Retour au sommaire général

mardi 25 avril 2017 à 5h 30.

Je me doutais bien qu'avec ce vent du Midi (juste comme il faut, pas trop fort, pas trop faible), le sud de la plaine du Forez allait voir le thermomètre réaliser le grand saut... mais pas à ce point là...

Avec ce vent favorable, il nous a fait du Bob Beamon hier le thermomètre d'Andrézieux : il est passé de -0.3° (5h 02 min) à 25.7° (à 16h 57 min) soit une amplitude de 26° tout rond.

- Mais quel est donc le record d'amplitude journalière en ce lieu si souvent cité dans cet édito ?

- Et bien j'vais vous'l'dire... 26.0° !

L'amplitude d'hier est donc la plus importante de la station depuis le 1er avril 1946 (l'année de naissance de Bob Beamon) ; elle partage toutefois le record avec celle du 24 juillet 1960.

Hier est du passé et nous débutons aujourd'hui une passe bien fraîche pour une fin avril. La pluie tant attendue de tous (si si... ) arrive enfin aujourd'hui. On peut être relativement optimiste quant à son cumul : une vingtaine ou trentaine de millimètres dans la boîte sont envisageables d'ici jeudi soir.

Actuellement, l'ambiance est remarquablement douce, il faisait 12.4° à Andrézieux à 5h, il y fera plus frais en fin d'après-midi sous les pluies (orageuses ?).

Le refroidissement, annoncé depuis plusieurs jours, rabattra la température de manière spectaculaire : à Andrézieux, cet après-midi au voisinage de 17h, il pourrait faire 15 degrés de moins qu'hier à la même heure... La neige arrivera en soirée ou en cours de nuit sur les monts du Forez puis sur ceux de la Madeleine.

Mercredi matin nous serons replongés en hiver, quelques flocons téméraires devraient descendre jusque vers 600 m d'altitude, il serait bien étonnant de ne pas en voir quelques uns ici à Violay. Avec un soleil en repos, la température ne passera pas au-dessus de 5-6° dans notre tranche 700-900 m.

On n'attend pas le retour du printemps jeudi, ni d'ailleurs vendredi et pas plus que samedi... D'accord le soleil devrait reprendre un peu d'activité au fil des jours mais les après-midi resteront en dessous de la fraîcheur, les floconnades ne seront pas si rares au-dessus de 500-600 m et les gelées matinales pourraient bien ne plus se cantonner à la "haute" montagne (gel en plaine possible vendredi ou samedi).

Entre jeudi et vendredi, la température au quasi-sommet de la France (4750 m) avoisinera -30° et la "température ressentie" (indice de refroidissement éolien pour les puristes) devrait passer par quelques creux aux parages de -60 sous les plus fortes rafales... avec de tels creux, on ne se bousculera pas sur l'arête des Bosses...

 lundi 24 avril 2017 à 6h 30.

Le jour le plus chaud de la semaine est en route : c'est aujourd'hui. Le soleil donnera tout ce qui lui reste avant de prendre quelques congés bien mérités. Nos températures monteront, cet après-midi, au delà des niveaux moyens d'une fin avril, on trouvera probablement du 23-24° du côté d'Andrézieux. L'amplitude thermique en plaine du forez devrait donc tourner autour de 25° vu qu'en ce moment il y gèle (-0.1° de température mini provisoire à Andrézieux, -0.9° à Arthun). Le grand écart sera aussi de mise dans les vallées beaujolaises, il fait à présent -0.8° au Breuil.

Demain marquera le changement de temps. Après une nuit remarquablement douce, la température ne cessera de décroître (surtout sur nos reliefs et en particulier ceux du nord-ouest) en cours de journée. Si la matinée semble encore avoir la force de retenir ses larmes, le sanglot devrait éclater en cours d'après-midi, se prolonger la nuit ainsi que mercredi matin. On peut sans doute compter sur un arrosage enfin significatif, un cumul de l'ordre de 20-30 mm semble pour l'instant assez réaliste ; une petite surprise n'est pas à exclure : cette lame d'eau pourrait être en effet bien supérieure...

Le refroidissement initié mardi sera sans doute suffisant pour nous jeter des flocons, entre mercredi et vendredi, jusqu'à assez bas sur notre échelle altimétrique. A condiditon de ne pas traîner au lit, un réveil gris voire blanc est possible mercredi matin dès 800-1000 m d'altitude et les flocons mouillés seront capables de descendre mourir localement jusque vers 500 m.

Jeudi et vendredi, le soleil pourrait timidement revenir de ses vacances et les nuits fraîchiront encore au point de provoquer de nouveau quelques gelées.

dimanche 23 avril 2017 à 9h 30.

Plus que 2 jours de très beau temps. Le différentiel thermique prononcé d'hier entre plaines et coteaux est ce matin effacé, on remarque même une certaine fraîcheur en montagne (3.2° de mini à Violay et +5.2° à Andrézieux soit 7.1° de plus qu'hier). Aujourd'hui le soleil ne tremblera pas, il assurera un service à temps plein mais aura de la peine à pousser les températures maximales au même niveau que celles d'hier, il manquera pour cela 1 ou 2 degrés.

Demain lundi on rejouera la même chose en nettement plus doux (uniquement l'après-midi). Le matin l'ambiance sera encore un peu fraîche (minis aux alentours de 3 ou 4°) puis, le soleil, aidé du vent qui quittera son secteur nord pour l'opposé, propulsera le mercure au-delà de 20° jusque vers 800-1000 m d'altitude. Dans le sud de la plaine du Forez, la température maximale sera plus proche de 25° que de 20°.

Mardi tout changera. Après une nuit de lundi à mardi excessivement douce (minis nocturnes de l'ordre de 10° jusque vers 1300-1500 m d'altitude), le changement de masse d'air provoquera (surtout en montagne) une baisse de température continue. Il fera plus doux mardi matin à 2h ou 5h que le soir à 20h. La pluie nous laissera peut-être la matinée au sec, elle ne devrait réellement s'abattre qu'en seconde partie de journée et nuit suivante. Dès la soirée, la neige remplacera la pluie au dessus de 1300-1400 m dans les monts du Forez puis cette limite descendra en cours de nuit pour finalement concerner presque l'intégralité de nos départements mercredi matin. On peut être optimiste en ce qui concerne la quantité de pluie attendue entre mardi midi et mercredi midi : les projections (c'est le cas de le dire) actuelles nous montrent une lame potentielle moyenne de l'ordre de 20-40 mm (et davantage sur les reliefs) ; si cette hypothèse s'avère, ce serait une excellente chose pour notre printemps.

Mercredi matin, le décor pourrait, au moins temporairement, virer au blanc par ici et plus généralement au-dessus de 500-800 m. Les intempéries devraient avoir évacué le territoire en seconde partie de journée mais l'après-midi demeurera proprement glacial (maxis de l'ordre de 3-5° vers 800-1000 m).

Le soleil pourrait passer une tête entre deux nuages jeudi et vendredi mais ce ne seront pas ces furtives apparitions qui délogeront le mercure de ses niveaux hivernaux. Ces deux journées conserveront donc leur caractère glacial (pour la saison) ; cette fois-ci, ce seront plutôt les maximales qui accuseront un net déficit. Quelques flocons sont envisageables à tout instant et à presque à toutes altitudes durant ces deux journées.

Samedi serait encore bien trop frais pour une toute fin avril.

samedi 22 avril 2017 à 9h 30.

Le gel résiste en plaine ; sur nos hauteurs, la température est nettement plus clémente. A 6h ce matin on avait : -1.9° à Andrézieux et +5.2° ici à Violay, -0.7° au Breuil et +8.3° (mini nocturne) à Montmelas.

Avec un tel déficit sur les températures minimales (4.8° de normale (1981-2010 comme il se doit), à Andrézieux, pour un 22 avril), les plaines ne retrouveront pas d'aujourd'hui une température moyenne de saison, même si le soleil brille à plein temps. Tablons sur des 16-18° de maximales pour cet après-midi, aussi bien en plaine que sur nos petites hauteurs d'entre Rhône et Loire.

Demain dimanche le fond de l'air fraîchira un peu, les températures de l'après-midi abandonneront 2 degrés sur celles d'aujourd'hui. Les éventuelles grisailles matinales rampantes seront vite évaporées.

Lundi renouera enfin avec des températures moyennes de saison grâce aux maximales qui combleront largement le petit déficit du matin. Le thermomètre devrait "s'envoler" jusqu'à 23-25° en plaine. Notre soleil répondra toujours présent, au moins le matin. Les girouettes pivoteront au sud. En cours ou fin d'après-midi, le ciel devrait s'ennuager.

Mardi pluie. Depuis le 1er avril, on a reçu ici 2.5 mm... mardi prochain devrait enfin faire pleuvoir de manière significative. Je ne suis pas en train de dire que le déficit d'avril sera gommé en 24h, mais simplement qu'il pourrait tomber (au moins ?) 10-20 mm  d'eau entre mardi et mercredi prochain. Sur nos montagnes, la température ne fera que décroître entre mardi matin et mardi soir : on la trouvera encore douce au lever du jour, mais plus froide au coucher. En cours de nuit suivante, on ne peut exclure voir quelques flocons au-dessus de 500 à 800 m...

Mercredi le vent aura rebasculé au nord et l'ambiance s'en trouvera fort refroidie... la température de l'après-midi pourrait ne pas dépasser 5° sur nos plus hautes sommités locales (800-1000 m alt). L'ambiance conservera son caractère humide et quelques flocons pourraient s'aventurer aux alentours de 500 m d'altitude. Sur notre plus haute sommité nationale, la température de la station automatique du presque-sommet du mont-Blanc (4750 m) replongera probablement aux alentours de -30°, peut-être fera-t-elle encore pire que le -30.8° du 19 avril dernier.

Jeudi ressemblerait à mercredi : ambiance bien trop froide l'après-midi pour une fin avril et flocons possibles jusqu'à des altitudes proches de 500 m.

Vendredi verra probablement un retour de la lumière, il fera moins froid l'après-midi mais il manquera encore au moins 5° pour recoller aux normales thermiques de saison.

vendredi 21 avril 2017 à 9h.

-4.7° de mini cette nuit à Andrézieux (9.9° sous la normale d'un 21 avril), le record journalier de basse mini (-3.3° en 1974) est donc largement battu. Cette minimale d'aujourd'hui est la seconde plus basse enregistrée là-bas lors d'une dernière décade d'avril, elle n'est d'ailleurs pas très loin du record : -5.0° le 30 avril 1976.

On note encore ce matin la remarquable siccité de l'air : la température du point de rosée tourne aux alentours de -8° vers 800 m d'altitude ; elle est descendue à -12° à Bard vers 5h ce matin et avoisine -22° à 1660 m d'altitude dans le Sancy.

Le fond de l'air s'échauffe doucement et la bise s'essouffle sûrement ; aujourd'hui, sous le même soleil qu'hier, les températures de l'après-midi gagneront quelques degrés, on en trouvera aux pourtours de 15° en plaine.

Demain matin les gelées seront moins fortes et disparaîtront des coteaux, on les retrouvera donc dans les fonds ainsi que sur les plateaux et plaines. L'ambiance générale sera toujours à la grande lumière, les températures de l'après-midi retoucheront aux normales avec du 18-19° au maximum et à basse altitude.

Quelques nuages bas pourraient retarder de quelques petites heures le soleil de dimanche. rien de significatif. Les gelées ne devraient plus sévir et l'après-midi verra le thermomètre renouveler ses marques de la veille.

Lundi les girouettes, tourneront, si elles ne sont pas rouillées, au sud. L'ambiance de l'après-midi fera monter les 20° au-dessus de 500-700 m. Le soleil transpercera l'éventuel voile de haute altitude.

Mardi il fera sans doute plus doux le matin au lever du jour que le soir. La nuit douce laissera place à une journée probablement nuageuse voire couverte. Les pluies laisseraient encore un peu de répit à la matinée en se déclenchant surtout l'après-midi et soirée dans une ambiance refroidie.

Mercredi le grand froid (pour la saison) reprendra du service, on le ressentira surtout en altitude où il pourrait bien donner quelques chutes de neige.

Jeudi et vendredi seraient à placer dans le même sac que mercredi : journées glaciales pour une fin avril, possibilité de flocons jusqu'à des altitudes très basses (300-500 m ?).

 

Hier matin la température est descendue à -8.1° à Pierre-sur-Haute et la maximale d'avant-hier (mercredi 19/04/2017) n'est pas allée au-delà de -1.4°.

jeudi 20 avril 2017 à 9h.

On a probablement vécu, ici à flanc de coteau, la plus froide nuit de la semaine (-2.8° de mini dans le petit abri de la station automatique, probablement 0.5° de moins dans le grand abri pas assez ventilé), il devrait faire un peu moins glacial demain matin. En plaine et plus généralement dans les fonds, la prochaine nuit devrait être encore plus gelée.

Ce matin on mesure -3.7° de mini à Andrézieux et, curieusement, toujours pas de température négative à Arthun ; le gel est timidement arrivé au Breuil (69) avec -0.6° de mini ainsi qu'à Satolas (-0.1°).

Hier l'altitude de non dégel a dû planer vers 1500 m d'altitude puisque la station du Sancy, à 1660 m, n'a eu que -1.4° au meilleur de la journée. D'accord une journée sans dégel à 1500 m et un 19 avril n'est pas exceptionnel mais cela devient très remarquable avec l'ensoleillement qu'on a eu.

Aujourd'hui sera une réédition de la journée d'hier, on n'en changera pas un mot : du vent de nord, de la lumière et un air extrêmement sec (et bien trop frais au regard de la saison et du généreux ensoleillement).

Demain vendredi il fera moins froid en montagne le matin mais probablement encore un peu plus en plaine ; Andrézieux devrait battre son record de basse mini pour un 21 avril. On ne verra toujours aucun obstacle au soleil et la bise ne démordra pas. En cours d'après-midi, les températures maximales devraient tout de même gagner 1 ou 2 degrés sur aujourd'hui et repasser au dessus de 10° vers 800 m pour peu qu'on ne soit pas en plein vent.

Samedi verra encore des gelées, mais uniquement dans les trous. Le soleil toujours aussi rayonnant poussera les maximales vers 15-17° aussi bien en plaine que sur les hauteurs. On aura donc recollé peu ou prou aux normales saisonnières en ce qui concerne la température maximale, on en sera encore loin (surtout en plaine) pour les minimales. La bise, toujours au poste, faiblira.

Le temps de dimanche ne sera guère différent de celui de samedi : du grand soleil, de la fraîcheur matinale, un vent de nord affaibli mais toujours présent et des températures de l'après-midi à peu près conformes à la saison.

Lundi verra se dessiner le changement de temps. Le vent basculera au sud et, si les nuages ne sont pas trop pressés, l'après-midi devrait nous pousser le mercure jusqu'au-dessus de 20° en plaine. Aura-t-on l'honneur de voir une goutte tomber lundi soir ou faudra-t-il encore patienter jusqu'à mardi matin ?

Mardi devrait être la journée pluvieuse tant attendue par beaucoup (je n'ai pas dit la journée tant pluvieuse attendue par beaucoup). Pleuvra-t-il enfin de manière "raisonnable" ou devrons-nous nous contenter d'une dose insignifiante ? Patientons encore un peu pour avoir des chances raisonnables de réponse, mon petit doigt me dit qu'il ne faut sans doute pas trop espérer de ce côté là...

Mardi toujours, le thermomètre flanchera de nouveau, entraînant la température de mercredi (à moins que ce soit l'inverse ?) vers des niveaux bien trop mas pour une approche de mai...

mercredi 19 avril 2017 à 9h.

La gelée de ce matin n'a pas épargné grand monde, seule l'agglomération Lyonnaise et les collines Beaujolaises sont passées à côté. Andrézieux se distingue encore avec -3° de mini pour cette nuit, on est certes très loin du record journalier (-6° en 1974) mais nous devrions battre celui d'après-demain vendredi qui n'est actuellement que de -3.3° (toujours en 1974).

Actuellement le ciel est tout bleu, il conservera la couleur jusqu'à ce soir même si quelques nuages viennent l'altérer en cours ou fin d'après-midi. Avec cette bise particulièrement tenace, l'ambiance conservera une fraîcheur totalement inhabituelle au regard du calendrier et de l'ensoleillement ; on sera évidemment loin du record de basse maximale (5.2° en 1959 pour un 19 avril à Andrézieux) mais on en sera très proche si on considère le "record de basse maximale avec plus de 10h d'ensoleillement".

Un mot sur la siccité de l'air : si vous avez transpiré hier au vent (il fallait pour cela fournir un bel effort) vous-vous êtes sans doute senti très rafraîchi... La température du point de rosée a en effet tourné autour de -7 ou -8° hier ici à la mi journée. Actuellement, cette température est encore de -3°.

Sur nos plus hauts sommets de France, l'ambiance est extraordinairement glaciale pour la saison (bien davantage qu'en plaine) : la station météo du presque sommet du Mont Blanc (alt 4750 m) est restée deux heures sous -30° en cette fin de nuit... quand on imagine le vent qu'il doit il y avoir là-haut (les prévisions de météo Chamonix font état de "vent fort" à haute altitude) on peut situer l'indice de refroidissement éolien (la fameuse "température ressentie") aux alentours de -60 ou -70...

