerons de mai et accueillerons juin.

Pas pour longtemps car :

Mercredi nous rejetterons juin et nous nous projetterons en juillet.

Une telle escalade, une telle flambée thermique n'annonce rien de bon pour la suite... Les conditions estivales du milieu de semaine prochaine ne devraient pas bénéficier d'une grande espérance de vie.

mercredi 10 mai 2017 à 7h 45.

Quand on regarde les diagrammes des précipitations à partir de demain (les météorologues avertis me comprendront), on croit voir les Tre Cime di Laveredo (les montagnards me comprendront). Si l'image transalpine ne vous inspire pas, alors prenez les trois aiguilles d'Arves, ça fera à peu près pareil.

Avant demain il y a aujourd'hui et aujourd'hui ne sera peut-être pas la plus belle journée de la semaine, mais ce sera la plus chaude. Ce sera la plus chaude... en température maxi que je dois d'ajouter, car ce matin le thermomètre des fonds est au plus bas : 1.3° de mini à Arthun, 1.6° à Andrézieux.

Le ciel devrait se couvrir à la mi journée, il restera probablement sec une bonne partie de la journée bien qu'on ne puisse exclure 1 ou 2 gouttes en fin d'après-midi. L'ambiance se réchauffera vite en plaine, pas trop sous l'effet du soleil mais plutôt sous celui du vent qui virera au sud tout en se renforçant en cours de matinée. Dans ces conditions, la Plaine du Forez (surtout sa partie sud) n'aura pas besoin de soleil pour taper le 20° et même un peu plus.

Demain jeudi, après une nuit extrêmement douce (13-14° vers 7h dans certaines plaines), nous attaquerons l'ascension de la première des trois cimes de Lavaredo ou d'ailleurs. La pluie nous épargnera peut-être une partie de la matinée mais elle ne devrait pas louper l'après-midi. Prévoyons donc de bonnes pluies, possiblement orageuses, durant cette journée de jeudi. Même si la température de la masse d'air reste douce (pour la saison), les températures de l'après-midi ne dépasseront pas de beaucoup celles du matin (tout l'inverse d'aujourd'hui donc).

Vendredi ce sera au tour de la deuxième cime et comme elle ressemble à s'y méprendre à la première (au point que parfois on l'appelle la cime ilère... ), on retrouvera nos pluies parfois fortes et nos températures sans grand changement.

Samedi il restera la troisième cime (autrement nommée cime ter) : pluies parfois fortes, températures sans grand changement.

Alors au final, ça nous fera combien de millimètres cette affaire ?

Eh ben mine de rien, on toucherait les 25-35 mm sur nos petites montagnes.

Et puis dimanche, on pourrait bien ne pas rentrer tout de suite, on prolongerait le week-end italien et se monterait une dernière petite cime ? une toute petite... pour la route...

mardi 9 mai 2017 à 5h 30.

On n'est pas gâté par les week-end à rallonge cette année : après celui du 1er mai sous quelques flocons, celui du 8 mai vient de se terminer de la plus fraîche des manières (seulement 8.3° au meilleur de la journée ici même).

Vous avez raison, mon soi disant "radoucissement de 2° consécutif à l'absence de bruine" imprudemment avancé dans l'édito d'hier s'est transformé, ici, en un refroidissement d'un bon degré...

Ce matin nous ne sommes plus en week-end et pourtant le thermomètre fait comme si. Il ne fait présentement que 0.8°, vivement que le soleil vienne remettre un peu de mai dans cette froidure !

Du soleil, on en aura aujourd'hui et il faudra bien en profiter. Soleil ou pas soleil, vu la fraîcheur actuelle, il ne faut pas se figurer des températures estivales cet après-midi, elles n'auront pas la force de tutoyer les normes de saison (19.5° à Andrézieux pour un 9 mai) il leur manquera pour ça 2 degrés.

Demain mercredi le fond de l'air ne sera doux qu'en altitude au lever du jour ; les plaines et bas-fonds verront des thermomètres bien proches de 0°. Le vent fera la grasse matinée, il ne se réveillera qu'à la mi journée, les girouettes pivoteront au sud. Contrairement à aujourd'hui, les nuages donneront du fil à retordre au soleil ce qui n'empêchera pas les températures de pointer aux alentours de 20° sur une large épaisseur altitudinale.

Jeudi ça ne pointera plus du tout, ou plutôt c'est la pluie qui se pointera.

Il est pratique de placer les trois journées de jeudi à vendredi dans le même sac ( il serait tentant, pour beaucoup, de perdre le sac...). L'ambiance sera pluvieuse durant ces trois journées et le cumul final, se révèlera probablement assez significatif (20-30 mm ?). Maigre consolation : la masse d'air demeurera relativement douce.

Comment ça vous en avez marre de la pluie ? et aux bébés Douglas, vous y pensez un peu de temps en temps voui ? Beausseigne...

lundi 8 mai 2017 à 8h.

Ce dimanche a su distiller quelques faibles averses crachotteuses et une température maximale bien basse pour la saison : 9.7° ici à Violay mais 6 degrés de plus à Andrézieux.

Aujourd'hui le différentiel thermique plaine-mont s'atténuera de 2 degrés environ ; les maximales de plaine ne devraient pas être fondamentalement différentes de celles d'hier, elles pourraient même accuser un léger retrait, tandis que celles de nos petites montagnes gagneront 1 ou 2 degrés. Le vent conservera son orientation nord et le soleil aura toujours autant de mal à percer la carapace nuageuse ; on peut toutefois espérer moins de bruine ou crachin qu'hier (ce qui justifierait le tout petit réchauffement).

Demain mardi verra le retour du soleil. L'ambiance matinale n'aura rien de printanière sur les monts (environ 2° de mini dans la tranche 700-900 m), le vent débutera son demi-tour dans le sens des aiguilles d'une montre (à condition de ne pas placer la montre cadran contre terre...) et l'après-midi devrait enfin nous offrir quelques températures tendant vers la saison : 16-18° en plaine.

Mercredi matin, les trous à froid verront le thermomètre errer aux alentours de 0° tandis que les coteaux baigneront dès le lever du jour dans une agréable (et relative !) douceur. Ensuite, le vent de sud homogénéisera la température : il ne fera guère plus chaud en plaine qu'en montagne. La température maxi ne montera pas très haut car une couverture nuageuse pourrait bien débuter le recouvrement de la semaine... On peut raisonnablement la situer aux parages de 19-20° (la température maxi, pas la semaine... vous suivez ou quoi ?).

Jeudi vendredi samedi il coulera sans doute pas mal d'eau, les dernières supputations sont assez optimistes pour les amateurs de pluies printanières : un cumul de l'ordre de 30 millimètres ne semble pas ridicule pour l'ensemble de ces trois journées. Les bébés Douglas fraîchement plantés dans le versant nord du mont Boussuivre apprécieront... et ils sont bien plus nombreux que les habitants de Violay... alors...

dimanche 7 mai 2017 à 7h 30.

La pluie a été significative, sans plus : 12 mm ici à Violay, on est dans les clous des prévisions de l'édito d'hier.

Aujourd'hui ne ressemblera pas à une belle journée de début mai : les nuages occuperont le ciel, quelques gouttes sont envisageables sous une averse (plutôt cet après-midi) et la température aura bien du mal à passer 10° dans la strate 800-1000 m. Le vent d'ouest à nord-ouest prendra de la vigueur en cours de matinée, il n'arrangera pas le ressenti.

Demain lundi le vent tournera légèrement au nord, il sera encore assez sensible. La journée devrait se dérouler sans pluie ni soleil. N'attendons pas de réveil thermométrique lors de ce jour férié : l'après-midi verra les plus longs mercures aux alentours de 15° en plaine mais toutefois pas bien moins sur les hauteurs.

Mardi, après une matinée fraîche en montagne, l'ambiance gagnera timidement 1 ou 2 degrés sur la veille. La température moyenne sera encore bien indigente pour une presque mi mai, le vent de nord d'abdiquera pas mais le soleil devrait reprendre (à temps partiel) le travail.

Mercredi matin le froid descendra en plaine et dans les fonds ; quelques gelées sont à redouter uniquement dans les trous à froid (la Valette, la Plaine de Meys, ...). Ensuite, nous retrouverons et dépasserons sans doute les normes des températures maximales d'un 10 mai. Prévoyons des températures maxi au voisinage de 20° dès 500-700 m d'altitude. Le vent aura viré au sud.

N'engageons pas trop d'espoirs sur jeudi. Certes la température conservera sa douceur (surtout le matin) mais le ciel pourrait bien rapidement se charger et  nous arroser de quelques pluies (orageuses ?) avant le soir.

Si on échappe aux gouttes jeudi, elles ne nous louperont pas vendredi... mais attention : une pluie de jeudi n'en empêcherait pas une autre vendredi... vous voyez le tableau...

Samedi ferait ce qu'il pourrait (probablement pas grand chose) pour tenter de nous remettre le temps au sec.

En toute inconscience (mais bon... vous n'êtes toujours pas obligés de me croire), on peut estimer le futur arrosage de jeudi-samedi à une vingtaine de millimètres au total. Rien de bien sensationnel évidemment mais une pluie toutefois significative qui viendrait avantageusement s'ajouter aux précédentes (83 mm depuis le 25 avril).

samedi 6 mai 2017 à 8h 30.

Les gouttes arrivent. La pluie remonte rapidement du sud, elle ne nous laissera pas la matinée sèche. Attendons-nous à un net rafraîchissement vis-à-vis d'hier où les maximales de l'agglomération Lyonnaise ont juste dépassé 20° (idem à Andrézieux avec 20.1°). La température actuelle est très élevée pour un matin de début mai (entre 13 et 14° en plaine), ce pourrait être la maximale du jour.

Le gros des pluies devrait cesser en seconde partie d'après-midi, tablons sur un cumul de l'ordre de 10-15 mm, peut-être davantage sous une cellule virulente.

Il ne faut pas compter sur le rétablissement du ciel bleu pour demain dimanche, les gouttes seront certes rares mais probablement pas absentes sous un ciel bien chargé. Les températures de l'après-midi seront calquées sur celles d'aujourd'hui à savoir un petit 15° en plaine et moins de 10° sur nos plus hautes sommités (900-1000 m).

Lundi on notera du mieux : le ciel pourrait laisser passer davantage de lumière dans une ambiance sèche. Sur le plan des températures, ce sera le statu quo : environ 15° de maxi au meilleur des plaines soit 2 à 4° sous les valeurs banales d'une fin de début mai.

Attention mardi matin aux possibles gelées au sol si le ciel se découvre durant la nuit. La journée semble ensuite devoir nous dérouler une agréable ambiance : lumière et douceur.

Mercredi gagnera quelques degrés supplémentaires mais le temps amorcerait un changement en fin de période.

On retrouverait un temps plus humide pour les trois journées de jeudi à samedi.

vendredi 5 mai 2017 à 5h 30.

Hier n'a pas été aussi moche que ça, rien à voir avec l'extraordinaire météo d'il y a juste 30 ans où une bonne partie de la région avait été momentanément paralysée (ou du moins surprise) par les abondantes chutes de neige.

Voici donc une belle journée, bien méritée, en place sur sa rampe de lancement matinale. On espère du 20 degrés (ou même un petit peu plus) en plaine et un soleil dominant pour tout le monde.

Les projections météo n'ont pas changé pour demain samedi : la pluie revient et revient même en force. On peut, sans trop se mouiller, annoncer un pluviomètre à 10-20 mm au relevé de dimanche matin. L'ambiance sera encore très douce en matinée, elle ne gagnera pas grand-chose en degrés l'après-midi.

Dimanche la perturbation aura évacué le secteur, quelques gouttes insistantes (et insignifiantes) pourraient s'abattre de nouveau sous un ciel bien encombré.

Lundi marquera probablement une amélioration sur la veille : températures encore à peine de saison mais ciel probablement hermétique.

Mardi serait une belle journée. La belle journée de la semaine prochaine ?

jeudi 4 mai 2017 à 7h 30.

3.9 mm supplémentaires à placer essentiellement sur le compte du petit orage d'hier début d'après-midi : 2 bons coups de tonnerre ont été perçus et quelques grêlons se sont mêlés à la pluie. Auparavant, on a eu droit à une averse de grésil.

Aujourd'hui ressemblera à hier : températures maximales trop basses (surtout en montagne) et averses probables plutôt cet après-midi.

Il faudra savoir apprécier la journée de demain vendredi : le ciel s'éclaircira pour de bon et l'ambiance de l'après-midi ressemblera enfin à celle d'un début mai (20° en plaine).

Samedi la pluie reviendra, elle pourra être relativement abondante et sera suivie d'un net rafraîchissement.

La lumière aura du mal à revenir dimanche et lundi mais nous devrions finir ce grand week-end au sec sous une ambiance à peine adoucie.

Mardi pourrait être la plus belle journée de la semaine prochaine, il n'est en effet pas impossible que la pluie (enfin disons plutôt l'humidité) revienne aux alentours de mercredi.

mercredi 3 mai 2017 à 8h00.

Il ne va pas fort le thermomètre de l'après-midi avec ce ciel encombré et ces averses fréquentes : 7.6° au meilleur pour la journée d'hier ici à Violay, c'est à peu près la moitié de ce qu'on serait en droit d'espérer pour un début mai.

Aujourd'hui il ne faut pas espérer beaucoup d'amélioration, peut-être gagnerons nous quelques petits degrés cet après-midi. Les gouttes mèneront la guérilla : leurs effectifs ne sont pas élevés mais elles pourront frapper en tout lieu et à tout moment de la journée (essentiellement l'après-midi toutefois) ; une fois leur forfait accompli, elles s'évaporeront dans la nature.

Demain jeudi nous conserverons encore ce type de temps : une température maximale à la traîne et des averses possibles à tout moment de la journée.

Nous tiendrons enfin vendredi notre belle journée printanière : soleil et douceur contenue (mais douceur tout de même) ; les maximales de plaine devraient toucher ou juste dépasser 20°.

Samedi patatras. On sauvera peut-être la matinée du "désastre", mais la pluie semble inévitable dès la mi journée. L'abat serait conséquent, bien plus en tout cas que les pipis de chats de ces jours. Evidemment, la température retombera dans ses travers.

Dimanche pourrait être sec mais il manquera des calories dans l'air.

mardi 2 mai 2017 à 5h 30.

On a eu 10 mm de plus, principalement hier sous les averses (dont une belle en grésil vers 19h). Le compteur millimétrique n'est pas stoppé pour cette semaine, il devrait régulièrement incrémenter jusqu'à jeudi, faire une pause vendredi pour reprendre samedi.

Voilà, le temps de la semaine est brossé : de la fraîcheur humide aujourd'hui et demain, meilleur mais toujours sous la menace de gouttes jeudi puis la belle journée de vendredi précédera la détérioration de samedi.

Revoyez l'édito d'hier pour plus de détails, l'heure matinale ne m'incite pas aux bavardages.

lundi 1er mai 2017 à 9h.

Les flocons de jeudi dernier étaient les derniers, mais les derniers d'avril... Il y a quelques minutes de ça, une averse nous a envoyé une bouffée floconneuse ici à Violay (le sol est légèrement blanchi à la tour) ; quand je vous disais que ce 1er mai aurait des accointances avec celui de l'an dernier... Ceci dit, il y a 1 an, le décor du matin était tout de même uniformément blanc par ici. Quoi qu'il en soit, ces derniers flocons, tombés après 8h ce matin sont à verser sur le compte de lundi 1er mai qui se trouve donc catalogué dans le casier des jours "avec chute de neige".

La pluie d'hier, qui n'a donné "que" 7.8 mm par ici, est entièrement tombée en neige au-dessus de 1300-1400 m, ce matin les sols sont blancs au-delà de 1000 m et la couche atteint au moins 10-15 cm sur les hautes chaumes d'après la webcam de Prabouré et des Supeyres. Le Pilat a lui aussi été bien servi : voyez les photos ou liens de Pierric Thouilleux sur le forum.

A présent le flux est à l'ouest, l'ambiance demeurera fraîche tout au long de la journée mais la limite pluie-neige s'élèvera quelque peu, on devrait la trouver vers 1200-1300 m. Les averses seront probablement plus nombreuses cet après-midi, notre pluviomètre devrait bien finir par atteindre ces 10 mm.

Demain mardi et après-demain mercredi verront la grande fraîcheur petit à petit s'estomper, les gouttes ne seront jamais bien loin et une averse plus forte qu'une autre (mardi soir ?) pourrait donner localement une dizaine de millimètres. Il fera environ 4-6° le matin et pas plus de 14-15° l'après-midi dans les meilleures plaines. Ne comptons pas trop sur le soleil pour nous chauffer les journées, il ne brillera qu'au-dessus des nuages...

Jeudi un début de printanisation est en vue, la lumière devrait nous revenir accompagnée de quelques degrés (insuffisants à ramener la température moyenne dans les clous d'un début mai).

Vendredi, comme annoncé hier, devrait être la plus belle journée de la semaine : soleil et douceur enfin de saison (voire un petit peu plus ?).

La pluie, grande prédatrice de douceur, ne s'est pas dédite pour samedi. Nous laissera-t-elle la matinée au sec ? il est encore bien tôt pour répondre... alors il faudra revenir.

dimanche 30 avril 2017 à 9h.

Et encore un jour avec gel pour Arthun et le Breuil ! Grâce au vent Andrézieux est resté nettement positif (+4.1° de mini).

C'est promis, la perturbation qui s'agite actuellement sur le flanc ouest du pays nous laissera la journée au sec, elle n'arrivera sur les monts du Forez que vers 21h (neige immédiate au-dessus de 1200-1300 m) et, à minuit, elle sera à l'est de la Saône et du Rhône. D'ici là, nous aurons bénéficié de températures maximales analogues à celles d'hier ; les minimales nettement plus élevées que celles de la veille laisseraient envisager un réchauffement diurne plus important mais le turbulent vent de sud limitera la hausse du mercure. Ce vent du Midi commence à toussoter actuellement, il donnera sa pleine puissance cet après-midi et ses plus rapides rafales avoisineront 70-90 km/h principalement le long de la Loire (le fleuve).

Demain matin le fond de l'air sera bien refroidi. Les flocons auront probablement reblanchi les monts du Forez au-dessus de 1200-1300 m et les pluviomètres verseront environ 10 mm au crédit d'avril. La journée devrait se dérouler sous la fraîcheur et les gouttes disparates (neige au-dessus de 1200-1300 m), le soleil aura du mal à nous faufiler un rayon.

Pas ou peu d'amélioration pour mardi, les millimètres s'accumuleront doucement, la fraîcheur persistera (environ 10° de maxi dans la tranche 700-900 m d'altitude).

Mercredi ce type de temps n'aura toujours pas fait ses valises : fraîcheur, nuages et humidité.

Jeudi sonnera peut-être un peu plus printanier, n'attendons pas des températures de saison mais simplement un petit radoucissement accompagné d'une augmentation lumineuse.

Il semble que vendredi veuille s'arroger le titre de plus belle journée de la semaine : l'ambiance retrouverait les marques d'un début mai et le soleil arriverait à l'illuminer.

Le prochain week-end ?

Les projections actuelles (qui ont le temps d'évoluer) ne le dessinent pas très joyeux... la pluie serait en mesure de revenir dès samedi.

 

samedi 29 avril 2017 à 8h 15.

On n'a pas eu d'instabilité hier, contrairement à ce que je pensais, les flocons d'hier matin sont donc bien (peut-être ?) les derniers de la saison froide.

Ce matin, comme pressenti, le gel est descendu en plaine et a reblanchi les surfaces froides ici à Violay. Il fait très froid à Andrézieux : -3.1° de minimale soit la seconde valeur la plus basse, pour un 29 avril, depuis celui de 1946 ; le record n'est d'ailleurs pas très loin : -3.4° le 29 avril 1974.

Toujours à Andrézieux, le nombre de jours à température minimale inférieure ou égale à zéro s'élève à 9 pour cette seule dernière quinzaine d'avril. Là aussi, 9 jours avec gel lors d'une seconde quinzaine d'avril est un record depuis 1946 ; les secondes quinzaines de 1955 et 1974 avaient elles aussi cumulé 9 jours avec gel. Il nous reste encore 2 minimales avant de débuter le mois de mai et il est bien improbable que, à Andrézieux, le mercure descende de nouveau sous la glace.

Ce samedi semble vouloir tenir ses promesses : être la plus belle et douce journée depuis lundi dernier. Au niveau des températures, nous partons de très bas (surtout en plaine) mais le soleil arrivera à pousser (toujours en plaine) le mercure d'une vingtaine de degrés ce qui amènera une température maximale de saison (16.8° de maxi normale lors d'un 29 avril à Andrézieux).

Bonne nouvelle pour demain dimanche : on ne prendra la douche qu'en soirée, voire même tard en soirée. Avant cela, l'ambiance du matin aura été nettement plus douce que l'actuelle (plus de gelées hormis éventuellement dans les irréductibles trous à froid) mais celle de l'après-midi n'arrivera sans doute pas à surpasser en douceur celle d'aujourd'hui.

Lundi maussade. La nuit nous aura fait basculer de mois sur le calendrier civil, mais elle aura aussi fait basculer des augets dans les pluviomètres. Lundi matin nous devrions mesurer au moins 10 mm supplémentaires, millimètres qui se reporteront -comme il se doit- sur le cumul d'avril. Le reste de la journée nous montrera un ciel fort encombré par des nuages menaçants ; quelques pluies disparates sont envisageables avec une limite pluie-neige entre 1000 et 1200 m.

La semaine à venir n'est pas enthousiasmante si vous appréciez les chaleurs ensoleillées de mai. Vous n'aurez ni chaleur ni soleil... mais vous aurez du mai.

On va en rester là pour aujourd'hui...

vendredi 28 avril 2017 à 8h.

Le réveil blanc était donc celui-ci. Ce matin l'ambiance est hivernale par ici : les surfaces froides sont ensevelies sous 2 cm de neige et le thermomètre affiche une température assez nettement négative.

La goutte froide est en train de passer sur les Alpes et la température au presque-sommet du mont Blanc (4750 m) stagne depuis quelques heures légèrement en dessous de -27° (-27.2° de mini provisoire), on n'atteindra probablement pas les -30.8° du 19 avril dernier.

Nous devrions conserver ce temps clair durant la matinée puis des nuages arriveront par le nord-ouest (ils sont actuellement sur la région parisienne) en seconde partie de journée. Avec cet air glacial, quelques instabilités devraient (comme hier) se développer en cours d'après-midi. Les derniers flocons de la saison ne sont donc pas ceux à terre.

Nous enregistrerons, demain matin, des gelées assez généralisées : aussi bien en plaine que sur nos petites hauteurs. Le soleil devrait ensuite éclairer la journée. Une amplitude de l'ordre de 20° est envisageable vers Andrézieux où le thermomètre avoisinera -1 ou -2° le matin et 18-19° l'après-midi.

Dimanche, après une nuit enfin radoucie, le vent virera au sud et le soleil aura probablement un peu plus de mal à s'imposer. Les températures maximales n'iront pas plus haut que celles de la veille malgré une matinée nettement plus douce. Comptons sur le passage d'une onde pluvieuse "de caractère" entre la fin d'après-midi et la soirée. Cette douche sera probablement courte mais violente (une bonne dizaine de mm au total). La limite pluie-neige s'abaissera vers 1000 m.

Lundi 1er mai nous serons de nouveau rattrapés par la fraîcheur. La journée ne devrait pas se terminer sans gouttes sous un vent repassé au nord.

Mardi ne sera pas plus joyeux : fraîcheur humide.

jeudi 27 avril 2017 à 5h 30.

Après celui, lundi, de la plus grande amplitude journalière, un autre record a été égalé hier à Andrézieux : celui de la plus basse température maximale lors d'un 26 avril.

Il a fait hier à Andrézieux seulement 5.6° au plus doux de la journée, ce record bas est le même que celui du 26 avril 1989. Pour situer la performance, la maximale moyenne (période de référence 1981-2010 comme il se doit) d'un 26 avril à Andrézieux est de 17.0° ; on était donc hier 11.4° sous la normale. A l'opposé, le 26 avril le plus chaud (en température maximale et toujours à Andrézieux) depuis le 1er avril 1946, est celui de 1947 avec 28.8° (soit presque aussi 11.4° au-dessus de la normale).

Hier à 17h à Andrézieux il faisait exactement 20.9° de moins que 48h auparavant. Une décroissance de plus de 20 degrés en 48 vraies heures, n'est probablement pas un événement courant, je n'ai malheureusement pas assez de données pour le vérifier.

Ici à Violay la journée a été à la hauteur des prétentions, c'est-à-dire exécrable. Le thermomètre est royalement monté à 1.8° au plus haut de sa course (à la tour Matagrin, il n'a peut-être pas dégelé de la journée ? à confirmer tout de même). Une petite chute de neige humide s'est produite en fin d'après-midi.

