Retour au sommaire général

mardi 22 janvier 2019 à 8h.

Après la journée sans dégel d'hier entièrement passée sous le brouillard, (-0.5° de maxi ici), le ciel s'est dégagé et a, sans surprise, fait tomber la température. A Chalmazel Gardonnanche, micro plateau particulièrement sensible aux froids radiatifs, il faisait -12.4° à 3h, le col de la Loge est passé par -10.0° à 5h, -10.7° à la patte d'oie à St Anthème à la même heure, -8.6° de mini nocturne à Bard. Par ici, l'air est moins sec que sur les monts du Forez (-10.5° de température du point de rosée à Bard contre à peine -8° ici à Violay), la température du point d'état est donc un peu plus élevée : -7.3° actuellement ici. Contrairement à hier matin, le gel est bien présent en plaine : il fait actuellement entre -7 et -8° du côté d'Arthun, -3° à Arnas, -6° à Feurs, -7° à Roanne, seul Lyon garde des températures à peine froides : -0.9° à 8h à Gerland,

Ce matin le soleil dominera les airs puis, vers la mi journée, le ciel se voilera par l'ouest nous annonçant une dégradation pour la toute fin d'après-midi. Le thermomètre se relèvera assez rapidement et passera (certes de justesse) de l'autre côté du zéro en dessous de 1000 m environ. Les précipitations arriveront vers 17-18h sur la montagne Bourbonnaise ainsi que sur les monts du Forez, elles seront évidemment neigeuses à tous les échelons. Le décalage vers l'ouest ne semble pas très véloce, on pourrait donc attendre la soirée (19-20h) pour voir les premiers flocons par ici à Violay. Pour les zones intermédiaires, faites une règle de 3. A priori, cette première bouffée neigeuse serait davantage mourante que virulente de sorte qu'un simple saupoudrage est probable par ici en soirée.

En fin de nuit prochaine, une seconde bouffée est prévue, elle serait celle-ci un peu plus dynamique et arriverait à blanchir la plaine (chose que la première n'aurait pas été capable de faire (?)). Les floconnées occuperont sans doute une bonne partie de la journée de mercredi qui se déroulera sans dégel au-dessus de 500-700 m. Au final, demain soir, nous devrions avoir reçu quelques centimètres en plaine, entre 10 et 15 par ici dans la tranche 700-1000 m, probablement une grosse vingtaine ou petite trentaine sur le plateau de la Madeleine, les Bois Noirs ainsi que les hautes chaumes forézieunnes.

Jeudi devrait être beaucoup moins perturbé, le grand froid s'imposera, pas de dégel au-dessus de 300-500 m.

Vendredi l'ambiance matinale sera encore des plus froides (moins de -10° dans les endroits habituels pour peu qu'il se produise une éclaircie nocturne) puis un timide redoux gagnera petit à petit la "haute" montagne.

La suite n'est pas très solide en terme de prévisions : le redoux relatif pourrait insister samedi pour laisser de nouveau place au froid dès la nuit de samedi à dimanche.

Dimanche nous pourrions donc être replongés dans l'hiver avec, ça fait partie des pistes possibles, une nouvelle bouffée pluvio-neigeuse en perspective.

Contrairement aux années précédentes, les marches de la soupe aux choux de Feurs ont de grandes chances de se dérouler sous un temps froid et possiblement neigeux.

 

lundi 21 janvier 2019 à 9h.

Il sera difficile de se sortir de la grisaille aujourd'hui, il nous reste un petit espoir pour cet après-midi voire soirée. Les températures n'évolueront donc pas sur une grande amplitude, la limite de non dégel se situera entre 800 et 1000 m. Il sera peut être possible, si on reste collé à la fenêtre, de voir 3 flocons en matinée.

Cette nuit une bande d'air sec en avant de la perturbation à venir survolera notre territoire d'entre Rhône et Loire, elle permettra l'évacuation de rayonnement tellurique et donc la chute des températures.

Demain matin il fera bien plus froid qu'actuellement : tablons sur des -5° en plaine, là où il ne gèle pas actuellement. On constatera un très net réchauffement en journée, la plaine prendra facilement 10 degrés. C'est probablement en fin d'après-midi (vers 17-20h, la fourchette sera affinée demain matin) que la perturbation venue de l'ouest nous concernera ; les précipitations seront probablement neigeuses dans le Forez et Roannais jusqu'à toutes les altitudes. Ces chutes de neige, a priori faibles, dureront quelques heures, elles pourraient ensuite reprendre en cours de nuit ainsi que mercredi, au moins en matinée.

Mercredi soir, la couche de neige, plus ou moins pelliculaire, recouvrira probablement une très grande partie de nos départements siamois, seule la ville de Lyon ne semble pas certaine (mais c'est à voir) de montrer toits blancs. Toujours mercredi soir, l'épaisseur de neige au sol devrait tourner aux alentours de 10-15 centimètres par ici dans la tranche 700-1000 m, la couche fraîche devrait atteindre la vingtaine ou trentaine de centimètres sur les monts du Forez et de la Madeleine.

Jeudi et vendredi le froid s'intensifiera, il ne devrait plus neiger.

Éventuel redoux samedi, redoux très relatif.

Possible rechute thermique dimanche (jour de la soupe aux choux de Feurs, 60ème édition), associée à une nouvelle perturbation pluvio-neigeuse.

dimanche 20 janvier 2019 à 8h.

La neige arrive, elle commence juste à blanchir le sol bien refroidi malgré une température positive (sous abri) depuis hier midi.

Aujourd'hui sera donc une journée grise et froide : les chutes de neige ne seront pas continues mais elles devraient toutefois, malgré une température un peu limite vers 600-800 m, maintenir le décor blanc.

Demain lundi nous aurons perdu 1 ou 2 degrés, quelques floconnées pourront être observées.

Mardi la zone perturbée organisée, en vue depuis plusieurs jours, nous traversera probablement en seconde partie de journée. On n'est toujours pas très instruit sur la quantité de neige qu'elle apporter, tablons sur 5 à 10 cm supplémentaires, ici à Violay d'ici mardi soir.