On conservera donc ce type de temps (glacial à toutes les altitudes la nuit et juste tiède en journée à condition de ne pas être au vent) jusqu'à vendredi.

Samedi un net radoucissement se produira, insuffisant toutefois pour ramener la température moyenne à la saison (les plaines devraient encore subir du gel samedi matin).

Dimanche poursuivra dans le réchauffement et lundi verra probablement le retour de 20° en plaine.

Mardi marquerait la fin de cette emballée printanière, on pourrait (enfin) voir de la vraie pluie entre mardi et jeudi... C'est encore du "pourrait" car c'est très loin de nous...

Cette dégradation possiblement humide s'accompagnerait d'un profond refroidissement, refroidissement capable de jeter des flocons à une altitude dont la décence m'interdit actuellement de préciser.

mardi 18 avril 2017 à 8h 30.

L'air froid est arrivé cette nuit, et il n'est visiblement pas prêt de s'en aller.

Ce matin le thermomètre s'est approché de 0° ici (0.6° de mini), il s'agit d'un froid "dynamique", un froid véhiculé par le vent de nord et uniquement réservé (pour l'instant) à la montagne. La plaine est ce matin bien moins fraîche qu'hier : 3.5° de mini à Andrézieux, soit 5° de plus qu'hier. Lorsque le vent tombera et que le ciel nocturne s'éclaircira alors le froid "descendra" en plaine et ce sera alors un froid "statique", un froid provoqué par le rayonnement terrestre non dilué par les turbulences du vent.

Attendons-nous donc, à partir de demain matin (et même de ce soir en montagne) à des gelées généralisées très dangereuses pour la végétation. Le froid sera remarquable par sa durée (au moins 3 jours d'affilée) et bien entendu par son placement dans l'année.

Il faudra attendre samedi pour voir les températures tenter de retrouver leurs marques de fin avril, elles y arriveront peut-être pour les maximales, mais probablement pas pour les minimales.

Il ne serait pas raisonnable d'espérer voir une goutte (je ne parle même pas d'une pluie significative) avant mardi prochain au plus tôt...

lundi 17 avril 2017 à 9h 30.

Le grand ciel bleu est revenu ce matin, il a entraîné avec lui une nouvelle gelée au sol (et ce ne sera pas la dernière de la semaine).

Aujourd'hui les températures partent de bas (-1.5° de mini à Andrézieux soit exactement 5.5° sous la normale du jour) et ne monteront pas très haut : prévoyons 15 degrés au meilleur des plaines, de préférence en des lieux protégés du vent de nord. Même si quelques nuages s'invitent en cours de journée, la lumière ne fera pas défaut ce qui rendra agréable ce lundi de Pâques, malgré le souffle du vent.

Demain mardi nous rejouerons un peu la même partition : gel au sol le matin si la nuit est claire (gel sous abri dans les trous et plaines protégés du vent de nord) pis journée globalement ensoleillée rafraîchie par le vent de nord. Dès le coucher du soleil la température passera négative au-dessus de 1000 à 1200 m.

Mercredi matin le gel entrera dans l'abri en montagne, il "gèlera par le vent" au-dessus de 700-800 m. En journée le soleil, pourtant en pleine activité, assistera impuissant à la faiblesse des températures (moins de 10° en plein soleil mais sous la bise dès 700 m d'altitude).

Même chose pour jeudi : gelées généralisées et possiblement destructrices puis soleil sous la bise.

Vendredi on ne changera pas grand chose : gel soleil et vent.

Un semblant de redoux (températures moyennes toutefois encore inférieures aux normales) semble se dessiner pour samedi.

Ensuite, un retour au trop grand froid (pour la saison évidemment) est dans le domaine du probable.

La pluie ?

Aucune goutte d'ici les 8 ou 10 prochains jours...

dimanche 16 avril 2017 à 9h 30.

On assiste à un petit événement ce matin : il pleut ! On n'en est pas au stade du ruissellement... 0.3 mm de recueillis dans l'éprouvette... mais tout de même, ce sont les premières gouttes depuis celles du 2 avril dernier.

On en restera probablement là en ce qui concerne la pluie pour aujourd'hui, passé le petit crachin qui pourrait faire monter le cumul millimétrique de cet "épisode" à 0.5 voire 0.8 mm, nous retrouverons notre temps sec et notre vent du nord.

Hier nous n'avons pas atteint 10° ici (9.7° au meilleur de la journée à savoir en cours de matinée) et le contraste thermique avec l'agglomération Lyonnaise (encore douce) était remarquablement élevé : entre 8 et 9° d'écart une bonne partie de la journée.

Demain le temps ne différera pas beaucoup de celui d'aujourd'hui : une relative fraîcheur, du vent de nord et un soleil hésitant entre les nuages.

Mardi de l'air glacial (pour la saison) envahira la région, les nuages occuperont encore une bonne portion du ciel mais le soleil pourra tout de même se faufiler. Le fond de l'air fraîchira nettement en cours de journée, les maximales de la tranche 700-900 m n'atteindront pas 9-10° même si le soleil insiste.

La franche lumière est censée revenir pour mercredi, jeudi, vendredi. Les matinées de ces trois journées seront glaciales et des gelées généralisées sont à envisager.

Il ne faudra probablement pas compter sur le prochain week-end pour nous rétablir des températures de saison ; certes un certain radoucissement devrait apparaître mais il serait encore trop faible pour nous replonger dans une ambiance de fin avril.

En parlant de plongeon, la pluie ne se dessine toujours pas, même sur la ligne bleue de l'horizon... les gouttelettes de ce matin seraient-elles les dernières du mois ?

samedi 15 avril 2017 à 9h 30.

On n'était plus habitué à un matin gris... Enfin gris... il y a tout de même quelques rayons qui le transpercent et la visibilité est bien supérieure à 5000 m. Nous conservons encore ce matin des températures assez douces, elles le seront moins cet après-midi où, même en plaine, on ne trouvera plus de 20 degrés (20° à Andrézieux et 20.7° à Bron hier). Même si on perd, cet après-midi, 2 à 3° sur hier, on demeurera encore assez nettement au-dessus des valeurs de saison (15.5° de normale à Bron pour un 15 avril). Le soleil ne sera plus aussi conquérant que ces derniers jours mais l'impression de lumière subsistera.

Demain dimanche et après-demain lundi nous conserverons le même type de temps, les températures fléchiront légèrement mais le soleil devrait gagner du terrain. Quelques insignifiantes et localisées gouttes auront peut-être la force de lentement s'échoir sur un sol qui leur servira de séchoir ; ces hypothétiques gouttes n'auront pas la capacité de mouiller sous les brins d'herbe.

Mardi, le thermomètre accusera une nette déprime et pourrait ne s'en vraiment remettre qu'en fin de semaine. attention à ces matinées de mercredi, jeudi, vendredi : les gelées pourraient être généralisées et significatives.

La pluie ?

Ça devient inquiétant : on ne voit pas la moindre pluie significative (et même la moindre pluie tout court) avant les alentours de la fin du mois... Pour l'anecdote, on pourrait voir 1 ou 2 flocons sur nos petites montagnes en milieu de semaine prochaine.

vendredi 14 avril 2017 à 7h 30.

L'ambiance est encore bleue ce matin et le soleil devrait encore tenir le ciel aujourd'hui avant de s'effacer demain au profit de nuages prédominants.

Les températures actuelles s'étagent entre 3° dans les trous et 5 ou 6° sur les coteaux, localement 8 vers Lyon ; cet après-midi la grande lumière poussera les températures maximales aux alentours de 20° dans les agglomérations de plaine.

Demain samedi le ciel s'assombrira mais les gouttes ne tomberont toujours pas. Le fond de l'air perdra des calories durant l'après-midi, nous n'aurons pas bien plus de 11-13° sur nos collines entre 700 et 900 m.

On pourra probablement revoir le soleil dimanche, la température progressera peu, le vent de nord-ouest semblera indéboulonnable.

Lundi pourrait se dérouler de manière semblable à dimanche : de la lumière et une certaine douceur (uniquement l'après-midi et en plaine).

Ensuite, de mardi à jeudi, un bon coup de frais est sur les rails. Attention aux gelées durant ce milieu de semaine prochaine, celles-ci seraient particulièrement virulentes et tardives.

jeudi 13 avril 2017 à 5h 30.

Mauvaise nouvelle pour ceux qui attendent la pluie : celle-ci n'est décidemment pas prête à arriver par ici, on pourrait l'attendre encore au moins 7 jours... et on ne voit pour l'instant pas ce qui l'amènerait avant 10 jours... D'accord la météo a bien le temps d'évoluer d'ici là mais...

Du temps sec donc mais pas très chaud malgré un soleil probablement omniprésent durant les 5 ou 7 jours à venir (il pourrait accuser une faiblesse samedi-dimanche). Les maximales de plaine n'iront pas bien plus haut que 18-20° (voire même 14-15° ce week-end) et le petit vent de nord ne lâchera pas prise.

Pour les cyclistes en revanche, la météo est propice à de beaux virons sur nos jolies routes.

mercredi 12 avril 2017 à 7h45.

On a certes remarqué une nette baisse thermométrique entre hier et avant-hier mais les valeurs des maximales ont encore hier dépassé les normes : 16.4° à Andrézieux hier (soit 8° de moins que la veille) pour 14.1° de normale lors d'un 11 avril. Les nuages, que j'imaginais plus denses, se sont fait littéralement évaporer par le soleil dès la mi journée.

Ce matin on note quelques rares traces de gelée au sol ici à Violay, celle-ci est proche d'entrer dans l'abri à Andrézieux (+0.5° à 7h). La journée sera 100% lumineuse et les températures maximales, peu contrastées entre plaines et montagnes, s'approcheront parfois de 19-20°.

On ne changera pas grand chose pour demain jeudi : la matinée gagnera sans doute quelques degrés et l'après-midi verra le thermomètre pointer vers 20° en plaine.

Toujours une agréable douceur pour vendredi, les nuages pourraient reprendre un peu de terrain, ils ne seront toutefois pas capables de masquer durablement le soleil. Températures sans grand changement.

Samedi et dimanche le fond de l'air pourrait fraîchir légèrement et le soleil être plus franchement contesté. Pas de pluie.

La pluie, attendue, n'est absolument pas au programme, même en tendant le cou à des horizons déraisonnables...

mardi 11 avril 2017 à 7h45.

Ils ont été discrets les orages d'hier, mais ils ont été (sur un arc Firminy St Bonnet le Château Verrières Palogneux mais aussi vers Sorbiers et enfin vers St Germain Laval).

Ce matin les inversions thermiques se sont inversées : il fait environ 5° plus frais vers 800-900 m qu'en plaine vers 200-300 m. Le ciel est couvert, il ne devrait toutefois rien lâcher de liquide. Le soleil sera certes timide aujourd'hui mais on devrait arriver à en voir un bout entre deux nuages. Les températures quittent les niveaux record (record journalier de haute maxi battu à Bron hier avec 25.9° contre 25.2° pour l'ancien record) et reviennent à ceux de saison, voire un peu en dessous pour la montagne.

De demain mercredi à samedi la lumière reviendra et ce soleil poussera de nouveau le mercure au voisinage de 20° en plaine. Le vent de nord (faible) s'acharnera à nous sécher la terre... et on ne voit pas la moindre goutte avant (au plus tôt) la semaine prochaine...

lundi 10 avril 2017 à 7h45.

C'est à Andrézieux qu'il a (évidemment) fait le plus chaud hier : 26.3°, c'est (évidemment) un record haut pour un 9 avril mais pas pour une première décade d'avril (26.7° le 7 avril 2014). En tout cas, cette maxi de 26.3° est la seconde plus chaude enregistrée lors d'une première décade d'avril depuis au moins celui de 1946.

Ici la nuit dernière a été proprement estivale : 14.1° de minimale... c'est presque 10 de plus qu'en plaine.

Le soleil est bien présent et le thermomètre va se faire un plaisir d'aller retrouver le 20° avant même l'après-midi. Sur le soir ou en fin d'après-midi, on pourrait voir quelques averses orageuses dans le secteur ; a priori tout le monde ne sera pas servi et cette éventuelle pluie sera sans lendemain.

Les jours à venir seront placés sous signe du vent de nord et la sécheresse. La lumière ne sera pas absente (à part peut-être demain ?) mais la température descendra de plusieurs crans.

Une accentuation de la fraîcheur est envisageable pour la fin de semaine, c'est toutefois à confirmer.

dimanche 9 avril 2017 à 8h45.

Ce matin, on se croit en été sur nos petites montagnes (11.1° de mini nocturne ici à Violay) et on continuera de croire jusqu'à demain.

Cet après-midi, le seuil des 25° pourrait être effleuré en plaine du Forez sous le vent de sud ; plus haut il ne fera pas bien plus frais, nous devrions tous vivre la journée la plus chaude de l'année en cours.

Demain lundi nous conserverons, à 1 ou 2 degrés près, des conditions météo extrêmement chaudes pour une fin de début avril. Des nuages se développeront sur les reliefs en cours d'après-midi pendant qu'un voile nous recouvrira tous par le nord-ouest. Quelques rares gouttes dispersées (incapables de mouiller ne serait-ce que le goudron) pourraient tomber en soirée.

Mardi le temps ne sera plus le même, la température marquera une net repli sur la veille (8-10° de moins en 24h et 10-12° sur 48h en certains endroits). Le vent de nord accentuera la sensation de fraîcheur et le ciel ne sera plus aussi lumineux. La pluie, attendue, ne sera pas au rendez-vous (et on ne la verra pas cette semaine).

De mercredi à vendredi la situation se figera. Le vent de nord ne démordra pas et assèchera encore un peu plus la surface ; les températures, loin de retrouver les niveaux actuels oscilleront au voisinage des normes de saison (environ 15° de maxi normale, à Andrézieux, pour la période 13-15 avril). Le ciel demeurera globalement lumineux, il partagera son espace avec quelques nuages inutiles.

samedi 8 avril 2017 à 8h30.

Le soleil a fait son possible hier pour remonter le niveau des températures, il faut avouer qu'il partait de bas dans certains endroits (-1.6° de mini à Andrézieux par exemple, soit tout de même 6° sous la normale du jour) et qu'il n'était pas aidé par ce petit vent de nord persistant.

Ce matin la plaine a de nouveau mesuré des températures assez basses : 1.3° de mini à Andrézieux et Arthun ; ici à Violay nous ne sommes pas descendu sous 7°.

Le soleil ne laissera aucune place à l'ombre aujourd'hui, il devrait pousser le mercure un peu plus haut qu'hier, les 20° seront franchis dans certains coins de basses altitude.

Demain il fera encore plus chaud, on devrait avoir quelque chose comme 22-24° du côté de Lyon ou Andrézieux et 20° ici à Violay. Le soleil ne supportera pas plus de nuages qu'aujourd'hui.

Lundi la journée débutera sur les mêmes bases printanières que la veille puis les nuages s'enhardiront probablement en cours ou fin d'après-midi. L'après-midi ne sera pas aussi douce que dimanche (surtout en montagne) mais nous nous situerons toutefois encore largement au-dessus des normes de saison, la plaine pourrait bien encore afficher 20°.

Mardi la grisaille reprendra vigueur et le thermomètre redescendra de son petit nuage ; attendons-nous à éventuellement quelques gouttes (totalement insuffisantes pour mouiller quoi que ce soit) et surtout à un thermomètre en repli d'au moins 8° sur la veille. Le vent de nord sera sensible.

Mercredi jeudi voire vendredi le temps ne se remettra pas à la douceur, nous vivrons des températures de saison, toujours sous ce flux de nord résolument sec. Les nuages plus ou moins élevés cohabiteront avec le soleil.

vendredi 7 avril 2017 à 7h30.

On remarque sans surprises ce matin quelques traces de gel au sol par ici, le thermomètre est même juste négatif au Breuil (-0.3°).

Nous embrayons sur 3 belles journées lors de cette fin de semaine, les températures maximales (aux pourtours de 17° cet après-midi aussi bien en plaine que sur les hauteurs) gagneront 2 à 3° demain et autant encore dimanche.

Dimanche nous montrera un avant-goût d'été, il me manquera que les feuilles sur les arbres pour s'y croire.

On peut compter sur lundi pour prolonger cette période douce. Il est encore trop tôt pour dire avec précision quand les nuages (éventuellement accompagnés de pluie) reprendront la possession des airs, s'ils attendent la fin d'après-midi, alors les températures maximales de ce lundi pourraient se révéler, en plaine seulement, aussi chaudes sinon plus que celles de la veille.

Mardi nous replacera en avril et peut-être même en mars. Le rafraîchissement semble en effet vouloir être assez prononcé. Les pluies entrevues il y a quelques jours de ça perdent en crédibilité... le sol en aurait pourtant besoin.

jeudi 6 avril 2017 à 5h30.

Il était bien frisquet le vent de nord d'hier, surtout sur le vélo... Sur nos petites collines, la température du point de rosée a évolué l'après-midi entre 0 et 2° (pour 10-15° de température du point d'état selon les altitudes, horaires et orientations), autant dire que l'évaporation de la sueur était assez efficace... d'où la sensation de froid dans les descentes.

Aujourd'hui le thermomètre n'ira pas aussi haut qu'hier, c'est relâche pour la douceur. On trouvera des maximales aux alentours de 10° vers 800 m d'altitude, de 15° uniquement en agglomération Lyonnaise. Les nuages, probablement assez nombreux, empêcheront le soleil de nous réchauffer.