Rien de bien meilleur n'est à attendre pour les deux prochains jours (jeudi et vendredi donc). Le thermomètre matinal alignera ici deux nouveaux matins "avec gel" (c'est déjà le cas actuellement, il fait -1.5°) et l'ambiance des après-midi sera si douce qu'elle autorisera les flocons à descendre jusque vers 300-500 m sous une averse.

On peut espérer revoir de la lumière samedi mais aussi des gelées matinales jusqu'en plaine.

Le mauvais temps attendra-t-il lundi pour sévir ? Pas sûr...

On pourrait, dès dimanche soir, voir défiler une nouvelle poche pluvieuse (ce qui n'est pas de refus ; vu le manque d'eau, on n'est pas contre les poches en ce moment, à condition qu'elles soient percées évidemment), celle-ci ne sera probablement pas en mesure d'égaler la performance millimétrique de la précédente mais elle pourrait tout de même nous remettre une dizaine de millimètres sur l'exercice d'avril (qui sera clôturé, comme il se doit, le 1er mai à 8h).

Le problème est que cette onde mouillée ne nous amènerait pas que de la pluie, elle traînerait avec elle une bonne dose de froid dans ses valises...

Ne soyons pas trop pessimiste, le 1er mai prochain ne sera sans doute pas aussi calamiteux que celui de l'an dernier... mais il pourrait il y avoir des traits de ressemblance...

On résume : on se gèle jusqu'à samedi midi, on a à peine le temps de retrouver une tiédeur même pas de saison que la pluie nous revient dessus dimanche soir (ou lundi matin) en nous assénant un bon coup de fraîcheur au passage.

mercredi 26 avril 2017 à 8h 30.

La bonne pluie efficace ! 39.1 mm dans le pluviomètre SPIEA ce matin... et je peux vous assurer que le sol a tout absorbé, il ne s'est rien gâché ! Voilà qui redonnera un peu de couleurs au total pluviométrique de cet avril (qui restera toutefois inférieur à la normale). Cette jolie pluie régulière n'a épargné personne dans nos petits départements, Mickaël Séon a relevé (SPIEA aussi) 47.1 mm à Aveize, on a encore 29 mm à Bron, 36.7 mm à Andrézieux. Quelques autres cumuls devraient arriver aujourd'hui sur le forum.

Rien de bon n'est à attendre pour aujourd'hui : le brouillard s'est installé et le thermomètre rampe juste sous 0° (-0.5° de mini). Nous aurons probablement la visite de quelques flocons ; ceux-ci tombent actuellement sur la Madeleine, ils ont même grisé le bas des pistes de ski de la Loge des Gardes.

Demain jeudi et après-demain vendredi nous conserverons ce temps anormalement froid pour une queue d'avril, les flocons disparates pourront se faire remarquer jusqu'à des altitudes hivernales : 300-500 m.

Samedi ne redonnera rien de printanier à la météo, on peut juste espérer un peu plus de soleil et 2 ou 3° de réchauffement.

Dimanche pourrait être la belle journée de la période (attention, c'est encore loin) et lundi verrait passer (sous une certaine fraîcheur ?) une onde pluvieuse.

Un mot tout de même sur le refroidissement entre avant-hier lundi et hier mardi. Contrairement à ce que j'annonçais, le cap des 15° de refroidissement n'a pas été atteint, en 24h, à Andrézieux ; il n'a pas été atteint (entre deux températures horaires)  mais tout de même bien approché : 25.6° lundi à 17h et 11.3° hier à la même heure soit 14.3° de "delta".

mardi 25 avril 2017 à 5h 30.

Je me doutais bien qu'avec ce vent du Midi (juste comme il faut, pas trop fort, pas trop faible), le sud de la plaine du Forez allait voir le thermomètre réaliser le grand saut... mais pas à ce point là...

Avec ce vent favorable, il nous a fait du Bob Beamon hier le thermomètre d'Andrézieux : il est passé de -0.3° (5h 02 min) à 25.7° (à 16h 57 min) soit une amplitude de 26° tout rond.

- Mais quel est donc le record d'amplitude journalière en ce lieu si souvent cité dans cet édito ?

- Et bien j'vais vous'l'dire... 26.0° !

L'amplitude d'hier est donc la plus importante de la station depuis le 1er avril 1946 (l'année de naissance de Bob Beamon) ; elle partage toutefois le record avec celle du 24 juillet 1960.

Hier est du passé et nous débutons aujourd'hui une passe bien fraîche pour une fin avril. La pluie tant attendue de tous (si si... ) arrive enfin aujourd'hui. On peut être relativement optimiste quant à son cumul : une vingtaine ou trentaine de millimètres dans la boîte sont envisageables d'ici jeudi soir.

Actuellement, l'ambiance est remarquablement douce, il faisait 12.4° à Andrézieux à 5h, il y fera plus frais en fin d'après-midi sous les pluies (orageuses ?).

Le refroidissement, annoncé depuis plusieurs jours, rabattra la température de manière spectaculaire : à Andrézieux, cet après-midi au voisinage de 17h, il pourrait faire 15 degrés de moins qu'hier à la même heure... La neige arrivera en soirée ou en cours de nuit sur les monts du Forez puis sur ceux de la Madeleine.

Mercredi matin nous serons replongés en hiver, quelques flocons téméraires devraient descendre jusque vers 600 m d'altitude, il serait bien étonnant de ne pas en voir quelques uns ici à Violay. Avec un soleil en repos, la température ne passera pas au-dessus de 5-6° dans notre tranche 700-900 m.

On n'attend pas le retour du printemps jeudi, ni d'ailleurs vendredi et pas plus que samedi... D'accord le soleil devrait reprendre un peu d'activité au fil des jours mais les après-midi resteront en dessous de la fraîcheur, les floconnades ne seront pas si rares au-dessus de 500-600 m et les gelées matinales pourraient bien ne plus se cantonner à la "haute" montagne (gel en plaine possible vendredi ou samedi).

Entre jeudi et vendredi, la température au quasi-sommet de la France (4750 m) avoisinera -30° et la "température ressentie" (indice de refroidissement éolien pour les puristes) devrait passer par quelques creux aux parages de -60 sous les plus fortes rafales... avec de tels creux, on ne se bousculera pas sur l'arête des Bosses...

 lundi 24 avril 2017 à 6h 30.

Le jour le plus chaud de la semaine est en route : c'est aujourd'hui. Le soleil donnera tout ce qui lui reste avant de prendre quelques congés bien mérités. Nos températures monteront, cet après-midi, au delà des niveaux moyens d'une fin avril, on trouvera probablement du 23-24° du côté d'Andrézieux. L'amplitude thermique en plaine du forez devrait donc tourner autour de 25° vu qu'en ce moment il y gèle (-0.1° de température mini provisoire à Andrézieux, -0.9° à Arthun). Le grand écart sera aussi de mise dans les vallées beaujolaises, il fait à présent -0.8° au Breuil.

Demain marquera le changement de temps. Après une nuit remarquablement douce, la température ne cessera de décroître (surtout sur nos reliefs et en particulier ceux du nord-ouest) en cours de journée. Si la matinée semble encore avoir la force de retenir ses larmes, le sanglot devrait éclater en cours d'après-midi, se prolonger la nuit ainsi que mercredi matin. On peut sans doute compter sur un arrosage enfin significatif, un cumul de l'ordre de 20-30 mm semble pour l'instant assez réaliste ; une petite surprise n'est pas à exclure : cette lame d'eau pourrait être en effet bien supérieure...

Le refroidissement initié mardi sera sans doute suffisant pour nous jeter des flocons, entre mercredi et vendredi, jusqu'à assez bas sur notre échelle altimétrique. A condiditon de ne pas traîner au lit, un réveil gris voire blanc est possible mercredi matin dès 800-1000 m d'altitude et les flocons mouillés seront capables de descendre mourir localement jusque vers 500 m.

Jeudi et vendredi, le soleil pourrait timidement revenir de ses vacances et les nuits fraîchiront encore au point de provoquer de nouveau quelques gelées.

dimanche 23 avril 2017 à 9h 30.

Plus que 2 jours de très beau temps. Le différentiel thermique prononcé d'hier entre plaines et coteaux est ce matin effacé, on remarque même une certaine fraîcheur en montagne (3.2° de mini à Violay et +5.2° à Andrézieux soit 7.1° de plus qu'hier). Aujourd'hui le soleil ne tremblera pas, il assurera un service à temps plein mais aura de la peine à pousser les températures maximales au même niveau que celles d'hier, il manquera pour cela 1 ou 2 degrés.

Demain lundi on rejouera la même chose en nettement plus doux (uniquement l'après-midi). Le matin l'ambiance sera encore un peu fraîche (minis aux alentours de 3 ou 4°) puis, le soleil, aidé du vent qui quittera son secteur nord pour l'opposé, propulsera le mercure au-delà de 20° jusque vers 800-1000 m d'altitude. Dans le sud de la plaine du Forez, la température maximale sera plus proche de 25° que de 20°.

Mardi tout changera. Après une nuit de lundi à mardi excessivement douce (minis nocturnes de l'ordre de 10° jusque vers 1300-1500 m d'altitude), le changement de masse d'air provoquera (surtout en montagne) une baisse de température continue. Il fera plus doux mardi matin à 2h ou 5h que le soir à 20h. La pluie nous laissera peut-être la matinée au sec, elle ne devrait réellement s'abattre qu'en seconde partie de journée et nuit suivante. Dès la soirée, la neige remplacera la pluie au dessus de 1300-1400 m dans les monts du Forez puis cette limite descendra en cours de nuit pour finalement concerner presque l'intégralité de nos départements mercredi matin. On peut être optimiste en ce qui concerne la quantité de pluie attendue entre mardi midi et mercredi midi : les projections (c'est le cas de le dire) actuelles nous montrent une lame potentielle moyenne de l'ordre de 20-40 mm (et davantage sur les reliefs) ; si cette hypothèse s'avère, ce serait une excellente chose pour notre printemps.

Mercredi matin, le décor pourrait, au moins temporairement, virer au blanc par ici et plus généralement au-dessus de 500-800 m. Les intempéries devraient avoir évacué le territoire en seconde partie de journée mais l'après-midi demeurera proprement glacial (maxis de l'ordre de 3-5° vers 800-1000 m).

Le soleil pourrait passer une tête entre deux nuages jeudi et vendredi mais ce ne seront pas ces furtives apparitions qui délogeront le mercure de ses niveaux hivernaux. Ces deux journées conserveront donc leur caractère glacial (pour la saison) ; cette fois-ci, ce seront plutôt les maximales qui accuseront un net déficit. Quelques flocons sont envisageables à tout instant et à presque à toutes altitudes durant ces deux journées.

Samedi serait encore bien trop frais pour une toute fin avril.

samedi 22 avril 2017 à 9h 30.

Le gel résiste en plaine ; sur nos hauteurs, la température est nettement plus clémente. A 6h ce matin on avait : -1.9° à Andrézieux et +5.2° ici à Violay, -0.7° au Breuil et +8.3° (mini nocturne) à Montmelas.

Avec un tel déficit sur les températures minimales (4.8° de normale (1981-2010 comme il se doit), à Andrézieux, pour un 22 avril), les plaines ne retrouveront pas d'aujourd'hui une température moyenne de saison, même si le soleil brille à plein temps. Tablons sur des 16-18° de maximales pour cet après-midi, aussi bien en plaine que sur nos petites hauteurs d'entre Rhône et Loire.

Demain dimanche le fond de l'air fraîchira un peu, les températures de l'après-midi abandonneront 2 degrés sur celles d'aujourd'hui. Les éventuelles grisailles matinales rampantes seront vite évaporées.

Lundi renouera enfin avec des températures moyennes de saison grâce aux maximales qui combleront largement le petit déficit du matin. Le thermomètre devrait "s'envoler" jusqu'à 23-25° en plaine. Notre soleil répondra toujours présent, au moins le matin. Les girouettes pivoteront au sud. En cours ou fin d'après-midi, le ciel devrait s'ennuager.

Mardi pluie. Depuis le 1er avril, on a reçu ici 2.5 mm... mardi prochain devrait enfin faire pleuvoir de manière significative. Je ne suis pas en train de dire que le déficit d'avril sera gommé en 24h, mais simplement qu'il pourrait tomber (au moins ?) 10-20 mm  d'eau entre mardi et mercredi prochain. Sur nos montagnes, la température ne fera que décroître entre mardi matin et mardi soir : on la trouvera encore douce au lever du jour, mais plus froide au coucher. En cours de nuit suivante, on ne peut exclure voir quelques flocons au-dessus de 500 à 800 m...

Mercredi le vent aura rebasculé au nord et l'ambiance s'en trouvera fort refroidie... la température de l'après-midi pourrait ne pas dépasser 5° sur nos plus hautes sommités locales (800-1000 m alt). L'ambiance conservera son caractère humide et quelques flocons pourraient s'aventurer aux alentours de 500 m d'altitude. Sur notre plus haute sommité nationale, la température de la station automatique du presque-sommet du mont-Blanc (4750 m) replongera probablement aux alentours de -30°, peut-être fera-t-elle encore pire que le -30.8° du 19 avril dernier.

Jeudi ressemblerait à mercredi : ambiance bien trop froide l'après-midi pour une fin avril et flocons possibles jusqu'à des altitudes proches de 500 m.

Vendredi verra probablement un retour de la lumière, il fera moins froid l'après-midi mais il manquera encore au moins 5° pour recoller aux normales thermiques de saison.

vendredi 21 avril 2017 à 9h.

-4.7° de mini cette nuit à Andrézieux (9.9° sous la normale d'un 21 avril), le record journalier de basse mini (-3.3° en 1974) est donc largement battu. Cette minimale d'aujourd'hui est la seconde plus basse enregistrée là-bas lors d'une dernière décade d'avril, elle n'est d'ailleurs pas très loin du record : -5.0° le 30 avril 1976.

On note encore ce matin la remarquable siccité de l'air : la température du point de rosée tourne aux alentours de -8° vers 800 m d'altitude ; elle est descendue à -12° à Bard vers 5h ce matin et avoisine -22° à 1660 m d'altitude dans le Sancy.

Le fond de l'air s'échauffe doucement et la bise s'essouffle sûrement ; aujourd'hui, sous le même soleil qu'hier, les températures de l'après-midi gagneront quelques degrés, on en trouvera aux pourtours de 15° en plaine.

Demain matin les gelées seront moins fortes et disparaîtront des coteaux, on les retrouvera donc dans les fonds ainsi que sur les plateaux et plaines. L'ambiance générale sera toujours à la grande lumière, les températures de l'après-midi retoucheront aux normales avec du 18-19° au maximum et à basse altitude.

Quelques nuages bas pourraient retarder de quelques petites heures le soleil de dimanche. rien de significatif. Les gelées ne devraient plus sévir et l'après-midi verra le thermomètre renouveler ses marques de la veille.

Lundi les girouettes, tourneront, si elles ne sont pas rouillées, au sud. L'ambiance de l'après-midi fera monter les 20° au-dessus de 500-700 m. Le soleil transpercera l'éventuel voile de haute altitude.

Mardi il fera sans doute plus doux le matin au lever du jour que le soir. La nuit douce laissera place à une journée probablement nuageuse voire couverte. Les pluies laisseraient encore un peu de répit à la matinée en se déclenchant surtout l'après-midi et soirée dans une ambiance refroidie.

Mercredi le grand froid (pour la saison) reprendra du service, on le ressentira surtout en altitude où il pourrait bien donner quelques chutes de neige.

Jeudi et vendredi seraient à placer dans le même sac que mercredi : journées glaciales pour une fin avril, possibilité de flocons jusqu'à des altitudes très basses (300-500 m ?).

 

Hier matin la température est descendue à -8.1° à Pierre-sur-Haute et la maximale d'avant-hier (mercredi 19/04/2017) n'est pas allée au-delà de -1.4°.

jeudi 20 avril 2017 à 9h.

On a probablement vécu, ici à flanc de coteau, la plus froide nuit de la semaine (-2.8° de mini dans le petit abri de la station automatique, probablement 0.5° de moins dans le grand abri pas assez ventilé), il devrait faire un peu moins glacial demain matin. En plaine et plus généralement dans les fonds, la prochaine nuit devrait être encore plus gelée.

Ce matin on mesure -3.7° de mini à Andrézieux et, curieusement, toujours pas de température négative à Arthun ; le gel est timidement arrivé au Breuil (69) avec -0.6° de mini ainsi qu'à Satolas (-0.1°).

Hier l'altitude de non dégel a dû planer vers 1500 m d'altitude puisque la station du Sancy, à 1660 m, n'a eu que -1.4° au meilleur de la journée. D'accord une journée sans dégel à 1500 m et un 19 avril n'est pas exceptionnel mais cela devient très remarquable avec l'ensoleillement qu'on a eu.

Aujourd'hui sera une réédition de la journée d'hier, on n'en changera pas un mot : du vent de nord, de la lumière et un air extrêmement sec (et bien trop frais au regard de la saison et du généreux ensoleillement).

Demain vendredi il fera moins froid en montagne le matin mais probablement encore un peu plus en plaine ; Andrézieux devrait battre son record de basse mini pour un 21 avril. On ne verra toujours aucun obstacle au soleil et la bise ne démordra pas. En cours d'après-midi, les températures maximales devraient tout de même gagner 1 ou 2 degrés sur aujourd'hui et repasser au dessus de 10° vers 800 m pour peu qu'on ne soit pas en plein vent.

Samedi verra encore des gelées, mais uniquement dans les trous. Le soleil toujours aussi rayonnant poussera les maximales vers 15-17° aussi bien en plaine que sur les hauteurs. On aura donc recollé peu ou prou aux normales saisonnières en ce qui concerne la température maximale, on en sera encore loin (surtout en plaine) pour les minimales. La bise, toujours au poste, faiblira.

Le temps de dimanche ne sera guère différent de celui de samedi : du grand soleil, de la fraîcheur matinale, un vent de nord affaibli mais toujours présent et des températures de l'après-midi à peu près conformes à la saison.

Lundi verra se dessiner le changement de temps. Le vent basculera au sud et, si les nuages ne sont pas trop pressés, l'après-midi devrait nous pousser le mercure jusqu'au-dessus de 20° en plaine. Aura-t-on l'honneur de voir une goutte tomber lundi soir ou faudra-t-il encore patienter jusqu'à mardi matin ?

Mardi devrait être la journée pluvieuse tant attendue par beaucoup (je n'ai pas dit la journée tant pluvieuse attendue par beaucoup). Pleuvra-t-il enfin de manière "raisonnable" ou devrons-nous nous contenter d'une dose insignifiante ? Patientons encore un peu pour avoir des chances raisonnables de réponse, mon petit doigt me dit qu'il ne faut sans doute pas trop espérer de ce côté là...

Mardi toujours, le thermomètre flanchera de nouveau, entraînant la température de mercredi (à moins que ce soit l'inverse ?) vers des niveaux bien trop mas pour une approche de mai...

mercredi 19 avril 2017 à 9h.

La gelée de ce matin n'a pas épargné grand monde, seule l'agglomération Lyonnaise et les collines Beaujolaises sont passées à côté. Andrézieux se distingue encore avec -3° de mini pour cette nuit, on est certes très loin du record journalier (-6° en 1974) mais nous devrions battre celui d'après-demain vendredi qui n'est actuellement que de -3.3° (toujours en 1974).

Actuellement le ciel est tout bleu, il conservera la couleur jusqu'à ce soir même si quelques nuages viennent l'altérer en cours ou fin d'après-midi. Avec cette bise particulièrement tenace, l'ambiance conservera une fraîcheur totalement inhabituelle au regard du calendrier et de l'ensoleillement ; on sera évidemment loin du record de basse maximale (5.2° en 1959 pour un 19 avril à Andrézieux) mais on en sera très proche si on considère le "record de basse maximale avec plus de 10h d'ensoleillement".

Un mot sur la siccité de l'air : si vous avez transpiré hier au vent (il fallait pour cela fournir un bel effort) vous-vous êtes sans doute senti très rafraîchi... La température du point de rosée a en effet tourné autour de -7 ou -8° hier ici à la mi journée. Actuellement, cette température est encore de -3°.

Sur nos plus hauts sommets de France, l'ambiance est extraordinairement glaciale pour la saison (bien davantage qu'en plaine) : la station météo du presque sommet du Mont Blanc (alt 4750 m) est restée deux heures sous -30° en cette fin de nuit... quand on imagine le vent qu'il doit il y avoir là-haut (les prévisions de météo Chamonix font état de "vent fort" à haute altitude) on peut situer l'indice de refroidissement éolien (la fameuse "température ressentie") aux alentours de -60 ou -70...

On conservera donc ce type de temps (glacial à toutes les altitudes la nuit et juste tiède en journée à condition de ne pas être au vent) jusqu'à vendredi.

Samedi un net radoucissement se produira, insuffisant toutefois pour ramener la température moyenne à la saison (les plaines devraient encore subir du gel samedi matin).

Dimanche poursuivra dans le réchauffement et lundi verra probablement le retour de 20° en plaine.

Mardi marquerait la fin de cette emballée printanière, on pourrait (enfin) voir de la vraie pluie entre mardi et jeudi... C'est encore du "pourrait" car c'est très loin de nous...

Cette dégradation possiblement humide s'accompagnerait d'un profond refroidissement, refroidissement capable de jeter des flocons à une altitude dont la décence m'interdit actuellement de préciser.

mardi 18 avril 2017 à 8h 30.

L'air froid est arrivé cette nuit, et il n'est visiblement pas prêt de s'en aller.

Ce matin le thermomètre s'est approché de 0° ici (0.6° de mini), il s'agit d'un froid "dynamique", un froid véhiculé par le vent de nord et uniquement réservé (pour l'instant) à la montagne. La plaine est ce matin bien moins fraîche qu'hier : 3.5° de mini à Andrézieux, soit 5° de plus qu'hier. Lorsque le vent tombera et que le ciel nocturne s'éclaircira alors le froid "descendra" en plaine et ce sera alors un froid "statique", un froid provoqué par le rayonnement terrestre non dilué par les turbulences du vent.

Attendons-nous donc, à partir de demain matin (et même de ce soir en montagne) à des gelées généralisées très dangereuses pour la végétation. Le froid sera remarquable par sa durée (au moins 3 jours d'affilée) et bien entendu par son placement dans l'année.

Il faudra attendre samedi pour voir les températures tenter de retrouver leurs marques de fin avril, elles y arriveront peut-être pour les maximales, mais probablement pas pour les minimales.

Il ne serait pas raisonnable d'espérer voir une goutte (je ne parle même pas d'une pluie significative) avant mardi prochain au plus tôt...

lundi 17 avril 2017 à 9h 30.

Le grand ciel bleu est revenu ce matin, il a entraîné avec lui une nouvelle gelée au sol (et ce ne sera pas la dernière de la semaine).

Aujourd'hui les températures partent de bas (-1.5° de mini à Andrézieux soit exactement 5.5° sous la normale du jour) et ne monteront pas très haut : prévoyons 15 degrés au meilleur des plaines, de préférence en des lieux protégés du vent de nord. Même si quelques nuages s'invitent en cours de journée, la lumière ne fera pas défaut ce qui rendra agréable ce lundi de Pâques, malgré le souffle du vent.

Demain mardi nous rejouerons un peu la même partition : gel au sol le matin si la nuit est claire (gel sous abri dans les trous et plaines protégés du vent de nord) pis journée globalement ensoleillée rafraîchie par le vent de nord. Dès le coucher du soleil la température passera négative au-dessus de 1000 à 1200 m.

Mercredi matin le gel entrera dans l'abri en montagne, il "gèlera par le vent" au-dessus de 700-800 m. En journée le soleil, pourtant en pleine activité, assistera impuissant à la faiblesse des températures (moins de 10° en plein soleil mais sous la bise dès 700 m d'altitude).

Même chose pour jeudi : gelées généralisées et possiblement destructrices puis soleil sous la bise.

Vendredi on ne changera pas grand chose : gel soleil et vent.

Un semblant de redoux (températures moyennes toutefois encore inférieures aux normales) semble se dessiner pour samedi.

Ensuite, un retour au trop grand froid (pour la saison évidemment) est dans le domaine du probable.

La pluie ?

Aucune goutte d'ici les 8 ou 10 prochains jours...

dimanche 16 avril 2017 à 9h 30.

On assiste à un petit événement ce matin : il pleut ! On n'en est pas au stade du ruissellement... 0.3 mm de recueillis dans l'éprouvette... mais tout de même, ce sont les premières gouttes depuis celles du 2 avril dernier.

On en restera probablement là en ce qui concerne la pluie pour aujourd'hui, passé le petit crachin qui pourrait faire monter le cumul millimétrique de cet "épisode" à 0.5 voire 0.8 mm, nous retrouverons notre temps sec et notre vent du nord.

Hier nous n'avons pas atteint 10° ici (9.7° au meilleur de la journée à savoir en cours de matinée) et le contraste thermique avec l'agglomération Lyonnaise (encore douce) était remarquablement élevé : entre 8 et 9° d'écart une bonne partie de la journée.