Mercredi le froid s'accentuera, les flocons seront moins serrés mais toujours présents et ceci à toutes les altitudes.

Jeudi-vendredi : le gros froid redeviendra probablement sec.

samedi 19 janvier 2019 à 9h45.

Si hier matin il ne gelait pas en plaine, les températures minimales de cette nuit se sont bien rattrapées : -9.3° à Arthun, -7.7° à Andrézieux, -7.1° à Sain Bel, -7° au Breuil. Les trous à froid ont eux aussi donné de très basses températures : -10.1° à 7h à St Just en Chevalet, -9.6° à 4h à Chalmazel.

Aujourd'hui, malgré ces fortes voire très fortes gelées, tout le monde sortira du gel, il n'y a bien que la montagne supérieure à 1200-1400 m qui restera sous la glace.

Demain dimanche au lever du jour,  les températures seront à la fois beaucoup plus douces et plus homogènes : ce sera du -1° +1° pour tout le territoire. Le temps sera gris, pluvieux sous 400-600 m, neigeux au-dessus. Sur le soir, le paysage aura probablement grisé ou blanchi sur les terres dépassant 700-900 m d'altitude.

Lundi les précipitations disparaîtront, l'ambiance aura perdu 1 ou 2 degrés sur la veille.

Mardi est notre journée à surveiller.

Mardi la matinée ne devrait pas connaître d'intempérie, contrairement à l'après-midi et/ou soirée qui verront des chutes de neige probablement significatives (attendons un peu pour cerner les cumuls au plus juste ou au moins faux). Méfiance donc si vous avez à circuler dans le secteur en seconde partie de journée ; même si, au final, l'épaisseur de neige ne dépasse pas quelques petits centimètres, le fait qu'elle descende en plaine (donc proche des grandes agglomérations) pourra créer pas mal de désordres routiers... comme d'habitude.

Mercredi, jeudi, vendredi seront sans doute trois journées froides ou très froides (tout dépend de la couche de neige au sol). De nouvelles bouffées neigeuses sont alors tout à fait possibles.

vendredi 18 janvier 2019 à 8h.

C'est à peine si les toits sont gris ce matin, la température a en revanche bien baissé depuis hier puisqu'il fait présentement -3° (contre environ +4° hier à la même heure). Le gel n'est pas arrivé en plaine où il fait environ +1°, il y sera présent demain matin.

Cette journée de vendredi nous réserve beaucoup de froidure et moins de lumière. Les thermomètres resteront négatifs au-dessus de 800-1000 m et ceux de plaine ne toucheront 5° qu'à Lyon. On peut espérer quelques passages ensoleillés.

Demain matin l'ambiance sera plus froide au lever du jour, le seuil de forte gelée (mini < -5°) pourrait être atteint au moins au-dessus de 700-1000 m ; la plaine retrouvera le gel. Contrairement à aujourd'hui, le réchauffement diurne sera marqué, les températures repasseront au-dessus de la glace sous 1300 m environ. Prévoyons des maximales de l'ordre de 6-7° en plaine du Forez et Roannais, possiblement 1 degré de plus sur l'agglomération lyonnaise. En cours ou fin d'après-midi, de petites pluies sont envisageables (neige vers 1000 m).

Dimanche matin les gelées seront plus mesurées que celles de la veille et plutôt réservées au relief. Journée probablement grise et fraîche ; on ne sera pas à l'abri d'une goutte froide sous 500 m ou d'un flocon au-dessus de ce seuil.

Pas de réel changement pour lundi si ce n'est possiblement 1 ou 2 degrés de moins au thermomètre ; barrière de non dégel aux pourtours de 900-1000 m.

Mardi les conditions météo pourraient virer au très désagréable. L'échéance est encore bien lointaine pour annoncer avec précision le temps sensible mais on peut déjà (presque) assurer que le froid ne démordra pas. Une offensive neigeuse est de plus assez probable, plutôt pour la seconde partie de journée. On attendra encore un peu pour régler les derniers détails mais il est possible qu'on entre alors dans une phase très hivernale.

Si vous aviez prévu vous balader en France (et même n'importe où en France ?) durant ces journées de mardi à vendredi, alors ayez en tête que votre déplacement pourrait être contrarié.

Passé cet éventuel épisode perturbé, les tendances partent vers un froid plus sec (ah c'est sûr que quand l'humide est passé on a de bonnes chances d'arriver au sec...) mais aussi (bien ?) plus intense...

 

jeudi 17 janvier 2019 à 8h.

La journée d'hier a tenu ses promesses de meilleure journée de la semaine : les 10° sont bien montés à 1000 ù et plus (11.5° à Chalmazel Gardonnanche à 14h, 11.1° à Saint Nicolas des Biefs à la même heure, 10.9° à Grammond et 11.7° à St Etienne Montaud à 15h, 10.8° de maximale à Bard, 9.2° ici à Violay. Après avoir essuyé quelques gelées aux alentours de -5°, la plaine a mis du temps à se réchauffer, de saisissants contrastes ont même perduré tout au long de l'après-midi ; ainsi la température maximale est allée se percher à 13.3° à Andrézieux alors que celle d'Arthun n'a plafonné qu'à 5.9°, ce n'est qu'en toute fin d'après-midi que l'air froid y a été délogé : 3.8° à 18h30 puis 7.3° à 19h et 8.6° à 20h.

Comme raconté de manière plus ou moins imagée depuis quelques éditos, nous changeons de temps à commencer d'aujourd'hui. La transition ne sera pas brutale, nous allons avoir quelques jours d'acclimatation avant de nous retrouver dans le gros froid.

Ce matin la pluie en provenance de l'ouest traîne avec elle de l'air plus froid ; il neige actuellement sur les monts du Forez au-dessus de 1200 m environ, cette limite pluie-flocon ne fera que descendre en cours de journée, on la trouvera vers 500-700 m en cours ou fin d'après-midi et plus bas encore en cours de nuit. Ceci dit, il ne pleuvra certes pas toute la journée ! ce ne seront que quelques faibles précipitations sporadiques qui accrocheront de préférence les reliefs. Sur nos montagnes, le plus doux d'aujourd'hui est en train de se produire ou s'est déjà produit en fin de nuit, la température ne fera que stagner ou baisser au cours du temps.