Vendredi (possibles gelées matinales), le soleil imposera sa loi. Les températures monteront en flèche, elles seront assez homogènes l'après-midi entre les plaines et les sommets : entre 15 et 18°.

Très beau temps pour samedi : la température gagnera encore 1 ou 2 degrés.

Très très beau temps pour dimanche, les 20° monteront sans doute jusque vers 800 m d'altitude.

Lundi on poursuivra sur ces bases quasi estivales en matinée, un refroidissement (brutal ?) est à prévoir ensuite. Sera-t-il accompagné de pluie ? rien n'est bien certain...

 

mercredi 5 avril 2017 à 9h.

On conserve encore aujourd'hui ce temps doux où les nuages cohabitent avec le soleil.

Demain le thermomètre flanchera un peu (surtout en montagne) en nous proposant des maxis de l'ordre de 10-11° aux alentours de 800 m d'altitude et de 14-15° en plaine.

Vendredi matin on remarquera probablement quelques gelées au sol dans les bas fonds puis le thermomètre repartira à la hausse, le soleil prendra ses aises.

Samedi sera une merveille de journée printanière : soleil, vent nul et grande douceur (20° en plaine), un temps idéal pour parcourir 300 km en vélo.

Dimanche le week-end ne s'éteindra pas : grand soleil et températures encore plus élevées que samedi.

Lundi prolongera le beau temps : soleil et plus de 20° en plaine.

Mardi pourrait voir le début d'un commencement de changement de temps... on en reparlera.

mardi 4 avril 2017 à 5h 30.

Le thermomètre d'hier n'a pas trop été gêné par les nuages, il est monté plus haut que prévu : 15.8° ici à Violay et 21.1° à Lyon-Gerland (mais "que" 17.7° à Andrézieux)..

Aujourd'hui et demain nous conserverons ce type de temps et de températures.

Jeudi le fond de l'air fraîchira, nous perdrons facilement 3 à 4° sur les maximales ce qui nous entraînera vers 10-12° par ici sur les hauteurs.

Vendredi matin on pourra probablement constater quelques gelées au sol puis l'air s'échauffera rapidement jusqu'à retrouver des 15-17° par ici et pas bien plus en plaine.

Samedi et dimanche seront deux journées presque estivales, pleinement ensoleillées avec 20° au meilleur de l'après-midi sur nos petites montagnes.

Le début de semaine prochaine marquerait (à confirmer toutefois) l'amorce d'un changement de temps avec des températures moins chaudes et le retour d'un risque pluvieux non négligeable.

lundi 3 avril 2017 à 7h 40.

On retrouve la lumière aujourd'hui, le ciel est pour l'instant dégagé mais il devrait, en cours d'après-midi se peupler de cumulus dont certains seraient capables de nous donner une averse isolée. La température se situe entre 5 et 6° sur nos petites montagnes (c'est davantage qu'au quasi-sommet du Mont Blanc où il fait présentement -21° à 4750 m) , entre 3 et 5° en plaine du Forez et environ 7-9° sur l'agglomération Lyonnaise. Cet après-midi nous renouerons avec des températures confortables pour un début avril : nous franchirons enfin ici, à la mi journée, la barre des 10° (seuil atteint vendredi dernier pour la dernière fois) et le point culminant du mercure devrait se situer vers 13-14°.

Demain mardi et après-demain mercredi le temps sera tout à fait semblable à celui d'aujourd'hui : une météo calme, un petit vent de nord, des températures nocturnes aux pourtours de 4-5° et des maximales avoisinant 15-17° en plaine.

Jeudi passera un petit coup de frais. L'ambiance de l'après-midi perdra quelques degrés, il fera frais pour un début avril déjà bien avancé.

Attention vendredi matin aux éventuelles gelées, si vous avez des végétaux sensibles, il serait bien de les protéger. Passée la froide matinée, le thermomètre commencera à s'émanciper.

Samedi dimanche : beau temps chaud voire très chaud pour la saison. On reverra des 20° et pas qu'en plaine.

La suite est plus incertaine, plus "compliquée" comme on dit de nos jours pour ne pas effrayer le client. Le soufflé d'été du week-end pourrait retomber en début de semaine prochaine, un temps plus humide est aussi envisageable.

 

dimanche 2 avril 2017 à 8h 30.

Le changement a été brutal entre les journées presque estivales de jeudi  vendredi et celle plutôt hivernale d'hier. Jeudi à 16h30 on atteignait ici le maximum de la journée (et de l'année civile) avec 20.1° ; le lendemain (vendredi donc) à la même heure on avait encore 16.7° et hier, toujours à 16h30, il ne faisait que 7.3°. On a donc bel et bien perdu entre 10 et 14° en 48h.

Il ne faut pas attendre grand chose de ce dimanche si ce n'est des nuages ou du brouillard (comme actuellement ici), de la bonne fraîcheur pour un début avril (moins de 10° au meilleur par ici) et probablement quelques gouttes (qui tentent de revenir par l'est mais qui bloquent sur l'agglomération lyonnaise). Si amélioration il y a, elle se produirait plutôt en seconde partie d'après-midi.

Demain lundi le fond de l'air reprendra 2 ou 3 degrés et le ciel se déchirera laissant passer quelques descentes ensoleillées.

Mardi ne verra pas de grand changement : température de saison (maximales aux alentours de 15° dans les meilleures plaines), de la lumière filtrant au travers des nuages.

Mercredi sera une copie conforme des deux précédentes journées : environ 14-15° de maxi en plaine et un mélange de lumière et de nuages dans le ciel.

Jeudi pourrait accuser un coup de frais passager, il faudra peut-être se méfier d'éventuelles gelées la nuit suivante.

Vendredi la masse d'air changera de place, attention aux possibles gelées matinales, toujours délicates pour la végétation à ce stade de l'année. Le vent, alors rivé au nord depuis le début de semaine, basculera au sud-ouest. Ensuite la température partira franchement à la hausse.

Beau temps agréablement doux pour samedi 8 qui sera le jour du 300 de Feurs. Pas de pluie, un léger vent de sud ou sud-ouest, juste une hypothétique fraîcheur matinale aux environs de Feurs.

samedi 1er avril 2017 à 9h.

La grande douceur a résisté hier (19.9° de maxi à Andrézieux, 21° à Bron) mais s'est effondrée cette nuit : il ne fait que 3° actuellement ici à Violay et la webcam du col des Supeyres montre un paysage reblanchi. La pluie n'a donné pour l'instant que 3.1 mm ici même, elle devrait encore s'attarder en matinée puis probablement tarir cet après-midi (quelques averses isolées sont toutefois probables). Même s'il ne pleut plus passé midi ou 14 heures, le ciel restera chargé et la température accusera largement 10 degrés de moins que celle de jeudi après-midi ; on n'aura pas 10° au-dessus de 500 m d'altitude.

Demain dimanche la fraîcheur insistera et quelques gouttes disparates pourraient encore s'échapper d'un ciel résolument couvert. Le thermomètre du matin sera semblable à celui d'aujourd'hui et on gagnera peut-être 1 ou 2 degrés l'après-midi (il en manquera encore 2 ou 3 en plaine pour recoller aux normales d'un début avril).

Lundi la grisaille se déchirera enfin, nous retrouverons donc de la belle lumière (surtout en montagne). L'ambiance du matin sera encore frisquette puis le soleil fera son possible pour nous ramener à la saison l'après-midi (maxis de plaine autour de 15°, sans doute un peu plus sur l'agglomération lyonnaise).

La pression atmosphérique relativement élevée (1025 hPa au niveau mer) devrait, pour le reste de la semaine, nous assurer d'un temps sec et probablement bien éclairé. Nous ne retrouverons pas les chaleurs de jeudi dernier et devrons probablement nous contenter d'une ambiance de saison : relativement fraîche le matin et autour de 15-20° en plaine l'après-midi.

Les grandes tendances sont favorables pour le 300 de Feurs de samedi prochain. Les valeureux cyclistes (qui se sont entraînés tout l'hiver... eux...) pourraient bénéficier d'un temps idéal pour ce parcours exigeant.

vendredi 31 mars 2017 à 7h 30.

24.6° de maximale hier à Bron (autant qu'à bourg Saint Maurice), il n'y a donc pas eu besoin de la vidéo pour effacer l'ancien record journalier (22.9°). Cette température d'hier est la 4ème plus chaude enregistrée à Bron, en mars, depuis au moins celui de 1921.

Andrézieux (23.6° hier) a donc aussi battu son record journalier. Ici à Violay nous sommes juste passés au dessus de 20° (20.1° exactement) et c'est le premier 20 de l'année.

Ce matin l'ambiance est incroyablement douce, surtout en plaine. A 7h30 on a 14.5° (!) à Arthun là où d'habitude le mercure se laisse abattre en début de matinée... Evidemment, la levée du vent de sud a rapidement décanillé l'air frais qui commençait à s'accumuler (7.8° à 1h30 cette nuit puis 13.5° à 4h30). Le vent n'est pas encore installé au Breuil puisqu'il ne faisait que 4.2° à 7h contre 13.5° à la même heure à Bron.

Aujourd'hui le mercure baissera de plusieurs tons mais il était si haut hioer qu'il serait bien encore capable de monter à 20 en plaine. Le ciel gardera une certaine lumière mais la couleur du ciel sera plus proche du blanchâtre que du bleuâtre.

La pluie est pour la nuit prochaine et/ou pour demain samedi. On pourrait assister à un fort gradient est-ouest en ce qui concerne les quantités : le Rhône serait relativement épargné par les gouttes tandis que la Loire recueillerait plusieurs dizaines de millimètres sur sa façade ouest. A voir en temps réel... Il fera, demain après-midi, 10 à 14° de moins qu'hier, les flocons tomberont même au-dessus de 1100-1200 m ce qui fera reblanchir le sommet du Forez.

Dimanche la douceur ne sera pas revenue, loin de là. Le gros des pluies devrait être passé mais on n'est pas à l'abri de gouttes isolées. Température encore bien fraîche avec moins de 10° par ici au meilleur de l'après-midi.

La première moitié de semaine prochaine s'écoulera au sec mais sous une grande fraîcheur.

jeudi 30 mars 2017 à 5h 30.

On va bousculer les records de chaleur aujourd'hui : le record journalier (affecté donc aux seuls 30 mars) pourrait céder sa place à Andrézieux, il est de 22.9° (en 1989) ; curieusement, à Bron, ce record de haute maxi journalière est aussi de 22.9° (toujours en 1989), il devrait être mis à mal lui aussi cet après-midi.

Le record mensuel de haute maxi (25.7° le 22 mars 1990 à Bron, 26.4° le 25 mars 1981 à Andrézieux) ne devrait pas se faire bouger pour cette fois ci.

Sinon je ne peux que radoter ce qui a déjà été bégayé depuis plusieurs jours : après l'extraordinaire chaleur d'aujourd'hui, demain vendredi rétrogradera 4 ou 5 degrés (on titillera encore les 20° en plaine tout de même), les nuages prendront leurs aises en cours d'après-midi.

Samedi la pluie nous arrosera la matinée, nous menacera l'après-midi et nous massacrera le thermomètre (flocons au-dessus de 1000-1300 m). On entrevoit une lame d'environ 10 mm pour cette journée de samedi.

Dimanche la météo nous permettra peut-être de remonter sur le vélo (avec les oripeaux d'hiver le matin).

La suite de ce début d'avril ne fera pas spécialement parler d'elle : temps relativement frais ou de saison sans grand risque de pluie.

mercredi 29 mars 2017 à 8h 30.

Ce ne sont pas les cumulus d'hier après-midi qui ont gâché la journée, rien n'a gâché la journée : les températures maximales sont montées au-dessus de 20° en plaine et la lumière est restée bien présente.

On repart sur les mêmes bases aujourd'hui, le brouillard présent en plaine du Forez ne durera pas et ce sera soleil pour tous. Quelques nuages élevés pourraient tendre un voile en cours de journée, voile tout à fait transparent aux rayons solaires ; on peut encore prévoir 1 ou 2 cumulus sur les reliefs en cours d'après-midi. Le thermomètre rééditera son score d'hier à peu de choses près. Vent de nord assez faible.

Demain le vent tournera au sud et nous vivrons une journée de mars remarquablement chaude ; on pourra peut être parler de chaleur puisque la température maximale d'Andrézieux est bien capable d'atteindre, sous ce vent de sud, le seuil de 25°. Ici à Violay, nous accueillerons probablement (sur ls versants protégés du vent) les premiers 20° de l'année.

Vendredi le vent de sud se renforcera. Sous un ciel toujours avenant (mais qui pourrait se couvrir en fin d'après-midi), les températures régresseront de plusieurs degrés sur la veille, elles devraient encore assurer du 20° en plaine.

Samedi ne semble pas pouvoir passer à côté de la pluie.

Un dimanche sec est dans le domaine du possible, sec mais bien rafraîchi.

Temps de saison ensuite.

mardi 28 mars 2017 à 5h 30.

On a juste touché 20 degrés hier à Sain Bel (20.1° de maxi), entre 19 et 20° ailleurs en plaine et autour de 14-16° dans la tranchette 800-900 m.

Ce matin le contraste thermique est important entre les hauteurs (entre 8 et 9° de Violay à Montmelas) et les bas fonds (1 à 2° à Arthun et le Breuil).

Aujourd'hui et demain on reconduira le même soleil et les mêmes températures maximales qu'hier.

Jeudi sera probablement la journée la plus chaude de la semaine, les 20° pourraient monter au dessus de 700-800 m d'altitude, il ne fera pas bien plus chaud en plaine.

Vendredi les nuages s'imposeront mais la douceur fera encore de la résistance (pointes à 19-20° en plaine), le ciel aura la délicatesse d'attendre la nuit suivante pour envoyer la pluie.

Samedi sera sans doute consacrée à la pluie et en tout cas à la fraîcheur (perte d'une huitaine de degrés sur jeudi).

Dimanche on peut espérer moins ou plus du tout de gouttes mais certainement pas le retour des "chaleurs".

lundi 27 mars 2017 à 9h.

La belle semaine débute ; même si la journée d'hier nous a montré quelques nuages en cours d'après-midi, elle est elle aussi à ranger parmi les lumineuses journées de cette fin mars.

Cette fin de nuit nous a encore donné quelques petites gelées dans les trous à froid (-0.1° à Arthun) mais l'ambiance sur les premières hauteurs est nettement plus douce (6.1° de mini à Montmelas). Nous gagnerons aujourd'hui quelques petits degrés sur hier, on pourrait se rapprocher de 15-16° par ici cet après-midi et atteindre la vingtaine de degrés sur Lyon.

Demain et après-demain mercredi le temps ne changera pas d'un souffle : nuit relativement fraîche en plaine et journée 100% ensoleillée avec des températures maximales du même ordre que celles d'aujourd'hui ou en légère progression.

C'est probablement jeudi que le temps sera le plus chaud, l'isotherme 20° pourrait bien monter nous voir par ici aux environs de 800 m d'altitude, ce serait alors sa première visite de l'année civile.

Nous aurons peut être un petit sursis pour vendredi, la dégradation pluvieuse ne semble pas pressée... cette journée de vendredi, toutefois rafraîchie, pourrait se retenir avant de lâcher les gouttes.

Frais et humide pour le week-end.

dimanche 26 mars 2017 à 9h de la nouvelle heure.

Le bleu est mis, il ne baissera pas pavillon avant jeudi soir, ce qui nous réserve 5 très belles journées printanières pour clore ce mois de mars.

L'ambiance est juste fraîche ce matin, les minimales s'échelonnent de 1 à 2° dans les coins habituellement froids à 6° sur Lyon. Aujourd'hui le thermomètre est décidé à se faire pardonner ses trois derniers scores, il nous donnera une maxi de saison mais pas bien au delà (13.4° de maxi normale, à Andrézieux, pour un 26 mars).

Demain le fond de l'air deviendra plus doux, on s'approchera des 20 degrés en plaine. Le soleil ne lâchera pas.

Les journées seront bien semblables de mardi à jeudi : de la grande lumière et de la douceur tout aussi grande l'après-midi. Jeudi le ciel pourrait commencer à se voiler mais la température serait la plus haute de la semaine (isotherme 20° entre 500 et 1000 m).

La dégradation vaguement entrevue pour vendredi est naturellement à relativiser, la pluie pourrait attendre samedi... En tout cas, le prochain week-end ne semble pas capable de nous assurer une météo semblable à celle de la semaine...

samedi 25 mars 2017 à 8h.

Il va encore avoir beaucoup de mal à nous toucher le soleil aujourd'hui : le brouillard de ce matin se déchirera probablement en cours de matinée mais des nuages plus élevés devraient prendre le relais dès le début d'après-midi puis quelques gouttes ensuite. La température sera toutefois supérieure à celle d'hier (elle n'aura d'ailleurs pas de mal puisqu'on n'a eu que 8.9° au meilleur de la journée hier à Andrézieux), on mesurera probablement aujourd'hui quelque chose comme 15° dans les meilleures plaines.

Demain dimanche signera le top départ d'une très belle séquence ensoleillée qui devrait nous occuper 4 ou 5 jours. Demain donc le soleil dominera les débats mais aura du mal à chauffer l'ambiance après une matinée relativement fraîche. Attendons des 14-15° au plus doux de l'après-midi et à très basse altitude.