Demain le temps ne différera pas beaucoup de celui d'aujourd'hui : une relative fraîcheur, du vent de nord et un soleil hésitant entre les nuages.

Mardi de l'air glacial (pour la saison) envahira la région, les nuages occuperont encore une bonne portion du ciel mais le soleil pourra tout de même se faufiler. Le fond de l'air fraîchira nettement en cours de journée, les maximales de la tranche 700-900 m n'atteindront pas 9-10° même si le soleil insiste.

La franche lumière est censée revenir pour mercredi, jeudi, vendredi. Les matinées de ces trois journées seront glaciales et des gelées généralisées sont à envisager.

Il ne faudra probablement pas compter sur le prochain week-end pour nous rétablir des températures de saison ; certes un certain radoucissement devrait apparaître mais il serait encore trop faible pour nous replonger dans une ambiance de fin avril.

En parlant de plongeon, la pluie ne se dessine toujours pas, même sur la ligne bleue de l'horizon... les gouttelettes de ce matin seraient-elles les dernières du mois ?

samedi 15 avril 2017 à 9h 30.

On n'était plus habitué à un matin gris... Enfin gris... il y a tout de même quelques rayons qui le transpercent et la visibilité est bien supérieure à 5000 m. Nous conservons encore ce matin des températures assez douces, elles le seront moins cet après-midi où, même en plaine, on ne trouvera plus de 20 degrés (20° à Andrézieux et 20.7° à Bron hier). Même si on perd, cet après-midi, 2 à 3° sur hier, on demeurera encore assez nettement au-dessus des valeurs de saison (15.5° de normale à Bron pour un 15 avril). Le soleil ne sera plus aussi conquérant que ces derniers jours mais l'impression de lumière subsistera.

Demain dimanche et après-demain lundi nous conserverons le même type de temps, les températures fléchiront légèrement mais le soleil devrait gagner du terrain. Quelques insignifiantes et localisées gouttes auront peut-être la force de lentement s'échoir sur un sol qui leur servira de séchoir ; ces hypothétiques gouttes n'auront pas la capacité de mouiller sous les brins d'herbe.

Mardi, le thermomètre accusera une nette déprime et pourrait ne s'en vraiment remettre qu'en fin de semaine. attention à ces matinées de mercredi, jeudi, vendredi : les gelées pourraient être généralisées et significatives.

La pluie ?

Ça devient inquiétant : on ne voit pas la moindre pluie significative (et même la moindre pluie tout court) avant les alentours de la fin du mois... Pour l'anecdote, on pourrait voir 1 ou 2 flocons sur nos petites montagnes en milieu de semaine prochaine.

vendredi 14 avril 2017 à 7h 30.

L'ambiance est encore bleue ce matin et le soleil devrait encore tenir le ciel aujourd'hui avant de s'effacer demain au profit de nuages prédominants.

Les températures actuelles s'étagent entre 3° dans les trous et 5 ou 6° sur les coteaux, localement 8 vers Lyon ; cet après-midi la grande lumière poussera les températures maximales aux alentours de 20° dans les agglomérations de plaine.

Demain samedi le ciel s'assombrira mais les gouttes ne tomberont toujours pas. Le fond de l'air perdra des calories durant l'après-midi, nous n'aurons pas bien plus de 11-13° sur nos collines entre 700 et 900 m.

On pourra probablement revoir le soleil dimanche, la température progressera peu, le vent de nord-ouest semblera indéboulonnable.

Lundi pourrait se dérouler de manière semblable à dimanche : de la lumière et une certaine douceur (uniquement l'après-midi et en plaine).

Ensuite, de mardi à jeudi, un bon coup de frais est sur les rails. Attention aux gelées durant ce milieu de semaine prochaine, celles-ci seraient particulièrement virulentes et tardives.

jeudi 13 avril 2017 à 5h 30.

Mauvaise nouvelle pour ceux qui attendent la pluie : celle-ci n'est décidemment pas prête à arriver par ici, on pourrait l'attendre encore au moins 7 jours... et on ne voit pour l'instant pas ce qui l'amènerait avant 10 jours... D'accord la météo a bien le temps d'évoluer d'ici là mais...

Du temps sec donc mais pas très chaud malgré un soleil probablement omniprésent durant les 5 ou 7 jours à venir (il pourrait accuser une faiblesse samedi-dimanche). Les maximales de plaine n'iront pas bien plus haut que 18-20° (voire même 14-15° ce week-end) et le petit vent de nord ne lâchera pas prise.

Pour les cyclistes en revanche, la météo est propice à de beaux virons sur nos jolies routes.

mercredi 12 avril 2017 à 7h45.

On a certes remarqué une nette baisse thermométrique entre hier et avant-hier mais les valeurs des maximales ont encore hier dépassé les normes : 16.4° à Andrézieux hier (soit 8° de moins que la veille) pour 14.1° de normale lors d'un 11 avril. Les nuages, que j'imaginais plus denses, se sont fait littéralement évaporer par le soleil dès la mi journée.

Ce matin on note quelques rares traces de gelée au sol ici à Violay, celle-ci est proche d'entrer dans l'abri à Andrézieux (+0.5° à 7h). La journée sera 100% lumineuse et les températures maximales, peu contrastées entre plaines et montagnes, s'approcheront parfois de 19-20°.

On ne changera pas grand chose pour demain jeudi : la matinée gagnera sans doute quelques degrés et l'après-midi verra le thermomètre pointer vers 20° en plaine.

Toujours une agréable douceur pour vendredi, les nuages pourraient reprendre un peu de terrain, ils ne seront toutefois pas capables de masquer durablement le soleil. Températures sans grand changement.

Samedi et dimanche le fond de l'air pourrait fraîchir légèrement et le soleil être plus franchement contesté. Pas de pluie.

La pluie, attendue, n'est absolument pas au programme, même en tendant le cou à des horizons déraisonnables...

mardi 11 avril 2017 à 7h45.

Ils ont été discrets les orages d'hier, mais ils ont été (sur un arc Firminy St Bonnet le Château Verrières Palogneux mais aussi vers Sorbiers et enfin vers St Germain Laval).

Ce matin les inversions thermiques se sont inversées : il fait environ 5° plus frais vers 800-900 m qu'en plaine vers 200-300 m. Le ciel est couvert, il ne devrait toutefois rien lâcher de liquide. Le soleil sera certes timide aujourd'hui mais on devrait arriver à en voir un bout entre deux nuages. Les températures quittent les niveaux record (record journalier de haute maxi battu à Bron hier avec 25.9° contre 25.2° pour l'ancien record) et reviennent à ceux de saison, voire un peu en dessous pour la montagne.

De demain mercredi à samedi la lumière reviendra et ce soleil poussera de nouveau le mercure au voisinage de 20° en plaine. Le vent de nord (faible) s'acharnera à nous sécher la terre... et on ne voit pas la moindre goutte avant (au plus tôt) la semaine prochaine...

lundi 10 avril 2017 à 7h45.

C'est à Andrézieux qu'il a (évidemment) fait le plus chaud hier : 26.3°, c'est (évidemment) un record haut pour un 9 avril mais pas pour une première décade d'avril (26.7° le 7 avril 2014). En tout cas, cette maxi de 26.3° est la seconde plus chaude enregistrée lors d'une première décade d'avril depuis au moins celui de 1946.

Ici la nuit dernière a été proprement estivale : 14.1° de minimale... c'est presque 10 de plus qu'en plaine.

Le soleil est bien présent et le thermomètre va se faire un plaisir d'aller retrouver le 20° avant même l'après-midi. Sur le soir ou en fin d'après-midi, on pourrait voir quelques averses orageuses dans le secteur ; a priori tout le monde ne sera pas servi et cette éventuelle pluie sera sans lendemain.

Les jours à venir seront placés sous signe du vent de nord et la sécheresse. La lumière ne sera pas absente (à part peut-être demain ?) mais la température descendra de plusieurs crans.

Une accentuation de la fraîcheur est envisageable pour la fin de semaine, c'est toutefois à confirmer.

dimanche 9 avril 2017 à 8h45.

Ce matin, on se croit en été sur nos petites montagnes (11.1° de mini nocturne ici à Violay) et on continuera de croire jusqu'à demain.

Cet après-midi, le seuil des 25° pourrait être effleuré en plaine du Forez sous le vent de sud ; plus haut il ne fera pas bien plus frais, nous devrions tous vivre la journée la plus chaude de l'année en cours.

Demain lundi nous conserverons, à 1 ou 2 degrés près, des conditions météo extrêmement chaudes pour une fin de début avril. Des nuages se développeront sur les reliefs en cours d'après-midi pendant qu'un voile nous recouvrira tous par le nord-ouest. Quelques rares gouttes dispersées (incapables de mouiller ne serait-ce que le goudron) pourraient tomber en soirée.

Mardi le temps ne sera plus le même, la température marquera une net repli sur la veille (8-10° de moins en 24h et 10-12° sur 48h en certains endroits). Le vent de nord accentuera la sensation de fraîcheur et le ciel ne sera plus aussi lumineux. La pluie, attendue, ne sera pas au rendez-vous (et on ne la verra pas cette semaine).

De mercredi à vendredi la situation se figera. Le vent de nord ne démordra pas et assèchera encore un peu plus la surface ; les températures, loin de retrouver les niveaux actuels oscilleront au voisinage des normes de saison (environ 15° de maxi normale, à Andrézieux, pour la période 13-15 avril). Le ciel demeurera globalement lumineux, il partagera son espace avec quelques nuages inutiles.

samedi 8 avril 2017 à 8h30.

Le soleil a fait son possible hier pour remonter le niveau des températures, il faut avouer qu'il partait de bas dans certains endroits (-1.6° de mini à Andrézieux par exemple, soit tout de même 6° sous la normale du jour) et qu'il n'était pas aidé par ce petit vent de nord persistant.

Ce matin la plaine a de nouveau mesuré des températures assez basses : 1.3° de mini à Andrézieux et Arthun ; ici à Violay nous ne sommes pas descendu sous 7°.

Le soleil ne laissera aucune place à l'ombre aujourd'hui, il devrait pousser le mercure un peu plus haut qu'hier, les 20° seront franchis dans certains coins de basses altitude.

Demain il fera encore plus chaud, on devrait avoir quelque chose comme 22-24° du côté de Lyon ou Andrézieux et 20° ici à Violay. Le soleil ne supportera pas plus de nuages qu'aujourd'hui.

Lundi la journée débutera sur les mêmes bases printanières que la veille puis les nuages s'enhardiront probablement en cours ou fin d'après-midi. L'après-midi ne sera pas aussi douce que dimanche (surtout en montagne) mais nous nous situerons toutefois encore largement au-dessus des normes de saison, la plaine pourrait bien encore afficher 20°.

Mardi la grisaille reprendra vigueur et le thermomètre redescendra de son petit nuage ; attendons-nous à éventuellement quelques gouttes (totalement insuffisantes pour mouiller quoi que ce soit) et surtout à un thermomètre en repli d'au moins 8° sur la veille. Le vent de nord sera sensible.

Mercredi jeudi voire vendredi le temps ne se remettra pas à la douceur, nous vivrons des températures de saison, toujours sous ce flux de nord résolument sec. Les nuages plus ou moins élevés cohabiteront avec le soleil.

vendredi 7 avril 2017 à 7h30.

On remarque sans surprises ce matin quelques traces de gel au sol par ici, le thermomètre est même juste négatif au Breuil (-0.3°).

Nous embrayons sur 3 belles journées lors de cette fin de semaine, les températures maximales (aux pourtours de 17° cet après-midi aussi bien en plaine que sur les hauteurs) gagneront 2 à 3° demain et autant encore dimanche.

Dimanche nous montrera un avant-goût d'été, il me manquera que les feuilles sur les arbres pour s'y croire.

On peut compter sur lundi pour prolonger cette période douce. Il est encore trop tôt pour dire avec précision quand les nuages (éventuellement accompagnés de pluie) reprendront la possession des airs, s'ils attendent la fin d'après-midi, alors les températures maximales de ce lundi pourraient se révéler, en plaine seulement, aussi chaudes sinon plus que celles de la veille.

Mardi nous replacera en avril et peut-être même en mars. Le rafraîchissement semble en effet vouloir être assez prononcé. Les pluies entrevues il y a quelques jours de ça perdent en crédibilité... le sol en aurait pourtant besoin.

jeudi 6 avril 2017 à 5h30.

Il était bien frisquet le vent de nord d'hier, surtout sur le vélo... Sur nos petites collines, la température du point de rosée a évolué l'après-midi entre 0 et 2° (pour 10-15° de température du point d'état selon les altitudes, horaires et orientations), autant dire que l'évaporation de la sueur était assez efficace... d'où la sensation de froid dans les descentes.

Aujourd'hui le thermomètre n'ira pas aussi haut qu'hier, c'est relâche pour la douceur. On trouvera des maximales aux alentours de 10° vers 800 m d'altitude, de 15° uniquement en agglomération Lyonnaise. Les nuages, probablement assez nombreux, empêcheront le soleil de nous réchauffer.

Vendredi (possibles gelées matinales), le soleil imposera sa loi. Les températures monteront en flèche, elles seront assez homogènes l'après-midi entre les plaines et les sommets : entre 15 et 18°.

Très beau temps pour samedi : la température gagnera encore 1 ou 2 degrés.

Très très beau temps pour dimanche, les 20° monteront sans doute jusque vers 800 m d'altitude.

Lundi on poursuivra sur ces bases quasi estivales en matinée, un refroidissement (brutal ?) est à prévoir ensuite. Sera-t-il accompagné de pluie ? rien n'est bien certain...

 

mercredi 5 avril 2017 à 9h.

On conserve encore aujourd'hui ce temps doux où les nuages cohabitent avec le soleil.

Demain le thermomètre flanchera un peu (surtout en montagne) en nous proposant des maxis de l'ordre de 10-11° aux alentours de 800 m d'altitude et de 14-15° en plaine.

Vendredi matin on remarquera probablement quelques gelées au sol dans les bas fonds puis le thermomètre repartira à la hausse, le soleil prendra ses aises.

Samedi sera une merveille de journée printanière : soleil, vent nul et grande douceur (20° en plaine), un temps idéal pour parcourir 300 km en vélo.

Dimanche le week-end ne s'éteindra pas : grand soleil et températures encore plus élevées que samedi.

Lundi prolongera le beau temps : soleil et plus de 20° en plaine.

Mardi pourrait voir le début d'un commencement de changement de temps... on en reparlera.

mardi 4 avril 2017 à 5h 30.

Le thermomètre d'hier n'a pas trop été gêné par les nuages, il est monté plus haut que prévu : 15.8° ici à Violay et 21.1° à Lyon-Gerland (mais "que" 17.7° à Andrézieux)..

Aujourd'hui et demain nous conserverons ce type de temps et de températures.

Jeudi le fond de l'air fraîchira, nous perdrons facilement 3 à 4° sur les maximales ce qui nous entraînera vers 10-12° par ici sur les hauteurs.

Vendredi matin on pourra probablement constater quelques gelées au sol puis l'air s'échauffera rapidement jusqu'à retrouver des 15-17° par ici et pas bien plus en plaine.

Samedi et dimanche seront deux journées presque estivales, pleinement ensoleillées avec 20° au meilleur de l'après-midi sur nos petites montagnes.

Le début de semaine prochaine marquerait (à confirmer toutefois) l'amorce d'un changement de temps avec des températures moins chaudes et le retour d'un risque pluvieux non négligeable.

lundi 3 avril 2017 à 7h 40.

On retrouve la lumière aujourd'hui, le ciel est pour l'instant dégagé mais il devrait, en cours d'après-midi se peupler de cumulus dont certains seraient capables de nous donner une averse isolée. La température se situe entre 5 et 6° sur nos petites montagnes (c'est davantage qu'au quasi-sommet du Mont Blanc où il fait présentement -21° à 4750 m) , entre 3 et 5° en plaine du Forez et environ 7-9° sur l'agglomération Lyonnaise. Cet après-midi nous renouerons avec des températures confortables pour un début avril : nous franchirons enfin ici, à la mi journée, la barre des 10° (seuil atteint vendredi dernier pour la dernière fois) et le point culminant du mercure devrait se situer vers 13-14°.

Demain mardi et après-demain mercredi le temps sera tout à fait semblable à celui d'aujourd'hui : une météo calme, un petit vent de nord, des températures nocturnes aux pourtours de 4-5° et des maximales avoisinant 15-17° en plaine.

Jeudi passera un petit coup de frais. L'ambiance de l'après-midi perdra quelques degrés, il fera frais pour un début avril déjà bien avancé.

Attention vendredi matin aux éventuelles gelées, si vous avez des végétaux sensibles, il serait bien de les protéger. Passée la froide matinée, le thermomètre commencera à s'émanciper.

Samedi dimanche : beau temps chaud voire très chaud pour la saison. On reverra des 20° et pas qu'en plaine.

La suite est plus incertaine, plus "compliquée" comme on dit de nos jours pour ne pas effrayer le client. Le soufflé d'été du week-end pourrait retomber en début de semaine prochaine, un temps plus humide est aussi envisageable.

 

dimanche 2 avril 2017 à 8h 30.

Le changement a été brutal entre les journées presque estivales de jeudi  vendredi et celle plutôt hivernale d'hier. Jeudi à 16h30 on atteignait ici le maximum de la journée (et de l'année civile) avec 20.1° ; le lendemain (vendredi donc) à la même heure on avait encore 16.7° et hier, toujours à 16h30, il ne faisait que 7.3°. On a donc bel et bien perdu entre 10 et 14° en 48h.

Il ne faut pas attendre grand chose de ce dimanche si ce n'est des nuages ou du brouillard (comme actuellement ici), de la bonne fraîcheur pour un début avril (moins de 10° au meilleur par ici) et probablement quelques gouttes (qui tentent de revenir par l'est mais qui bloquent sur l'agglomération lyonnaise). Si amélioration il y a, elle se produirait plutôt en seconde partie d'après-midi.

Demain lundi le fond de l'air reprendra 2 ou 3 degrés et le ciel se déchirera laissant passer quelques descentes ensoleillées.

Mardi ne verra pas de grand changement : température de saison (maximales aux alentours de 15° dans les meilleures plaines), de la lumière filtrant au travers des nuages.

Mercredi sera une copie conforme des deux précédentes journées : environ 14-15° de maxi en plaine et un mélange de lumière et de nuages dans le ciel.

Jeudi pourrait accuser un coup de frais passager, il faudra peut-être se méfier d'éventuelles gelées la nuit suivante.

Vendredi la masse d'air changera de place, attention aux possibles gelées matinales, toujours délicates pour la végétation à ce stade de l'année. Le vent, alors rivé au nord depuis le début de semaine, basculera au sud-ouest. Ensuite la température partira franchement à la hausse.

Beau temps agréablement doux pour samedi 8 qui sera le jour du 300 de Feurs. Pas de pluie, un léger vent de sud ou sud-ouest, juste une hypothétique fraîcheur matinale aux environs de Feurs.

samedi 1er avril 2017 à 9h.

La grande douceur a résisté hier (19.9° de maxi à Andrézieux, 21° à Bron) mais s'est effondrée cette nuit : il ne fait que 3° actuellement ici à Violay et la webcam du col des Supeyres montre un paysage reblanchi. La pluie n'a donné pour l'instant que 3.1 mm ici même, elle devrait encore s'attarder en matinée puis probablement tarir cet après-midi (quelques averses isolées sont toutefois probables). Même s'il ne pleut plus passé midi ou 14 heures, le ciel restera chargé et la température accusera largement 10 degrés de moins que celle de jeudi après-midi ; on n'aura pas 10° au-dessus de 500 m d'altitude.

Demain dimanche la fraîcheur insistera et quelques gouttes disparates pourraient encore s'échapper d'un ciel résolument couvert. Le thermomètre du matin sera semblable à celui d'aujourd'hui et on gagnera peut-être 1 ou 2 degrés l'après-midi (il en manquera encore 2 ou 3 en plaine pour recoller aux normales d'un début avril).

Lundi la grisaille se déchirera enfin, nous retrouverons donc de la belle lumière (surtout en montagne). L'ambiance du matin sera encore frisquette puis le soleil fera son possible pour nous ramener à la saison l'après-midi (maxis de plaine autour de 15°, sans doute un peu plus sur l'agglomération lyonnaise).

La pression atmosphérique relativement élevée (1025 hPa au niveau mer) devrait, pour le reste de la semaine, nous assurer d'un temps sec et probablement bien éclairé. Nous ne retrouverons pas les chaleurs de jeudi dernier et devrons probablement nous contenter d'une ambiance de saison : relativement fraîche le matin et autour de 15-20° en plaine l'après-midi.

Les grandes tendances sont favorables pour le 300 de Feurs de samedi prochain. Les valeureux cyclistes (qui se sont entraînés tout l'hiver... eux...) pourraient bénéficier d'un temps idéal pour ce parcours exigeant.

vendredi 31 mars 2017 à 7h 30.

24.6° de maximale hier à Bron (autant qu'à bourg Saint Maurice), il n'y a donc pas eu besoin de la vidéo pour effacer l'ancien record journalier (22.9°). Cette température d'hier est la 4ème plus chaude enregistrée à Bron, en mars, depuis au moins celui de 1921.

Andrézieux (23.6° hier) a donc aussi battu son record journalier. Ici à Violay nous sommes juste passés au dessus de 20° (20.1° exactement) et c'est le premier 20 de l'année.

Ce matin l'ambiance est incroyablement douce, surtout en plaine. A 7h30 on a 14.5° (!) à Arthun là où d'habitude le mercure se laisse abattre en début de matinée... Evidemment, la levée du vent de sud a rapidement décanillé l'air frais qui commençait à s'accumuler (7.8° à 1h30 cette nuit puis 13.5° à 4h30). Le vent n'est pas encore installé au Breuil puisqu'il ne faisait que 4.2° à 7h contre 13.5° à la même heure à Bron.

Aujourd'hui le mercure baissera de plusieurs tons mais il était si haut hioer qu'il serait bien encore capable de monter à 20 en plaine. Le ciel gardera une certaine lumière mais la couleur du ciel sera plus proche du blanchâtre que du bleuâtre.

La pluie est pour la nuit prochaine et/ou pour demain samedi. On pourrait assister à un fort gradient est-ouest en ce qui concerne les quantités : le Rhône serait relativement épargné par les gouttes tandis que la Loire recueillerait plusieurs dizaines de millimètres sur sa façade ouest. A voir en temps réel... Il fera, demain après-midi, 10 à 14° de moins qu'hier, les flocons tomberont même au-dessus de 1100-1200 m ce qui fera reblanchir le sommet du Forez.

Dimanche la douceur ne sera pas revenue, loin de là. Le gros des pluies devrait être passé mais on n'est pas à l'abri de gouttes isolées. Température encore bien fraîche avec moins de 10° par ici au meilleur de l'après-midi.

La première moitié de semaine prochaine s'écoulera au sec mais sous une grande fraîcheur.

jeudi 30 mars 2017 à 5h 30.

On va bousculer les records de chaleur aujourd'hui : le record journalier (affecté donc aux seuls 30 mars) pourrait céder sa place à Andrézieux, il est de 22.9° (en 1989) ; curieusement, à Bron, ce record de haute maxi journalière est aussi de 22.9° (toujours en 1989), il devrait être mis à mal lui aussi cet après-midi.

Le record mensuel de haute maxi (25.7° le 22 mars 1990 à Bron, 26.4° le 25 mars 1981 à Andrézieux) ne devrait pas se faire bouger pour cette fois ci.

Sinon je ne peux que radoter ce qui a déjà été bégayé depuis plusieurs jours : après l'extraordinaire chaleur d'aujourd'hui, demain vendredi rétrogradera 4 ou 5 degrés (on titillera encore les 20° en plaine tout de même), les nuages prendront leurs aises en cours d'après-midi.

Samedi la pluie nous arrosera la matinée, nous menacera l'après-midi et nous massacrera le thermomètre (flocons au-dessus de 1000-1300 m). On entrevoit une lame d'environ 10 mm pour cette journée de samedi.

Dimanche la météo nous permettra peut-être de remonter sur le vélo (avec les oripeaux d'hiver le matin).

La suite de ce début d'avril ne fera pas spécialement parler d'elle : temps relativement frais ou de saison sans grand risque de pluie.

mercredi 29 mars 2017 à 8h 30.

Ce ne sont pas les cumulus d'hier après-midi qui ont gâché la journée, rien n'a gâché la journée : les températures maximales sont montées au-dessus de 20° en plaine et la lumière est restée bien présente.

On repart sur les mêmes bases aujourd'hui, le brouillard présent en plaine du Forez ne durera pas et ce sera soleil pour tous. Quelques nuages élevés pourraient tendre un voile en cours de journée, voile tout à fait transparent aux rayons solaires ; on peut encore prévoir 1 ou 2 cumulus sur les reliefs en cours d'après-midi. Le thermomètre rééditera son score d'hier à peu de choses près. Vent de nord assez faible.