Suite à d'éventuelles floconnades nocturnes, il sera possible de voir demain matin un décor plus ou moins gris au-dessus de 500-800 m. Toujours sur les reliefs, les thermomètres du lever du jour accuseront 6 à 8° de moins que les actuels, la journée peinera à se réchauffer, tablons sur une limite de non dégel aux alentours de 800-1000 m.

Samedi matin nous montrera encore de fortes gelées puis le probable soleil poussera le mercure jusqu'à des 8-10° en plaine mais pas plus de 0° vers 1500 m. Cette première journée du week-end sera donc elle aussi très agréable, mais toutefois moins douce que celle d'hier.

Ce beau temps ne tiendra pas jusqu'à dimanche. Les nuages finiront par envahir le ciel par l'ouest nous convoyant pluies et neiges pour dimanche. Là encore, il n'est pas question d'annoncer une pluie ou une neige continue (à part peut-être sur les monts du Forez) pour cette journée dominicale, mais simplement un temps humide où la limite pluie neige flottera vers 1000 m le matin et 600-800 sur le soir.

Lundi-mardi-mercredi les flocons (dont la quantité reste à évaluer) se permettront probablement d'atterrir en plaine. Pas de dégel au moins au-dessus de 500 m.

L'après est encore un peu flou, une séquence de grand froid est envisageable pour la seconde moitié de semaine.

mercredi 16 janvier 2019 à 7h30.

Ce matin il fait déjà bien doux sur nos petits promontoires sous le vent du Midi (+4.5° actuellement) tandis que la plaine enregistre des gelées localement fortes (-5.2° à Arthun, -4.2° au Breuil, ), on remarque aussi une inversion de l'ordre de 10° actuellement entre la cuvette de St Just en chevalet (-5°) et le plateau ventilé de St Nicolas des Biefs (+5°).

Petit événement : il gèle ce matin à Lyon Gerland pour la première fois depuis le 13 décembre !

Cet après-midi le contraste thermique vertical ne sera plus aussi important, la plaine devrait toutefois conserver 1 ou 2° d'handicap en plafonnant à 8° lorsque les 10° seront montés jusque vers 800-1000 m. Le soleil devrait être un peu plus présent qu'hier.

Demain jeudi placera les velléités printanières sous l'éteignoir. Paradoxalement, les gelées matinales auront disparu des plaines mais l'ambiance ne s'y échauffera plus beaucoup en journée. Sur les hauteurs, quelques rares flocons sont envisageables vers 1200 m en matinée et plutôt vers 400-600 m en soirée au hasard d'une averse de passage.

Vendredi le gel mordra de nouveau, il pourrait même ne pas desserrer les mâchoires de la journée au-dessus de 800-1000 m.

Il serait maladroit de parler de redoux pour samedi et dimanche, disons plutôt que l'air sera moins froid... le ciel nous lâchera probablement des gouttes (neige au-dessus de 600 à 1000 m, attendons un peu avant de rétrécir l'intervalle) mais on ne sait pas encore en quelles quantités. Nos stations de loisirs d'hiver verront sans doute la neige épaissir la mince pellicule actuelle.

La semaine prochaine n'est pas dans de bonnes dispositions pour accueillir un redoux... Disons qu'il s'agit d'une semaine où beaucoup de choses (sauf le redoux donc, si vous avez suivi...) peuvent se produire et ce de partout sur la métropole. Vers chez nous, notre "haute" montagne pourrait ne pas voir de température positive de la semaine au-dessus de 1000 à 1200 m.

mardi 15 janvier 2019 à 8h30.

Le ciel se dégage, nous mettant en perspective deux belles journées à venir.

Ce matin le petit gel est revenu aussi bien par ici (-1°) qu'en val de Saône et plaine du Forez. La journée sera lumineuse mais encore fraîche (3 ou 5° de maxi vers 800-1000 m) ; ce soir le gel reviendra rapidement sur les hauteurs puis disparaîtra en cours de nuit.

Demain au lever du jour vers 8h il ne gèlera qu'en plaine et fonds de vallées (environ -3° en plaine du Forez) , nous serons ici passés dans la couche tiède (+3° sous le vent de sud). Le grand soleil nous donnera ensuite une agréable journée sur les hauteurs : 10° de maxi vers 500-1000 m pour "seulement" 8° en plaine.

Jeudi la fraîcheur reprendra progressivement les commandes du temps, quelques gouttes sont possibles en journée (flocons au-dessus de 700 à 1000 m).

Bonnes gelées à prévoir pour vendredi matin.

lundi 14 janvier 2019 à 7h.

Contre toute attente, les températures d'hier ont présenté de forts contrastes et ont même poussé le 10° jusqu'à 800 m d'altitude dans les monts du Forez. Le premier contraste a été remarqué entre la plaine du Forez et celle du Lyonnais : maxi horaire (donc forcément en dessous de la "vraie" maxi) de 11.2° à Feurs, 11.3° à Roanne, 11.9° de "vraie" maxi à Andrézieux, 10.8° à Arthun,  mais seulement 7.1° de maxi diurne à Bron (8.8° ce matin vers 5h), 7.8° de maxi diurne à Limonest (8.5° hier soir vers 23h), 7.9° de maxi diurne à Arnas (10.5° hier en fin de soirée). A altitude équivalente, le différentiel était remarquable entre les monts du Forez et ceux du Lyonnais-Beaujolais : 10° de maxi à Bard, seulement 5.9° ici.

Aujourd'hui la douceur reculera, il fait encore relativement doux ce matin, il fera plus froid ce soir dans une douzaine d'heures. La neige est revenue en cette fin de nuit sur nos plus hauts sommets ligériens. Par ici vers 800 m, on pourrait voir 1 ou 2 flocons en fin d'après-midi.