Lundi le soleil se débarrassera des derniers nuages résistants, il brillera sans partage nous faisant grimper le mercure aux portes des 20° (en plaine bien sûr).

Pas de changement de mardi à jeudi : soleil généreux, matinées juste fraîches et après-midi dignes d'un mois d'avril.

Un coup de frein pourrait se produire en fin de semaine : un rafraîchissement pluvieux se découpe à l'horizon (lointain il est vrai).

vendredi 24 mars 2017 à 8h 30.

Hier l'hiver et le printemps ont cohabité longtemps dans l'espace restreint de nos deux demi départements. Le graphe ci-dessous (cliquer dessus pour agrandir) montre clairement l'extraordinaire écart de température qui a subsisté une grande partie de la journée entre Bron (c'est-à-dire Lyon) et Riorges (c'est-à-dire Roanne). C'est à 14h où la différence de température a été la plus importante : 18.6° à Bron et 8.3° à Roanne !

La pluie a été abondante (sans plus) ici à Violay : 25.3 mm au relevé de ce matin. Le fait marquant d'hier a évidemment été l'offensive orageuse généralisée sur le secteur (voir carte ci-dessous pour les impacts de foudre, cliquez dessus pour agrandir).

En fin d'après-midi la neige s'est mêlée à la pluie au-dessus de 600-700 m et les énormes flocons ont fini par blanchir le sol ici à Violay aux alentours de 19h. Un orage en mars n'est pas très rare dans la région, le dernier en date remonte au 10 mars 2013 et je pourrais en citer bien d'autres.

Aujourd'hui le temps aura du mal à retrouver ses marques d'une fin mars : le ciel demeurera encore très chargé et 3 gouttes résiduelles sont possibles en matinée. Les températures de l'après-midi ne seront pas à la hauteur de la saison : à peine 8-10° par ici au voisinage de 800-1000 m d'altitude et pas bien plus en plaine.

Demain samedi les trouées ensoleillées seront plus nombreuses, le thermomètre relèvera la tête de 5° au moins, des 16-18° en plaine sont tout à fait jouables. Quelques rares gouttes ne sont pas à exclure en cours d'après-midi.

Nous sortirons dimanche du "mauvais" temps : le soleil se fera une place de plus en plus confortable et les températures assureront un niveau de saison.

Les perspectives sont encourageantes (si vous aimez la lumière) pour la semaine prochaine : soleil largement dominant et températures d'un très bon niveau.

jeudi 23 mars 2017 à 5h 30.

Même si la température d'hier (7.4° de maxi ici à Violay) n'a pas été au niveau d'une normale de fin mars, la journée d'hier n'a pas été si morose : le brouillard a laissé place au soleil vers 11h et celui-ci a attendu 14-15h pour se cacher.

Aujourd'hui jeudi nous aurons de la pluie, celle-ci devrait surtout s'abattre cet après-midi, on n'est même pas à l'abri d'un orage. Les températures feront le grand écart entre l'ouest (froid) et l'est (doux) de nos deux départements. Attendons une lame d'eau de l'ordre de 20 mm et possiblement davantage sous un éventuel orage. Le vent de sud se réveillera brutalement en cours de matinée, il poussera quelques rafales au delà de 50 km/h sur nos petits reliefs.

Demain vendredi les gouttes n'auront pas dit leur dernier mot, on en retrouvera quelques unes le matin avant leur disparition dès la mi journée. Le fond de l'air demeurera relativement frais, même en plaine les maximales ne voleront pas bien plus haut que 12°.

Samedi on remarquera de l'air plus doux, les 15-17 degrés devraient recouvrir la plaine. Pas ou peu de pluie.

Dimanche l'ambiance rétrocèdera quelques degrés, la journée ne devrait pas être gâchée par la pluie, on peut espérer le retour du soleil.

mercredi 22 mars 2017 à 8h.

La pluie n'a effectivement pas été abondante hier soir : 3.8 mm au relevé de ce matin. L'ambiance s'est bien refroidie dès hier soir et ce matin la température est tout juste négative.

Le ciel ne nous taquinera pas aujourd'hui : les brouillards et nuages bas devraient rapidement se dissiper et il ne devrait pas pleuvoir de la journée. Avec un peu de chance nous verrons quelques rayons lumineux cet après-midi sous un thermomètre bloqué sous 10° dans la tranche 700-900 m.

Demain jeudi nous retrouverons la pluie (et même la grosse pluie ? le doute est encore présent...), probablement l'après-midi mais possiblement toute la journée. N'attendons rien de bon de ce jeudi si ce n'est une recharge des sols en eau (ce qui est tout de même fondamental). Le fond de l'air ne nous réservera lui non plus pas de cadeau : la fraîcheur sera présente avec une limite pluie neige qui pourrait fluctuer entre 800 et 1200 m. Le contraste thermique entre les monts du Forez (froids) et la plaine Lyonnaise (encore tiède) sera saisissant.

Il ne faut pas compter sur l'embellie pour vendredi ; le temps restera frais et instable, les pluies (non continues) harcèleront toute la journée. Les températures, plus homogènes que la veille, verront leurs maximales plafonner sous 10° dès 600-900 m d'altitude.

Un certain redoux semble s'esquisser pour samedi, celui-ci pourrait être bref...

mardi 21 mars 2017 à 5h 30.

L'après-midi d'hier a été bien agréable sous un soleil généreux et des températures maximales amplement de saison. Les jours à venir nous occulteront presque complètement le soleil, la lumière crue se fera bien rare d'ici la semaine prochaine.

Aujourd'hui la pluie (faible a priori) reviendra par le nord-ouest en fin d'après-midi ou soirée, le refroidissement pourrait être suffisant pour nous donner quelques flocons (sans conséquence) cette nuit prochaine au -dessus de 1000 m environ.

Mercredi nous passerons peut-être à côté des gouttes, on devrait même bénéficier d'un peu de soleil sous une ambiance presque trop fraîche.

Il est encore bien difficile de savoir qui de jeudi ou de vendredi (voire samedi) comptera le plus de pluie. Ces trois journées seront bien incertaines et si l'on voit le soleil ce ne sera que pour quelques heures. Attendons-nous donc à un temps perturbé qui devrait au final cumuler une lame d'eau appréciable (probablement plus de 10-20 mm).

lundi 20 mars 2017 à 8h.

On a eu bien plus de soleil que prévu hier après-midi, la température s'est donc presque envolée (15.2° de maxi ici à Violay, 17.8° à Bron et 18 à Andrézieux).

Une petite pluie de fin de nuit vient d'humidifier le goudron (1.0 mm au pluviomètre) et, présentement, le brouillard occupe le terrain. On peut espérer quelques éclaircies ensoleillées en cours de journée sous une température analogue à celle d'hier.

Demain mardi la majeure partie de la journée devrait se dérouler au sec puis une faible perturbation pluvieuse nous aborderait en cours ou fin d'après-midi. Les températures ne changeront guère, peut-être les verra-t-on en retrait de 1 ou 2 degrés si la perturbation arrive suffisamment tôt. Quelques flocons pourront tomber sur les monts au-dessus de 1000 à 1200 m.

On entrevoit une belle amélioration pour mercredi, le soleil pourrait en effet tenter et réussir une percée. Températures à peine de saison (moins de 15° en plaine).

L'hypothèse fraîcheur humide gagne en probabilité pour jeudi et vendredi, nous repasserions alors sous les normales de saison, les pluies pourraient être copieuses et mêlées de neige aux alentours de 800-1200 m. Sans soleil, cette humidité créerait rapidement une ambiance bien fraîche pour une fin mars.

dimanche 19 mars 2017 à 8h.

Le thermomètre est revenu hier à ses niveaux de saison : 13.6° de maxi à Andrézieux (exactement la même température qu'il y a 1 an) pour 13.7° de normale, 9.6° de maxi ici à Violay. Le ciel n'a pas fait de détail en n'accordant aucun rayon solaire à notre région... il nous a cependant épargné de la pluie.

Aujourd'hui nous repartons sur les mêmes bases, à 1 degré près. La voûte céleste ne devrait rien lâcher et elle pourrait même se déchirer de temps à autre. Les températures suivront plus ou moins celles d'hier.

Demain lundi un certain radoucissement est en vue, les plaines atteindront 17° et il ne fera pas bien plus frais sur nos hauteurs. Le soleil se montrera un peu plus.

Ce retour doucereux ne durera pas. Nous devrions mardi retomber 4 ou 5 degrés (les 10° ne seraient plus assurés dans la tranche 700-900 m). Suelques gouttes sont envisageables pour cette journée sous un ciel globalement bien chargé.

Mercredi la fraîcheur ne partira pas, elle pourrait même s'accentuer un peu. On ne sera pas à l'abri de gouttes (limite pluie-neige vers 1000-1300 m).

On peut espérer la vraie pluie pour la seconde partie de semaine ; l'échéance est encore assez lointaine et les prévisions sont ces temps-ci assez versatiles alors ne prenons pas cet éventuel passage pluvieux comme argent comptant.

samedi 18 mars 2017 à 7h 30.

On a perdu, ici à Violay, 7° entre ce matin et hier à la même heure. La journée d'hier a été exceptionnellement douce (pour ne pas dire chaude) à Lyon ; le mot "exceptionnel" n'est pas galvaudé pour Bron puisque les 23.6° de température maxi d'hier établissent un nouveau record haut pour un 17 mars (le record du 17 mars 2005 est effacé d'un dixième seulement). Sur les montagnes, l'ambiance était certes très douce (17.8° ici à Violay) mais très loin des records.

Aujourd'hui le soleil se fera désirer, les températures s'accorderont avec la saison en rétrogradant de 6 à 8° sur celles d'hier, le vent de nord-ouest exagèrera l'impression de fraîcheur. Tablons sur des maximales de l'ordre de 14° en basses plaines et de 9-11° dans la tranche 800-1000 m. Quelques rares gouttes sont envisageables, de préférence sur les reliefs et en seconde partie de journée.

Demain dimanche le ciel demeurera bien chargé, nous bénéficierons sans doute d'un petit degré supplémentaire et peut-être d'un rayon de soleil. Le vent de nord-ouest insistera.

Lundi verra un net radoucissement avec la rotation des vents au sud. Les plaines pourront espérer un 15-17° l'après-midi et le ciel devrait enfin se dégager pour de bon.

Mardi l'ambiance printanière persistera, n'attendons pas le retour de la grande douceur de ces derniers jours mais une atmosphère quelques degrés au dessus de l'habitude d'une fin mars.

A partir de mercredi le temps pourrait redevenir pluvieux.

vendredi 17 mars 2017 à 7h 30.

On profite du beau temps d'aujourd'hui, le week-end ne sera pas aussi lumineux ni doux.

Aujourd'hui nous terminons la belle séquence printanière, la température est montée à 18.5° hier ici à Violay (entre 21 et 22 en plaine) et, cette nuit à 1h 30 il faisait encore... 14.2° ! Cette nuit le thermomètre ne s'est pas abaissé sous 11.3° par ici, il est en revanche descendu à 0.4° à Arthun.

En journée, le soleil brillera sans partage, c'est seulement sur le soir que les nuages arriveront par le nord. Attendons-nous à des températures voisines de celles d'hier.

Demain samedi on aura perdu la lumière et une bonne partie de chaleur. Le matin les nuages couvriront le ciel, la température ne sera certes pas fraîche mais, contrairement à ces derniers jours, elle n'évoluera que peu en journée. On peut espérer quelques trouées ensoleillées l'après-midi sous une ambiance redevenue de saison (perte de 5 à 7° sur les maxis d'aujourd'hui). En soirée, quelques éventuelles gouttes pourraient juste arriver à humecter le goudron.

Dimanche on nous resservira à peu de choses près le même plat météo : des températures de saison, un ciel bien chargé et deux ou trois hypothétiques gouttes.

Lundi on sentira le réchauffement et le soleil devrait rentrer de week-end.

Mardi il pourrait faire de nouveau très chaud pour la saison.

Une dégradation pluvieuse et fraîche a l'air de se dessiner pour la seconde partie de semaine.

jeudi 16 mars 2017 à 5h 30.

Ce temps bien agréable nous est encore promis pour ces deux jours à venir.

Aujourd'hui le thermomètre va fournir son effort, il poussera le mercure au voisinage de 20° en plaine ; le ciel ne changera pas de couleur, il maintiendra le bleu.

Demain vendredi le fond de l'air perdra peut-être 1 ou 2 degrés sur aujourd'hui ; le ciel restera globalement lumineux et le ressenti général penchera vers une belle journée printanière.

Changement samedi avec l'arrivée d'un temps nuageux voire même couvert et sensiblement plus frais. Nous perdrons 6 à 8° sur la veille et nous ne serons pas à l'abri de quelques hypothétiques gouttes.

On ne comptera pas sur dimanche pour nous rétablir le soleil, ni la douceur. Les nuages domineront la journée sous une température qui aura probablement du mal à toucher 10° par ici. Petite consolation : on ne devrait pas avoir de pluie.

Un certain redoux pourrait se produire entre lundi et mardi. D'après les données actuelles, ce (relatif) redoux ne durerait pas, la suite de la semaine basculerait de nouveau dans la (grande ?) fraîcheur.

mercredi 15 mars 2017 à 8h 30.

Le petit vent de nord rend la hausse thermométrique assez laborieuse en journée : 12.8° de maxi hier ici à la station automatique (et 14° dans le grand abri qui surchauffe au soleil), c'est somme toute assez peu pour une journée de mi mars ensoleillée. La plaine n'a pas eu bien plus chaud : 13.8° de maxi à Arthun, 14.5° à Andrézieux mais tout de même 17.7° à Bron.

Ce matin nous repartons sur les mêmes bases qu'hier : il gèle faiblement à Arthun (-1.1° de mini provisoire), il fait entre 3 et 5° sur notre petite montagne (hors trous à froid) et l'agglomération lyonnaise a conservé une bulle d'air très doux durant toute la nuit (8.1° de mini provisoire à Gerland). Le soleil, la brume et la température d'aujourd'hui ressembleront à ceux d'hier.

Il fera nettement plus doux demain jeudi, nous gagnerons probablement 4 à 5 degrés sur aujourd'hui, les maxis de plaine avoisineront 20°. Le soleil aura encore la maîtrise des airs.

Vendredi rééditera jeudi : du 20° en plaine sous un ciel dégagé mais qui se couvrira en soirée.

Samedi l'ambiance ne sera plus la même : les nuages recouvriront le ciel et quelques gouttes sont probables. L'ambiance perdra de son caractère printanier en abandonnant au moins 5° sur la veille.

mardi 14 mars 2017 à 8h 30.

Il a finalement été bien difficile à déloger le brouillard d'hier matin : il a fallu attendre midi pour voir poindre timidement le soleil.

Ce matin la douceur est effective sur le Lyonnais ainsi que le Val de Saône probablement ventilé par le vent de nord (8° de mini à Montmelas, 6.7° à Anse, 9.4° à Gerland) mais il fait encore bien frais en plaine du Forez (0.6° de mini à Arthun, 0.3° à Andrézieux).

Aujourd'hui les choses sont plus claires, d'accord l'ambiance est brumeuse mais le soleil ne souffre d'aucun masque et on ne voit pas trop ce qui pourrait venir le déranger d'ici la fin de semaine.

Les après-midi verront un lent réchauffement d'un jour sur l'autre : nous avoisinerons ici 12-13° pour finir vendredi aux pourtours de 17-18.

lundi 13 mars 2017 à 8h 30.

Ça fera donc une mauvaise prévision en plus... La soi-disant pluie d'hier : on n'en a pas vu une goutte, juste du brouillard ce matin !

La semaine qui débute n'en apportera pas davantage (des gouttes) : ne nous focalisons pas trop sur ce brouillard qui aura tôt fait de disparaître mais qui pourrait laisser place à des nuages bas aujourd'hui. L'éclaircie arriverait plutôt sur le soir. Tablons sur 12-13° au meilleur de la journée par ici, environ 16° sur Lyon (probablement bien plus ensoleillé).

Demain mardi le soleil sera bien plus présent, il pourrait même avoir la suprématie aérienne. L'ambiance sera fraîche au lever du jour sur les hauteurs (mais plus douce en plaine) : environ 2° dans le secteur ; l'après-midi, les thermomètre s'accorderont sur 15-16° en plaine et 10-12 sur nos crêts soumis au vent de nord.

Pas de changement mercredi : du plein soleil après une matinée presque froide sous un petit vent de nord-est. Il faudra bien toutes les ardeurs du soleil pour assurer un 15° en plaine.

Jeudi le soleil ne faillira pas et l'ambiance gagnera probablement en douceur grâce à la rotation du vent au secteur sud. Quelques 20° en plaine (et même plus haut ?) sont envisageables.

Le grand soleil ne semble pas pressé de s'en aller, il devrait être encore là vendredi.

dimanche 12 mars 2017 à 8h 30.

Voilà, le premier 20° de l'année est apparu hier à Bron (20.4°), ainsi qu'à Gerland (21.0°) ; Andrézieux a aussi dépassé ce seuil (20.8° hier) mais pour la deuxième fois de l'année (21.1° le 23 février dernier). Les autres stations de la plaine du Forez (Feurs, Arthun,...) ont de même atteint hier 20° et plus.