Demain le vent tournera au sud et nous vivrons une journée de mars remarquablement chaude ; on pourra peut être parler de chaleur puisque la température maximale d'Andrézieux est bien capable d'atteindre, sous ce vent de sud, le seuil de 25°. Ici à Violay, nous accueillerons probablement (sur ls versants protégés du vent) les premiers 20° de l'année.

Vendredi le vent de sud se renforcera. Sous un ciel toujours avenant (mais qui pourrait se couvrir en fin d'après-midi), les températures régresseront de plusieurs degrés sur la veille, elles devraient encore assurer du 20° en plaine.

Samedi ne semble pas pouvoir passer à côté de la pluie.

Un dimanche sec est dans le domaine du possible, sec mais bien rafraîchi.

Temps de saison ensuite.

mardi 28 mars 2017 à 5h 30.

On a juste touché 20 degrés hier à Sain Bel (20.1° de maxi), entre 19 et 20° ailleurs en plaine et autour de 14-16° dans la tranchette 800-900 m.

Ce matin le contraste thermique est important entre les hauteurs (entre 8 et 9° de Violay à Montmelas) et les bas fonds (1 à 2° à Arthun et le Breuil).

Aujourd'hui et demain on reconduira le même soleil et les mêmes températures maximales qu'hier.

Jeudi sera probablement la journée la plus chaude de la semaine, les 20° pourraient monter au dessus de 700-800 m d'altitude, il ne fera pas bien plus chaud en plaine.

Vendredi les nuages s'imposeront mais la douceur fera encore de la résistance (pointes à 19-20° en plaine), le ciel aura la délicatesse d'attendre la nuit suivante pour envoyer la pluie.

Samedi sera sans doute consacrée à la pluie et en tout cas à la fraîcheur (perte d'une huitaine de degrés sur jeudi).

Dimanche on peut espérer moins ou plus du tout de gouttes mais certainement pas le retour des "chaleurs".

lundi 27 mars 2017 à 9h.

La belle semaine débute ; même si la journée d'hier nous a montré quelques nuages en cours d'après-midi, elle est elle aussi à ranger parmi les lumineuses journées de cette fin mars.

Cette fin de nuit nous a encore donné quelques petites gelées dans les trous à froid (-0.1° à Arthun) mais l'ambiance sur les premières hauteurs est nettement plus douce (6.1° de mini à Montmelas). Nous gagnerons aujourd'hui quelques petits degrés sur hier, on pourrait se rapprocher de 15-16° par ici cet après-midi et atteindre la vingtaine de degrés sur Lyon.

Demain et après-demain mercredi le temps ne changera pas d'un souffle : nuit relativement fraîche en plaine et journée 100% ensoleillée avec des températures maximales du même ordre que celles d'aujourd'hui ou en légère progression.

C'est probablement jeudi que le temps sera le plus chaud, l'isotherme 20° pourrait bien monter nous voir par ici aux environs de 800 m d'altitude, ce serait alors sa première visite de l'année civile.

Nous aurons peut être un petit sursis pour vendredi, la dégradation pluvieuse ne semble pas pressée... cette journée de vendredi, toutefois rafraîchie, pourrait se retenir avant de lâcher les gouttes.

Frais et humide pour le week-end.

dimanche 26 mars 2017 à 9h de la nouvelle heure.

Le bleu est mis, il ne baissera pas pavillon avant jeudi soir, ce qui nous réserve 5 très belles journées printanières pour clore ce mois de mars.

L'ambiance est juste fraîche ce matin, les minimales s'échelonnent de 1 à 2° dans les coins habituellement froids à 6° sur Lyon. Aujourd'hui le thermomètre est décidé à se faire pardonner ses trois derniers scores, il nous donnera une maxi de saison mais pas bien au delà (13.4° de maxi normale, à Andrézieux, pour un 26 mars).

Demain le fond de l'air deviendra plus doux, on s'approchera des 20 degrés en plaine. Le soleil ne lâchera pas.

Les journées seront bien semblables de mardi à jeudi : de la grande lumière et de la douceur tout aussi grande l'après-midi. Jeudi le ciel pourrait commencer à se voiler mais la température serait la plus haute de la semaine (isotherme 20° entre 500 et 1000 m).

La dégradation vaguement entrevue pour vendredi est naturellement à relativiser, la pluie pourrait attendre samedi... En tout cas, le prochain week-end ne semble pas capable de nous assurer une météo semblable à celle de la semaine...

samedi 25 mars 2017 à 8h.

Il va encore avoir beaucoup de mal à nous toucher le soleil aujourd'hui : le brouillard de ce matin se déchirera probablement en cours de matinée mais des nuages plus élevés devraient prendre le relais dès le début d'après-midi puis quelques gouttes ensuite. La température sera toutefois supérieure à celle d'hier (elle n'aura d'ailleurs pas de mal puisqu'on n'a eu que 8.9° au meilleur de la journée hier à Andrézieux), on mesurera probablement aujourd'hui quelque chose comme 15° dans les meilleures plaines.

Demain dimanche signera le top départ d'une très belle séquence ensoleillée qui devrait nous occuper 4 ou 5 jours. Demain donc le soleil dominera les débats mais aura du mal à chauffer l'ambiance après une matinée relativement fraîche. Attendons des 14-15° au plus doux de l'après-midi et à très basse altitude.

Lundi le soleil se débarrassera des derniers nuages résistants, il brillera sans partage nous faisant grimper le mercure aux portes des 20° (en plaine bien sûr).

Pas de changement de mardi à jeudi : soleil généreux, matinées juste fraîches et après-midi dignes d'un mois d'avril.

Un coup de frein pourrait se produire en fin de semaine : un rafraîchissement pluvieux se découpe à l'horizon (lointain il est vrai).

vendredi 24 mars 2017 à 8h 30.

Hier l'hiver et le printemps ont cohabité longtemps dans l'espace restreint de nos deux demi départements. Le graphe ci-dessous (cliquer dessus pour agrandir) montre clairement l'extraordinaire écart de température qui a subsisté une grande partie de la journée entre Bron (c'est-à-dire Lyon) et Riorges (c'est-à-dire Roanne). C'est à 14h où la différence de température a été la plus importante : 18.6° à Bron et 8.3° à Roanne !

La pluie a été abondante (sans plus) ici à Violay : 25.3 mm au relevé de ce matin. Le fait marquant d'hier a évidemment été l'offensive orageuse généralisée sur le secteur (voir carte ci-dessous pour les impacts de foudre, cliquez dessus pour agrandir).

En fin d'après-midi la neige s'est mêlée à la pluie au-dessus de 600-700 m et les énormes flocons ont fini par blanchir le sol ici à Violay aux alentours de 19h. Un orage en mars n'est pas très rare dans la région, le dernier en date remonte au 10 mars 2013 et je pourrais en citer bien d'autres.

Aujourd'hui le temps aura du mal à retrouver ses marques d'une fin mars : le ciel demeurera encore très chargé et 3 gouttes résiduelles sont possibles en matinée. Les températures de l'après-midi ne seront pas à la hauteur de la saison : à peine 8-10° par ici au voisinage de 800-1000 m d'altitude et pas bien plus en plaine.

Demain samedi les trouées ensoleillées seront plus nombreuses, le thermomètre relèvera la tête de 5° au moins, des 16-18° en plaine sont tout à fait jouables. Quelques rares gouttes ne sont pas à exclure en cours d'après-midi.

Nous sortirons dimanche du "mauvais" temps : le soleil se fera une place de plus en plus confortable et les températures assureront un niveau de saison.

Les perspectives sont encourageantes (si vous aimez la lumière) pour la semaine prochaine : soleil largement dominant et températures d'un très bon niveau.

jeudi 23 mars 2017 à 5h 30.

Même si la température d'hier (7.4° de maxi ici à Violay) n'a pas été au niveau d'une normale de fin mars, la journée d'hier n'a pas été si morose : le brouillard a laissé place au soleil vers 11h et celui-ci a attendu 14-15h pour se cacher.

Aujourd'hui jeudi nous aurons de la pluie, celle-ci devrait surtout s'abattre cet après-midi, on n'est même pas à l'abri d'un orage. Les températures feront le grand écart entre l'ouest (froid) et l'est (doux) de nos deux départements. Attendons une lame d'eau de l'ordre de 20 mm et possiblement davantage sous un éventuel orage. Le vent de sud se réveillera brutalement en cours de matinée, il poussera quelques rafales au delà de 50 km/h sur nos petits reliefs.

Demain vendredi les gouttes n'auront pas dit leur dernier mot, on en retrouvera quelques unes le matin avant leur disparition dès la mi journée. Le fond de l'air demeurera relativement frais, même en plaine les maximales ne voleront pas bien plus haut que 12°.

Samedi on remarquera de l'air plus doux, les 15-17 degrés devraient recouvrir la plaine. Pas ou peu de pluie.

Dimanche l'ambiance rétrocèdera quelques degrés, la journée ne devrait pas être gâchée par la pluie, on peut espérer le retour du soleil.

mercredi 22 mars 2017 à 8h.

La pluie n'a effectivement pas été abondante hier soir : 3.8 mm au relevé de ce matin. L'ambiance s'est bien refroidie dès hier soir et ce matin la température est tout juste négative.

Le ciel ne nous taquinera pas aujourd'hui : les brouillards et nuages bas devraient rapidement se dissiper et il ne devrait pas pleuvoir de la journée. Avec un peu de chance nous verrons quelques rayons lumineux cet après-midi sous un thermomètre bloqué sous 10° dans la tranche 700-900 m.

Demain jeudi nous retrouverons la pluie (et même la grosse pluie ? le doute est encore présent...), probablement l'après-midi mais possiblement toute la journée. N'attendons rien de bon de ce jeudi si ce n'est une recharge des sols en eau (ce qui est tout de même fondamental). Le fond de l'air ne nous réservera lui non plus pas de cadeau : la fraîcheur sera présente avec une limite pluie neige qui pourrait fluctuer entre 800 et 1200 m. Le contraste thermique entre les monts du Forez (froids) et la plaine Lyonnaise (encore tiède) sera saisissant.

Il ne faut pas compter sur l'embellie pour vendredi ; le temps restera frais et instable, les pluies (non continues) harcèleront toute la journée. Les températures, plus homogènes que la veille, verront leurs maximales plafonner sous 10° dès 600-900 m d'altitude.

Un certain redoux semble s'esquisser pour samedi, celui-ci pourrait être bref...

mardi 21 mars 2017 à 5h 30.

L'après-midi d'hier a été bien agréable sous un soleil généreux et des températures maximales amplement de saison. Les jours à venir nous occulteront presque complètement le soleil, la lumière crue se fera bien rare d'ici la semaine prochaine.

Aujourd'hui la pluie (faible a priori) reviendra par le nord-ouest en fin d'après-midi ou soirée, le refroidissement pourrait être suffisant pour nous donner quelques flocons (sans conséquence) cette nuit prochaine au -dessus de 1000 m environ.

Mercredi nous passerons peut-être à côté des gouttes, on devrait même bénéficier d'un peu de soleil sous une ambiance presque trop fraîche.

Il est encore bien difficile de savoir qui de jeudi ou de vendredi (voire samedi) comptera le plus de pluie. Ces trois journées seront bien incertaines et si l'on voit le soleil ce ne sera que pour quelques heures. Attendons-nous donc à un temps perturbé qui devrait au final cumuler une lame d'eau appréciable (probablement plus de 10-20 mm).

lundi 20 mars 2017 à 8h.

On a eu bien plus de soleil que prévu hier après-midi, la température s'est donc presque envolée (15.2° de maxi ici à Violay, 17.8° à Bron et 18 à Andrézieux).

Une petite pluie de fin de nuit vient d'humidifier le goudron (1.0 mm au pluviomètre) et, présentement, le brouillard occupe le terrain. On peut espérer quelques éclaircies ensoleillées en cours de journée sous une température analogue à celle d'hier.

Demain mardi la majeure partie de la journée devrait se dérouler au sec puis une faible perturbation pluvieuse nous aborderait en cours ou fin d'après-midi. Les températures ne changeront guère, peut-être les verra-t-on en retrait de 1 ou 2 degrés si la perturbation arrive suffisamment tôt. Quelques flocons pourront tomber sur les monts au-dessus de 1000 à 1200 m.

On entrevoit une belle amélioration pour mercredi, le soleil pourrait en effet tenter et réussir une percée. Températures à peine de saison (moins de 15° en plaine).

L'hypothèse fraîcheur humide gagne en probabilité pour jeudi et vendredi, nous repasserions alors sous les normales de saison, les pluies pourraient être copieuses et mêlées de neige aux alentours de 800-1200 m. Sans soleil, cette humidité créerait rapidement une ambiance bien fraîche pour une fin mars.

dimanche 19 mars 2017 à 8h.

Le thermomètre est revenu hier à ses niveaux de saison : 13.6° de maxi à Andrézieux (exactement la même température qu'il y a 1 an) pour 13.7° de normale, 9.6° de maxi ici à Violay. Le ciel n'a pas fait de détail en n'accordant aucun rayon solaire à notre région... il nous a cependant épargné de la pluie.

Aujourd'hui nous repartons sur les mêmes bases, à 1 degré près. La voûte céleste ne devrait rien lâcher et elle pourrait même se déchirer de temps à autre. Les températures suivront plus ou moins celles d'hier.

Demain lundi un certain radoucissement est en vue, les plaines atteindront 17° et il ne fera pas bien plus frais sur nos hauteurs. Le soleil se montrera un peu plus.

Ce retour doucereux ne durera pas. Nous devrions mardi retomber 4 ou 5 degrés (les 10° ne seraient plus assurés dans la tranche 700-900 m). Suelques gouttes sont envisageables pour cette journée sous un ciel globalement bien chargé.

Mercredi la fraîcheur ne partira pas, elle pourrait même s'accentuer un peu. On ne sera pas à l'abri de gouttes (limite pluie-neige vers 1000-1300 m).

On peut espérer la vraie pluie pour la seconde partie de semaine ; l'échéance est encore assez lointaine et les prévisions sont ces temps-ci assez versatiles alors ne prenons pas cet éventuel passage pluvieux comme argent comptant.

samedi 18 mars 2017 à 7h 30.

On a perdu, ici à Violay, 7° entre ce matin et hier à la même heure. La journée d'hier a été exceptionnellement douce (pour ne pas dire chaude) à Lyon ; le mot "exceptionnel" n'est pas galvaudé pour Bron puisque les 23.6° de température maxi d'hier établissent un nouveau record haut pour un 17 mars (le record du 17 mars 2005 est effacé d'un dixième seulement). Sur les montagnes, l'ambiance était certes très douce (17.8° ici à Violay) mais très loin des records.

Aujourd'hui le soleil se fera désirer, les températures s'accorderont avec la saison en rétrogradant de 6 à 8° sur celles d'hier, le vent de nord-ouest exagèrera l'impression de fraîcheur. Tablons sur des maximales de l'ordre de 14° en basses plaines et de 9-11° dans la tranche 800-1000 m. Quelques rares gouttes sont envisageables, de préférence sur les reliefs et en seconde partie de journée.

Demain dimanche le ciel demeurera bien chargé, nous bénéficierons sans doute d'un petit degré supplémentaire et peut-être d'un rayon de soleil. Le vent de nord-ouest insistera.

Lundi verra un net radoucissement avec la rotation des vents au sud. Les plaines pourront espérer un 15-17° l'après-midi et le ciel devrait enfin se dégager pour de bon.

Mardi l'ambiance printanière persistera, n'attendons pas le retour de la grande douceur de ces derniers jours mais une atmosphère quelques degrés au dessus de l'habitude d'une fin mars.

A partir de mercredi le temps pourrait redevenir pluvieux.

vendredi 17 mars 2017 à 7h 30.

On profite du beau temps d'aujourd'hui, le week-end ne sera pas aussi lumineux ni doux.

Aujourd'hui nous terminons la belle séquence printanière, la température est montée à 18.5° hier ici à Violay (entre 21 et 22 en plaine) et, cette nuit à 1h 30 il faisait encore... 14.2° ! Cette nuit le thermomètre ne s'est pas abaissé sous 11.3° par ici, il est en revanche descendu à 0.4° à Arthun.

En journée, le soleil brillera sans partage, c'est seulement sur le soir que les nuages arriveront par le nord. Attendons-nous à des températures voisines de celles d'hier.

Demain samedi on aura perdu la lumière et une bonne partie de chaleur. Le matin les nuages couvriront le ciel, la température ne sera certes pas fraîche mais, contrairement à ces derniers jours, elle n'évoluera que peu en journée. On peut espérer quelques trouées ensoleillées l'après-midi sous une ambiance redevenue de saison (perte de 5 à 7° sur les maxis d'aujourd'hui). En soirée, quelques éventuelles gouttes pourraient juste arriver à humecter le goudron.

Dimanche on nous resservira à peu de choses près le même plat météo : des températures de saison, un ciel bien chargé et deux ou trois hypothétiques gouttes.

Lundi on sentira le réchauffement et le soleil devrait rentrer de week-end.

Mardi il pourrait faire de nouveau très chaud pour la saison.

Une dégradation pluvieuse et fraîche a l'air de se dessiner pour la seconde partie de semaine.

jeudi 16 mars 2017 à 5h 30.

Ce temps bien agréable nous est encore promis pour ces deux jours à venir.

Aujourd'hui le thermomètre va fournir son effort, il poussera le mercure au voisinage de 20° en plaine ; le ciel ne changera pas de couleur, il maintiendra le bleu.

Demain vendredi le fond de l'air perdra peut-être 1 ou 2 degrés sur aujourd'hui ; le ciel restera globalement lumineux et le ressenti général penchera vers une belle journée printanière.

Changement samedi avec l'arrivée d'un temps nuageux voire même couvert et sensiblement plus frais. Nous perdrons 6 à 8° sur la veille et nous ne serons pas à l'abri de quelques hypothétiques gouttes.

On ne comptera pas sur dimanche pour nous rétablir le soleil, ni la douceur. Les nuages domineront la journée sous une température qui aura probablement du mal à toucher 10° par ici. Petite consolation : on ne devrait pas avoir de pluie.

Un certain redoux pourrait se produire entre lundi et mardi. D'après les données actuelles, ce (relatif) redoux ne durerait pas, la suite de la semaine basculerait de nouveau dans la (grande ?) fraîcheur.

mercredi 15 mars 2017 à 8h 30.

Le petit vent de nord rend la hausse thermométrique assez laborieuse en journée : 12.8° de maxi hier ici à la station automatique (et 14° dans le grand abri qui surchauffe au soleil), c'est somme toute assez peu pour une journée de mi mars ensoleillée. La plaine n'a pas eu bien plus chaud : 13.8° de maxi à Arthun, 14.5° à Andrézieux mais tout de même 17.7° à Bron.

Ce matin nous repartons sur les mêmes bases qu'hier : il gèle faiblement à Arthun (-1.1° de mini provisoire), il fait entre 3 et 5° sur notre petite montagne (hors trous à froid) et l'agglomération lyonnaise a conservé une bulle d'air très doux durant toute la nuit (8.1° de mini provisoire à Gerland). Le soleil, la brume et la température d'aujourd'hui ressembleront à ceux d'hier.

Il fera nettement plus doux demain jeudi, nous gagnerons probablement 4 à 5 degrés sur aujourd'hui, les maxis de plaine avoisineront 20°. Le soleil aura encore la maîtrise des airs.

Vendredi rééditera jeudi : du 20° en plaine sous un ciel dégagé mais qui se couvrira en soirée.

Samedi l'ambiance ne sera plus la même : les nuages recouvriront le ciel et quelques gouttes sont probables. L'ambiance perdra de son caractère printanier en abandonnant au moins 5° sur la veille.

mardi 14 mars 2017 à 8h 30.

Il a finalement été bien difficile à déloger le brouillard d'hier matin : il a fallu attendre midi pour voir poindre timidement le soleil.

Ce matin la douceur est effective sur le Lyonnais ainsi que le Val de Saône probablement ventilé par le vent de nord (8° de mini à Montmelas, 6.7° à Anse, 9.4° à Gerland) mais il fait encore bien frais en plaine du Forez (0.6° de mini à Arthun, 0.3° à Andrézieux).

Aujourd'hui les choses sont plus claires, d'accord l'ambiance est brumeuse mais le soleil ne souffre d'aucun masque et on ne voit pas trop ce qui pourrait venir le déranger d'ici la fin de semaine.

Les après-midi verront un lent réchauffement d'un jour sur l'autre : nous avoisinerons ici 12-13° pour finir vendredi aux pourtours de 17-18.

lundi 13 mars 2017 à 8h 30.

Ça fera donc une mauvaise prévision en plus... La soi-disant pluie d'hier : on n'en a pas vu une goutte, juste du brouillard ce matin !

La semaine qui débute n'en apportera pas davantage (des gouttes) : ne nous focalisons pas trop sur ce brouillard qui aura tôt fait de disparaître mais qui pourrait laisser place à des nuages bas aujourd'hui. L'éclaircie arriverait plutôt sur le soir. Tablons sur 12-13° au meilleur de la journée par ici, environ 16° sur Lyon (probablement bien plus ensoleillé).

Demain mardi le soleil sera bien plus présent, il pourrait même avoir la suprématie aérienne. L'ambiance sera fraîche au lever du jour sur les hauteurs (mais plus douce en plaine) : environ 2° dans le secteur ; l'après-midi, les thermomètre s'accorderont sur 15-16° en plaine et 10-12 sur nos crêts soumis au vent de nord.

Pas de changement mercredi : du plein soleil après une matinée presque froide sous un petit vent de nord-est. Il faudra bien toutes les ardeurs du soleil pour assurer un 15° en plaine.

Jeudi le soleil ne faillira pas et l'ambiance gagnera probablement en douceur grâce à la rotation du vent au secteur sud. Quelques 20° en plaine (et même plus haut ?) sont envisageables.

Le grand soleil ne semble pas pressé de s'en aller, il devrait être encore là vendredi.

dimanche 12 mars 2017 à 8h 30.

Voilà, le premier 20° de l'année est apparu hier à Bron (20.4°), ainsi qu'à Gerland (21.0°) ; Andrézieux a aussi dépassé ce seuil (20.8° hier) mais pour la deuxième fois de l'année (21.1° le 23 février dernier). Les autres stations de la plaine du Forez (Feurs, Arthun,...) ont de même atteint hier 20° et plus.

Ce matin nous observons une inversion de température entre les plaines lyonnaise  et forézienne (6.5° à Bron à 8h, 5.2° à Arthun présentement) et les montagnes dites du Matin (13° ici à Violay à 3h 14 du matin !). La pluie prévue pour cet après-midi ne semble pas très musclée, les monts du Forez en recevront une bonne partie et nous devrons ailleurs nous contenter des miettes restantes. Concrètement, la plaine n'aurait que quelques gouttes (moins de 1 mm) et les monts de par ici entre 2 et 5.

Demain la pression atmosphérique débutera une hausse remarquable. La matinée verra traîner quelques nuages attardés puis le soleil devrait arriver à se faufiler l'après-midi. La température maximale gagnera 1 ou 2 degrés sur celle d'aujourd'hui en assurant probablement du 13-14° par ici et plus de 15 en plaine.

Ensuite le beau temps de plus en plus chaud s'imposera au fil des jours. Les éventuels nuages de mardi ne seront là que pour la décoration, ensuite, à partir de mercredi, le ciel pourrait bien conserver la couleur bleue jusqu'au week-end.

Les températures toucheront même 20° en plaine jeudi et possiblement vendredi.

samedi 11 mars 2017 à 9h.

Il a flotté un petit air printanier hier à Lyon (et bien ailleurs d'ailleurs) : 17° à Bron pour la maximale soit 4.1° de plus que la normale pour un 10 mars.

Ce matin, il gèle ou a gelé faiblement en plaine (Arthun, le Breuil), ici à Violay il n'a gelé qu'au sol (5.0° de mini sous abri). Le soleil est seul maître à bord et son règne ne s'achèvera qu'à la nuit. Cet après-midi, les températures gagneront quelques petits degrés sur celles d'hier, on verra peut-être des 19° dans les meilleures zones (Andrézieux, Bron) mais il ne semble pas que l'on puisse atteindre le "fameux" seuil de 20°.

Demain dimanche nous réservera la matinée sèche, après... après la pluie arrivera par le sud-ouest. Les températures n'égaleront donc pas leur performance de la veille, on les trouvera 5 à 8° plus faible, en particulier sur les hauteurs.

Lundi le baromètre repartira à la hausse, quelques rares gouttes peuvent encore éventuellement nous toucher en tout début de matinée puis l'ambiance redeviendra sèche. Les nuages pourraient opposer une résistance tenace et la température de l'après-midi tournera autour des normes de saison à savoir 10° par ici, 13-14° en plaine.

Mardi le beau temps s'imposera et, si la matinée voit encore quelques rares gelées de ci de là dans les trous, l'après-midi poussera le mercure 2 à 3° plus haut que la veille.