Demain mardi le petit gel prendra le matin la montagne au-dessus de 800 à 1000 m. Nous devrions ensuite voir le soleil mais pas la douceur (seulement 5° au meilleur dans la tranche 700-900 m).

Mercredi matin les gelées seront un peu plus affirmées et concerneront aussi la plaine. Visons un petit -1° en plaine et -3° vers 700-900 m. La journée devrait rapidement s'éclairer et surtout s'adoucir, les 10° ne seront peut-être pas l'apanage de la plaine, ils pourraient monter vers 800 m. Après-midi idéale pour une reprise cycliste.

Bon, passé mercredi, ce ne sera plus l'apanage mais plutôt la panade... enfin je parle pour le cycliste...

Jeudi, comme annoncé dans l'édito d'hier, nous entamerons un virage nous amenant vers un temps plus froid et plus humide. Je parle de virage, mais ce ne sera pas un virage stelviosif du versant Spondigna ni un de ceux de los caracoles sous Portillo au Chili... Non, ce sera un virage doux, lent, progressif... une sorte de ligne droite un peu cintrée si vous voulez. La fraîcheur revenue fera redescendre le flocon sous 1000 m.

La météo, soit plus fraîche soit plus humide soit les deux en même temps, fera donc des déçus chez les cyclistes mais contentera les skieurs du Massif Central (vous me direz, on peut faire partie des deux catégories non pas ?). Là encore je ne dis pas que la neige va débouler façon réveillon 1978, mais elle devrait petit à petit s'installer confortablement au moins au-dessus de 1000 m d'ici la fin de semaine.

 

dimanche 13 janvier 2019 à 9h.

L'épisode de petit froid est terminé, nous vivons actuellement les plus hautes températures (!) de l'année 2019 avec +3.3° au thermomètre, encore quelques dixièmes et ce sera de l'inédit depuis le 27 décembre dernier... L'isotherme 0° flotte actuellement vers 1300-1400 m d'altitude (-0.8° au sommet du puy de Dôme 1460 et 0.0° à St Anthème 1260), il montera vers 1500-1600 m au plus haut en cours d'après-midi. Les gouttes nous laisseront quelques heures de répit, elles pourraient revenir (mais pas en nombre) ce soir ou cette nuit.

Demain lundi l'air froid recouvrira rapidement nos montagnes, assurant le 0° dès 1100-1200 m en cours de matinée ; l'ambiance y sera plus douce le matin vers 7-8h que le soir vers 18-19h. Quelques gouttes ou flocons sont probables avant midi seulement.

Mardi nous montrera sans doute quelques gelées matinales puis la lumière semble décidée à nous éclairer la journée. Ne comptons pas tout de suite sur le vrai redoux, il ne fera pas froid seulement au soleil (enfin, si toutefois il y en a...) et à l'abri du vent. Partons sur des températures maximales de l'ordre de 5° en plaine du Forez, probablement 7° sur celle de Lyon et 2-4° vers 700-900 m selon les orientations.

Mercredi les gelées matinales devraient s'accentuer sans toutefois atteindre le seuil de la forte gelée (qui est de -5°). Ensuite, le soleil nous sortira de la grisaille ; ce pauvre soleil de janvier n'a pas beaucoup d'influence sur le plan thermique mais il sera secondé par un air tiède. Le résultat de cette coopération nous produira un après-midi remarquablement lumineux et juste doux (maximales de l'ordre de 10° aussi bien en plaine que jusque vers 700-900 m d'altitude). Un bel après-midi pour reprendre le vélo donc... avis au médecin de Bussières et au dentiste de Salvizinet... Mercredi nous serons le 16 donc exactement 2 mois avant le 200 de Feurs... je dis ça comme ça...

Jeudi l'entrevue pré-printanière sera terminée. Nous pourrions alors débuter, en douceur, une période de nouveau froide et, ce serait une nouveauté, arrosée. Nos montagnes, aussi humbles soient elles, pourront alors voir un peu plus sereinement leur déroulé de carrière en ce qui concerne l'enneigement.

Jeudi donc le fond de l'air débutera lentement son refroidissement ; là encore, il fera sans doute un peu plus doux en début de matinée qu'en fin de journée où le petit gel se sera réinstallé au-dessus de 500-1000 m.

Nous conserverions Vendredi-samedi ce temps coincé entre le frais et le froid puis pourrions ensuite, à compter de dimanche prochain donc, basculer dans une période plus froide et neigeuse.

samedi 12 janvier 2019 à 9h15.

La période de gel, initiée ici dans la nuit de mardi à mercredi derniers, vient de prendre fin ce matin peu après 7h. La journée d'hier a donc, de justesse, été une journée sans dégel (-0.1° de maxi à la dernière heure à savoir 7h ce matin). Depuis le début de l'année, l'ambiance est très fraîche, la température moyenne de ces 11 premiers jours affiche ici -1.2°, ce qui est nettement plus froid que la plaine (+1.5° à Andrézieux, +3.7° à Bron).

Aujourd'hui le fond de l'air ne se réchauffera pas beaucoup, quelques bruines (floconneuses au-dessus de 600-900 m) traîneront ici ou là en matinée puis le ciel redeviendra sec. Les températures maximales s'étageront entre 5° en plaine et 0° vers 1000-1200 m.

Bonne nouvelle pour demain dimanche : la journée ne sera pas entièrement gâchée par la pluie : seule la matinée devrait se dérouler sous les gouttes, on peut espérer du meilleur l'après-midi. Le redoux s'affirmera davantage, il poussera la limite pluie-neige vers 1500 m à la mi journée.

Lundi la montagne se refroidira de 4 ou 5 degrés, il y fera sans doute plus doux au lever du jour qu'au coucher du soleil. Quelques pluies sont encore possibles, essentiellement en matinée (limite pluie neige en baisse de 1200 à 800 m).

Mardi matin verra le retour de petites gelées assez généralisées, on peut ensuite espérer de plus ou moins larges percées ensoleillées en journée. Le thermomètre repartira à la hausse.