Ce matin nous observons une inversion de température entre les plaines lyonnaise  et forézienne (6.5° à Bron à 8h, 5.2° à Arthun présentement) et les montagnes dites du Matin (13° ici à Violay à 3h 14 du matin !). La pluie prévue pour cet après-midi ne semble pas très musclée, les monts du Forez en recevront une bonne partie et nous devrons ailleurs nous contenter des miettes restantes. Concrètement, la plaine n'aurait que quelques gouttes (moins de 1 mm) et les monts de par ici entre 2 et 5.

Demain la pression atmosphérique débutera une hausse remarquable. La matinée verra traîner quelques nuages attardés puis le soleil devrait arriver à se faufiler l'après-midi. La température maximale gagnera 1 ou 2 degrés sur celle d'aujourd'hui en assurant probablement du 13-14° par ici et plus de 15 en plaine.

Ensuite le beau temps de plus en plus chaud s'imposera au fil des jours. Les éventuels nuages de mardi ne seront là que pour la décoration, ensuite, à partir de mercredi, le ciel pourrait bien conserver la couleur bleue jusqu'au week-end.

Les températures toucheront même 20° en plaine jeudi et possiblement vendredi.

samedi 11 mars 2017 à 9h.

Il a flotté un petit air printanier hier à Lyon (et bien ailleurs d'ailleurs) : 17° à Bron pour la maximale soit 4.1° de plus que la normale pour un 10 mars.

Ce matin, il gèle ou a gelé faiblement en plaine (Arthun, le Breuil), ici à Violay il n'a gelé qu'au sol (5.0° de mini sous abri). Le soleil est seul maître à bord et son règne ne s'achèvera qu'à la nuit. Cet après-midi, les températures gagneront quelques petits degrés sur celles d'hier, on verra peut-être des 19° dans les meilleures zones (Andrézieux, Bron) mais il ne semble pas que l'on puisse atteindre le "fameux" seuil de 20°.

Demain dimanche nous réservera la matinée sèche, après... après la pluie arrivera par le sud-ouest. Les températures n'égaleront donc pas leur performance de la veille, on les trouvera 5 à 8° plus faible, en particulier sur les hauteurs.

Lundi le baromètre repartira à la hausse, quelques rares gouttes peuvent encore éventuellement nous toucher en tout début de matinée puis l'ambiance redeviendra sèche. Les nuages pourraient opposer une résistance tenace et la température de l'après-midi tournera autour des normes de saison à savoir 10° par ici, 13-14° en plaine.

Mardi le beau temps s'imposera et, si la matinée voit encore quelques rares gelées de ci de là dans les trous, l'après-midi poussera le mercure 2 à 3° plus haut que la veille.

Grand beau temps chaud (pour la saison) mercredi et jeudi. Nous assisterons jeudi à une nouvelle tentative d'établissement du "1er 20° de l'année" à Bron.

 

vendredi 10 mars 2017 à 7h 30.

Le brouillard actuel devrait s'effacer en cours de matinée, le plafond s'éclaircira rapidement et l'après-midi nous réservera une belle séquence ensoleillée. Les températures maximales gagneront quelques degrés, surtout sur les hauteurs où on a eu de la peine à franchir 10° hier (10.4° de maxi ici).

Demain il fera encore plus doux, les maximales de plaine s'afficheront plus proches de 20° que de 15° ; il sera sans doute difficile à Bron d'obtenir son premier 20° de l'année, on devrait rester 1 à 2° en dessous.

Dimanche le temps se gâtera amenant avec lui quelques pluies et un sensible rafraîchissement, nous perdrons environ 5-7° en 24h.

Lundi les pluies seront derrière nous, elles auront sans doute laissé entre 5 et 10 mm. L'ambiance demeurera relativement fraîche (probablement moins de 10° au meilleur de la journée par ici) sous de nombreux nuages.

Ensuite, contrairement à ce qui était prévu jusqu'alors, le fond de l'air ne devrait plus se refroidir, nous devrions au contraire enregistrer un certain radoucissement qui amènerait la température moyenne à des niveaux de saison (matinées fraîches mais journées douces).

jeudi 9 mars 2017 à 5h 30.

Il n'a pas fait chaud sur nos bosses hier après-midi, le soleil n'a pas pointé le moindre rayon, d'ailleurs il reste encore "pas mal" de traces de neige en sous bois. Andrézieux a poussé le mercure à 13.4° contre seulement 8.3° ici soit 5 bons degrés d'écart pour 430 m de dénivelée.

Aujourd'hui nous gagnerons quelques degrés ; déjà ce matin il fait doux (6.6° présentement soit 5 bons degrés de plus qu'hier à la même heure)  . On doit attendre des 15° en plaine et plus de 10 par ici. L'ambiance aura bien du mal à franchement s'éclaircir, il n'est pas impossible que l'on repasse une nouvelle journée sans soleil sur nos petites montagnes.

Demain vendredi la "chaleur" n'augmentera pas ou peu mais on devrait revoir le soleil. Splendide après-midi en perspective pour ceux qui peuvent se permettre de faire du vélo.

Samedi nous fera toucher le sommet de ce petit éclat de printemps. Les 20 degrés annoncés depuis longtemps sur Lyon (et ailleurs mais à Lyon ils seraient les premiers de l'année) sont toujours envisagés.

Dimanche on ne jouera plus la même musique : un refroidissement possiblement humide prendra les commandes du temps.

La semaine prochaine, qui nous emmènera tout doucement vers l'équinoxe, n'aura probablement plus rien de printanière ; si le refroidissement initié dimanche ne se termine pas dans le gel ou les flocons entre lundi et mercredi, ce ne serait que partie remise pour la seconde partie de semaine.

mercredi 8 mars 2017 à 7h 45.

Quand ce n'est pas la foudre des orages estivaux qui nous coupe l'électricité, c'est celle de Zeus qui le fait.

Coupure générale donc entre lundi 13h et mardi 13h. Bonne nouvelle pour la postérité : les piles de la station météo ont assuré la relève... ouf.

Cette tempête a été ici remarquable de violence, probablement la plus forte depuis celle de 1999 puisque le flux dominant était d'ouest ; le spectacle des douglas presque couchés sous les rafales de neige (lundi 17-19h) avait quelque chose d'inquiétant.

Ce matin le calme est revenu mais pas le soleil. L'ambiance est fraîche (gel au sol), elle s'échauffera sensiblement en journée (environ 10° au meilleur de la journée par ici, aux alentours de 14-15° en plaine). Quelques éventuelles gouttes peuvent encore tomber en matinée mais la période pluvieuse est bien terminée : elle a laissé ici 33 millimètres depuis samedi, ce qui correspond à peu près aux estimations.

Demain nous gagnerons plusieurs degrés sur les températures minimales, le soleil de l'après-midi trouvera du répondant chez les nuages et l'ambiance de l'après-midi n'excédera pas la bonne douceur (15° en plaine).

Vendredi engrangera encore quelques degrés supplémentaires : nuit très douce (au moins sur les coteaux) et 17-18° en plaine l'après-midi.

La grande douceur prolonge finalement de 24h son spectacle. Je voyais, en début de semaine, un refroidissement notable pour samedi mais finalement il se produira dimanche. Très belle journée chaude (pour une mi mars) avec possiblement les premiers 20° de l'année à Bron.

Dimanche nous retomberons brutalement dans la fraîcheur et celle-ci devrait s'attarder une bonne partie de la semaine prochaine.

lundi 6 mars 2017 à 8h 45.

La pluie finit par mouiller, nous en sommes à 22.5 mm depuis samedi, on aura sans doute nos 30 mm ou plus d'ici demain matin.

Hier nous avons eu droit ici à notre épisode blanc de la mi journée qui, contrairement à celui de samedi, a blanchi toutes les surfaces (goudron compris donc) durant 1 heure. Le différentiel de température maxi a été, comme pressenti, très important entre les basses zones sous le vent et les crêts exposés : 5.7° au meilleur ici à Violay et 11.7° au Breuil soit 6° d'écart pour 550 m de dénivelée.

Actuellement la limite pluie-neige semble se situer vers 1200 m, elle montera au-dessus de 1500 vers midi puis replongera sous 1000 m en cours de nuit prochaine.

La journée entamée sera donc bien maussade : pas de soleil, du vent d'ouest puis nord-ouest immodéré et des pluies à peu près à tout moment de la journée. En plaine du Forez, sous le vent, la douceur s'imposera malgré les (rares) gouttes et l'absence de soleil (13-14° de maxi à Andrézieux). Ce soir le fond de l'air fraîchira et quelques chutes floconneuses deviendront envisageables vers 800 m d'altitude sous un grand vent de nord-ouest.

Un réveil blanc est possible demain si vous dormez au-dessus de 600 m environ. Le thermomètre sera juste négatif aux alentours de 600-800 m et il ne s'élèvera pas beaucoup en journée. Tablons sur des maxis de l'ordre de 0 à 3° dans la tranche 800-1000 m, les plaines resteront bloquées vers 7 ou 8°. On pourra encore voir deux ou trois gouttes (neige au-dessus de 400-500 m) uniquement en matinée.

Mercredi ne semble pas décidé à nous redonner le soleil. La période froide prendra fin, l'air doux chassera le gel à toutes nos altitudes et redonnera à la plaine des 12-14° dans l'après-midi. Pas ou si peu de gouttes.

Il faudra bien attendre jeudi pour espérer revoir de la lumière blanche. Ce soleil poussera le mercure de plaine au-dessus de 15°.

Vendredi l'ambiance sera plus que printanière : Bron verra possiblement son premier 20° de l'année et l'isotherme 15° devrait grimper à des niveaux plus proches de 1500 que de 1000 m.

Comme pressenti depuis quelques temps, l'éclat de printemps de vendredi ne survivra probablement pas à samedi. Un gros refroidissement se met en place pour samedi matin ; nous pourrions, dans l'affaire,  perdre 10 à 12° entre vendredi 16h et samedi 16h.

dimanche 5 mars 2017 à 8h.

Hier les averses ont fourni 7.5 mm de hauteur d'eau, elles ont été fortes et neigeuses entre 14 et 15h, les toits et surfaces herbeuses ont blanchi le temps d'une heure ou deux.

Ce matin le soleil perce dans une ambiance fraîche (1° au thermomètre et toujours un petit air d'ouest). Nous ne devrions pas échapper aux gouttes/flocons encore aujourd'hui : il semble que la mi journée ou début d'après-midi soit la période la plus favorable pour notre petite douche quotidienne (1 à 5 mm). Prévoyons une limite pluie-neige vers 500-700 m ; comme hier, sous 1000 m, la tenue au sol sera difficile et de toute manière temporaire. Avec ce vent d'ouest à sud-ouest tenace, on observera une belle différence de température cet après-midi entre la plaine sous le vent (Andrézieux, Montbrison) où des pointes à 10-12° sont envisageables et les sommets des monts du Forez englués dans les nuages (0° de maxi vers 1500 m).

Réchauffement très temporaire pour demain lundi : une bouffée tiède placera quelques 15° en plaine vers la mi journée, après une première salve pluvieuse et avant la seconde. Le réchauffement éjectera l'isotherme 0° au-dessus de 2000 m d'altitude en début d'après-midi avant de le laisser lourdement retomber au voisinage de 1000 m en soirée ou nuit suivante. La journée sera rythmée par la pluie (neige possible vers 800 m en toute fin de nuit puis pluie à tous les étages en journée et retour de la neige au-dessus de 1000 m en soirée). On est en droit d'attendre 10 mm supplémentaires lors de cette journée.

Mardi il fera froid et gris. Quelques rares flocons oseront l'aventure jusque vers 400 m d'altitude en matinée, ils ne se replieront guère plus haut en journée. L'ambiance ne sera pas à la hauteur d'une fin de début mars : moins de 10° dans les meilleures plaines au moins pire de la journée.

Réchauffement sensible en montagne mais laborieux en plaine pour mercredi. Le ciel pourrait avoir de la difficulté à s'éclaircir franchement. 10° de maxi sur une assez épaisse tranche altitudinale.

Jeudi et vendredi : sec et presque chaud. Bron sera possiblement (vendredi) en mesure d'enregistrer son premier 20° de l'année civile en cours (Andrézieux l'a déjà atteint : 21.1° le 23 février).

samedi 4 mars 2017 à 8h 30.

Elles n'ont pas été si rapides que ça nos rafales d'hier : environ 80-85 km/h pour les plus véloces sur Andrézieux, un peu moins encore à Bron.

Ce matin ça devait tambouriner non pas ? Le moins que l'on puisse dire, c'est que la pluie est bien réticente à tomber depuis quelques mois... Alors qu'il pleut (ou neige) abondamment,t sur l'ouest (et le cente) du Massif Central depuis quelques semaines, la pluie s'obstine à ne rien donner par ici.

Il tombe tout de même quelques gouttes à présent, le ciel n'est pas du tout engageant en regardant vers l'ouest (pas bien plus qu'ailleurs d'ailleurs). Nous devrions donc tout de même recevoir un premier paquet pluvieux (et neigeux) aujourd'hui, il laissera environ 10 mm ce qui n'est pas si mal. L'air se refroidira en journée, nous pourrions, au dessus de 500-800 m, voir quelques averses de neige possiblement musclées (tenue au sol momentanée dans les versants froids au-dessus de 800 m) en cours d'après-midi.

Le "gros" des précipitations sera derrière nous ce soir, la nuit suivante fera descendre le thermomètre aux alentours de 0° demain matin vers 1000 m d'altitude.

Demain dimanche le fond de l'air aura du mal à assurer une température standard de début mars, quelques averses pluvieuses (neige au-dessus de 900-1100 m) pourront se produire, plutôt l'après-midi.

Rafraîchissement lundi. Un passage perturbé conséquent pourrait bien nous passer dessus entre dimanche soir et lundi matin. Le refroidissement serait a priori suffisant pour projeter de la neige jusque vers 400-500 m lundi en fin de nuit. On pourrait même avoir quelques petits problèmes de circulation sur les "hautes" routes (600 m et plus) lundi matin. Rien n'est bien encore calé à cette heure mais un réveil blanc est envisageable par ici lundi. N'attendons toujours pas des températures de saison pour ce lundi, la couche de neige sur le haut Forez pourrait bien être la plus épaisse de cette saison froide...

Mardi on se remettra tout doucement du froid de la veille sous un ciel encore bien chargé.

Poussée printanière pour mercredi, jeudi et peut-être même vendredi. Les plaines seraient en mesure de pousser le thermomètre à des hauteurs proches de 20°.

Le refroidissement de fin de semaine vaguement entrevu dans les éditos précédent ne semble pas se dérober. Attendons-nous donc à un joli refroidissement (comme mars sait si bien les concocter) entre vendredi et samedi. L'ambiance serait bien capable de perdre une (bonne ?) dizaine de degrés en 24h. L'humidité en profiterait pour réapparaître et des périodes neigeuses à des altitudes bien basses pour une mi mars ne sont pas improbables entre samedi et au moins lundi prochains...

NB : la pluie tambourine pour de bon actuellement.

EDIT 9h15 : quelques flocons mêlés à la pluie.

 

vendredi 3 mars 2017 à 7h.

Le temps sera beau et très doux aujourd'hui : le vent de sud s'éveillera en cours de matinée, il soufflera fort ou très fort ce soir avec probablement de nombreuses pointes à 100 km/h et plus sur les hauteurs lyonnaises, beaujolaises et pilatoises. Les plaines sous le vent chaufferont cet après-midi jusque vers 15-17°.

Ce vent ne tombera réellement que demain matin avec l'arrivée de la pluie.

Demain matin donc, les gouttes tambourineront dès le lever du jour ou juste après. Attendons-nous à un enfin conséquent abat d'eau, de l'ordre de 10-15 mm pour la seule journée de samedi et de 20-30 mm si on inclut dimanche et lundi.

Le fond de l'air se refroidira considérablement à l'arrivée de la pluie demain matin, il ne se remettra de cette chute qu'en milieu de semaine prochaine (aux alentours de mercredi ou jeudi).

Ici à Violay, il ne serait pas étonnant que l'on retrouve la neige, celle-ci aura probablement du mal à accrocher le sol, mais des averses neigeuses semblent probables entre samedi après-midi et mardi prochain.

Les monts du Forez verront quant à eux le manteau neigeux tenir et s'épaissir au-dessus de 1100 à 1200 m.

L'éventuel redoux de fin de semaine prochaine (jeudi-vendredi) pourrait être suivi par un nouveau (et profond ?) refroidissement.

jeudi 2 mars 2017 à 5h 30.

Qu'il est dur d'aligner 2 mm depuis quelques mois ! Hier quelques flocons attardés se sont mêlés aux gouttes en milieu de journée, le cumul reste bien modeste ce matin : 1.9 mm

Aujourd'hui jeudi l'ambiance ne s'échauffera pas beaucoup même avec le soleil espéré pour cet après-midi. Les maxis de plaine devraient avoisiner 10-12°, peut-être 13° sur Lyon ; les dernières gouttes tombent actuellement et pourront s'attarder en matinée puis la luminosité devrait aller en augmentant cet après-midi.

Demain vendredi le vent tournera résolument au sud : l'après-midi, des rafales de 90-100 km/h sont envisagées sur le Lyonnais et surtout les hauteurs du Pilat. Notre thermomètre sursautera de 3 ou 5°, des 15-17° pourrait voir le jour en plaine du Forez.

Attendons-nous à un passage pluvieux assez bref mais (normalement...) conséquent entre vendredi soir et samedi matin. Le vent de sud périra et la douceur rétrogradera plusieurs degrés du thermomètre, nous renouerons avec les 10° de maxi en plaine.