Grand beau temps chaud (pour la saison) mercredi et jeudi. Nous assisterons jeudi à une nouvelle tentative d'établissement du "1er 20° de l'année" à Bron.

 

vendredi 10 mars 2017 à 7h 30.

Le brouillard actuel devrait s'effacer en cours de matinée, le plafond s'éclaircira rapidement et l'après-midi nous réservera une belle séquence ensoleillée. Les températures maximales gagneront quelques degrés, surtout sur les hauteurs où on a eu de la peine à franchir 10° hier (10.4° de maxi ici).

Demain il fera encore plus doux, les maximales de plaine s'afficheront plus proches de 20° que de 15° ; il sera sans doute difficile à Bron d'obtenir son premier 20° de l'année, on devrait rester 1 à 2° en dessous.

Dimanche le temps se gâtera amenant avec lui quelques pluies et un sensible rafraîchissement, nous perdrons environ 5-7° en 24h.

Lundi les pluies seront derrière nous, elles auront sans doute laissé entre 5 et 10 mm. L'ambiance demeurera relativement fraîche (probablement moins de 10° au meilleur de la journée par ici) sous de nombreux nuages.

Ensuite, contrairement à ce qui était prévu jusqu'alors, le fond de l'air ne devrait plus se refroidir, nous devrions au contraire enregistrer un certain radoucissement qui amènerait la température moyenne à des niveaux de saison (matinées fraîches mais journées douces).

jeudi 9 mars 2017 à 5h 30.

Il n'a pas fait chaud sur nos bosses hier après-midi, le soleil n'a pas pointé le moindre rayon, d'ailleurs il reste encore "pas mal" de traces de neige en sous bois. Andrézieux a poussé le mercure à 13.4° contre seulement 8.3° ici soit 5 bons degrés d'écart pour 430 m de dénivelée.

Aujourd'hui nous gagnerons quelques degrés ; déjà ce matin il fait doux (6.6° présentement soit 5 bons degrés de plus qu'hier à la même heure)  . On doit attendre des 15° en plaine et plus de 10 par ici. L'ambiance aura bien du mal à franchement s'éclaircir, il n'est pas impossible que l'on repasse une nouvelle journée sans soleil sur nos petites montagnes.

Demain vendredi la "chaleur" n'augmentera pas ou peu mais on devrait revoir le soleil. Splendide après-midi en perspective pour ceux qui peuvent se permettre de faire du vélo.

Samedi nous fera toucher le sommet de ce petit éclat de printemps. Les 20 degrés annoncés depuis longtemps sur Lyon (et ailleurs mais à Lyon ils seraient les premiers de l'année) sont toujours envisagés.

Dimanche on ne jouera plus la même musique : un refroidissement possiblement humide prendra les commandes du temps.

La semaine prochaine, qui nous emmènera tout doucement vers l'équinoxe, n'aura probablement plus rien de printanière ; si le refroidissement initié dimanche ne se termine pas dans le gel ou les flocons entre lundi et mercredi, ce ne serait que partie remise pour la seconde partie de semaine.

mercredi 8 mars 2017 à 7h 45.

Quand ce n'est pas la foudre des orages estivaux qui nous coupe l'électricité, c'est celle de Zeus qui le fait.

Coupure générale donc entre lundi 13h et mardi 13h. Bonne nouvelle pour la postérité : les piles de la station météo ont assuré la relève... ouf.

Cette tempête a été ici remarquable de violence, probablement la plus forte depuis celle de 1999 puisque le flux dominant était d'ouest ; le spectacle des douglas presque couchés sous les rafales de neige (lundi 17-19h) avait quelque chose d'inquiétant.

Ce matin le calme est revenu mais pas le soleil. L'ambiance est fraîche (gel au sol), elle s'échauffera sensiblement en journée (environ 10° au meilleur de la journée par ici, aux alentours de 14-15° en plaine). Quelques éventuelles gouttes peuvent encore tomber en matinée mais la période pluvieuse est bien terminée : elle a laissé ici 33 millimètres depuis samedi, ce qui correspond à peu près aux estimations.

Demain nous gagnerons plusieurs degrés sur les températures minimales, le soleil de l'après-midi trouvera du répondant chez les nuages et l'ambiance de l'après-midi n'excédera pas la bonne douceur (15° en plaine).

Vendredi engrangera encore quelques degrés supplémentaires : nuit très douce (au moins sur les coteaux) et 17-18° en plaine l'après-midi.

La grande douceur prolonge finalement de 24h son spectacle. Je voyais, en début de semaine, un refroidissement notable pour samedi mais finalement il se produira dimanche. Très belle journée chaude (pour une mi mars) avec possiblement les premiers 20° de l'année à Bron.

Dimanche nous retomberons brutalement dans la fraîcheur et celle-ci devrait s'attarder une bonne partie de la semaine prochaine.

lundi 6 mars 2017 à 8h 45.

La pluie finit par mouiller, nous en sommes à 22.5 mm depuis samedi, on aura sans doute nos 30 mm ou plus d'ici demain matin.

Hier nous avons eu droit ici à notre épisode blanc de la mi journée qui, contrairement à celui de samedi, a blanchi toutes les surfaces (goudron compris donc) durant 1 heure. Le différentiel de température maxi a été, comme pressenti, très important entre les basses zones sous le vent et les crêts exposés : 5.7° au meilleur ici à Violay et 11.7° au Breuil soit 6° d'écart pour 550 m de dénivelée.

Actuellement la limite pluie-neige semble se situer vers 1200 m, elle montera au-dessus de 1500 vers midi puis replongera sous 1000 m en cours de nuit prochaine.

La journée entamée sera donc bien maussade : pas de soleil, du vent d'ouest puis nord-ouest immodéré et des pluies à peu près à tout moment de la journée. En plaine du Forez, sous le vent, la douceur s'imposera malgré les (rares) gouttes et l'absence de soleil (13-14° de maxi à Andrézieux). Ce soir le fond de l'air fraîchira et quelques chutes floconneuses deviendront envisageables vers 800 m d'altitude sous un grand vent de nord-ouest.

Un réveil blanc est possible demain si vous dormez au-dessus de 600 m environ. Le thermomètre sera juste négatif aux alentours de 600-800 m et il ne s'élèvera pas beaucoup en journée. Tablons sur des maxis de l'ordre de 0 à 3° dans la tranche 800-1000 m, les plaines resteront bloquées vers 7 ou 8°. On pourra encore voir deux ou trois gouttes (neige au-dessus de 400-500 m) uniquement en matinée.

Mercredi ne semble pas décidé à nous redonner le soleil. La période froide prendra fin, l'air doux chassera le gel à toutes nos altitudes et redonnera à la plaine des 12-14° dans l'après-midi. Pas ou si peu de gouttes.

Il faudra bien attendre jeudi pour espérer revoir de la lumière blanche. Ce soleil poussera le mercure de plaine au-dessus de 15°.

Vendredi l'ambiance sera plus que printanière : Bron verra possiblement son premier 20° de l'année et l'isotherme 15° devrait grimper à des niveaux plus proches de 1500 que de 1000 m.

Comme pressenti depuis quelques temps, l'éclat de printemps de vendredi ne survivra probablement pas à samedi. Un gros refroidissement se met en place pour samedi matin ; nous pourrions, dans l'affaire,  perdre 10 à 12° entre vendredi 16h et samedi 16h.

dimanche 5 mars 2017 à 8h.

Hier les averses ont fourni 7.5 mm de hauteur d'eau, elles ont été fortes et neigeuses entre 14 et 15h, les toits et surfaces herbeuses ont blanchi le temps d'une heure ou deux.

Ce matin le soleil perce dans une ambiance fraîche (1° au thermomètre et toujours un petit air d'ouest). Nous ne devrions pas échapper aux gouttes/flocons encore aujourd'hui : il semble que la mi journée ou début d'après-midi soit la période la plus favorable pour notre petite douche quotidienne (1 à 5 mm). Prévoyons une limite pluie-neige vers 500-700 m ; comme hier, sous 1000 m, la tenue au sol sera difficile et de toute manière temporaire. Avec ce vent d'ouest à sud-ouest tenace, on observera une belle différence de température cet après-midi entre la plaine sous le vent (Andrézieux, Montbrison) où des pointes à 10-12° sont envisageables et les sommets des monts du Forez englués dans les nuages (0° de maxi vers 1500 m).

Réchauffement très temporaire pour demain lundi : une bouffée tiède placera quelques 15° en plaine vers la mi journée, après une première salve pluvieuse et avant la seconde. Le réchauffement éjectera l'isotherme 0° au-dessus de 2000 m d'altitude en début d'après-midi avant de le laisser lourdement retomber au voisinage de 1000 m en soirée ou nuit suivante. La journée sera rythmée par la pluie (neige possible vers 800 m en toute fin de nuit puis pluie à tous les étages en journée et retour de la neige au-dessus de 1000 m en soirée). On est en droit d'attendre 10 mm supplémentaires lors de cette journée.

Mardi il fera froid et gris. Quelques rares flocons oseront l'aventure jusque vers 400 m d'altitude en matinée, ils ne se replieront guère plus haut en journée. L'ambiance ne sera pas à la hauteur d'une fin de début mars : moins de 10° dans les meilleures plaines au moins pire de la journée.

Réchauffement sensible en montagne mais laborieux en plaine pour mercredi. Le ciel pourrait avoir de la difficulté à s'éclaircir franchement. 10° de maxi sur une assez épaisse tranche altitudinale.

Jeudi et vendredi : sec et presque chaud. Bron sera possiblement (vendredi) en mesure d'enregistrer son premier 20° de l'année civile en cours (Andrézieux l'a déjà atteint : 21.1° le 23 février).

samedi 4 mars 2017 à 8h 30.

Elles n'ont pas été si rapides que ça nos rafales d'hier : environ 80-85 km/h pour les plus véloces sur Andrézieux, un peu moins encore à Bron.

Ce matin ça devait tambouriner non pas ? Le moins que l'on puisse dire, c'est que la pluie est bien réticente à tomber depuis quelques mois... Alors qu'il pleut (ou neige) abondamment,t sur l'ouest (et le cente) du Massif Central depuis quelques semaines, la pluie s'obstine à ne rien donner par ici.

Il tombe tout de même quelques gouttes à présent, le ciel n'est pas du tout engageant en regardant vers l'ouest (pas bien plus qu'ailleurs d'ailleurs). Nous devrions donc tout de même recevoir un premier paquet pluvieux (et neigeux) aujourd'hui, il laissera environ 10 mm ce qui n'est pas si mal. L'air se refroidira en journée, nous pourrions, au dessus de 500-800 m, voir quelques averses de neige possiblement musclées (tenue au sol momentanée dans les versants froids au-dessus de 800 m) en cours d'après-midi.

Le "gros" des précipitations sera derrière nous ce soir, la nuit suivante fera descendre le thermomètre aux alentours de 0° demain matin vers 1000 m d'altitude.

Demain dimanche le fond de l'air aura du mal à assurer une température standard de début mars, quelques averses pluvieuses (neige au-dessus de 900-1100 m) pourront se produire, plutôt l'après-midi.

Rafraîchissement lundi. Un passage perturbé conséquent pourrait bien nous passer dessus entre dimanche soir et lundi matin. Le refroidissement serait a priori suffisant pour projeter de la neige jusque vers 400-500 m lundi en fin de nuit. On pourrait même avoir quelques petits problèmes de circulation sur les "hautes" routes (600 m et plus) lundi matin. Rien n'est bien encore calé à cette heure mais un réveil blanc est envisageable par ici lundi. N'attendons toujours pas des températures de saison pour ce lundi, la couche de neige sur le haut Forez pourrait bien être la plus épaisse de cette saison froide...

Mardi on se remettra tout doucement du froid de la veille sous un ciel encore bien chargé.

Poussée printanière pour mercredi, jeudi et peut-être même vendredi. Les plaines seraient en mesure de pousser le thermomètre à des hauteurs proches de 20°.

Le refroidissement de fin de semaine vaguement entrevu dans les éditos précédent ne semble pas se dérober. Attendons-nous donc à un joli refroidissement (comme mars sait si bien les concocter) entre vendredi et samedi. L'ambiance serait bien capable de perdre une (bonne ?) dizaine de degrés en 24h. L'humidité en profiterait pour réapparaître et des périodes neigeuses à des altitudes bien basses pour une mi mars ne sont pas improbables entre samedi et au moins lundi prochains...

NB : la pluie tambourine pour de bon actuellement.

EDIT 9h15 : quelques flocons mêlés à la pluie.

 

vendredi 3 mars 2017 à 7h.

Le temps sera beau et très doux aujourd'hui : le vent de sud s'éveillera en cours de matinée, il soufflera fort ou très fort ce soir avec probablement de nombreuses pointes à 100 km/h et plus sur les hauteurs lyonnaises, beaujolaises et pilatoises. Les plaines sous le vent chaufferont cet après-midi jusque vers 15-17°.

Ce vent ne tombera réellement que demain matin avec l'arrivée de la pluie.

Demain matin donc, les gouttes tambourineront dès le lever du jour ou juste après. Attendons-nous à un enfin conséquent abat d'eau, de l'ordre de 10-15 mm pour la seule journée de samedi et de 20-30 mm si on inclut dimanche et lundi.

Le fond de l'air se refroidira considérablement à l'arrivée de la pluie demain matin, il ne se remettra de cette chute qu'en milieu de semaine prochaine (aux alentours de mercredi ou jeudi).

Ici à Violay, il ne serait pas étonnant que l'on retrouve la neige, celle-ci aura probablement du mal à accrocher le sol, mais des averses neigeuses semblent probables entre samedi après-midi et mardi prochain.

Les monts du Forez verront quant à eux le manteau neigeux tenir et s'épaissir au-dessus de 1100 à 1200 m.

L'éventuel redoux de fin de semaine prochaine (jeudi-vendredi) pourrait être suivi par un nouveau (et profond ?) refroidissement.

jeudi 2 mars 2017 à 5h 30.

Qu'il est dur d'aligner 2 mm depuis quelques mois ! Hier quelques flocons attardés se sont mêlés aux gouttes en milieu de journée, le cumul reste bien modeste ce matin : 1.9 mm

Aujourd'hui jeudi l'ambiance ne s'échauffera pas beaucoup même avec le soleil espéré pour cet après-midi. Les maxis de plaine devraient avoisiner 10-12°, peut-être 13° sur Lyon ; les dernières gouttes tombent actuellement et pourront s'attarder en matinée puis la luminosité devrait aller en augmentant cet après-midi.

Demain vendredi le vent tournera résolument au sud : l'après-midi, des rafales de 90-100 km/h sont envisagées sur le Lyonnais et surtout les hauteurs du Pilat. Notre thermomètre sursautera de 3 ou 5°, des 15-17° pourrait voir le jour en plaine du Forez.

Attendons-nous à un passage pluvieux assez bref mais (normalement...) conséquent entre vendredi soir et samedi matin. Le vent de sud périra et la douceur rétrogradera plusieurs degrés du thermomètre, nous renouerons avec les 10° de maxi en plaine.

Il n'y a pas matière à se réjouir pour la suite : dimanche, lundi et possiblement mardi seront très certainement des journées presque froides pour l'époque de l'année, on ne sera jamais à l'abri d'une goutte ou d'un flocon.

mercredi 1er mars 2017 à 8h 30.

On est bien loin des 10 mm escomptés ! seulement 2.3 mm dans le pluviomètre ce matin... Je lui l'ai fait remarquer et vous savez quoi ? il m'a répondu ! très sèchement d'ailleurs...

Hier quelques belles averses de la mi journée ont projeté pluie, flocons et grésil ; le décor a très momentanément grisé comme le montre cette capture de Webcam effectuée par Mickaël Séon. Le visuel était même franchement blanc au-dessus de 900-1000 m, de l'autre côté du fleuve Loire, sur les monts de la Madeleine et Forez.

Aujourd'hui ne se déroulera pas sans gouttes, on laissera passer la matinée au sec puis de nouvelles petites pluies devraient revenir par l'ouest en cours d'après-midi. L'ambiance demeurera fraîche (de saison) pour tout le monde,  seules les plaines pourront éventuellement se voir attribuer un 10 ; la limite pluie neige montera vers 1500 m en fin de journée.

Demain matin, après les petites pluies nocturnes, le ciel redeviendra sec dans une ambiance juste fraîche ; les températures maximales imiteront celles d'aujourd'hui à savoir environ 10° en plaine. On peut espérer un peu de soleil durant l'après-midi.

Vendredi le vent tournera au sud, d'abord discret en matinée, il se renforcera en cours d'après-midi jusqu'à devenir fort en soirée. Les plaines sous le vent profiteront de ce courant d'air en alignant des maximales proches de 15°. Avec un peu de réussite, la pluie pourrait attendre la toute fin de journée (i.e la mi nuit) pour se manifester.

Samedi sera probablement pluvieux. Températures en baisse.

Dimanche et lundi le temps ne semble pas décidé à vraiment s'arranger, il pourrait même faire assez frais lundi.

mardi 28 février 2017 à 5h 30.

Le vent d'hier a poussé quelques rafales bien senties sur l'agglomération lyonnaise : 93.6 km/h en milieu d'après-midi pour la plus rapide à Bron.

Comme prévu, la pluie est arrivée cette nuit... mais de manière très discrète... le pluviomètre indique 0.6 mm actuellement, il devrait encore gagner entre 5 et 10 mm d'ici ce soir. La journée sera donc plus ou moins occupée par la pluie (non continue tout de même). De l'air plus frais arrivera en altitude en cours de journée, il pourrait s'accompagner de fortes averses mêlant pluie, neige et grésil, averses capables de momentanément griser ou blanchir le décor au dessus de 600 à 1000 m d'altitude.

On ne sera pas très loin de la gelée demain matin puis le fond de l'air prendra quelques degrés en journée, suffisamment pour repousser la limite pluie-neige vers ou au-dessus de 1500 m sur le soir. Il semble que la matinée de ce mercredi puisse se dérouler à peu près au sec, les quelques averses pluvieuses devraient plutôt se produire en seconde partie de journée.

Jeudi la douceur résistera et il faudra probablement compter sur une matinée pluvieuse.

Un bon coup de tiède venté se dessine pour vendredi (plutôt en première partie de journée), la pluie délaisserait une bonne partie de la journée pour ne revenir que le soir.

Samedi, dimanche et lundi, la fraîcheur retrouvée combinée à une atmosphère bien humide nous fera penser à l'hiver.

lundi 27 février 2017 à 8h 30.

Il nous reste une dernière journée douce, calme et bien éclairée avant de basculer dans un temps nettement plus arrosé et agité. Cette dernière journée est aujourd'hui.

Il fait 5° ici ce matin (0 à -2° en plaine), les versants est sont, à défaut d'eau, inondés de soleil. Le temps d'aujourd'hui ressemblera à celui d'hier : la Plaine du Forez verra son mercure brutalement propulsé vers 16-18° avec la levée du vent de sud (mi journée). Ce vent rabotera de préférence la partie est de la plaine donc si vous vouliez faire un tour plat en vélo, il serait bon de "descendre" par Boën et Montbrison et de "remonter" par Bellegarde et Balbigny. Un tour trigonométrique donc.

Ce soir ou cette nuit au plus tard, la pluie débarquera.

Demain mardi il ne fera pas bon rouler en vélo (ou alors ne vous écartez pas de la plaine) : l'ambiance aura perdu 5 bons degrés à basse altitude et davantage en montagne où l'isotherme 0° descendra progressivement pour s'établir vers 1000 m en soirée. Les pluies seront marquées sur les reliefs, beaucoup plus discrètes en plaine. Au sol, le vent pivotera du sud à l'ouest. Sur le soir, quelques rares flocons mouillés pourraient être aperçus au faîte des plus hauts sommets de nos plus élevées protubérances d'entre Rhône et Loire.

Mercredi matin le pluviomètre violaysien devrait fièrement annoncer 10 mm (sinon il aura affaire à moi). La matinée se déroulera sous la fraîcheur mais probablement sans précipitations, celles-ci nous réserveront quelques gouttes pour l'après-midi , la soirée et la nuit suivante.

Jeudi et même vendredi matin la douceur s'imposera de nouveau, quelques rares gouttes ne sont pas à exclure.

Un nouvel épisode plus mouillé semble se profiler pour le week-end. Vendredi (seconde partie de journée), samedi et possiblement dimanche verront probablement défiler quelques millimètres supplémentaires sous une ambiance devenant de plus en plus fraîche.

dimanche 26 février 2017 à 8h45.

Il fait bien plus chaud ce matin qu'hier à la même heure (environ 8-9° de plus ici à Violay à savoir +7° au lieu de -2°). La plaine, elle, est encore sous le gel (minis de -4 à -1°) et même Bron est passé cette nuit dans le négatif.

Les basses altitudes verront leur air froid rapidement balayé en cours de matinée et le thermomètre de cet après-midi y dépassera 15°. Nous n'aurons probablement pas autant de soleil qu'hier mais les nuages élevés qui devraient nous recouvrir d'ici cet après-midi laisseront toutefois filtrer suffisamment de lumière pour nous laisser croire à un jour de grand bleu.

Demain lundi l'ambiance sera toujours aussi douce, le vent pivotera résolument au sud ou sud-ouest et les nuages finiront par s'amonceler en cours d'après-midi amenant avec eux quelques éventuelles pluies en soirée.

Refroidissement enclenché la nuit suivante.

Mardi le fond de l'air aura perdu pas mal de chaleur, la journée nous promet une ambiance des plus tristes entre pluies omniprésentes et douceur défaillante. En fin d'après-midi ou soirée le refroidissement sera possiblement en mesure de nous lancer quelques flocons aux alentours de 1000 m, peut-être un peu en dessous.

Mercredi le beau temps ne reviendra pas, nous serons entrés dans une période (d'au moins 5 jours) relativement agitée et enfin capable de nous envoyer d'appréciables quantités de pluie. Mercredi donc, l'air "froid" ne tardera pas à boucler ses valises et poussera l'altitude pluie-neige à des altitudes extra-ligériennes à savoir au dessus de 1500-1700 m.

Une possible accalmie pourrait se loger jeudi, si elle trouve assez de place pour le faire...

La fin de semaine ne tend toujours pas vers le beau temps calme, ce pourrait (je dis bien pourrait) être l'occasion de recevoir de nouvelles pluies, possiblement plus significatives que les précédentes de la semaine. Si la tendance générale et actuelle montre une bonne douceur pour cette fin de semaine, nous ne serons pas à l'abri de sautes thermométriques.

samedi 25 février 2017 à 8h.

Le gel actuel (environ -2° généralisés sauf sur le val de Saône et agglomération lyonnaise restés hors gel) sera vite oublié en journée grâce au généreux soleil. L'ambiance s'adoucira considérablement en montagne, le vent de nord restera faible mais tout de même présent. Comptons sur des températures maximales proches de 10° en plaine et pas bien plus faibles sous 1000 m.

Demain dimanche il ne fera froid qu'en plaine et dans les trous, les sommets et coteaux se lèveront avec un thermomètre assez largement positif. La journée promet d'être elle aussi largement ensoleillée même avec davantage de nuages qu'aujourd'hui. des maximales aux alentours de 15° sont envisageables à basse altitude.

Lundi le vent pivotera au sud-ouest et deviendra assez sensible en cours de journée. Cette nouvelle orientation rendra les températures de plaine du Forez remarquablement élevées dans le secteur habituel d'Andrézieux et Montbrison (18-19° envisageables).

Mardi (et peut-être même lundi soir) le temps tournera à la pluie. Plus les heures tournent, plus l'hypothèse d'un bon arrosage s'amenuise... La température descendra de son escabeau sans pour autant devenir froide, il pleuvra à tous nos étages le matin puis la limite liquide-solide descendra vers ou sous 1000 m en fin d'après-midi.

Avec un peu de chance, le pluviomètre de mercredi matin aura reçu une dizaine de millimètres. Mercredi matin l'ambiance sera redevenue juste froide (isotherme 0° vers 1000 m), la journée ne verra probablement pas de grand radoucissement sous un ciel possiblement très chargé.

La température redeviendra douce ou très douce jeudi et vendredi.

vendredi 24 février 2017 à 8h 30.

L'ambiance s'est considérablement refroidie cette nuit, non qu'il fasse très froid ce matin (entre 1 et 2° par ici vers 800 m d'altitude) mais parce qu'il a fait très chaud hier.

Hier donc le mercure est monté à 21.1° à Andrézieux, c'est considérable au vu de la saison, il faut remonter au mémorable fin février 1990 pour lire une maximale (à peine) plus élevée (21.9° le 23 février 1990). A Andrézieux, la maximale d'hier est la seconde plus haute, pour un 23 février, depuis au moins 1947, la troisième se situe assez loin derrière (18.6° le 23 février 1967) ; quant à la plus basse, elle n'appartient pas à février 1956 mais à celui de 2013 avec -3.9°.