Mercredi on ne se fiera pas à la probable fraîcheur matinale, on se concentrera sur l'après-midi qui pourrait nous offrir à la fois une relative douceur (10° en plaine et pas bien moins sur les hauteurs) mais aussi une belle lumière.

Jeudi : rafraîchissement, probablement sec.

vendredi 11 janvier 2019 à 9h30.

Ce matin est, en montagne, le plus froid de cette année et sera probablement le plus froid de la semaine. On avait à 8h -8.9° à 1260 m d'altitude à St Anthème et les -10° ont été atteints en fin de nuit au sommet du puy de Dôme 200 m plus haut. La station du Sancy est en rade. Le petit gel est timidement revenu en plaine, par exemple à Arthun où on n'avait pas vu de température négative depuis presque une semaine (samedi 5/01) ; plus remarquable encore, la station d'Arnas à côté de Villefranche vient de furtivement passer sous zéro degré (-0.3°) pour la première fois depuis... l'année dernière (31 décembre).  A Lyon Gerland, le dernier gel remonte toujours au 13 décembre dernier, le changement n'est visiblement pas pour ce matin. Au plus haut thermomètre de notre région administrative (rochers de la Tourette, 4750 m), le creux s'est produit avant-hier mercredi en début de soirée : -33.4°.

On voit ce matin d'une manière assez fiable le déroulé des 5 ou 6 prochains jours.

Aujourd'hui vendredi nous resterons dans le froid, la limite de non dégel se placera vers 400-600 m selon les orientations et le bon vouloir de quelques hypothétiques éclaircies. En fin d'après-midi ou début de soirée nous accueillerons une bouffée neigeuse très peu active mais qui pourrait durer la nuit ainsi que la matinée de samedi. Partons sur une pellicule de nouvelle neige de l'ordre de 2 à 4 cm sur les reliefs, probablement juste un grisage demain matin en plaine.

Samedi le redoux sera amorcé, on ne constatera rien en plaine qui gardera la même température, mais les gelées matinales seront moins prononcées que celles de ce matin au-dessus de 500-800 m. L'après-midi, la limite de non dégel s'élèvera vers ou au-dessus de 1000 m. Comme souvent, il est préférable de rappeler ce qu'on entend par "dégel" en météo ; je ne suis pas en train de raconter que demain soir tout sera revenu au vert tendre (avec des pissenlits) sous 1000 m d'altitude mais simplement que les thermomètres placés sous abri mesureront une température positive à un moment ou à un autre de l'après-midi.

Dimanche pluie. Sale temps pour cette journée, la pluie (faible mais tenace) nous gâchera probablement toute la journée. Limite pluie-neige entre 1000 et 1300 m.

Lundi rafraîchissement sur les reliefs. Nous reperdrons quelques degrés de chaleur, les pluies ne seront sans doute pas terminées, elles pourraient redonner des flocons plus ou moins mouillés au-dessus de 800 m.

Mardi, après quelques gelées matinales au-dessus de 700-1000 m, le fond de l'air se radoucira en cours de journée, il ne tombera plus rien et on pourrait même revoir de la belle lumière l'après-midi.

Mercredi : relative douceur vespérale et probable soleil, sans doute la plus belle/douce journée de la semaine prochaine.

Jeudi : refroidissement sensible, possible retour de l'humidité.

jeudi 10 janvier 2019 à 9h.

Il y a à peu près autant de centimètres de neige au sol que de degrés sous zéro : entre 3 et 4 donc. Le gris est descendu assez bas en altitude, par exemple entre Vendranges et l'Hôpital sur Rhins à environ 400 m d'altitude. On voit aussi du gris sur les sommets de la webcam de Sain Bel et même quelques petites traçounettes au bord de route vers Mably.

La météo laissera tout en plan : on retrouvera demain matin notre paysage actuel au-dessus de 500 m environ où le dégel ne se produira pas.

Demain l'ambiance ne s'adoucira pas sous 1000 m d'altitude, on conservera la limite de non dégel aux alentours de 500 m. En fin de journée, une petite bouffée floconneuse est probable, rien de bien significatif, peut être 1 voire 2 cm en plus par ici vers 800 m.

Samedi deux ou trois flocons voltigeront encore au-dessus de 500-800 m. Il fera moins froid en montagne.

Dimanche le redoux se généralisera, une onde perturbée pourrait (ce n'est pas encore bien sûr) nous toucher en envoyant de la pluie sous 1200 m environ.

Rafraîchissement modéré lundi.

Mardi mercredi : possibles belles journées.

mercredi 9 janvier 2019 à 7h.

Nous avons eu hier notre plus haute température de la jeune année : 2.6° au maximum. Le petit gel est revenu dès la mi nuit, il fait actuellement -1.3°.

Aujourd'hui mercredi nous verrons la neige, celle-ci arrive par petits paquets du nord, le vent prendra ensuite une composante est en cours d'après-midi. Tablons donc sur une journée sans dégel là où il gèle actuellement c'est-à-dire grossièrement au-dessus de 600-700 m. Les flocons descendront cet après-midi jusque vers 300-400 m d'altitude ; en fin de soirée, le décor devrait avoir tourné au gris-blanc dès 500-600 m et présenter une couche de l'ordre de 4 ou 5 cm dans la tranche 800-1000 m.

Demain jeudi les floconnades seront en voie de disparition, elles pourront cependant se produire, très faiblement, le matin à tous les étages. Tablons sur une nouvelle journée grise, sans dégel au-dessus de 500-600 m.

Vendredi matin imposera de fortes gelées (inférieures à -5° donc) sur les reliefs dès 600-900 m d'altitude, il est bien probable que la journée se déroule encore dans le gris, mais sans précipitations. Prévoyons du non dégel au-dessus de 500 m seulement.

Samedi matin l'ambiance sera toujours froide, quelques floconneries sont envisageables en cours de journée (a priori plutôt l'après-midi).

Dimanche : redoux humide qui pourrait soulever la limite pluie-neige vers ou au-dessus de 1000 m, le niveau n'est pas très net pour l'instant.

mardi 8 janvier 2019 à 7h 45.