Il n'y a pas matière à se réjouir pour la suite : dimanche, lundi et possiblement mardi seront très certainement des journées presque froides pour l'époque de l'année, on ne sera jamais à l'abri d'une goutte ou d'un flocon.

mercredi 1er mars 2017 à 8h 30.

On est bien loin des 10 mm escomptés ! seulement 2.3 mm dans le pluviomètre ce matin... Je lui l'ai fait remarquer et vous savez quoi ? il m'a répondu ! très sèchement d'ailleurs...

Hier quelques belles averses de la mi journée ont projeté pluie, flocons et grésil ; le décor a très momentanément grisé comme le montre cette capture de Webcam effectuée par Mickaël Séon. Le visuel était même franchement blanc au-dessus de 900-1000 m, de l'autre côté du fleuve Loire, sur les monts de la Madeleine et Forez.

Aujourd'hui ne se déroulera pas sans gouttes, on laissera passer la matinée au sec puis de nouvelles petites pluies devraient revenir par l'ouest en cours d'après-midi. L'ambiance demeurera fraîche (de saison) pour tout le monde,  seules les plaines pourront éventuellement se voir attribuer un 10 ; la limite pluie neige montera vers 1500 m en fin de journée.

Demain matin, après les petites pluies nocturnes, le ciel redeviendra sec dans une ambiance juste fraîche ; les températures maximales imiteront celles d'aujourd'hui à savoir environ 10° en plaine. On peut espérer un peu de soleil durant l'après-midi.

Vendredi le vent tournera au sud, d'abord discret en matinée, il se renforcera en cours d'après-midi jusqu'à devenir fort en soirée. Les plaines sous le vent profiteront de ce courant d'air en alignant des maximales proches de 15°. Avec un peu de réussite, la pluie pourrait attendre la toute fin de journée (i.e la mi nuit) pour se manifester.

Samedi sera probablement pluvieux. Températures en baisse.

Dimanche et lundi le temps ne semble pas décidé à vraiment s'arranger, il pourrait même faire assez frais lundi.

mardi 28 février 2017 à 5h 30.

Le vent d'hier a poussé quelques rafales bien senties sur l'agglomération lyonnaise : 93.6 km/h en milieu d'après-midi pour la plus rapide à Bron.

Comme prévu, la pluie est arrivée cette nuit... mais de manière très discrète... le pluviomètre indique 0.6 mm actuellement, il devrait encore gagner entre 5 et 10 mm d'ici ce soir. La journée sera donc plus ou moins occupée par la pluie (non continue tout de même). De l'air plus frais arrivera en altitude en cours de journée, il pourrait s'accompagner de fortes averses mêlant pluie, neige et grésil, averses capables de momentanément griser ou blanchir le décor au dessus de 600 à 1000 m d'altitude.

On ne sera pas très loin de la gelée demain matin puis le fond de l'air prendra quelques degrés en journée, suffisamment pour repousser la limite pluie-neige vers ou au-dessus de 1500 m sur le soir. Il semble que la matinée de ce mercredi puisse se dérouler à peu près au sec, les quelques averses pluvieuses devraient plutôt se produire en seconde partie de journée.

Jeudi la douceur résistera et il faudra probablement compter sur une matinée pluvieuse.

Un bon coup de tiède venté se dessine pour vendredi (plutôt en première partie de journée), la pluie délaisserait une bonne partie de la journée pour ne revenir que le soir.

Samedi, dimanche et lundi, la fraîcheur retrouvée combinée à une atmosphère bien humide nous fera penser à l'hiver.

lundi 27 février 2017 à 8h 30.

Il nous reste une dernière journée douce, calme et bien éclairée avant de basculer dans un temps nettement plus arrosé et agité. Cette dernière journée est aujourd'hui.

Il fait 5° ici ce matin (0 à -2° en plaine), les versants est sont, à défaut d'eau, inondés de soleil. Le temps d'aujourd'hui ressemblera à celui d'hier : la Plaine du Forez verra son mercure brutalement propulsé vers 16-18° avec la levée du vent de sud (mi journée). Ce vent rabotera de préférence la partie est de la plaine donc si vous vouliez faire un tour plat en vélo, il serait bon de "descendre" par Boën et Montbrison et de "remonter" par Bellegarde et Balbigny. Un tour trigonométrique donc.

Ce soir ou cette nuit au plus tard, la pluie débarquera.

Demain mardi il ne fera pas bon rouler en vélo (ou alors ne vous écartez pas de la plaine) : l'ambiance aura perdu 5 bons degrés à basse altitude et davantage en montagne où l'isotherme 0° descendra progressivement pour s'établir vers 1000 m en soirée. Les pluies seront marquées sur les reliefs, beaucoup plus discrètes en plaine. Au sol, le vent pivotera du sud à l'ouest. Sur le soir, quelques rares flocons mouillés pourraient être aperçus au faîte des plus hauts sommets de nos plus élevées protubérances d'entre Rhône et Loire.

Mercredi matin le pluviomètre violaysien devrait fièrement annoncer 10 mm (sinon il aura affaire à moi). La matinée se déroulera sous la fraîcheur mais probablement sans précipitations, celles-ci nous réserveront quelques gouttes pour l'après-midi , la soirée et la nuit suivante.

Jeudi et même vendredi matin la douceur s'imposera de nouveau, quelques rares gouttes ne sont pas à exclure.

Un nouvel épisode plus mouillé semble se profiler pour le week-end. Vendredi (seconde partie de journée), samedi et possiblement dimanche verront probablement défiler quelques millimètres supplémentaires sous une ambiance devenant de plus en plus fraîche.

dimanche 26 février 2017 à 8h45.

Il fait bien plus chaud ce matin qu'hier à la même heure (environ 8-9° de plus ici à Violay à savoir +7° au lieu de -2°). La plaine, elle, est encore sous le gel (minis de -4 à -1°) et même Bron est passé cette nuit dans le négatif.

Les basses altitudes verront leur air froid rapidement balayé en cours de matinée et le thermomètre de cet après-midi y dépassera 15°. Nous n'aurons probablement pas autant de soleil qu'hier mais les nuages élevés qui devraient nous recouvrir d'ici cet après-midi laisseront toutefois filtrer suffisamment de lumière pour nous laisser croire à un jour de grand bleu.

Demain lundi l'ambiance sera toujours aussi douce, le vent pivotera résolument au sud ou sud-ouest et les nuages finiront par s'amonceler en cours d'après-midi amenant avec eux quelques éventuelles pluies en soirée.

Refroidissement enclenché la nuit suivante.

Mardi le fond de l'air aura perdu pas mal de chaleur, la journée nous promet une ambiance des plus tristes entre pluies omniprésentes et douceur défaillante. En fin d'après-midi ou soirée le refroidissement sera possiblement en mesure de nous lancer quelques flocons aux alentours de 1000 m, peut-être un peu en dessous.

Mercredi le beau temps ne reviendra pas, nous serons entrés dans une période (d'au moins 5 jours) relativement agitée et enfin capable de nous envoyer d'appréciables quantités de pluie. Mercredi donc, l'air "froid" ne tardera pas à boucler ses valises et poussera l'altitude pluie-neige à des altitudes extra-ligériennes à savoir au dessus de 1500-1700 m.

Une possible accalmie pourrait se loger jeudi, si elle trouve assez de place pour le faire...

La fin de semaine ne tend toujours pas vers le beau temps calme, ce pourrait (je dis bien pourrait) être l'occasion de recevoir de nouvelles pluies, possiblement plus significatives que les précédentes de la semaine. Si la tendance générale et actuelle montre une bonne douceur pour cette fin de semaine, nous ne serons pas à l'abri de sautes thermométriques.

samedi 25 février 2017 à 8h.

Le gel actuel (environ -2° généralisés sauf sur le val de Saône et agglomération lyonnaise restés hors gel) sera vite oublié en journée grâce au généreux soleil. L'ambiance s'adoucira considérablement en montagne, le vent de nord restera faible mais tout de même présent. Comptons sur des températures maximales proches de 10° en plaine et pas bien plus faibles sous 1000 m.

Demain dimanche il ne fera froid qu'en plaine et dans les trous, les sommets et coteaux se lèveront avec un thermomètre assez largement positif. La journée promet d'être elle aussi largement ensoleillée même avec davantage de nuages qu'aujourd'hui. des maximales aux alentours de 15° sont envisageables à basse altitude.

Lundi le vent pivotera au sud-ouest et deviendra assez sensible en cours de journée. Cette nouvelle orientation rendra les températures de plaine du Forez remarquablement élevées dans le secteur habituel d'Andrézieux et Montbrison (18-19° envisageables).

Mardi (et peut-être même lundi soir) le temps tournera à la pluie. Plus les heures tournent, plus l'hypothèse d'un bon arrosage s'amenuise... La température descendra de son escabeau sans pour autant devenir froide, il pleuvra à tous nos étages le matin puis la limite liquide-solide descendra vers ou sous 1000 m en fin d'après-midi.

Avec un peu de chance, le pluviomètre de mercredi matin aura reçu une dizaine de millimètres. Mercredi matin l'ambiance sera redevenue juste froide (isotherme 0° vers 1000 m), la journée ne verra probablement pas de grand radoucissement sous un ciel possiblement très chargé.

La température redeviendra douce ou très douce jeudi et vendredi.

vendredi 24 février 2017 à 8h 30.

L'ambiance s'est considérablement refroidie cette nuit, non qu'il fasse très froid ce matin (entre 1 et 2° par ici vers 800 m d'altitude) mais parce qu'il a fait très chaud hier.

Hier donc le mercure est monté à 21.1° à Andrézieux, c'est considérable au vu de la saison, il faut remonter au mémorable fin février 1990 pour lire une maximale (à peine) plus élevée (21.9° le 23 février 1990). A Andrézieux, la maximale d'hier est la seconde plus haute, pour un 23 février, depuis au moins 1947, la troisième se situe assez loin derrière (18.6° le 23 février 1967) ; quant à la plus basse, elle n'appartient pas à février 1956 mais à celui de 2013 avec -3.9°.

On a eu quelques gouttes en fin de nuit (2.3 mm), si on met de côté les quelques éventuelles répliques d'aujourd'hui (1 ou 2 flocons mouillés sont envisageables vers 800 m et au-dessus), il faudra patienter jusqu'à mardi prochain pour retrouver la pluie. On ne comptera certes pas, aujourd'hui, revoir des températures similaires à celles d'hier : l'isotherme 0° devrait planer vers 1000 m et même s'abaisser en dessous en fin de journée.

Demain matin on notera quelques gelées puis le thermostat sera réglé à la hausse, hausse qui pourrait d'ailleurs être remarquable, en montagne, entre la froide matinée et la relativement douce soirée. Le soleil en profitera pour reprendre ses quartiers.

Dimanche la douceur généralisée n'épargnera le matin que les rares trous à froid encore capables d'aligner une nouvelle température négative. Le soleil mettra tout le monde sur un pied d'égalité ensuite, les 10° monteront à ou au-dessus de 1000 m.

Lundi nous poursuivrons sur la lancée : soleil dominant, douceur incontestable, vent de sud-ouest établi.

On compte sur mardi pour nous amener la pluie qui fait tant défaut depuis novembre. N'attendons toutefois pas de miracle millimétrique : s'il tombe 10-20 mm entre mardi et mercredi, nous ne serons pas passés à côté des gouttes.

vendredi 17 février 2017 à 6h 30.

La douceur décline doucement, nous aurons 2 ou 3 journées à peine rafraîchies d'ici lundi puis la douceur devrait revenir.

N'attendons pas de pluie avant la fin de semaine prochaine où un net refroidissement entre dans le domaine du possible.

jeudi 16 février 2017 à 5h 30.

16.1° au meilleur de l'après-midi d'hier à Andrézieux, voilà encore une bien haute maximale pour un 15 février ; il s'agit de la 4ème plus haute depuis au moins celui de 1947, le record de 22.3° (1958) reste toutefois largement boulonné.

A Bron, les 17.1° d'hier deviennent la seconde plus haute maximale d'un 15 février depuis au moins celui de 1921, le record de 1958 (21.9°) n'a pas été, ici non plus, inquiété.

Ici à Violay nous n'avons eu que 12.3° de maximale mais le soleil assez généreux a permis à la véranda de chauffer la maison durant 5 bonnes heures.

Aujourd'hui nous repartons sur les mêmes bases qu'hier, le soleil pourrait toutefois être un peu plus discret qu'hier et les températures maximales en retrait de 1 ou 2 degrés.

Demain vendredi le déroulé sera peu pou prou identique, on laissera peut-être tomber 1 degré supplémentaire.

De samedi à lundi, l'ambiance sera probablement moins lumineuse et plus fraîche. Les gouttes seront soit rares soit inexistantes, la température perdra encore 1 ou 2 degrés, les 10° en plaine ne sont plus assurés si le soleil boude.

Ensuite on entrevoit un faible radoucissement ou une prolongation quelques jours encore de ces températures hésitantes entre frais et tiède. Il ne doit pas falloir attendre de gouttes avant jeudi ou vendredi au plus tôt.

mercredi 15 février 2017 à 7h 30.

La météo n'est pas réglée sur février, mais plutôt sur fin mars ou début avril.

Aujourd'hui encore la douceur s'imposera de partout, les températures dépasseront 15° en plaine et monteront vers 13-14° vers 800 m d'altitude. Le ciel fera un effort en nous proposant une belle dose de soleil presque pas contrarié par les nuages.

Demain on ne devrait pas voir beaucoup de modifications, la grande douceur pourrait abandonner 1 ou 2 degrés pour cause de moins bonne présence solaire.

Vendredi il fera moins chaud en montagne, la température se rapprochera de la normale de saison tout en lui restant supérieure. Côté luminosité on n'aura pas à se plaindre même en l'absence de grand bleu.

Samedi dimanche et lundi la presque fraîcheur initiée vendredi se maintiendra. Si toutefois il doit tomber trois gouttes, ce sera probablement dimanche.

On est en droit d'attendre un net radoucissement en milieu de semaine prochaine.

mardi 14 février 2017 à 5h 30.

Qui a parlé de "douceur non exceptionnelle pour février ?" il me semble avoir lu ça quelque part... Hier Andrézieux est monté à 16.9° et il faut remonter au 13 février 1958 pour trouver (légèrement) plus chaud (17.1° et record journalier depuis au moins 1947).

La douceur était bien moins marquée à Lyon (13.8° de maxi à Bron) mais le ressenti était toutefois presque printanier.

Ce matin le fond de l'air est particulièrement doux en plaine du Forez : 7.8° à cette heure-ci à Arthun, voilà qui n'est pas banal pour février. Les vallées de l'ouest lyonnais sont un eu plus fraîches mais tout de même très loin du gel : environ +3° au Breuil ainsi qu'à Sain Bel.

La semaine poursuit sur sa lancée : du bon 15° en plaine l'après-midi, pas de pluie et un soleil qui a du mal à véritablement s'imposer... Un soleil qui nous fera probablement des Pénélope : on nous dit qu'il est là, mais, à la fin de la journée personne ne se souvient l'avoir vu.

L'ambiance fraîchira à peine entre vendredi et lundi prochains, on aura sans doute du mal à retrouver des températures de saison.

lundi 13 février 2017 à 8h.

Autant le dire tout de suite : il ne va rien se passer cette semaine : ni froid ni chaud ni vent ni pluie ni neige. Ce n'est même plus la peine de venir lire quoi que ce soit ici.

La semaine sera donc soumise à une douceur (non exceptionnelle pour février) omniprésente à toutes les altitudes. Les températures toucheront quotidiennement 10-12° par ici vers 800 m d'altitude, on les trouvera facilement à 14-15° en plaine.

Le soleil ne sera certes pas absent des débats mais il se fera désirer : un coup je me cache, un coup je réapparais... on me voit, on me voit plus... Globalement, la semaine sera ressentie lumineuse.

Passons tout de suite à la fin de semaine où le rafraîchissement qui faisait son Bayrou jusqu'à hier semble finalement décidé à se présenter ce matin. Vendredi les degrés seront moins nombreux mais encore surabondants pour la date. Samedi et/ou dimanche les hauteurs retrouveront sans doute une température de saison, on pourra peut-être fabriquer un peu de neige au dessus de 1200 m.

A priori, ce refroidissement ne serait pas parti pour durer et encore moins s'accentuer, nous pourrions renouer avec la douceur (la grande douceur ?) dès le milieu de semaine prochaine.

dimanche 12 février 2017 à 8h 30

On a noté un très fort contraste thermique hier entre la plaine de la Limagne et celle du Forez ; 2.3° de maxi à Clermont Aulnat mais 11.8° à Andrézieux. Ce matin l'écart est toujours présent puisqu'à 8h on avait 9.4° à Andrézieux et 0.2° à Aulnat. La poche froide qui occasionne de belles chutes de neige sur le nord du centre de la France infiltre un peu d'air froid jusqu'à nous ; seul le sud de la plaine du Forez (dont Andrézieux fait partie) résiste à cette petite invasion fraîche puisqu'à 8h on n'avait que 1.6° à Arthun.