On a eu quelques gouttes en fin de nuit (2.3 mm), si on met de côté les quelques éventuelles répliques d'aujourd'hui (1 ou 2 flocons mouillés sont envisageables vers 800 m et au-dessus), il faudra patienter jusqu'à mardi prochain pour retrouver la pluie. On ne comptera certes pas, aujourd'hui, revoir des températures similaires à celles d'hier : l'isotherme 0° devrait planer vers 1000 m et même s'abaisser en dessous en fin de journée.

Demain matin on notera quelques gelées puis le thermostat sera réglé à la hausse, hausse qui pourrait d'ailleurs être remarquable, en montagne, entre la froide matinée et la relativement douce soirée. Le soleil en profitera pour reprendre ses quartiers.

Dimanche la douceur généralisée n'épargnera le matin que les rares trous à froid encore capables d'aligner une nouvelle température négative. Le soleil mettra tout le monde sur un pied d'égalité ensuite, les 10° monteront à ou au-dessus de 1000 m.

Lundi nous poursuivrons sur la lancée : soleil dominant, douceur incontestable, vent de sud-ouest établi.

On compte sur mardi pour nous amener la pluie qui fait tant défaut depuis novembre. N'attendons toutefois pas de miracle millimétrique : s'il tombe 10-20 mm entre mardi et mercredi, nous ne serons pas passés à côté des gouttes.

vendredi 17 février 2017 à 6h 30.

La douceur décline doucement, nous aurons 2 ou 3 journées à peine rafraîchies d'ici lundi puis la douceur devrait revenir.

N'attendons pas de pluie avant la fin de semaine prochaine où un net refroidissement entre dans le domaine du possible.

jeudi 16 février 2017 à 5h 30.

16.1° au meilleur de l'après-midi d'hier à Andrézieux, voilà encore une bien haute maximale pour un 15 février ; il s'agit de la 4ème plus haute depuis au moins celui de 1947, le record de 22.3° (1958) reste toutefois largement boulonné.

A Bron, les 17.1° d'hier deviennent la seconde plus haute maximale d'un 15 février depuis au moins celui de 1921, le record de 1958 (21.9°) n'a pas été, ici non plus, inquiété.

Ici à Violay nous n'avons eu que 12.3° de maximale mais le soleil assez généreux a permis à la véranda de chauffer la maison durant 5 bonnes heures.

Aujourd'hui nous repartons sur les mêmes bases qu'hier, le soleil pourrait toutefois être un peu plus discret qu'hier et les températures maximales en retrait de 1 ou 2 degrés.

Demain vendredi le déroulé sera peu pou prou identique, on laissera peut-être tomber 1 degré supplémentaire.

De samedi à lundi, l'ambiance sera probablement moins lumineuse et plus fraîche. Les gouttes seront soit rares soit inexistantes, la température perdra encore 1 ou 2 degrés, les 10° en plaine ne sont plus assurés si le soleil boude.

Ensuite on entrevoit un faible radoucissement ou une prolongation quelques jours encore de ces températures hésitantes entre frais et tiède. Il ne doit pas falloir attendre de gouttes avant jeudi ou vendredi au plus tôt.

mercredi 15 février 2017 à 7h 30.

La météo n'est pas réglée sur février, mais plutôt sur fin mars ou début avril.

Aujourd'hui encore la douceur s'imposera de partout, les températures dépasseront 15° en plaine et monteront vers 13-14° vers 800 m d'altitude. Le ciel fera un effort en nous proposant une belle dose de soleil presque pas contrarié par les nuages.

Demain on ne devrait pas voir beaucoup de modifications, la grande douceur pourrait abandonner 1 ou 2 degrés pour cause de moins bonne présence solaire.

Vendredi il fera moins chaud en montagne, la température se rapprochera de la normale de saison tout en lui restant supérieure. Côté luminosité on n'aura pas à se plaindre même en l'absence de grand bleu.

Samedi dimanche et lundi la presque fraîcheur initiée vendredi se maintiendra. Si toutefois il doit tomber trois gouttes, ce sera probablement dimanche.

On est en droit d'attendre un net radoucissement en milieu de semaine prochaine.

mardi 14 février 2017 à 5h 30.

Qui a parlé de "douceur non exceptionnelle pour février ?" il me semble avoir lu ça quelque part... Hier Andrézieux est monté à 16.9° et il faut remonter au 13 février 1958 pour trouver (légèrement) plus chaud (17.1° et record journalier depuis au moins 1947).

La douceur était bien moins marquée à Lyon (13.8° de maxi à Bron) mais le ressenti était toutefois presque printanier.

Ce matin le fond de l'air est particulièrement doux en plaine du Forez : 7.8° à cette heure-ci à Arthun, voilà qui n'est pas banal pour février. Les vallées de l'ouest lyonnais sont un eu plus fraîches mais tout de même très loin du gel : environ +3° au Breuil ainsi qu'à Sain Bel.

La semaine poursuit sur sa lancée : du bon 15° en plaine l'après-midi, pas de pluie et un soleil qui a du mal à véritablement s'imposer... Un soleil qui nous fera probablement des Pénélope : on nous dit qu'il est là, mais, à la fin de la journée personne ne se souvient l'avoir vu.

L'ambiance fraîchira à peine entre vendredi et lundi prochains, on aura sans doute du mal à retrouver des températures de saison.

lundi 13 février 2017 à 8h.

Autant le dire tout de suite : il ne va rien se passer cette semaine : ni froid ni chaud ni vent ni pluie ni neige. Ce n'est même plus la peine de venir lire quoi que ce soit ici.

La semaine sera donc soumise à une douceur (non exceptionnelle pour février) omniprésente à toutes les altitudes. Les températures toucheront quotidiennement 10-12° par ici vers 800 m d'altitude, on les trouvera facilement à 14-15° en plaine.

Le soleil ne sera certes pas absent des débats mais il se fera désirer : un coup je me cache, un coup je réapparais... on me voit, on me voit plus... Globalement, la semaine sera ressentie lumineuse.

Passons tout de suite à la fin de semaine où le rafraîchissement qui faisait son Bayrou jusqu'à hier semble finalement décidé à se présenter ce matin. Vendredi les degrés seront moins nombreux mais encore surabondants pour la date. Samedi et/ou dimanche les hauteurs retrouveront sans doute une température de saison, on pourra peut-être fabriquer un peu de neige au dessus de 1200 m.

A priori, ce refroidissement ne serait pas parti pour durer et encore moins s'accentuer, nous pourrions renouer avec la douceur (la grande douceur ?) dès le milieu de semaine prochaine.

dimanche 12 février 2017 à 8h 30

On a noté un très fort contraste thermique hier entre la plaine de la Limagne et celle du Forez ; 2.3° de maxi à Clermont Aulnat mais 11.8° à Andrézieux. Ce matin l'écart est toujours présent puisqu'à 8h on avait 9.4° à Andrézieux et 0.2° à Aulnat. La poche froide qui occasionne de belles chutes de neige sur le nord du centre de la France infiltre un peu d'air froid jusqu'à nous ; seul le sud de la plaine du Forez (dont Andrézieux fait partie) résiste à cette petite invasion fraîche puisqu'à 8h on n'avait que 1.6° à Arthun.

L'orientation générale va vers la douceur, ladite poche froide se fera bousculer vers l'Angleterre et les prochains jours se dérouleront ici sous une température assez nettement supérieure à la normale de saison. Les journées de dimanche à mardi seront probablement fort semblables : pas mal de nuages (ce qui n'exclut pas quelques bons intervalles ensoleillés), des températures toujours positives et poussant jusqu'à 14-15° les après-midi en plaine du Forez (le Lyonnais pourrait demeurer 1 ou 2 degrés plus frais). Ne comptons pas sur la moindre goutte d'eau.

Mercredi et jeudi, la douceur ne faiblira pas, elle pourrait plutôt augmenter un peu avec l'aide d'un soleil possiblement plus présent. Les baromètres réglés au niveau de la mer culmineront aux alentours de 1035 hPa.

Un certain (encore incertain) rafraîchissement s'esquisse pour vendredi.

samedi 11 février 2017 à 8h 30

La lumière pousse. Déjà hier elle nous a gratifié de quelques belles heures, ce matin on a retrouve dans les versants est et elle devrait s'imposer lors des 3 ou 4 prochains jours.

La lumière n'est pas seule, elle traîne la douceur sur son porte-bagages. On mesure encore quelques petites gelées ce matin en plaine mais uniquement en plaine : il fait environ -2° du côté d'Arthun mais +3° ici à Violay. Nous poursuivrons aujourd'hui le lent réchauffement initié hier : les maximales de plaine devraient se situer entre 11 et 13°, celles perchées à 1000 m tourneront probablement aux alentours de 7-9° ; faites interpolation linéaire (expression savante pour dire "règle de 3") pour tomber sur votre altitude.

Demain dimanche, après avoir éventuellement reçu 2 gouttes durant la nuit prochaine, nous accueillerons encore 1 ou 2 degrés supplémentaires, les maximales de plaine se rapprocheront par défaut (expression savante pour dire "par le bas") de 15°. Tablons sur un ciel globalement lumineux.

Lundi mardi mercredi jeudi : doux doux doux et doux. Les 15° en plaine seront probablement quotidiens, le ciel ne lâchera rien du tout si ce n'est quelques belles averses de lumière.

Vendredi nous atteindrons les limites de la prévision fiable (expression savante pour dire "on a ben l'temps d'y voir").

vendredi 10 février 2017 à 5h 30

Hier soir, après une journée encore grise et fraîche (2.4° de maxi), les petites chutes de neige persistantes ont fini par griser le paysage ; on a l'herbe juste blanchie ce matin sous un ciel couvert et -1.5° dans l'abri.

Aujourd'hui vendredi la douceur débutera sa lente reconquête. N'attendons pas pour tout de suite des températures agréables, mais, cet après-midi, juste 2 degrés de plus qu'hier ; la plaine peinera à arriver à 10°.

Samedi nous gagnerons encore 1 ou 2 degrés et nous ferons de même dimanche. Deux ou trois gouttes sont candidates pour humidifier le goudron entre samedi et dimanche mais globalement le temps restera sec pour encore au moins une semaine.

La semaine prochaine, le thermomètre devrait atteindre ou dépasser 10° ici à Violay et ceci durant plusieurs jours ; la plaine, quant à elle, devrait aligner quelques après-midi entre 13 et 15°.

jeudi 9 février 2017 à 5h 30

L'absence de brouillard a sauvé la journée d'hier qui, malgré une grande fraîcheur (2.1° au maximum) et quelques flocons sans importance, n'a pas paru si triste.

Aujourd'hui le petit froid ne partira pas, il faut s'attendre à un temps semblable à celui d'hier : des nuages qui masquent le soleil, une température négative au dessus de 1000 m et quelques rares flocons.

Vendredi l'ambiance s'asséchera franchement, le redoux gagnera péniblement les reliefs. Côté lumière ce ne sera pas encore "ça".

Petit à petit le redoux s'imposera ce week-end, on devrait obtenir des températures maximales de l'ordre de 10° ici à Violay en espérant l'aide du soleil.

Toujours très peu ou pas de pluie en vue pour le début de semaine prochaine, le temps sera calme et doux les après-midi.

mercredi 8 février 2017 à 7h 30

L'ambiance reste maussade pour ne pas dire exécrable. Hier le brouillard ne nous a pas abandonné une minute et les petites pluies n'étaient pas aptes à encourager une sortie.

Ce matin le fond de l'air s'est refroidi et le ciel est toujours couvert. Quelques gouttes ou flocons au-dessus de 500-800 m sont possibles aujourd'hui sous un ciel probablement moins bâché qu'hier et une température intégralement négative au-dessus de 1000-1200 m. Le vent de nord-ouest forcira en cours d'après-midi, il ne passera au sud que vendredi.

Demain jeudi nous garderons à peu près les mêmes conditions météo : du gris majoritaire dans le ciel, une température juste froide (petites gelées matinales) et 2 flocons possibles ici ou là.

Vendredi le redoux s'installera progressivement, en priorité en montagne ; le vent de sud pourra peut-être, l'après-midi, nous délivrer des nuages et nous montrer le soleil.

Les jours suivants confirmeront le redoux. Nous gagnerons 1 ou 2 degrés par jour et, pour l'instant, on ne voit pas apparaître une pluie digne de ce nom.

mardi 7 février 2017 à 5h 30

Le thermomètre m'a fait penser au Concorde du 25 juillet 2000 : il a certes décollé mais n'est pas monté bien haut.

La journée s'est donc déroulée sous le brouillard et dans la grande fraîcheur (1° de maxi) entre deux averses de neige ou de pluie froide.

Aujourd'hui la pluie prendra la place de la neige jusque vers 1500 m d'altitude et peut-être même plus haut. Comme radoté depuis quelques temps déjà, cette poussée tiède ne durera que quelques heures : dès ce soir l'isotherme 0° redescendra vers 1200-1000 m d'altitude.

Demain matin l'ambiance sera redevenue hivernale. La journée ne nous offrira sans doute que bien peu de lumière et quelques floconnailles au dessus de 400 à 600 m.

Jeudi ne vaudra guère mieux au niveau des températures, prévoyons un 0° vers 1000 m au meilleur de l'après-midi. Les flocons, déjà pas très nombreux la veille, s'évaporeront.

Le redoux (très relatif) est pour vendredi, nos maximales devraient atteindre 4-5° à 1000 m et probablement 8-10 en plaine. Avec un peu de chance on verra le soleil.

On gagnera probablement quelques degrés samedi et dimanche, le soleil pourrait en profiter pour nous montrer un peu plus que le bout de son nez.

lundi 6 février 2017 à 8h

Le réveil est gris, mais gris de brouillard. Ce matin l'ambiance est refroidie, le thermomètre indique 0° et il tombait tout à l'heure vers 7h30 une sorte de grésil. Une bouffée neigeuse se produit à l'instant (8h 05), le décor vire au gris.

N'espérons pas bien plus de douceur pour aujourd'hui : l'altitude de non dégel planera entre 800 et 1000 m, trois flocons isolés sont envisageables dès 500-600 m d'altitude et le vent de nord-ouest entretiendra un ressenti bien hivernal.

Demain matin le redoux sera effectif en montagne, des pluies se produiront en matinée à toutes altitudes. En toute fin de journée, un air plus frais reviendra poser le 0° aux alentours de 1000 m.

Pas de dégel au dessus de 800-1000 m environ pour la journée de mercredi, quelques très rares précipitations lâcheront des flocons jusque vers 400 m d'altitude.

Jeudi l'ambiance gardera toute sa froidure, non dégel aux pourtours de 800-1000 m.

On peut espérer un peu moins de nuages et un peu plus de calories pour les trois jours de fin de semaine.

dimanche 5 février 2017 à 9h 30

Nous sommes repassés dans un air doux ce matin, l'isotherme 0° se situe vers 1600 m.

La pluie n'est plus très loin, elle nous gâchera la journée et plombera le thermomètre qui aura du mal à dépasser son niveau actuel. En cours d'après-midi, l'ambiance se refroidira quelque peu au point de faire descendre la limite pluie-neige vers 1000 m en soirée.

Demain matin le décor pourrait être gris ou gris blanc au lever du jour et dans la tranche 700-1000 m. La journée restera frisquette, les températures maximales ne dépasseront pas 3 ou 4° vers 700 m d'altitude elles pourraient même ne pas passer 0° à 1000 m. Cette grande fraîcheur sera accentuée par un vent de nord-ouest sensible.

Mardi un nouveau redoux poussera l'isotherme 0° bien au-dessus de 1500 m pendant quelques heures puis celui-ci dégringolera  sous 1000 m en toute fin de journée.

Mercredi verra tomber quelques flocons à des altitudes assez bases, probablement jusque vers 400 ou 500 m. Une journée qui pourrait être sans dégel au dessus de 600 à 800 m.

Jeudi le froid modéré insistera mais l'atmosphère devrait s'assécher.

Un certain redoux est ensuite envisageable, à compter de vendredi.

samedi 4 février 2017 à 8h 30

La soufflerie est en place, elle devrait culminer aux alentours de midi mais le plus virulent passera au nord de nos départements à savoir sur l'Allier et la Saône-et-Loire. Aujourd'hui en plaine la température atteindra et dépassera même 10° ; quant à l'isotherme 0°, il se situe actuellement au voisinage de 1000-1100 m, il remontera de quelques centaines de mètres à la mi journée pour ensuite redescendre vers 1000 m en soirée.

Demain dimanche l'ambiance sera moins agitée, la pluie ne sera jamais bien loin. Une baisse des températures est envisagée en seconde partie de journée avec la rotation du vent au nord-ouest ; sur le soir, quelques très faibles chutes de neige sont probables jusque vers 600-800 m.

Lundi l'ambiance se sera refroidie, un réveil gris ou blanc semble possible pour ceux qui dorment au dessus de 600 à 800 m. En journée, la barrière de non dégel ne flottera pas plus haut que 800-1000 m.

Rapide radoucissement mardi matin, il ne durera que quelques heures mais pourrait provoquer de la pluie à toutes nos altitudes. En fin de journée, le froid sera revenu en montagne (iso 0° vers 800-1000 m).

Mercredi journée froide pour tout le monde, flocons possibles jusque vers 300-500 m.

Jeudi : toujours froid mais plus sec (?).

vendredi 3 février 2017 à 5h 30

16.3° de maxi hier à Bron, c'est la 4ème plus haute maximale d'un 2 février depuis au moins celui de 1921... Pas mal comme performance quand on sait qu'elle s'est produite sans soleil.

La grande douceur est aujourd'hui terminée, elle laisse la place à la petite douceur, celle qui copine avec la fraîcheur. La douche pressentie pour la nuit dernière s'est bien produite, je relève actuellement 9.0 mm de liquide dans le pluviomètre.

Le programme de ces trois prochains jours est : gouttes (jamais abondantes), vent et thermomètre entre 2 et 10°. Le vent virera au nord-ouest dimanche.

Lundi l'ambiance se refroidira au point de refaire voleter quelques flocons au dessus de 300-500 m d'altitude environ.

Mardi enregistrerait un court redoux suivi d'un refroidissement sensible mercredi et jeudi.

jeudi 2 février 2017 à 5h 30

16.8° de maximale hier à Andrézieux, on n'avait jamais eu aussi chaud, un 1er février, depuis celui de 1957 où le thermomètre y était monté à 19°.

Aujourd'hui nous ne perdrons pas beaucoup de douceur, l'ambiance pourrait abandonner 1 degré dans le Forez, degré qui sera reversé au Lyonnais. On se méfiera plutôt du vent de sud qui arrivera probablement à pousser quelques rafales proches de 70-90 km/h sur le soir et sur les hauteurs.

Une pluie significative (et parfois forte par endroits) est entrevue pour la seconde partie de nuit prochaine, une (bonne ?) dizaine de millimètres pourraient garnir le pluviomètre du vendredi matin. En journée, quelques gouttes isolées sont à prévoir dans une ambiance refroidie.

Météo maussade pour le prochain week-end : de la pluie froide, du vent et une température de saison.

Lundi une faiblesse (momentanée ?) du thermomètre pourrait nous valoir quelques chutes de neige par ici.

Le reste de la semaine nous proposerait un temps juste froid et sans doute moins humide.

mercredi 1er février 2017 à 8h

Ce grand vent du midi , qui nous a soufflé la nuit, a maintenue là où il circule, une remarquable douceur nocturne. A 7h les thermomètres de la région Lyonnaise étaient remarquablement contrastés : 0.6° au Breuil, 0.1° à Sain Bel mais 10.5° à Bron, 4.3° à Gerland, 8.6° à Saint Genis Laval. A 8h on avait 0.3° au Breuil, 0.2° à Sain Bel, 3.8° à Gerland mais 10.7° à Bron.

Hier les 15 degrés ont juste été atteints à Andrézieux, ils devraient aujourd'hui être dépassés. En montagne la douceur est remarquable, le poste du puy de Sancy à 1660 m d'altitude a touché 8.3° hier au meilleur de l'après-midi et le thermomètre n'est pas descendu sous +4° durant cette dernière nuit.

Aujourd'hui le soleil s'exprimera davantage qu'hier (où il n'a brillé que l'après-midi), la journée sera particulièrement douce et agréable sous le vent, les températures maximales du côté d'Andrézieux ou Montbrison dépasseront 15°. Sur les hauteurs, le vent entretiendra un certain inconfort, ce qui n'empêchera pas le thermomètre de dépasser 10° jusqu'à plus de 1000 m d'altitude.

Demain jeudi la soufflerie de sud passera la vitesse supérieure, en cours d'après-midi, des rafales aux alentours de 70 km/h sont probables sur les points hauts. L'ambiance perdra peut-être 1 ou 2 degrés sur celle de la veille, on ne pourra toutefois pas parler d'autre chose que de douceur. En cours ou fin de soirée, une zone perturbée nous abordera, elle fera couler pas mal de pluie à tous les étages durant la nuit suivante.

Vendredi matin, les pluviomètres auront probablement reçu une (petite ?) dizaine de millimètres, le vent se sera provisoirement calmé et la température redescendue de son petit nuage. Ambiance maussade en vue pour ce vendredi : des gouttes résiduelles, une température entre tiède et pas chaud et un vent de sud-ouest qui pourrait reprendre vie en cours de journée.

Samedi ne proposera rien de bien plus joyeux que vendredi : un risque pluvieux toujours présent, une température redevenue presque fraîche (limite pluie neige en baisse en cours de journée pouvant descendre vers 1000 m) et un vent de sud ou sud-ouest tenace.

Dimanche n'apportera pas de réel changement à la situation : des gouttes, du vent, une limite pluie-neige à l'altitude encore bien incertaine.

Le doute météo règne encore sur ce que pourra proposer la semaine prochaine même si la journée de lundi semble résolue à nous refroidir le temps. Verrons-nous revenir le grand froid ? ce n'est pas exclu... mais loin d'être certain. On ne court pas trop de risque en prétendant qu'elle (la semaine prochaine) sera nettement plus fraîche que l'actuelle.

mardi 31 janvier 2017 à 5h 30

La douceur retrouvée n'a pas pu correctement s'exprimer hier à cause de ce vilain vent et de cet horrible crachin de l'après-midi ; c'est d'ailleurs cette nuit dernière qui a vu le thermomètre grimper au plus haut : 7.8° de maxi nocturne contre 7.3° de diurne.

Aujourd'hui, demain et après-demain non seulement nous ne devrions plus nous mouiller mais le soleil percera quelques heures chaque jour. D'accord le vent du midi ne lâchera pas le morceau (maximum d'intensité jeudi) mais il n'empêchera pas (il favorisera même par effet de foehn dans certaines plaines) la température de gagner 4 à 5 degrés sur celle d'hier. Attendons-nous donc à des 14-16° en plaine du Forez sous le vent, à des 11-12° par ici vers 800-1000 m et ceci pour les 3 prochains après-midi à venir.

Vendredi l'ambiance pourrait tourner à la pluie, la masse d'air en profitera pour perdre quelques degrés et donc la limite pluie-neige se rapprochera (par le haut) de nos plus hauts sommets ligériens.

Attendons-nous donc à un prochain week-end humide et moins tiède.

lundi 30 janvier 2017 à 8h 30

Le grand vent de sud a fait croire à une grosse pluie en cette fin de nuit... il n'en est rien : seulement 0.7 mm dans le pluviomètre.

La douceur s'installe, la température devrait pousser quelques pointes au dessus de 15° en milieu de semaine du côté d'Andrézieux et Montbrison.

Notre pluie actuelle ne devrait pas insister, elle s'octroiera une pause en matinée puis on la retrouvera probablement cet après-midi ainsi que ce soir. Avec tous ces nuages, ce vent et ces gouttes, le thermomètre ne réalisera pas de prouesse aujourd'hui, il se contentera de toucher 10° en plaine entre les deux passages pluvieux.

Demain mardi les quelques éventuelles gouttes résiduelles s'évaporeront en matinée. Un peu plus de soleil que d'habitude est envisageable l'après-midi sous une température presque printanière : 10 à 12° vers 1000 m d'altitude, pas loin de 15° en plaine. Le vent de sud, assoupi, se réveillera en soirée.

Mercredi nous conserverons le même temps que la veille, avec toutefois plus de vent ; à cette occasion, les thermomètres du sud de la plaine du forez pourraient bien passer au dessus de 15°.

Jeudi le vent de sud pourrait encore prendre vigueur, on retrouvera probablement des 15-16° en plaine du Forez sous le vent.

Vendredi samedi : baisse de la douceur et retour de la pluie probables.

dimanche 29 janvier 2017 à 9h

La fraîcheur accorde 1 jour de grâce aux skieurs de Chalmazel, cette journée de dimanche devrait en effet offrir des conditions de ski acceptables.

Demain l'ambiance s'échauffera et quelques gouttes sont probables à tous les étages, ces faibles pluies se produiraient plutôt en seconde partie voire fin de journée. Le soleil laissera passer son tour.