Le déblocage commence en douceur, la température qui était restée négative hier en journée a légèrement franchi le zéro en fin de nuit, la maximale associée au 7 janvier 2018 ne sera donc pas négative : +0.3°.

Ce matin il est tombé quelques bruines plus ou moins floconneuses qui ont dû rendre (et rendent encore) les parties non salées des routes assez glissantes. Nous aurons ce genre de précipitations durant la journée avec une limite pluie neige tout d'abord entre 800 et 1000 m puis, refroidissement aidant, sous 800 m en fin d'après-midi ou début de soirée.

Demain mercredi l'ambiance sera plus froide surtout en montagne, les flocons (toujours peu nombreux mais persistants) descendront jusqu'en plaine. Sur le soir, les sols seront gris blanc dès 500 m environ, on aura probablement ici vers 800-1000 m une petite couche de 3 à 5 centimètres.

Jeudi ne laissera pas revenir le soleil : de la froidure et moins de flocons.

Vendredi : toujours froid, quelques petites chutes de neige probables.

Samedi le froid reculera sans toutefois laisser passer la douceur, possible dégradation pluvio-neigeuse en seconde partie ou fin de journée.

Dimanche : frais et humide.

 

lundi 7 janvier 2019 à 7h 15.

Rien n'a bougé hier : ni le plafond gris, ni la terre blanche, ni les plus petits rameaux givrés. Une "vraie" journée de janvier. On conserve depuis plusieurs jours un net différentiel thermique entre les hauteurs et la plaine où souvent même les températures minimales sont positives ; en journée d'hier le mercure est monté à 2° à Andrézieux (qui, m'a-t-on dit, vient de se faire une réputation dans le sud de la France pour des raisons autres que météorologiques...), 2.3° à Arthun, 4.2° au Breuil, 4.6° à Bron.

Ce n'est pas aujourd'hui que les choses vont se décanter, nous gardons le temps froid (pas de dégel diurne au-dessus de 700-800 m) et très probablement le ciel bâché. Bref, tout comme hier. On remarque encore ce matin une température positive à 1660 m dans le Sancy (+1.1° et 14% d'humidité relative à 6h) tandis qu'on avait -6° au col de la Loge ainsi qu'au puy de Dôme et -5.9° à St Anthème avec 95% d'humidité relative.

Le changement est pour la fin de nuit prochaine où une période plus humide (certes faiblement humide mais toujours plus mouillée que le sec en vigueur depuis Noël) s'ouvrira. Comme raconté dans l'édito d'hier, il faudra se méfier des dernières heures sombres de la nuit : le fond de l'air sera encore froid et des pluies/neiges nous toucheront par le nord. D'après les dernières informations, la température vers 4-6h du matin sera très homogène sur une grande épaisseur : il fera entre 0 et -2° du plancher des vaches à plus de 2500 m. Un possible redoux est envisagé en cours de matinée, redoux rapidement avalé par l'air froid qui s'installera petit à petit dans l'après-midi. Prévoyons pour ce mardi de très faibles cumuls neigeux ou pluvieux : de l'ordre de 2 ou 4 mm soit 2 ou 4 centimètres là (si là il y a) où tout passera en neige en moyenne sur notre secteur montagneux d'entre Saône et Loire.

Mercredi le froid mordra davantage, de faibles chutes de neige se produiront à tous les étages à compter de 200-300 m, elles ne seront abondantes nulle part et persistantes uniquement sur les reliefs. En fin de journée, nous pourrions avoir, ici à Violay, une couchette de l'ordre de 5 cm.

Jeudi : très froid en montagne (-10° vers 1500 m), plus bas on devrait se situer vers -5° au matin aux alentours de 800 m. De rares floconneries non significatives sont encore possibles en matinée, la tendance devrait toutefois être à l'assèchement.

Vendredi : très froid au matin, guère plus tiède en journée. Plus ou presque de précipitations.

Samedi : moins froid avec une éventuelle nouvelle onde pluvio-neigeuse en préparation.

dimanche 6 janvier 2019 à 8h 45.

Les bruines floconneuses d'hier soir ont fini par poser une pellicule d'un demi centimètre ; le sol froid (-1.5° de maxi hier) ne s'est pas fait prier pour accueillir les micro-flocons. Depuis hier 15h, la température est remarquablement stable, elle n'a fluctué que dans l'intervalle [-2°, -1.5°].

Alors que la couche 600-1400 m enregistrait hier, dans les nuages, une journée sans dégel, la supérieure vivait un samedi nettement plus doux et lumineux : le sommet du puy de Dôme (1460 m) a touché 0° tandis que 200 m plus haut celui du Sancy (où la dernière température négative remonte à vendredi soir) restait 2 bons degrés au-dessus de la glace.

Ce matin nous avons toujours la même configuration thermique : de la presque douceur en plaine, une couche froide à température négative entre 600 et 1400 ou 1500 m et encore de la douceur au-dessus. quelques exemples, on avait à 8h : +2.1° à Arthun, -1.8° à Bard, -4.8° au col de la Loge ainsi qu'à St Anthème, -6° au puy de Dôme, +2.2° au Sancy à 1660 m. Nous avons toutefois, en atmosphère libre, un net gradient de température entre l'ouest et l'est du département du Puy-de-Dôme, l'étonnant écart de température actuel entre le puy de Dôme et son voisin du Sancy ne tient peut-être pas entièrement dans la différence d'altitude.

Aujourd'hui et par ici nous devrons garder ce temps froid et brouillé dans notre strate 600-1000 m, le décor blanc nous apportera un peu de lumière diffuse ce qui est mieux que rien. La journée sera probablement de nouveau sans dégel au-dessus de 600-800 m.

Demain lundi rien ou presque ne changera : froid et pas de dégel dans la couche 600-1000 m ainsi qu'au-dessus.

Mardi nous changerons de régime.