L'orientation générale va vers la douceur, ladite poche froide se fera bousculer vers l'Angleterre et les prochains jours se dérouleront ici sous une température assez nettement supérieure à la normale de saison. Les journées de dimanche à mardi seront probablement fort semblables : pas mal de nuages (ce qui n'exclut pas quelques bons intervalles ensoleillés), des températures toujours positives et poussant jusqu'à 14-15° les après-midi en plaine du Forez (le Lyonnais pourrait demeurer 1 ou 2 degrés plus frais). Ne comptons pas sur la moindre goutte d'eau.

Mercredi et jeudi, la douceur ne faiblira pas, elle pourrait plutôt augmenter un peu avec l'aide d'un soleil possiblement plus présent. Les baromètres réglés au niveau de la mer culmineront aux alentours de 1035 hPa.

Un certain (encore incertain) rafraîchissement s'esquisse pour vendredi.

samedi 11 février 2017 à 8h 30

La lumière pousse. Déjà hier elle nous a gratifié de quelques belles heures, ce matin on a retrouve dans les versants est et elle devrait s'imposer lors des 3 ou 4 prochains jours.

La lumière n'est pas seule, elle traîne la douceur sur son porte-bagages. On mesure encore quelques petites gelées ce matin en plaine mais uniquement en plaine : il fait environ -2° du côté d'Arthun mais +3° ici à Violay. Nous poursuivrons aujourd'hui le lent réchauffement initié hier : les maximales de plaine devraient se situer entre 11 et 13°, celles perchées à 1000 m tourneront probablement aux alentours de 7-9° ; faites interpolation linéaire (expression savante pour dire "règle de 3") pour tomber sur votre altitude.

Demain dimanche, après avoir éventuellement reçu 2 gouttes durant la nuit prochaine, nous accueillerons encore 1 ou 2 degrés supplémentaires, les maximales de plaine se rapprocheront par défaut (expression savante pour dire "par le bas") de 15°. Tablons sur un ciel globalement lumineux.

Lundi mardi mercredi jeudi : doux doux doux et doux. Les 15° en plaine seront probablement quotidiens, le ciel ne lâchera rien du tout si ce n'est quelques belles averses de lumière.

Vendredi nous atteindrons les limites de la prévision fiable (expression savante pour dire "on a ben l'temps d'y voir").

vendredi 10 février 2017 à 5h 30

Hier soir, après une journée encore grise et fraîche (2.4° de maxi), les petites chutes de neige persistantes ont fini par griser le paysage ; on a l'herbe juste blanchie ce matin sous un ciel couvert et -1.5° dans l'abri.

Aujourd'hui vendredi la douceur débutera sa lente reconquête. N'attendons pas pour tout de suite des températures agréables, mais, cet après-midi, juste 2 degrés de plus qu'hier ; la plaine peinera à arriver à 10°.

Samedi nous gagnerons encore 1 ou 2 degrés et nous ferons de même dimanche. Deux ou trois gouttes sont candidates pour humidifier le goudron entre samedi et dimanche mais globalement le temps restera sec pour encore au moins une semaine.

La semaine prochaine, le thermomètre devrait atteindre ou dépasser 10° ici à Violay et ceci durant plusieurs jours ; la plaine, quant à elle, devrait aligner quelques après-midi entre 13 et 15°.

jeudi 9 février 2017 à 5h 30

L'absence de brouillard a sauvé la journée d'hier qui, malgré une grande fraîcheur (2.1° au maximum) et quelques flocons sans importance, n'a pas paru si triste.

Aujourd'hui le petit froid ne partira pas, il faut s'attendre à un temps semblable à celui d'hier : des nuages qui masquent le soleil, une température négative au dessus de 1000 m et quelques rares flocons.

Vendredi l'ambiance s'asséchera franchement, le redoux gagnera péniblement les reliefs. Côté lumière ce ne sera pas encore "ça".

Petit à petit le redoux s'imposera ce week-end, on devrait obtenir des températures maximales de l'ordre de 10° ici à Violay en espérant l'aide du soleil.

Toujours très peu ou pas de pluie en vue pour le début de semaine prochaine, le temps sera calme et doux les après-midi.

mercredi 8 février 2017 à 7h 30

L'ambiance reste maussade pour ne pas dire exécrable. Hier le brouillard ne nous a pas abandonné une minute et les petites pluies n'étaient pas aptes à encourager une sortie.

Ce matin le fond de l'air s'est refroidi et le ciel est toujours couvert. Quelques gouttes ou flocons au-dessus de 500-800 m sont possibles aujourd'hui sous un ciel probablement moins bâché qu'hier et une température intégralement négative au-dessus de 1000-1200 m. Le vent de nord-ouest forcira en cours d'après-midi, il ne passera au sud que vendredi.

Demain jeudi nous garderons à peu près les mêmes conditions météo : du gris majoritaire dans le ciel, une température juste froide (petites gelées matinales) et 2 flocons possibles ici ou là.

Vendredi le redoux s'installera progressivement, en priorité en montagne ; le vent de sud pourra peut-être, l'après-midi, nous délivrer des nuages et nous montrer le soleil.

Les jours suivants confirmeront le redoux. Nous gagnerons 1 ou 2 degrés par jour et, pour l'instant, on ne voit pas apparaître une pluie digne de ce nom.

mardi 7 février 2017 à 5h 30

Le thermomètre m'a fait penser au Concorde du 25 juillet 2000 : il a certes décollé mais n'est pas monté bien haut.

La journée s'est donc déroulée sous le brouillard et dans la grande fraîcheur (1° de maxi) entre deux averses de neige ou de pluie froide.

Aujourd'hui la pluie prendra la place de la neige jusque vers 1500 m d'altitude et peut-être même plus haut. Comme radoté depuis quelques temps déjà, cette poussée tiède ne durera que quelques heures : dès ce soir l'isotherme 0° redescendra vers 1200-1000 m d'altitude.

Demain matin l'ambiance sera redevenue hivernale. La journée ne nous offrira sans doute que bien peu de lumière et quelques floconnailles au dessus de 400 à 600 m.

Jeudi ne vaudra guère mieux au niveau des températures, prévoyons un 0° vers 1000 m au meilleur de l'après-midi. Les flocons, déjà pas très nombreux la veille, s'évaporeront.

Le redoux (très relatif) est pour vendredi, nos maximales devraient atteindre 4-5° à 1000 m et probablement 8-10 en plaine. Avec un peu de chance on verra le soleil.

On gagnera probablement quelques degrés samedi et dimanche, le soleil pourrait en profiter pour nous montrer un peu plus que le bout de son nez.

lundi 6 février 2017 à 8h

Le réveil est gris, mais gris de brouillard. Ce matin l'ambiance est refroidie, le thermomètre indique 0° et il tombait tout à l'heure vers 7h30 une sorte de grésil. Une bouffée neigeuse se produit à l'instant (8h 05), le décor vire au gris.

N'espérons pas bien plus de douceur pour aujourd'hui : l'altitude de non dégel planera entre 800 et 1000 m, trois flocons isolés sont envisageables dès 500-600 m d'altitude et le vent de nord-ouest entretiendra un ressenti bien hivernal.

Demain matin le redoux sera effectif en montagne, des pluies se produiront en matinée à toutes altitudes. En toute fin de journée, un air plus frais reviendra poser le 0° aux alentours de 1000 m.

Pas de dégel au dessus de 800-1000 m environ pour la journée de mercredi, quelques très rares précipitations lâcheront des flocons jusque vers 400 m d'altitude.

Jeudi l'ambiance gardera toute sa froidure, non dégel aux pourtours de 800-1000 m.

On peut espérer un peu moins de nuages et un peu plus de calories pour les trois jours de fin de semaine.

dimanche 5 février 2017 à 9h 30

Nous sommes repassés dans un air doux ce matin, l'isotherme 0° se situe vers 1600 m.

La pluie n'est plus très loin, elle nous gâchera la journée et plombera le thermomètre qui aura du mal à dépasser son niveau actuel. En cours d'après-midi, l'ambiance se refroidira quelque peu au point de faire descendre la limite pluie-neige vers 1000 m en soirée.

Demain matin le décor pourrait être gris ou gris blanc au lever du jour et dans la tranche 700-1000 m. La journée restera frisquette, les températures maximales ne dépasseront pas 3 ou 4° vers 700 m d'altitude elles pourraient même ne pas passer 0° à 1000 m. Cette grande fraîcheur sera accentuée par un vent de nord-ouest sensible.

Mardi un nouveau redoux poussera l'isotherme 0° bien au-dessus de 1500 m pendant quelques heures puis celui-ci dégringolera  sous 1000 m en toute fin de journée.

Mercredi verra tomber quelques flocons à des altitudes assez bases, probablement jusque vers 400 ou 500 m. Une journée qui pourrait être sans dégel au dessus de 600 à 800 m.

Jeudi le froid modéré insistera mais l'atmosphère devrait s'assécher.

Un certain redoux est ensuite envisageable, à compter de vendredi.

samedi 4 février 2017 à 8h 30

La soufflerie est en place, elle devrait culminer aux alentours de midi mais le plus virulent passera au nord de nos départements à savoir sur l'Allier et la Saône-et-Loire. Aujourd'hui en plaine la température atteindra et dépassera même 10° ; quant à l'isotherme 0°, il se situe actuellement au voisinage de 1000-1100 m, il remontera de quelques centaines de mètres à la mi journée pour ensuite redescendre vers 1000 m en soirée.

Demain dimanche l'ambiance sera moins agitée, la pluie ne sera jamais bien loin. Une baisse des températures est envisagée en seconde partie de journée avec la rotation du vent au nord-ouest ; sur le soir, quelques très faibles chutes de neige sont probables jusque vers 600-800 m.

Lundi l'ambiance se sera refroidie, un réveil gris ou blanc semble possible pour ceux qui dorment au dessus de 600 à 800 m. En journée, la barrière de non dégel ne flottera pas plus haut que 800-1000 m.

Rapide radoucissement mardi matin, il ne durera que quelques heures mais pourrait provoquer de la pluie à toutes nos altitudes. En fin de journée, le froid sera revenu en montagne (iso 0° vers 800-1000 m).

Mercredi journée froide pour tout le monde, flocons possibles jusque vers 300-500 m.

Jeudi : toujours froid mais plus sec (?).

vendredi 3 février 2017 à 5h 30

16.3° de maxi hier à Bron, c'est la 4ème plus haute maximale d'un 2 février depuis au moins celui de 1921... Pas mal comme performance quand on sait qu'elle s'est produite sans soleil.

La grande douceur est aujourd'hui terminée, elle laisse la place à la petite douceur, celle qui copine avec la fraîcheur. La douche pressentie pour la nuit dernière s'est bien produite, je relève actuellement 9.0 mm de liquide dans le pluviomètre.

Le programme de ces trois prochains jours est : gouttes (jamais abondantes), vent et thermomètre entre 2 et 10°. Le vent virera au nord-ouest dimanche.

Lundi l'ambiance se refroidira au point de refaire voleter quelques flocons au dessus de 300-500 m d'altitude environ.

Mardi enregistrerait un court redoux suivi d'un refroidissement sensible mercredi et jeudi.

jeudi 2 février 2017 à 5h 30

16.8° de maximale hier à Andrézieux, on n'avait jamais eu aussi chaud, un 1er février, depuis celui de 1957 où le thermomètre y était monté à 19°.

Aujourd'hui nous ne perdrons pas beaucoup de douceur, l'ambiance pourrait abandonner 1 degré dans le Forez, degré qui sera reversé au Lyonnais. On se méfiera plutôt du vent de sud qui arrivera probablement à pousser quelques rafales proches de 70-90 km/h sur le soir et sur les hauteurs.

Une pluie significative (et parfois forte par endroits) est entrevue pour la seconde partie de nuit prochaine, une (bonne ?) dizaine de millimètres pourraient garnir le pluviomètre du vendredi matin. En journée, quelques gouttes isolées sont à prévoir dans une ambiance refroidie.

Météo maussade pour le prochain week-end : de la pluie froide, du vent et une température de saison.

Lundi une faiblesse (momentanée ?) du thermomètre pourrait nous valoir quelques chutes de neige par ici.

Le reste de la semaine nous proposerait un temps juste froid et sans doute moins humide.

mercredi 1er février 2017 à 8h

Ce grand vent du midi , qui nous a soufflé la nuit, a maintenue là où il circule, une remarquable douceur nocturne. A 7h les thermomètres de la région Lyonnaise étaient remarquablement contrastés : 0.6° au Breuil, 0.1° à Sain Bel mais 10.5° à Bron, 4.3° à Gerland, 8.6° à Saint Genis Laval. A 8h on avait 0.3° au Breuil, 0.2° à Sain Bel, 3.8° à Gerland mais 10.7° à Bron.

Hier les 15 degrés ont juste été atteints à Andrézieux, ils devraient aujourd'hui être dépassés. En montagne la douceur est remarquable, le poste du puy de Sancy à 1660 m d'altitude a touché 8.3° hier au meilleur de l'après-midi et le thermomètre n'est pas descendu sous +4° durant cette dernière nuit.

Aujourd'hui le soleil s'exprimera davantage qu'hier (où il n'a brillé que l'après-midi), la journée sera particulièrement douce et agréable sous le vent, les températures maximales du côté d'Andrézieux ou Montbrison dépasseront 15°. Sur les hauteurs, le vent entretiendra un certain inconfort, ce qui n'empêchera pas le thermomètre de dépasser 10° jusqu'à plus de 1000 m d'altitude.

Demain jeudi la soufflerie de sud passera la vitesse supérieure, en cours d'après-midi, des rafales aux alentours de 70 km/h sont probables sur les points hauts. L'ambiance perdra peut-être 1 ou 2 degrés sur celle de la veille, on ne pourra toutefois pas parler d'autre chose que de douceur. En cours ou fin de soirée, une zone perturbée nous abordera, elle fera couler pas mal de pluie à tous les étages durant la nuit suivante.

Vendredi matin, les pluviomètres auront probablement reçu une (petite ?) dizaine de millimètres, le vent se sera provisoirement calmé et la température redescendue de son petit nuage. Ambiance maussade en vue pour ce vendredi : des gouttes résiduelles, une température entre tiède et pas chaud et un vent de sud-ouest qui pourrait reprendre vie en cours de journée.

Samedi ne proposera rien de bien plus joyeux que vendredi : un risque pluvieux toujours présent, une température redevenue presque fraîche (limite pluie neige en baisse en cours de journée pouvant descendre vers 1000 m) et un vent de sud ou sud-ouest tenace.

Dimanche n'apportera pas de réel changement à la situation : des gouttes, du vent, une limite pluie-neige à l'altitude encore bien incertaine.

Le doute météo règne encore sur ce que pourra proposer la semaine prochaine même si la journée de lundi semble résolue à nous refroidir le temps. Verrons-nous revenir le grand froid ? ce n'est pas exclu... mais loin d'être certain. On ne court pas trop de risque en prétendant qu'elle (la semaine prochaine) sera nettement plus fraîche que l'actuelle.

mardi 31 janvier 2017 à 5h 30

La douceur retrouvée n'a pas pu correctement s'exprimer hier à cause de ce vilain vent et de cet horrible crachin de l'après-midi ; c'est d'ailleurs cette nuit dernière qui a vu le thermomètre grimper au plus haut : 7.8° de maxi nocturne contre 7.3° de diurne.

Aujourd'hui, demain et après-demain non seulement nous ne devrions plus nous mouiller mais le soleil percera quelques heures chaque jour. D'accord le vent du midi ne lâchera pas le morceau (maximum d'intensité jeudi) mais il n'empêchera pas (il favorisera même par effet de foehn dans certaines plaines) la température de gagner 4 à 5 degrés sur celle d'hier. Attendons-nous donc à des 14-16° en plaine du Forez sous le vent, à des 11-12° par ici vers 800-1000 m et ceci pour les 3 prochains après-midi à venir.

Vendredi l'ambiance pourrait tourner à la pluie, la masse d'air en profitera pour perdre quelques degrés et donc la limite pluie-neige se rapprochera (par le haut) de nos plus hauts sommets ligériens.

Attendons-nous donc à un prochain week-end humide et moins tiède.

lundi 30 janvier 2017 à 8h 30

Le grand vent de sud a fait croire à une grosse pluie en cette fin de nuit... il n'en est rien : seulement 0.7 mm dans le pluviomètre.

La douceur s'installe, la température devrait pousser quelques pointes au dessus de 15° en milieu de semaine du côté d'Andrézieux et Montbrison.

Notre pluie actuelle ne devrait pas insister, elle s'octroiera une pause en matinée puis on la retrouvera probablement cet après-midi ainsi que ce soir. Avec tous ces nuages, ce vent et ces gouttes, le thermomètre ne réalisera pas de prouesse aujourd'hui, il se contentera de toucher 10° en plaine entre les deux passages pluvieux.

Demain mardi les quelques éventuelles gouttes résiduelles s'évaporeront en matinée. Un peu plus de soleil que d'habitude est envisageable l'après-midi sous une température presque printanière : 10 à 12° vers 1000 m d'altitude, pas loin de 15° en plaine. Le vent de sud, assoupi, se réveillera en soirée.

Mercredi nous conserverons le même temps que la veille, avec toutefois plus de vent ; à cette occasion, les thermomètres du sud de la plaine du forez pourraient bien passer au dessus de 15°.

Jeudi le vent de sud pourrait encore prendre vigueur, on retrouvera probablement des 15-16° en plaine du Forez sous le vent.