Mardi nous aurons probablement droit à un peu plus de lumière, le thermomètre prendra 3 bons degrés sur celui de la veille au point de faire monter l'isotherme +10° au-dessus de 1000 m d'altitude. En soirée ou cours de nuit, quelques bouffées de vent de sud agiteront les sapins.

Mercredi soit la douceur s'accentuera soit elle se maintiendra. Des 15° pourraient bien être non seulement atteints mais aussi dépassés en plaine, surtout si le vent de sud maintient son souffle.

La soufflerie de sud passera probablement jeudi la vitesse supérieure, rien de tempétueux mais des pointes à 50-70 km/h sont possibles sur les crêts. Toujours la douceur sèche.

On pourrait assister vendredi à l'arrivée d'un temps plus humide et guère moins doux.

samedi 28 janvier 2017 à 9h

Le gris enveloppe la région et ce pour plusieurs jours encore.

Aujourd'hui samedi nous verrons tomber quelques gouttes sous 1000-1200 m rt quelques flocons au dessus, ces faibles pluies devraient nous laisser le clair de la journée tranquille et ne se produire qu'en fin d'après-midi ou soirée. Il n'est pas impossible de voir un flocon vers 800 m en seconde partie de nuit.

Demain dimanche, une certaine fraîcheur occupera la matinée (on sera assez proche du gel, au lever du jour, vers 800-1000 m d'altitude) puis quelques percées solaires devraient ici faire remonter le mercure aux alentours de 5-6° (pas bien plus en plaine) l'après-midi.

Lundi la douceur s'affirmera, on trouvera des thermomètres à 10° en plaine ainsi que sur les premiers reliefs. Quelques gouttes sont probables.

De mardi à jeudi voire vendredi la tiédeur (aujourd'hui inoffensive mais Ô combien dangereuse en fin du 18ème siècle... demandez à Danton) nous enveloppera jour et nuit. Prévoyons des maximales de l'ordre de 10-12° sur nos petits reliefs, peut-être verrons-nous un 15° en plaine si le soleil veut bien donner un coup de pouce ; la neige des monts du Forez prendra une sérieuse claque. Pas de pluie sérieuse, ni même loufoque n'est à prévoir durant cette période.

En fin de semaine, un temps plus humide (et tout aussi doux ?) est envisageable.

vendredi 27 janvier 2017 à 5h 30

Les quelques flocons d'hier soir ne doivent pas faire illusion : nous allons vers la douceur.

Le furieux vent du midi (ici on ne le ressent pas mais, en tendant bien l'oreille, on entend hurler les antennes du relais hertzien à côté de la tour Matagrin (situé à 800 m d'ici à vol de vent) vient de magistralement balayer tout ce qui ressemblait à du froid entre le Forez et les montagnes du Matin. A 5h30 il ne fait pas moins de +7.3° à Arthun (où il y a bien longtemps qu'il n'a pas fait si chaud à une heure pareille !) et 4.5° ici à Violay, 7.4° à Andrézieux à 5h alors qu'il faisait -0.1° à 23h. Juste à côté, à l'est, la plaine Lyonnaise est encore engluée dans le froid et la pollution : -1.6° au Breuil à 5h30 et autant à Bron 30 minutes plus tôt.

Le vent de sud ne faiblira que demain, les nuages s'imposeront durant tout le week-end mais la pluie ne semble prévue que demain après-midi ou soir.

Ces trois prochains jours signeront l'arrêt du froid, tant en plaine qu'en montagne ; on aura peut-être demain soir une limite pluie-neige encore assez basse (900-1200 m) puis l'isotherme 0° s'envolera dans les airs dès le début de semaine prochaine.

La pluie donnera quelques millimètres samedi puis elle semble ne pas vouloir donner suite, pas avant le milieu de semaine prochaine au plus tôt.

 

jeudi 26 janvier 2017 à 7h 30

-6.9° de maximale diurne (i.e de 7h hier à 19h hier) hier ici à Violay. Si cette maximale avait tenu jusqu'à ce matin 7h (la température maxi du jour j se recherche entre 7h du jour j et 7h du jour j+1) alors elle aurait été la plus froide de l'année en cours, il aurait fallu remonter au 23 février 2013 pour trouver aussi faible (-6.9°) et au 17 janvier 2013 pour avoir plus petit (-7.8°). Depuis le 1er janvier 1994, seules 19 maximales journalières (donc des vraies maximales, pas seulement diurnes ou seulement nocturnes) ont été strictement plus faibles que -6.9° ; le trio de tête est -10.0° (11 fev 2012), -9.5° (11 jan 2003), -8.8° (12 jan 2003 et 2 fev 2012).

Cette nuit la température a donc subi, vous l'aviez deviné, un énorme réchauffement : il faisait -9° à minuit et plus que -2.9° deux heures plus tard. Même la plaine a subi ce réchauffement mais il a été moins accentué et la température est repartie à la baisse en fin de nuit (au Breuil ou à Arthun par exemple).

Finalement, ici à Violay, la température maximale affectée au 25 janvier 2017 ne sera que de -2.1° (valeur obtenue cette nuit aux alentours de 3h 40).

Aujourd'hui le vent pivotera au sud en cours de journée, il pourrait même être assez sensible ce soir. Les températures maximales sortiront nettement du gel, le soleil devrait être généreux en matinée mais pourrait bien se faire déborder par les nuages en seconde partie de journée. Quelques flocons ou gouttes (issus de l'extrémité nord d'une zone perturbée stagnante sur les Cévennes) sont envisageables en fin d'après-midi mais a priori uniquement sur le sud du département (St Etienne donc).

Demain, après une nuit probablement sans gel, les nuages tiendront la journée et le vent de sud se lâchera complètement poussant des rafales jusqu'à 60-70 km/h. La neige fondra sous cette soufflerie, les températures maximales tourneront ici aux alentours de +5° ou +7°, elles pourraient dépasser 10° dans le sud de la plaine du Forez.

De samedi à lundi il ne faudra pas attendre beaucoup de lumière ; le vent de sud s'éteindra progressivement au fil des jours et les gouttes pourraient être quotidiennes sans pour autant être abondantes. Il semble qu'il puisse pleuvoir un peu plus samedi (5-10 mm ?) que dimanche et lundi. Avec cette pluie et cette douceur, la neige sera mise à mal jusque sur nos plus hauts sommets.

La suite n'est pas du tout encourageante pour les amateurs de ski forézien...

Ensuite donc devrait s'installer un courant de sud-ouest doux à tous les étages. La belle couleur blanche des hauts du Forez disparaîtra sous cet air tiède et ces gouttes (qui ne seraient jamais abondantes).

On ne voit pas revenir de froid avant au plus tôt... la seconde décade de février ?

 

mercredi 25 janvier 2017 à 7h 30

Nous y sommes ! Bron a eu hier sa première journée sans dégel depuis le... 10 décembre 2013 ; la "vague de froid exceptionnelle" est donc devenue banale (lire édito d'hier). A Paris Montsouris on n'a pas encore vu de maximale négative durant ce mois de janvier, la "vague de froid exceptionnelle" continue de sévir là-bas donc.

Ce matin l'ambiance est encore bien froide : de -7° à -9° entre 700 et 1000 m d'altitude et de -2 à -4° en plaine. Quelques flocons sont envisageables en cours de journée, rien de significatif. Les températures maximales de cet après-midi ne franchiront pas 0° pour la plupart.

Cette période froide est en voie d'extinction, le grand vent de sud qui se lèvera demain et s'épanouira vendredi mettra tout le monde d'accord : les ceusses des bosses et les ceusses des trous.

On pourrait revoir samedi quelque chose qui ressemble à une pluie, puis le temps sec reviendrait pour dimanche.

Les gelées prendront donc fin vendredi, nous pourrions ensuite dérouler une longue période douce, période qui ne semble pas vouloir se clore avant des échéances irraisonnables.

L'hiver serait-il fini ?

mardi 24 janvier 2017 à 7h 30

Vous avez sans doute entendu le message radio diffusé (environ toutes les heures en journée) qui annonce à peu près "Attention ! vague de froid exceptionnelle ! pensez à bien vous couvrir... etc... etc...". Comme moi, vous-vous êtes demandés en quoi cette vague de froid était exceptionnelle, car, il faut le rappeler, ni Lyon (Bron et a fortiori le centre ville) ni Paris Montsouris n'ont vécu jusqu'à présent la moindre journée sans dégel lors de cette "vague de froid exceptionnelle"... Et je ne parle pas des villes de la moitié ouest du pays...

Après de longues nuits de réflexions intenses, j'ai trouvé ! cette vague de froid est "exceptionnelle" justement car il n'y a pas de maximales négatives dans une bonne partie de la France ! Ce n'était tout de même pas bien compliqué hein non ? Ben oui, c'est toujours pareil, maintenant qu'on connaît la réponse.... Il faut avouer que ce n'est pas courant (donc exceptionnel) une vague de froid sans la moindre journée sans dégel hein oui ? C'est même du jamais vu... le qualificatif d'exceptionnel n'est donc pas galvaudé pour l'occasion.

Ce matin les inversions sont toujours en place mais relativement sages car il fait de nouveau froid en montagne : il fait ici entre -7 et -6° selon le type d'abri (fort rayonnement) mais entre -10 et -11° en plaine du Forez ainsi qu'au Breuil en basse vallée d'Azergues.

La journée sera la plus froide de la semaine, possiblement à égalité avec celle de demain ; une bonne partie de notre petit secteur (celui situé au-dessus de 500 ou 600 m d'altitude et selon les versants évidemment) ne verra pas le mercure franchir 0° même sous le soleil.

Demain matin les inversions thermiques se seront inversées, il fera certes froid de partout, mais probablement un petit peu plus sur les hauteurs (-7-8°) que dans les trous. L'ambiance en journée ne sera guère plus douce que celle d'aujourd'hui.

Ensuite la tendance est au radoucissement, surtout sur les reliefs où les nuits de vendredi à samedi et/ou de samedi à dimanche pourraient ne pas geler. On conservera, au moins jusqu'à samedi, ce temps sec et globalement bien éclairé même si quelques nuages peuvent voiler certaines journées.

lundi 23 janvier 2017 à 8h

Ce matin la couche froide est assez épaisse, nous sommes dedans contrairement à hier matin. Les températures des postes des monts du Lyonnais/Tararois et Beaujolais situés entre 700 et 900 m d'altitude se situent grossièrement entre -4 et -5°. La plaine du Forez et les vallées ouest-lyonnaises sont un peu plus froides (-8° à Arthun, -7° au Breuil), même l'agglomération lyonnaise (qui est passée tout près du jour sans dégel hier) affiche une température froide : -4.3° de mini nocturne à Gerland. L'air doux se situe donc plus haut en altitude : 0° à la station du Sancy à 1660 m.

Une belle lumière agrémentera cette journée froide, les températures maximales sortiront du gel de quelques degrés seulement.

Demain mardi gagnera en fraîcheur : les températures matinales seront du même ordre que celles d'aujourd'hui, le soleil sera toujours là (il pourrait être contesté en fin d'après-midi) ; ce sont les maximales qui pourraient flancher de 1 ou 2 degrés, le dégel n'est donc pas assuré de partout.

Nous conserverons le soleil mercredi, seules les températures maximales semblent capables de reprendre 1 ou 2 degrés sur celles mardi.

Ensuite on ne voit pas le bout de ce type de temps : froid la nuit (surtout en plaine), frais en journée, gouttes absentes et soleil omniprésent.

Toutefois, à partir de mercredi soir, le vent pourrait abandonner le nord pour pivoter au sud. La suite de la semaine devrait donc enregistrer un lent réchauffement.

dimanche 22 janvier 2017 à 9h

Le grand froid reste tapi en plaine mais il ne monte plus jusqu'ici. A l'instant (9h donc) j'ai +0.3° à ma station automatique tandis que celle de Bernard Subrin au Breuil affiche -8°, -7.3° pour celle de Jérôme Piche à Sain Bel, -5.4° à Montmelas chez Jean-Marc Mathieu, -9.4° à Arthun au bord des étangs, -4.1° à Lyon Gerland, -8.6° à Andrézieux et -9° de mini nocturne...

Aujourd'hui le soleil aura plus de mal qu'hier, le ressenti sera tout de même lumineux. Les températures maximales pourraient abandonner 1 ou 2° sur celles de la veille.

Demain lundi le soleil reprendra l'avantage. Pas beaucoup de changements au niveau des températures.

Refroidissement modéré et surtout temporaire pour mardi. Si les nuages s'enhardissent un peu, la limite de non dégel pourrait planer vers 600-900 m.

Mercredi reviendra à des conditions plus "habituelles" en cet hiver à savoir : du soleil, des températures très froides le matin en plaine, des inversions de 5 à 10° avec les sommets avoisinants.

Ensuite on ne voit pas la fin de ce temps sec, ensoleillé, doux en montagne. Durera-t-il jusqu'en fin de mois ? c'est bien probable ! tiendra-t-il jusqu'en fin de semaine prochaine (14 jours donc) ? il en est bien capable...

samedi 21 janvier 2017 à 8h 30

Le grand froid a fui nos petites montagnes, il ne fait que -0.3° actuellement ici à Violay. En plaine, c'est une toute autre histoire : on relève, toujours actuellement, -8.0° au Breuil comme à Sain Bel (-8.7° de mini nocturne pour ces deux postes), -9.7° à Arthun (-10.4° de mini nocturne). A 8h il faisait -9.1° à Andrézieux, -5.7° à Bron.

Le temps de ces au moins 5 prochains jours est simple à résumer : ciel clair ou peu nuageux, températures nocturnes en plaine très froides (entre -5 et -10°) mais relativement douces sur les coteaux entre 500 et 1000 m, après-midi agréables pour tout le monde (entre +2 et 8° en fonction de l'altitude mais surtout de l'orientation).

Si on entre un peu plus dans les détails, je pense que cette journée de samedi sera la plus douce des 5 à venir, on verra probablement un peu plus de nuages demain dimanche et, mardi, le thermomètre pourrait flancher temporairement de quelques degrés (rien de sensationnel).

Les précipitations, sous quelle que forme qu'elles soient, seront totalement absentes des 6 prochains jours.

vendredi 20 janvier 2017 à 5h 30

On a très probablement vécu ici hier la dernière journée sans dégel de l'épisode (0.0° dans le grand abri qui surchauffe et -0.7° dans l'abri de la Vantage Pro). Cette dernière journée sans dégel était la 7ème consécutive. A Bron et Gerland, tout comme à Paris Montsouris, il n'y a toujours pas eu (et il n'y aura probablement pas prochainement) de journée sans dégel...

La masse d'air se stabilise, le froid abandonne petit à petit la montagne au profit de la plaine. Ce matin il fait ici environ 3 degrés de plus qu'hier à la même heure (environ -7° vers 800-1000 m d'altitude) mais on atteint facilement -10° dans les trous : -11.6° à Andrézieux, -10.2° au Breuil, -10.6° à Sain Bel (minis provisoires).

Aujourd'hui on devrait donc voir le mercure sortir une pointe du gel un peu de partout sur notre petit territoire, le fond de l'air reste très sec, la neige ne bougera pas d'un millimètre à l'abri du soleil (et pas d'un centimètre ailleurs).

Ce type de temps, ma foi bien agréable pour la saison, semble vouloir se poursuivre au moins 3 ou 4 jours : gel nocturne de moins en moins prononcé sur les hauteurs mais toujours aussi mordant en plaine, belle lumière en journée (à voir si dimanche on a autant de soleil ?) sous des températures positives (2 à 5° au maximum).

On n'aperçoit pas la moindre goutte ni le moindre flocon avant, au plus tôt, le milieu (la fin ?) de semaine prochaine.

jeudi 19 janvier 2017 à 7h 30

Il faut reconnaître que les médias se surpassent et se dépassent pour décrire cette vague vague de froid. C'est à qui fera le plus peur à l'autre. Et pourtant, si on regarde les chiffres, ce coup de froid ne mérite franchement pas tout ce tohu-bohu : à Lyon (Bron, Gerland) comme à Paris (Montsouris, Jussieu, porte de Vincennes,...) il n'y a pas encore eu une seule journée sans dégel en cette année 2017... autrement dit aucune température maximale journalière n'a été négative, il a donc toujours dégelé durant les après-midi... sacrée vague de froid !

Sans remonter aux temps antédiluviens (i.e avant l'invention de l'aïphone), au cours de la vraie vague de froid de février 2012 il y avait tout de même eu 7 jours sans dégel à Montsouris, 11 à Bron, on avait eu 7 jours à maximale journalière inférieure à -10° à la tour Matagrin (dont un -12.6° le 11 février), la maximale du 7 avait fait -16.6° à Pierre-sur-Haute... Ces quelques valeurs là sont encore plus froides et nombreuses que les plus petites minimales de ce janvier...

On a probablement vécu hier la plus froide journée de la fournée : -4.0° de maxi à Andrézieux ; curieusement, depuis 1947, il n'y avait eu que 4 maxis négatives lors d'un 18 janvier (on passe donc à 5). Quand on regarde ces 5 maxis négatives, on se rend compte qu'il n'y en a qu'une de plus élevée que celle d'hier (-2.7° en 1957), viennent ensuite : -4° de 1963, -4.9° de 1966 et -6.0° de 1987.

Bron n'a donc pas obtenu hier de maxi négative (+0.9°), il faut toujours remonter au 10 décembre 2013 pour y trouver un jour sans dégel (-1.7° de maxi sous une énorme inversion puisque j'avais ce jour là +11.5° ici à Violay).

Toujours hier, la maxi d'ici a fait -5.5°, la dernière aussi froide n'est pas très vieille, à peine 2 ans d'âge : -5.5° aussi le 5 février 2015. Depuis le 1er janvier 1995, on a eu ici 42 maximales strictement plus froides que celle d'hier ; le record bas (on parle toujours de maximales journalières) depuis 1995 (et très probablement depuis 1987) reste le -10° du 11 février 2012.

Actuellement les -10° sont généralisés de la plaine du Forez à au moins 1000 m d'altitude. Bien sûr dans les trous et sur les plateaux le froid est bien plus intense : -15° et même en dessous. Même Lyon Gerland affiche -6.7° de mini provisoire. Plus haut, le relatif redoux se fait déjà sentir : -8.2° de mini à Sancy1660, c'est 5 bons degrés de plus qu'hier.

Le radoucissement se poursuivra aujourd'hui au point de faire basculer, temporairement, dans le léger positif bon nombre de températures maximales sous 1500 m. L'ambiance sera agréablement lumineuse et le vent mort.

Ce soir les thermomètres rebaisseront vite, comme bien souvent lors d'une stabilisation de la masse d'air, la température stagnera voire augmentera légèrement sur les coteaux en cours de nuit.

Demain matin, on trouvera les premières inversions de ce passage froid, tablons sur du -8-10° en plaine et "seulement" -5° ici à Violay. en journée l'ambiance gagnera encore quelques calories, les températures maximales pousseront un peu plus haut au dessus du zéro (+2 à +4°) et resteront hors gel plus longtemps.

Le temps ne changera guère au cours du week-end : fortes gelées en plaine le matin, moins froid sur les reliefs (hors trous et plateaux comme toujours).

Ce type de temps, de moins en moins froid, pas forcément bien ensoleillé mais tout de même assez lumineux, semble en capacité de nous entraîner au moins jusqu'en milieu de semaine prochaine. On ne voit pas la moindre goutte ni le plus petit flocon avant, au plus tôt, jeudi ou vendredi prochain ; la relative douceur de ces prochains après-midi ne mangera pas de neige dans les envers.

mercredi 18 janvier 2017 à 7h 30

La prévision d'une température minimale est un exercice très difficile, même le tout puissant AROME, dans son tout dernier calcul initié à minuit prévoyait -11-12° ici à Violay et il n'en fait que -8-9°. A Andrézieux, la prévision était entre -7 et -8° et on a -4.5° ; -16° au Sancy et -12.4° de mesurés.

Ce matin le froid glacial est donc toujours présent, ce n'est pas une surprise ; l'ambiance pourrait être plus grise qu'hier, le vent se calmera progressivement. Ne tablons pas sur un dégel, même furtif, pour cet après-midi, il faudra encore patienter un peu.

Depuis vendredi dernier, la montagne est nettement plus froide que la plaine ; la fin du vent (donc de l'advection froide) prend effet aujourd'hui et demain matin nous assisterons à un rééquilibrage : il fera aussi froid en bas qu'en haut (environ -6 à -8°). En journée, le dégel sera un peu moins improbable qu'aujourd'hui sur les coteaux bien exposés. Entendons-nous bien sur ce terme de "dégel" : je ne suis pas en train de dire que demain soir la neige aura disparu, je dis qu'il est possible de voir une température maximale positive, demain, dans un abri météo placé sur un adret.

Vendredi matin l'inversion sera effective : la plaine grelottera plus que les hauteurs, les minimales seront en nette hausse en montagne tandis qu'elles pourraient stagner entre -5 et -8° en plaine. Pas plus de vent que de précipitations. Cette fois-ci, soleil aidant, les températures maximales sortiront toutes du gel sous 1200-1500 m d'altitude.

Un temps sec et calme semble se dessiner pour la suite (jusqu'en milieu voire fin de semaine prochaine ?), nous renouerions avec nos tenaces hautes pressions si caractéristiques de cet hiver. Le temps serait alors assez vite cerné : froidure nocturne en plaine avec gelées (parfois fortes) quotidiennes, douceur ensoleillée sur les reliefs. La pluie n'est pas pour demain.

mardi 17 janvier 2017 à 7h 30

Une belle journée glaciale est en approche. Ce matin le thermomètre indique -8.4° ou -9.2° selon qu'il se situe respectivement dans l'abri 7714 ou dans le grand abri (qui rayonne trop, aussi bien sous le solaire que le tellurique). Le vent de nord-est ne se ressent pas trop ici mais il s'entend et ses rafales n'arrangent évidemment rien au froid ambiant.

Cet après-midi, les zones au vent conserveront des températures largement négatives (de -3 à -5°) tandis que celles situées sur des coteaux protégés verront peut-être un thermomètre positif en dessous de 800 m. Le soleil devrait s'imposer.

Demain matin il fera probablement un peu plus froid et ce pourrait être, en montagne, la matinée la plus glaciale de la semaine ; du -10° est envisageable par ici. La journée se déroulera comme aujourd'ui, toujours balayée par ce grand vent de nord-est.

Jeudi l'ambiance de l'après-midi s'adoucira un peu en montagne. Le vent tombera. Pas de précipitations.

Vendredi matin ce sera au tour de la plaine de grelotter sous de très basses températures (au voisinage de -10°) tandis que les reliefs (hors plateaux et trous comme d'habitude) bénéficieront de quelques degrés supplémentaires.

Nous irons jusqu'à lundi sous cette ambiance redevenue modérément froide (mais glaciale en plaine les matins), le risque de pluie ou neige est quasiment inexistant.

Ce lundi pourrait marquer le début d'une nouvelle période météorologique possiblement dominée par une tendance à la douceur humide.

lundi 16 janvier 2017 à 6h 30

La zone perturbée descendue du nord hier soir ne nous a pas touché ici, nous conservons un air relativement froid (-4.2° actuellement, toujours davantage que prévu) et sec. Signe de ce redoux (très provisoire) à l'ouest : la station à 1660 m dans le Sancy affiche seulement -2° ce matin.

Nous gardons ce matin le fort différentiel thermique entre nos petites hauteurs (froides) et la plaine (il ne gèle pas à Anse ni à Lyon) signe d'une atmosphère toujours pas stabilisée. L'ambiance demeurera froide tout au long de la journée, le dégel ici à Violay n'est pas pour aujourd'hui ni pour demain. Les nuages auront le monopole aérien mais quelques trouées ensoleillées sont probables.

D'une manière générale, en montagne, il fera de plus en plus froid le matin jusque vers jeudi ; nous verrons sans doute des -8 à -10° entre mercredi et jeudi. En contrepartie, les journées ne devraient pas enregistrer de froids extrêmes : ici vers 800-1000 m d'altitude, les plus petites maximales tourneront autour de -3 à -5° selon les expositions et ensoleillement.

Prévoyons dès jeudi matin (arrêt du courant d'air et donc stabilisation de la masse d'air) un froid matinal intense en plaine, nous reverrons probablement, en fin de semaine, de belles inversions thermiques au lever du jour entre une plaine glaciale et une montagne radoucie.

On ne voit ni ne devine pas de précipitation durant la semaine à venir.

dimanche 15 janvier 2017 à 8h 30

La neige a fait ce qu'elle devait faire : le piquet mesure 50 cm de haut et il en sort encore à peu près la moitié (5 graduations de 5cm chacune). Il faudra faire quelques autres mesures pour éviter la surestimation due aux accumulations, mais on doit pouvoir estimer à vu d'oeil la couche à 15-20 cm d'épaisseur, peut-être plus proche de 20 que de 15.

à 10h15 : 20 cm au sol, ce sera la mesure officielle.