Mardi il faudra se méfier de la fin de nuit car l'ambiance sera encore froide dans les basses couches de l'atmosphère et un peu d'humidité nous arrivera par le nord-est. Il est donc assez possible qu'il neige aux alentours des premières heures du jour et ceci jusqu'à basse altitude (possiblement 200-300 m). En journée, les faibles floconneries ne se produiraient plus que sur les reliefs. N'attendons surtout pas une redite du 29-30 octobre dernier, cette neige là sera beaucoup moins abondante, celle de mardi matin ne réussirait qu'à juste blanchir momentanément le décor là où il aurait été encore vert la veille.

Prenons aussi en compte l'influence du vent qui sortira de son hibernation mardi en seconde partie de journée et se maintiendra mercredi ainsi que jeudi.

Mercredi et jeudi le gros froid s'engouffrera poussant le mercure jusque vers -10° sur nos plus hauts reliefs pilatois et foréziens. Les chutes de neige, seraient a priori peu débitantes mais sans doute assez persistantes. Jeudi on pourrait avoir de l'ordre de 5 cm au sol vers 800-1000 m dans le secteur, une vingtaine de centimètres au-dessus de 1000-1200 m dans le Forez et Pilat.

Vendredi verrait les précipitations tarir mais le gros froid stationner.

samedi 5 janvier 2019 à 6h 15.

Ici, hier vendredi a effectivement ressemblé à jeudi : soleil dans les deux cas, vent de nord dans les deux cas, -4.3° de mini et +1.3° de maxi jeudi, -4.4° de mini et +1.3° de maxi hier vendredi... Les températures positives de l'après-midi sont dues au bon emplacement de la maison (enfin de la station) car sur la crête du Pouet aux Sauvages, à la même altitude que la mienne, la maxi horaire d'hier s'est établie à seulement -1.1°.

Aujourd'hui nous n'aurons probablement pas autant de clarté qu'hier. Ce manque de soleil va atténuer le différentiel thermique de l'après-midi entre les endroits et les envers, on devrait avoir des températures maximales négatives dès 600-800 m. Au-dessus de 1300-1500 m en revanche, le mercure pourrait très légèrement et très momentanément sortir du gel cet après-midi.

Demain dimanche nous revivrons à peu de choses près la météo de la veille : couche froide en dessous de 1300-1500 m, pas très tiède toutefois au-dessus. Non dégel probable sous les nuages vers 600-900 m.

Exactement la même chose pour lundi.

C'est mardi que nous changerons de temps ; on a eu le froid sec, on va recevoir le bon froid humide.

Il est encore trop tôt (c'est le cas de le dire) pour se lancer dans des prévisions fines concernant la pluie ou neige ; retenons simplement que les premiers flocons dignes de ce nom depuis ceux du... 30 octobre dernier nous arriveront en seconde partie de mardi. Ces flocons là n'auront toutefois pas grand chose à voir avec les gros gras d'octobre, ce sera plutôt du petit flocon bien léger qui se fera un plaisir de tenir sur les sols froids.

Prévoyons donc grossièrement de la neige tenace (pas forcément abondante) entre mardi et jeudi.

Le vent de nord ou nord-ouest se réveillera mardi et s'épanouira mercredi.

vendredi 4 janvier 2019 à 8h30.

Ce matin on se croirait hier : même température (-4.4°, mini provisoire), pas de gel en plaine lyonnaise (par exemple 2.1° à 8h au Breuil mais -1.0° à la même heure à Limonest), même état du ciel (dégagé), même vent de nord nord ouest. La journée se passera comme hier à savoir de la belle lumière (possiblement voilée cet après-midi), pas de dégel à l'ombre et là où le vent rabote au-dessus de 700-900 m.

Demain samedi le ciel ne sera probablement pas aussi lumineux, les températures matinales seront proches de celles d'aujourd'hui mais les maximales pourraient perdre 1 ou 2 degrés rabaissant la limite de non dégel vers 500 m d'altitude. La tendance sera en revanche au radoucissement au-dessus de 1500 m.

Dimanche les températures seront très homogènes le matin dans la couche 500-1500 m à savoir environ -4°. Toujours pas de précipitations, journée froide vers 800 m d'altitude, plus douce vers 1500 m.

Lundi l'air froid reviendra en montagne, sous 1500 m l'ambiance ne changera guère.

Mardi s'amorcera notre changement de temps. Les modalités précises ne sont pas encore disponibles, elles sont encore en discussion. On pourrait toutefois voir arriver la pluie ou la neige plutôt en seconde partie de journée. Un éventuel radoucissement est à prévoir, il ne durera cependant pas plus que quelques heures.

Mercredi jeudi semblent vouloir être deux journées volontiers qualifiées d'hivernales à savoir une température négative pour presque tout le monde et durant toute la journée associée à de possibles chutes de neige probablement pas très intenses mais tenaces. Ces neiges prendront évidemment tout de suite au sol au moins au-dessus de 400-500 m.

La fin de semaine reste encore bien mystérieuse, une prolongation (intensification ?) du froid semble pour l'instant l'option la plus plausible.

jeudi 3 janvier 2019 à 9h.

Si des touristes sont montés, le 1er janvier, au sommet de notre Massif Central et s'ils y sont retournés hier, alors ils ont eu intérêt à s'habiller différemment ! Pour rappel il faisait +9.5° à 15h à 1660 m d'altitude proche du puy de Sancy mardi 1er janvier et, hier 2 janvier à la même heure, on relevait à cet endroit -6.0° soit un refroidissement de plus de 15° en 24 heures chrono. L'intense refroidissement ne s'est produit, hier, qu'en "haute" montagne puisque ici j'avais 1.8° le 1er janvier à 15h et 2.0° le 2 janvier à 15 h...

Ce matin le décor est gris de gel, la température est au plus bas de la "nuit" avec -4.2°, le ciel a dégagé tous ses nuages, la journée devrait donc nous éclairer les pensées (celles de la tête et du jardin). Aujourd'hui le soleil -s'il arrive à se maintenir jusqu'à cet après-midi- ne nous offrira que de la lumière (ce qui est déjà beaucoup), les températures resteront assez nettement négatives dans les versants ombragés au-dessus de 400-500 m. Dans les endroits bien exposés et protégés de la bise (comme ici), le thermomètre s'étirera peut-être jusqu'à 0° au meilleur de sa longueur. Dès la fin d'après-midi le gel reviendra.

Demain nous aurons le même type de temps : environ -5° vers 800-1000 m au lever du jour mais seulement 0 à -1° en plaine grâce au vent brasseur. On peut ensuite espérer du beau temps à toutes les altitudes. Les températures maximales ne nous offriront pas bien plus de 0 à -2° vers 800-1000 m selon les orientations et protections, 2° en plaine du Forez et 4 ou 5° dans Lyon.

Samedi le ciel devrait se couvrir, l'ambiance pourrait alors être un peu plus froide dans l'après-midi (isotherme 0° vers 500 m voire plus bas). La nuit suivante, quelques brumasseries floconneuses pourront arriver à griser le paysage dominical du réveil.

Pas de réel changement de temps pour dimanche et lundi dans notre tranche 0-1000 m : de la froidure matinale aux alentours de -4 ou -5° et des après-midi laborieuses sans dégel au-dessus de 500-1000 m selon les orientations et disponibilités solaires.

Ensuite nous arrivons à mardi 8 et, si vous vous souvenez de l'édito du 1er janvier, vous vous rappelez de sa dernière phrase laissant planer un gros doute lourd de sens (il y a bien que le doute capable d'être lourd et de planer quand même) pour cette date. Nous pourrions en effet, aux alentours du milieu de semaine prochaine, recevoir un temps plus humide et, à terme, plus froid encore. Bref, plus la peine de tourner autour du pot : la neige pourrait bien débarquer pour de bon (et pour tout le monde ?) d'ici une petite huitaine.

Comme d'habitude, en terme de prévision météo, tout est encore brandigolant à presque une semaine de distance et puis rien ne vous empêche de relire la phrase sous le titre de cette page, ça fait du bien de temps en temps...

mercredi 2 janvier 2019 à 7h.

Il a encore fait très chaud hier au-dessus de 1500 m : +9.9° de maxi à la station du Sancy à 1660 m d'altitude. Ici le mercure n'a pas pu se lever de la journée : 1.1° de mini et 2.2° de maxi.

Comme prévu, le refroidissement est spectaculaire ce matin en montagne, le poste du Sancy susnommé a perdu presque 7 degrés en l'espace d'une heure cette nuit (+3.6° à 1h30, -3.2° à 2h30), il pourrait en perdre 15 entre hier 15h et cet après-midi à la même heure.

Ici à Violay la température n'a pas fluctué d'un demi degré depuis hier 17h, elle entame à présent sa descente en se rapprochant de 0° (quelques fins et rares flocons tombent). N'attendons pas de réchauffement en journée, il fera plus froid de 2 ou 3 degrés en fin d'après-midi vers 18-19h. Le vent de nord-est se renforcera en cours d'après-midi, il accentuera évidemment la sensation de froid. Ne comptons pas sur le soleil pour nous réchauffer quoi que ce soit.

Demain jeudi il fera environ -3° -4° au lever du jour par ici, -2° en plaine. La barrière de non dégel planera au plus haut en journée vers 700-900 m, le vent de nord-est restera sensible ; on pourra toutefois espérer un ciel moins gris qu'aujourd'hui voire même une apparition solaire.

L'ambiance demeurera froide (sans excès) durant toute la fin de semaine. Contrairement à ce que je pensais, le vent de nord ne faiblira pas beaucoup, il entretiendra le froid en montagne mais préservera la plaine de trop fortes gelées. Tablons sur des -3 à -5° nocturnes dans la tranche 700-1000 m et des températures maximales négatives dans les envers au-dessus de 500-800 m. Pas de précipitations.

mardi 1er janvier 2019 à 9h.

Cette fin 2018 amis la pression, 2019 ne la fera pas rapidement retomber. Les 1038 hPa ont encore été dépassés hier à Andrézieux (1039.4 hPa de record horaire le 30 décembre à 11h pour cet épisode débuté à Noël). Nous serons encore écrasés par plus de 1035 hPa jusqu'à vendredi.

Le brouillard de cette nuit a donné 4 ultimes dixièmes de millimètres à 2018 ; en ce qui concerne la pluviométrie (mais aussi les températures maximales), la fin d'une année météorologique A se situe 1er janvier à 6h TU de l'année A+1. Le total officiel pour 2018 est donc ici de 1112.0 mm soit la 3ème année la plus arrosée depuis au moins celle de 1994.

Ce matin il faut monter presque au sommet des monts du Forez pour voir la lumière, la webcam située à 1460 m d'altitude sur les pistes de Chalmazel montre un joli temps ensoleillé mais aussi un stratus très proche.

Aujourd'hui le temps gris et frais l'emportera, notre température maximale ne dépassera l'actuelle que de 1 ou 2 degrés.

Refroidissement important cette nuit. La montagne qui, si on excepte l'heure de petit gel de Noël, n'a pas vécu une minute de température négative depuis le 20 décembre de l'année dernière, aura perdu en 24h une bonne douzaine de degrés (il fait encore +7° actuellement à 1660 m dans le Sancy...). Sur nos modestes montagnes, le refroidissement sera beaucoup moins spectaculaire vu qu'il y fait déjà frais. Tablons toutefois, ici, sur une température au voisinage de 0° demain matin et qui ne progressera pas en journée ; nous tomberons dans le vrai gel vers 17h. Quelques bruines floconneuses sont vaguement envisageables avec l'arrivée de l'air froid.

Les journées de jeudi, vendredi, samedi se ressembleront toutes : du bon froid la nuit (vers -5°) et des après-midi possiblement ensoleillées mais encore largement gélives en versant nord dès 400-500 m d'altitude.

Rien de bien différent (peut-être un peu moins froid ?) de dimanche à lundi.

On va ensuite émettre un avis de surveillance pour le voisinage du 8-9 janvier... Vous vous doutez bien qu'à cette échéance rien n'est encore acté... mais... mais...