Aujourd'hui les flocons ne seront qu'anecdotiques, ils pourront encore voleter de ci de là à tout instant de la journée mais n'augmenteront pas sensiblement l'épaisseur. L'ambiance est toujours froide, sans plus (-3.5° actuellement, je pensais qu'il allait faire un peu moins). En seconde partie de journée, une grande zone neigeuse (interface entre un tiers ouest de la France radouci et l'autre partie encore très froide) descendra du nord ; cette poche de neige ne devrait pas nous concerner, elle sévira plutôt sur le Puy de Dôme et le centre du Massif Central. Les monts du Forez pourraient recevoir quelques flocons collatéraux.

Évidemment, on ne compte pas aujourd'hui sur le dégel ; le thermomètre ne montera pas au dessus de -2 à -3° ici à Violay.

Demain lundi nous retrouverons à peu près les mêmes conditions qu'aujourd'hui : les rares flocons deviendront rarissimes, le vent poursuivra sa rotation et se retrouvera orienté au nord nord-est en fin de journée. Côté thermomètre, on doit s'attendre à une baisse sensible au lever du jour (entre -6 et -8° ici à Violay). La journée ne sera pas encore trop glaciale mais n'apportera toujours pas le dégel (-2 à -3° au meilleur de la journée).

Mardi matin on ne sera pas loin de -10° sous un vent de nord-est assez vigoureux. Le ciel pourrait se trouer d'éclaircies en journée ; soleil ou pas soleil, l'ambiance demeurera très froide l'après-midi (maxis de l'ordre de -3 à -5° ici à 800-1000 m d'altitude).

Jeudi, vendredi, samedi le vent sera mort. Les nuits et matinées ne se réchaufferont pas (au contraire en plaine) mais les journées, soleil probable aidant, seront possiblement moins glaciales sur les coteaux. Pas de précipitations a priori.

samedi 14 janvier 2017 à 8h 30

L'ambiance a tout d'hivernale depuis hier : du gel permanent (-2.5° actuellement), un vent plein de bourrasques et des averses de neiges appuyées. L'épaisseur de la couche au sol est bien difficile à appréhender d'un coup d'oeil car le vent chahute bien... disons entre 5 et 10 cm, j'irai mesurer en un lieu vaguement protégé plus tard.

Aujourd'hui le temps restera gris et il ne faut pas espérer voir le mercure sortir la tête du gel, nous conserverons cette température stable entre -2 et -3°. Le vent, toujours décidé, gagnera quelques degrés angulaires vers le nord.

La pause avant la pose.

En ce qui concerne la neige, nous ne devrions pas avoir de chute conséquente avant cette fin d'après-midi ou ce soir, certes quelques flocons pourront toujours tomber mais rien de bien significatif. On prévoit en revanche une probable bouffée neigeuse (toujours accompagnée de vent) en fin d'après-midi ou début de soirée qui pourrait poser quelques centimètres supplémentaires histoire de bien préparer les pistes de luge pour demain dimanche.

Demain matin le tableau sera similaire à l'actuel : flocons, vent, probablement 10 à 15 cm de neige au sol rudement malmenée (donc congères de l'ordre de 50-70 cm) et quelques petits degrés de chaleur en moins (environ -5° ici à Violay). Le réchauffement (si on peut le nommer comme ça) diurne ne fera certes pas retrouver du positif au mercure et quelques averses de neige sont encore probables en journée (plutôt le soir).

Lundi le thermomètre aura abandonné 1 ou 2 degrés de plus, les floconnades deviendraient faibles et disparates, le ciel aura beaucoup de mal à nous offrir autre chose que du gris et le vent d'abdiquera pas.

Mardi et mercredi ressembleront à lundi avec possiblement un cran de froid en plus. Pas de neige a priori.

On peut compter sur un essoufflement du vent à compter de jeudi, l'ambiance se radoucirait très relativement sur les hauteurs mais le grand froid tomberait sur la plaine...

vendredi 13 janvier 2017 à 5h 30

Allez, on est parti pour de nombreux jours froids puis très froids puis glaciaux... après tout on est en janvier et s'il doit faire froid cet hiver, autant que ce soit à présent.

Hier soir le vent du midi a poussé la température jusqu'à 7.5° en soirée vers 22h puis le front froid est arrivé en seconde partie de nuit et il fait actuellement -0.3°.

Nous sommes passés dans le gel cette nuit ici à Violay et risquons fort de ne pas voir de mercure au dessus de 0° avant... pfiou... au plus tôt 7 jours.

Aujourd'hui, demain samedi, après-demain dimanche et pourquoi pas aussi lundi, les chutes de neige ne seront jamais bien loin, elles ne devraient pas être fortes mais leur persistance sur ces 3 ou 4 journées associée à un grand froid (surtout en montagne) feront petit à petit augmenter l'épaisseur de la couche. Ici à Violay et plus généralement vers 800 m d'altitude, une épaisseur de l'ordre de la quinzaine ou vingtaine de centimètres est envisageable d'ici lundi soir. Le vent ajoutera son grain de sable à l'équation froide, il devrait être particulièrement piquant jusqu'à... mercredi ? et former les sempiternelles congères.

D'ici dimanche prochain, les températures de nos petits monts, qui iront en se refroidissant, varieront entre -3° et -7° la nuit et -1 à -4° en journée et ceci vers 700-800 m d'altitude.

A partir de mercredi ou jeudi, on assistera possiblement à la chute du vent. Cet arrêt de la soufflerie provoquera alors des températures nocturnes dans nos bas fonds, plaines et vallées particulièrement basses, surtout si l'épaisseur de neige y est conséquente. Il ne serait pas étonnant de mesurer des -15° en des lieux naturellement farouches : la plaine de Meys, la Valette, les plateaux de St Symphorien sur Coise, la Gardonnanche, Arthun... que des coins agréables...

Bon on n'y est pas encore, les 3 ou 4 prochains jours nous permettront une certaine acclimatation.

jeudi 12 janvier 2017 à 7h 30

On conserve une relative douceur aujourd'hui puis on bascule dans le froid la nuit prochaine.

Aujourd'hui nous conserverons des températures douces et des nuages mais ceux-ci ne devraient plus rien nous lâcher. En soirée un grand vent se lèvera sur les hauteurs annonçant le changement de temps ; quelques gouttes tomberont à l'avant du front froid puis celles-ci se transformeront rapidement en neige au dessus de 400-500 m d'altitude dès les premières heures de vendredi.

Ces précipitations nocturnes ne devraient pas engendrer d'importantes couches de neige mais elles devraient rendre le paysage de nouveau blanc sur les reliefs dépassant 400-500 m au lever du jour.

Vendredi en journée, plutôt l'après-midi d'ailleurs, de nouvelles faibles mais tenaces floconnades descendront encore plus bas en plaine, la ville de Lyon sera probablement "impactée".

Samedi, dimanche et lundi l'ambiance deviendra glaciale, essentiellement en montagne où des températures maximales de l'ordre de -10° sont entrevues vers 1500 m. Les chutes de neige (jusqu'en fond de plaine) ne seraient jamais très fortes mais fréquentes.

Lundi soir, une épaisseur de l'ordre de 20 cm est envisageable ici à Violay et bien ailleurs à cette altitude.

A partir de lundi ou mardi, le courant d'air devrait se continentaliser, la température dans l'atmosphère tendra à s'homogénéiser : le temps glacial ne sera donc plus réservé aux reliefs mais à toute la colonne d'air. Il est encore trop tôt pour essayer d'avancer quelques chiffres thermométriques "précis", tout dépendra de l'épaisseur et de l'étendue de la couche de neige au sol ; cependant, on peut tout de même prévoir des thermomètres aux alentours de -10 à -15° en milieu de semaine prochaine.

mercredi 11 janvier 2017 à 8h

On garde aujourd'hui et demain des températures à peine froides ou très fraîches, quelques flocons sont encore attendus ce matin puis ceux-ci se liquéfieront en cours d'après-midi.

Demain rejouera la même partition qu'aujourd'hui : fraîcheur matinale puis après-midi relativement tiède entrecoupé de possibles gouttes.

Dans la nuit de jeudi à vendredi de l'air beaucoup plus froid nous recouvrira, les thermomètres perdront entre 5 et 7° et une bouffée neigeuse n'est pas improbable.

Vendredi le froid prendra ses quartiers, le vent alors d'ouest jeudi aura pivoté au nord-ouest. Il ne dégèlera pas de la journée au dessus de 500 à 800 m.

Il ne faut pas compter voir une température positive au dessus de 300 à 400 m entre samedi et lundi : le vent (orienté nord) ne nous apportera que du gros froid et des flocons. Les chutes de neige ne seront probablement jamais bien intenses, mais elles finiront sans doute par cumuler entre 10 et 20 cm, ici à Violay, lors de ces trois dernières journées. Minimales de l'ordre de -5 à -7° et maximales entre -3 et -5°.

Passé lundi, le vent pourrait s'orienter au nord-est aidé en cela par un anticyclone scandinave associé à une dépression méditerranéenne. L'ambiance deviendra alors glaciale à tous les niveaux. Gagnerons-nous un air plus sec ou verrons-nous des flocons par retours d'est ?

mardi 10 janvier 2017 à 7h

Il neige ici et les flocons tiennent sur ce sol froid malgré une température de l'air positive (0.7°). Attention car sous la neige il doit il y avoir une petite pellicule de glace, prudence donc aux endroits froids qui n'ont pas vu le soleil depuis mi novembre.

Comme je le pressentais, cette neige est descendue très bas en altitude, d'après quelques témoignages rapidement glanés, il neige à Lyon (où il fait la même température qu'ici à quelques dixièmes près) et les flocons arrivent à griser l'herbe.

Schématiquement, nous subirons un petit froid ou une grande fraîcheur jusqu'à jeudi puis, à partir de vendredi, le froid s'accentuera franchement apportant avec lui pas mal de flocons jusqu'en plaine. Une période de grand froid (plus sec ?) semble se dessiner pour la semaine prochaine (toute la semaine prochaine ?) mais cette dernière hypothèse demande encore confirmation.

Aujourd'hui la neige stoppera en cours de matinée, et n'augmentera réellement sa couche qu'au dessus de 900 à 1000 m. En cours ou fin d'après-midi, de nouvelles chutes pourraient se produire sous une température plus froide, on verra donc tomber les flocons jusque vers 300-400 m d'altitude.

Demain mercredi, après une matinée juste froide, la température remontera franchement en montagne sur le soir. La limite pluie neige fera de même et dépassera nos plus hauts sommets ligériens.

Jeudi sera la dernière journée à peu près tiède (vent de ouest ou nord-ouest bien rafraîchissant tout de même) avant le froid durable. Pas ou peu de précipitations, neige qu'au dessus de 1300-1400 m.

C'est dans la nuit de jeudi à vendredi que le temps va changer.

Vendredi matin le gros froid prendra ses quartiers en montagne apportant quelques flocons de plus en plus bas au fil des heures. Durant l'après-midi ou soirée, les chutes de neige (a priori faibles) pourront se produire jusqu'à Lyon.

Ensuite, de samedi à lundi, le froid deviendra glacial en montagne et le vent de nord n'arrangera rien. Prévoyons de la neige à toutes altitudes et à peu près à tout moment de la journée. Même si ces abats ne sont pas très débitants, ils finiront par former une couche non négligeable d'ici la fin du week-end (15-25 cm ici à Violay ?).

L'ambiance ne se radoucirait pas (au contraire) durant la seconde moitié de semaine prochaine, le ciel pourrait redevenir plus sec.

lundi 9 janvier 2017 à 7h 30

La semaine en route ne nous apportera que du froid, d'abord modéré puis possiblement renforcé en toute fin de période.

Ce matin les thermomètres sont tous négatifs : environ -3 à -4° sur nos petits monts vers 800 m, juste 0° sur Lyon, -3 à -4° dans les vallées lyonnaises et entre 0 et -1° en plaine du Forez probablement couverte par une nappe de stratus.

Ce soir quelques flocons avant-gardistes volèteront de ci de là, ils ne devraient pas arriver à faire ni couche ni même pellicule.

Demain mardi on surveillera l'arrivée d'une zone perturbée de bonne ampleur. Les modèles météo ne voient que de la pluie sous 600 à 800 m, mais personnellement je reste prudent : ces chutes de neige pourraient bien plonger plus bas à savoir entre 300 et 400 m en toute fin de nuit ou début de matinée.

Ici à Violay nous devrions tout voir passer en neige et celle-ci tiendra au sol évidemment. Attendons-nous à une couche de l'ordre de 5 ou peut-être 10 cm d'ici mercredi matin. Les montagnes à l'ouest du fleuve verront 10 à 20 cm se poser au dessus de 1000-1100 m.

Mercredi matin le petit froid sera suffisant pour autoriser le flocon jusqu'à 300 ou 500 m, l'ambiance s'échauffera ensuite en montagne en seconde partie de journée.

La relative douceur de la nuit de mercredi à jeudi ne sera perçue que sur les hauteurs et la limite pluie-neige remontera au voisinage de 1300 m (il ne devrait plus tomber grand chose).

Jeudi la température s'effondrera de nouveau et la goutte du matin à 1000 m se changera en flocon avant la nuit. Le vent tournera à l'ouest annonçant, pour la montagne, le gros froid neigeux.

Les reliefs recevront froid et neige de vendredi à lundi, le vent de nord-ouest y entretiendra une ambiance glaciale et la neige finira par s'accumuler. A suivre...

dimanche 8 janvier 2017 à 8h 50

Plus de doute, l'hiver est bien là et ne compte pas démissionner tout de suite.

Ce matin l'ambiance est "à la neige" : le ciel ne montre pas la moindre défaillance dans le gris, le thermomètre se place assez franchement sous 0° (-2.3° actuellement), la petite neige de mercredi soir n'a pas bougé d'un millimètre à l'ombre et quelques flocons sont tombés nuitamment (ils sont encore visibles, pétrifiés, sur le carrelage extérieur).

Si vous attendiez quelque chose aujourd'hui, abandonnez tout de suite ; il ne se passera rien : pas d'éclaircie, pas de réchauffement, pas de pluie, pas de neige (où alors 3 flocons au m²).

On peut envisager un peu moins de gris pour demain lundi : températures sans grands changements, très rares flocons ou bruines floconneuses sur le matin mais ciel possiblement plus contrasté en fin d'après-midi.

C'est sur mardi qu'il faut porter l'attention.

Mardi très matin, avant la mise en lumière, une perturbation nous accostera par le nord-ouest. Elle pourrait même arriver dans la nuit de lundi à mardi mais le fort des troupes semble programmé pour passer en cours de matinée. Prenons garde à cette onde précipitante car même s'il ne fait pas froid en altitude (isotherme 0° prévu au plus haut vers 1300 m), celle-ci pourrait bien profiter de son horaire d'arrivée (début de matinée, air froid dans les premières centaines de mètres) pour pousser ses flocons jusqu'en plaine. La tendance sera au refroidissement au fil des heures de la matinée, par ici à Violay, attendons-nous à une couche d'au moins 5 cm (à affiner prochainement). Les monts de l'ouest-Loire devraient enfin recevoir une épaisseur digne de leur rang (mini 10 cm au dessus de 1000-1100 m). L'affaire se close en fin d'après-midi, ou même avant.

Mercredi le froid sera revenu chez tout le monde, quelques floconnades résiduelles pourront se produire jusqu'au fond des terres.

Seule la montagne détectera le redoux relatif entre mercredi soir et jeudi midi. Dès jeudi soir le vent pourrait tourner à l'ouest au nord-ouest annonçant le début d'une période froide et humide.

On aura le temps de gloser sur le prochain week-end, la probabilité de le voir froid et neigeux se renforce de jour en jour.

samedi 7 janvier 2017 à 8h 30

Le froid est glacial ce matin... en plaine. Andrézieux est descendu sous -10° (-10.2° de minimale nocturne), il faut remonter à la vague de froid de février 2012 pour y trouver une température plus faible !

Les reliefs sortent tout doucement de ce grand froid, il fait actuellement environ -6° ici à Violay et le presque sommet du Sancy s'approche de 0 avec -1.2° à l'instant.

Aujourd'hui le soleil brillera sans partage, les nuages n'arriveront, par le nord, qu'en toute fin d'après-midi ou début de soirée.

En cours de nuit prochaine, de petites floconnades remettront un coup de pinceau au paysage. Demain matin l'ambiance devrait être grisounette, elle le restera tout au long de ce dimanche où les faibles floconnades s'attarderont principalement sur les reliefs.

Lundi les flocons disparaîtront, le ciel pourrait demeurer gris dans une ambiance froide.

De l'agitation pour mardi.

Mardi une zone pluvio-neigeuse nous abordera par le nord-ouest dès ou même avant le lever du jour. La limite pluie neige, située probablement vers 1000 m en tout début d'épisode, s'abaisserait rapidement de plusieurs centaines de mètres. On est en droit d'attendre un bon épisode neigeux sur les monts du Forez, épisode qui pourrait poser une vingtaine de centimètres de neige naturelle sur les pistes de ski déjà bien préparées (neige artificielle sur un sol très froid) de Chalmazel.

Mercredi le gros des précipitations sera passé, quelques vagues résidus floconneux sont envisageables à toutes altitudes.

Le redoux relatif de jeudi ne devra pas nous inciter à regarder vers le printemps car dès vendredi le bon froid pourrait regagner la montagne et y apporter, durant le week-end, de nouveaux centimètres de neige.

 

vendredi 6 janvier 2017 à 5h 30

L'hiver est bien là et il ne semble pas vouloir lâcher prise de sitôt.

Le ciel bien encombré d'hier s'est déchiré cette nuit et le froid mord celui qui sort (-7.7° actuellement ici à Violay, il y a bien longtemps qu'on n'avait pas eu aussi froid... presque  4 ans en fait... fin février 2013).

Aujourd'hui et demain le soleil ne sera pas avare, sauf peut-être sur le bas lyonnais où les brouillards semblent indéboulonnables depuis fin novembre.

Quelques flocons pourront descendre sur dimanche ; cette fois encore, ils ne seront (ou plutôt seraient) pas très nombreux et peineront à reblanchir le paysage.

Fraîcheur sèche pour lundi puis un épisode pluvio-neigeux possiblement plus costaud que ses prédécesseurs semble programmé pour mardi.

Le radoucissement (intensité à régler) de jeudi serait sans lendemain car le froid (le grand froid ?) humide est bien capable de s'approprier la fin de semaine prochaine. On devrait enfin pouvoir skier à Chalmazel le prochain week-end (on parle du week du 14-15 janvier) ; skier, et en plus sur de la neige naturelle !

jeudi 5 janvier 2017 à 7h 30 :

Le décor est tout de suite plus hivernal avec 2 cm de neige. Les flocons d'hier soir n'ont pas été très abondants, mais on s'y attendait. L'ambiance d'aujourd'hui restera grise et très froide, le thermomètre ne passera pas le dégel au dessus de 400-500 m environ et la Bise maintiendra son rythme. On pourrait encore voir 2 floconnets, mais l'essentiel de la "chute" s'est produite. On assistera à une remontée en flèche de la pression atmosphérique, elle passera de 1027 hPa (valeur actuelle) à 1035 hPa ce soir vers minuit.

Demain vendredi nous pourrions revoir le soleil, il sera probablement trop affaibli pour nous sortir du dégel. Pas de précipitations.

Samedi matin quelques thermomètres pourraient fleureter avec -10°. Le baromètre tiendra la barre des 1035 hPa, toujours pas de précipitations.

Dimanche se déroulera sur le même schéma que la veille : très froid (surtout en plaine, moins en montagne) le matin puis températures maximales pas très éloignées de 0°.

Lundi maintiendra la pression toujours au voisinage de 1035 hPa et la température négative la nuit.

Mardi on assisterait à un dégonflage atmosphérique, une zone perturbée pourrait alors nous toucher apportant des pluies ou neiges relativement significatives.

mercredi 4 janvier 2017 à 7h 30 :

Le thermomètre a bien chuté, sur les hauteurs et le proche avenir ne montre pas de réel retour aux conditions météo douces.

Aujourd'hui notre beau ciel bleu ne gardera pas sa couleur jusqu'en fin de journée, il se couvrira par le nord en cours d'après-midi puis finira puis lâcher quelques flocons en début de soirée et/ou nuit suivante. Cette petite neige ne se fera pas prier pour tenir au sol et ce à toutes altitudes.

Demain matin l'ambiance sera glaciale dans nos campagnes, la pellicule neigeuse pourrait culminer à 2 ou 4 cm sur nos hauteurs d'entre Rhône et Loire. Même si la couche est insignifiante, il faudra terriblement se méfier sur les routes. Demain toujours, la très relative faiblesse barométrique (on devrait passer dans un creux à 1025-1027 hPa aujourd'hui) sera oubliée : le mercure devrait de nouveau toucher 1035 hPa en fin de soirée. Le soleil revenu ne fera pas fondre les trois flocons au sol et ne sera pas capable de nous assurer ne serait-ce qu'un instant de température positive l'après-midi ; on remarquera aussi la Bise qui soufflera de manière sensible.

Vendredi le temps ne changera pas : froid du matin au soir, Bise mais ciel lumineux.

De samedi à dimanche, les plaines et vallées garderont de fortes voire très fortes gelées nocturnes mais l'ambiance s'adoucirait un peu en journée ; globalement, les températures seraient toujours bien inférieures aux normes en plaine et assez conformes à la saison en montagne.

Mis à part les quelques flocons entrevus pour ce soir, ce sera régime sec de chez sec jusqu'à au moins dimanche ou lundi prochains. On devine vaguement un possible changement de temps (très provisoire ?) aux alentours du 10 janvier.

 

mardi 3 janvier 2017 à 6h 45 :

Et voilà, la douceur est terminée ! il faut avouer qu'on en a énormément profité ici sur notre promontoire... On a perdu la douceur mais il nous reste encore la lumière !

Aujourd'hui le soleil devrait reprendre les commandes et la température rester froide (pas de dégel au dessus de 700-900 m selon les expositions). Je rappelle que "pas de dégel" signifie "pas de température positive mesurée sous abri à 1.8 m du sol et en un lieu exposé au soleil". Les envers, au sol, sont évidemment gelés depuis plusieurs semaines !

Demain mercredi quelques nuages pourraient éventuellement lâcher 3 ou 4 flocons en cours de soirée ou nuit suivante, rien n'est bien certain et de toutes manières, l'éventuelle chute de neige ne serait qu'un saupoudrage à peine capable de griser le sol.

Jeudi devrait être la journée la plus froide de la semaine, la pression (déjà haute à 1030 hPa mercredi) montera en flèche jusqu'à atteindre ou dépasser 1035 hPa en soirée. La Bise deviendra plus que sensible accentuant le froid.

Redoux relatif entre vendredi et samedi sous des pressions atmosphériques aux alentours de 1035 hPa. Le beau temps est donc hautement probable sur les hauteurs pour cette fin de semaine, les plaines subiront de très sévères gelées (possiblement aux alentours de -10°).

On ne voit pas la fin de ces hautes pressions, il ne faut probablement pas attendre de précipitation significative (disons plus de 3 ou 5 mm) avant, au plus tôt, la seconde décade de janvier et peut-être même la seconde quinzaine.

dimanche 1er janvier 2017 à 9h 15 :

Ce matin seuls les humains ont tourné une page, la météo elle s'en tient à ce qu'elle a su admirablement faire en cette fin d'année 2016 : froid et brouillards en plaine, douceur et soleil sur les bosses. Ce matin donc on retrouve des inversions de l'ordre de 8-10° entre par exemple Violay (mini +1.4°) et Arthun (mini -8.1°) ; le brouillard, présent depuis plusieurs jours sur le bas Lyonnais, occupe toujours le terrain, il s'est toutefois rétracté d'une bonne centaine de mètres laissant des paysages givrés (voir par exemple la webcam de St Vérand).

On peut toujours compter aujourd'hui sur le soleil au dessus de 400-500 m d'altitude, les bas fonds ne sortiront toujours pas du gel tandis que nous aurons de nouveau des maximales de l'ordre de 6 à 8° dans la tranche 700-1000 m.

Demain lundi le temps se refroidira enfin sur les hauteurs. Le ciel devrait progressivement s'encombrer de nuages et quelques rares flocons (qui ne se feront pas prier pour tenir sur ces sols froids) sont envisagés entre la soirée et la matinée de mardi. Les températures maximales des reliefs baisseront de 5 bons degrés vis-à-vis de celles d'aujourd'hui, il pourrait ne pas dégeler au dessus de 800-1000 m d'altitude.

Mardi matin l'ambiance aura finalement tourné à l'hiver, les petites floconnades auront probablement grisé le décor. Le soleil, porté disparu la veille, devrait rapidement revenir se rappeler à nos bons souvenirs. Ambiance froide tout au long de la journée, pas de dégel au dessus de 700-900 m mis à part peut être sur les coteaux bien exposés au soleil.

Mercredi : beau et froid en journée, possible arrivée de nuages en fin d'après-midi.

Jeudi : toujours froid avec possiblement 2 ou 3 flocons.