Vendredi samedi : baisse de la douceur et retour de la pluie probables.

dimanche 29 janvier 2017 à 9h

La fraîcheur accorde 1 jour de grâce aux skieurs de Chalmazel, cette journée de dimanche devrait en effet offrir des conditions de ski acceptables.

Demain l'ambiance s'échauffera et quelques gouttes sont probables à tous les étages, ces faibles pluies se produiraient plutôt en seconde partie voire fin de journée. Le soleil laissera passer son tour.

Mardi nous aurons probablement droit à un peu plus de lumière, le thermomètre prendra 3 bons degrés sur celui de la veille au point de faire monter l'isotherme +10° au-dessus de 1000 m d'altitude. En soirée ou cours de nuit, quelques bouffées de vent de sud agiteront les sapins.

Mercredi soit la douceur s'accentuera soit elle se maintiendra. Des 15° pourraient bien être non seulement atteints mais aussi dépassés en plaine, surtout si le vent de sud maintient son souffle.

La soufflerie de sud passera probablement jeudi la vitesse supérieure, rien de tempétueux mais des pointes à 50-70 km/h sont possibles sur les crêts. Toujours la douceur sèche.

On pourrait assister vendredi à l'arrivée d'un temps plus humide et guère moins doux.

samedi 28 janvier 2017 à 9h

Le gris enveloppe la région et ce pour plusieurs jours encore.

Aujourd'hui samedi nous verrons tomber quelques gouttes sous 1000-1200 m rt quelques flocons au dessus, ces faibles pluies devraient nous laisser le clair de la journée tranquille et ne se produire qu'en fin d'après-midi ou soirée. Il n'est pas impossible de voir un flocon vers 800 m en seconde partie de nuit.

Demain dimanche, une certaine fraîcheur occupera la matinée (on sera assez proche du gel, au lever du jour, vers 800-1000 m d'altitude) puis quelques percées solaires devraient ici faire remonter le mercure aux alentours de 5-6° (pas bien plus en plaine) l'après-midi.

Lundi la douceur s'affirmera, on trouvera des thermomètres à 10° en plaine ainsi que sur les premiers reliefs. Quelques gouttes sont probables.

De mardi à jeudi voire vendredi la tiédeur (aujourd'hui inoffensive mais Ô combien dangereuse en fin du 18ème siècle... demandez à Danton) nous enveloppera jour et nuit. Prévoyons des maximales de l'ordre de 10-12° sur nos petits reliefs, peut-être verrons-nous un 15° en plaine si le soleil veut bien donner un coup de pouce ; la neige des monts du Forez prendra une sérieuse claque. Pas de pluie sérieuse, ni même loufoque n'est à prévoir durant cette période.

En fin de semaine, un temps plus humide (et tout aussi doux ?) est envisageable.

vendredi 27 janvier 2017 à 5h 30

Les quelques flocons d'hier soir ne doivent pas faire illusion : nous allons vers la douceur.

Le furieux vent du midi (ici on ne le ressent pas mais, en tendant bien l'oreille, on entend hurler les antennes du relais hertzien à côté de la tour Matagrin (situé à 800 m d'ici à vol de vent) vient de magistralement balayer tout ce qui ressemblait à du froid entre le Forez et les montagnes du Matin. A 5h30 il ne fait pas moins de +7.3° à Arthun (où il y a bien longtemps qu'il n'a pas fait si chaud à une heure pareille !) et 4.5° ici à Violay, 7.4° à Andrézieux à 5h alors qu'il faisait -0.1° à 23h. Juste à côté, à l'est, la plaine Lyonnaise est encore engluée dans le froid et la pollution : -1.6° au Breuil à 5h30 et autant à Bron 30 minutes plus tôt.

Le vent de sud ne faiblira que demain, les nuages s'imposeront durant tout le week-end mais la pluie ne semble prévue que demain après-midi ou soir.

Ces trois prochains jours signeront l'arrêt du froid, tant en plaine qu'en montagne ; on aura peut-être demain soir une limite pluie-neige encore assez basse (900-1200 m) puis l'isotherme 0° s'envolera dans les airs dès le début de semaine prochaine.

La pluie donnera quelques millimètres samedi puis elle semble ne pas vouloir donner suite, pas avant le milieu de semaine prochaine au plus tôt.

 

jeudi 26 janvier 2017 à 7h 30

-6.9° de maximale diurne (i.e de 7h hier à 19h hier) hier ici à Violay. Si cette maximale avait tenu jusqu'à ce matin 7h (la température maxi du jour j se recherche entre 7h du jour j et 7h du jour j+1) alors elle aurait été la plus froide de l'année en cours, il aurait fallu remonter au 23 février 2013 pour trouver aussi faible (-6.9°) et au 17 janvier 2013 pour avoir plus petit (-7.8°). Depuis le 1er janvier 1994, seules 19 maximales journalières (donc des vraies maximales, pas seulement diurnes ou seulement nocturnes) ont été strictement plus faibles que -6.9° ; le trio de tête est -10.0° (11 fev 2012), -9.5° (11 jan 2003), -8.8° (12 jan 2003 et 2 fev 2012).

Cette nuit la température a donc subi, vous l'aviez deviné, un énorme réchauffement : il faisait -9° à minuit et plus que -2.9° deux heures plus tard. Même la plaine a subi ce réchauffement mais il a été moins accentué et la température est repartie à la baisse en fin de nuit (au Breuil ou à Arthun par exemple).

Finalement, ici à Violay, la température maximale affectée au 25 janvier 2017 ne sera que de -2.1° (valeur obtenue cette nuit aux alentours de 3h 40).

Aujourd'hui le vent pivotera au sud en cours de journée, il pourrait même être assez sensible ce soir. Les températures maximales sortiront nettement du gel, le soleil devrait être généreux en matinée mais pourrait bien se faire déborder par les nuages en seconde partie de journée. Quelques flocons ou gouttes (issus de l'extrémité nord d'une zone perturbée stagnante sur les Cévennes) sont envisageables en fin d'après-midi mais a priori uniquement sur le sud du département (St Etienne donc).

Demain, après une nuit probablement sans gel, les nuages tiendront la journée et le vent de sud se lâchera complètement poussant des rafales jusqu'à 60-70 km/h. La neige fondra sous cette soufflerie, les températures maximales tourneront ici aux alentours de +5° ou +7°, elles pourraient dépasser 10° dans le sud de la plaine du Forez.

De samedi à lundi il ne faudra pas attendre beaucoup de lumière ; le vent de sud s'éteindra progressivement au fil des jours et les gouttes pourraient être quotidiennes sans pour autant être abondantes. Il semble qu'il puisse pleuvoir un peu plus samedi (5-10 mm ?) que dimanche et lundi. Avec cette pluie et cette douceur, la neige sera mise à mal jusque sur nos plus hauts sommets.

La suite n'est pas du tout encourageante pour les amateurs de ski forézien...

Ensuite donc devrait s'installer un courant de sud-ouest doux à tous les étages. La belle couleur blanche des hauts du Forez disparaîtra sous cet air tiède et ces gouttes (qui ne seraient jamais abondantes).

On ne voit pas revenir de froid avant au plus tôt... la seconde décade de février ?

 

mercredi 25 janvier 2017 à 7h 30

Nous y sommes ! Bron a eu hier sa première journée sans dégel depuis le... 10 décembre 2013 ; la "vague de froid exceptionnelle" est donc devenue banale (lire édito d'hier). A Paris Montsouris on n'a pas encore vu de maximale négative durant ce mois de janvier, la "vague de froid exceptionnelle" continue de sévir là-bas donc.

Ce matin l'ambiance est encore bien froide : de -7° à -9° entre 700 et 1000 m d'altitude et de -2 à -4° en plaine. Quelques flocons sont envisageables en cours de journée, rien de significatif. Les températures maximales de cet après-midi ne franchiront pas 0° pour la plupart.

Cette période froide est en voie d'extinction, le grand vent de sud qui se lèvera demain et s'épanouira vendredi mettra tout le monde d'accord : les ceusses des bosses et les ceusses des trous.

On pourrait revoir samedi quelque chose qui ressemble à une pluie, puis le temps sec reviendrait pour dimanche.

Les gelées prendront donc fin vendredi, nous pourrions ensuite dérouler une longue période douce, période qui ne semble pas vouloir se clore avant des échéances irraisonnables.

L'hiver serait-il fini ?

mardi 24 janvier 2017 à 7h 30

Vous avez sans doute entendu le message radio diffusé (environ toutes les heures en journée) qui annonce à peu près "Attention ! vague de froid exceptionnelle ! pensez à bien vous couvrir... etc... etc...". Comme moi, vous-vous êtes demandés en quoi cette vague de froid était exceptionnelle, car, il faut le rappeler, ni Lyon (Bron et a fortiori le centre ville) ni Paris Montsouris n'ont vécu jusqu'à présent la moindre journée sans dégel lors de cette "vague de froid exceptionnelle"... Et je ne parle pas des villes de la moitié ouest du pays...

Après de longues nuits de réflexions intenses, j'ai trouvé ! cette vague de froid est "exceptionnelle" justement car il n'y a pas de maximales négatives dans une bonne partie de la France ! Ce n'était tout de même pas bien compliqué hein non ? Ben oui, c'est toujours pareil, maintenant qu'on connaît la réponse.... Il faut avouer que ce n'est pas courant (donc exceptionnel) une vague de froid sans la moindre journée sans dégel hein oui ? C'est même du jamais vu... le qualificatif d'exceptionnel n'est donc pas galvaudé pour l'occasion.

Ce matin les inversions sont toujours en place mais relativement sages car il fait de nouveau froid en montagne : il fait ici entre -7 et -6° selon le type d'abri (fort rayonnement) mais entre -10 et -11° en plaine du Forez ainsi qu'au Breuil en basse vallée d'Azergues.

La journée sera la plus froide de la semaine, possiblement à égalité avec celle de demain ; une bonne partie de notre petit secteur (celui situé au-dessus de 500 ou 600 m d'altitude et selon les versants évidemment) ne verra pas le mercure franchir 0° même sous le soleil.

Demain matin les inversions thermiques se seront inversées, il fera certes froid de partout, mais probablement un petit peu plus sur les hauteurs (-7-8°) que dans les trous. L'ambiance en journée ne sera guère plus douce que celle d'aujourd'hui.

Ensuite la tendance est au radoucissement, surtout sur les reliefs où les nuits de vendredi à samedi et/ou de samedi à dimanche pourraient ne pas geler. On conservera, au moins jusqu'à samedi, ce temps sec et globalement bien éclairé même si quelques nuages peuvent voiler certaines journées.

lundi 23 janvier 2017 à 8h

Ce matin la couche froide est assez épaisse, nous sommes dedans contrairement à hier matin. Les températures des postes des monts du Lyonnais/Tararois et Beaujolais situés entre 700 et 900 m d'altitude se situent grossièrement entre -4 et -5°. La plaine du Forez et les vallées ouest-lyonnaises sont un peu plus froides (-8° à Arthun, -7° au Breuil), même l'agglomération lyonnaise (qui est passée tout près du jour sans dégel hier) affiche une température froide : -4.3° de mini nocturne à Gerland. L'air doux se situe donc plus haut en altitude : 0° à la station du Sancy à 1660 m.

Une belle lumière agrémentera cette journée froide, les températures maximales sortiront du gel de quelques degrés seulement.

Demain mardi gagnera en fraîcheur : les températures matinales seront du même ordre que celles d'aujourd'hui, le soleil sera toujours là (il pourrait être contesté en fin d'après-midi) ; ce sont les maximales qui pourraient flancher de 1 ou 2 degrés, le dégel n'est donc pas assuré de partout.

Nous conserverons le soleil mercredi, seules les températures maximales semblent capables de reprendre 1 ou 2 degrés sur celles mardi.

Ensuite on ne voit pas le bout de ce type de temps : froid la nuit (surtout en plaine), frais en journée, gouttes absentes et soleil omniprésent.

Toutefois, à partir de mercredi soir, le vent pourrait abandonner le nord pour pivoter au sud. La suite de la semaine devrait donc enregistrer un lent réchauffement.

dimanche 22 janvier 2017 à 9h

Le grand froid reste tapi en plaine mais il ne monte plus jusqu'ici. A l'instant (9h donc) j'ai +0.3° à ma station automatique tandis que celle de Bernard Subrin au Breuil affiche -8°, -7.3° pour celle de Jérôme Piche à Sain Bel, -5.4° à Montmelas chez Jean-Marc Mathieu, -9.4° à Arthun au bord des étangs, -4.1° à Lyon Gerland, -8.6° à Andrézieux et -9° de mini nocturne...

Aujourd'hui le soleil aura plus de mal qu'hier, le ressenti sera tout de même lumineux. Les températures maximales pourraient abandonner 1 ou 2° sur celles de la veille.

Demain lundi le soleil reprendra l'avantage. Pas beaucoup de changements au niveau des températures.

Refroidissement modéré et surtout temporaire pour mardi. Si les nuages s'enhardissent un peu, la limite de non dégel pourrait planer vers 600-900 m.

Mercredi reviendra à des conditions plus "habituelles" en cet hiver à savoir : du soleil, des températures très froides le matin en plaine, des inversions de 5 à 10° avec les sommets avoisinants.

Ensuite on ne voit pas la fin de ce temps sec, ensoleillé, doux en montagne. Durera-t-il jusqu'en fin de mois ? c'est bien probable ! tiendra-t-il jusqu'en fin de semaine prochaine (14 jours donc) ? il en est bien capable...

samedi 21 janvier 2017 à 8h 30

Le grand froid a fui nos petites montagnes, il ne fait que -0.3° actuellement ici à Violay. En plaine, c'est une toute autre histoire : on relève, toujours actuellement, -8.0° au Breuil comme à Sain Bel (-8.7° de mini nocturne pour ces deux postes), -9.7° à Arthun (-10.4° de mini nocturne). A 8h il faisait -9.1° à Andrézieux, -5.7° à Bron.

Le temps de ces au moins 5 prochains jours est simple à résumer : ciel clair ou peu nuageux, températures nocturnes en plaine très froides (entre -5 et -10°) mais relativement douces sur les coteaux entre 500 et 1000 m, après-midi agréables pour tout le monde (entre +2 et 8° en fonction de l'altitude mais surtout de l'orientation).

Si on entre un peu plus dans les détails, je pense que cette journée de samedi sera la plus douce des 5 à venir, on verra probablement un peu plus de nuages demain dimanche et, mardi, le thermomètre pourrait flancher temporairement de quelques degrés (rien de sensationnel).

Les précipitations, sous quelle que forme qu'elles soient, seront totalement absentes des 6 prochains jours.

vendredi 20 janvier 2017 à 5h 30

On a très probablement vécu ici hier la dernière journée sans dégel de l'épisode (0.0° dans le grand abri qui surchauffe et -0.7° dans l'abri de la Vantage Pro). Cette dernière journée sans dégel était la 7ème consécutive. A Bron et Gerland, tout comme à Paris Montsouris, il n'y a toujours pas eu (et il n'y aura probablement pas prochainement) de journée sans dégel...

La masse d'air se stabilise, le froid abandonne petit à petit la montagne au profit de la plaine. Ce matin il fait ici environ 3 degrés de plus qu'hier à la même heure (environ -7° vers 800-1000 m d'altitude) mais on atteint facilement -10° dans les trous : -11.6° à Andrézieux, -10.2° au Breuil, -10.6° à Sain Bel (minis provisoires).

Aujourd'hui on devrait donc voir le mercure sortir une pointe du gel un peu de partout sur notre petit territoire, le fond de l'air reste très sec, la neige ne bougera pas d'un millimètre à l'abri du soleil (et pas d'un centimètre ailleurs).

Ce type de temps, ma foi bien agréable pour la saison, semble vouloir se poursuivre au moins 3 ou 4 jours : gel nocturne de moins en moins prononcé sur les hauteurs mais toujours aussi mordant en plaine, belle lumière en journée (à voir si dimanche on a autant de soleil ?) sous des températures positives (2 à 5° au maximum).

On n'aperçoit pas la moindre goutte ni le moindre flocon avant, au plus tôt, le milieu (la fin ?) de semaine prochaine.

jeudi 19 janvier 2017 à 7h 30

Il faut reconnaître que les médias se surpassent et se dépassent pour décrire cette vague vague de froid. C'est à qui fera le plus peur à l'autre. Et pourtant, si on regarde les chiffres, ce coup de froid ne mérite franchement pas tout ce tohu-bohu : à Lyon (Bron, Gerland) comme à Paris (Montsouris, Jussieu, porte de Vincennes,...) il n'y a pas encore eu une seule journée sans dégel en cette année 2017... autrement dit aucune température maximale journalière n'a été négative, il a donc toujours dégelé durant les après-midi... sacrée vague de froid !

Sans remonter aux temps antédiluviens (i.e avant l'invention de l'aïphone), au cours de la vraie vague de froid de février 2012 il y avait tout de même eu 7 jours sans dégel à Montsouris, 11 à Bron, on avait eu 7 jours à maximale journalière inférieure à -10° à la tour Matagrin (dont un -12.6° le 11 février), la maximale du 7 avait fait -16.6° à Pierre-sur-Haute... Ces quelques valeurs là sont encore plus froides et nombreuses que les plus petites minimales de ce janvier...

On a probablement vécu hier la plus froide journée de la fournée : -4.0° de maxi à Andrézieux ; curieusement, depuis 1947, il n'y avait eu que 4 maxis négatives lors d'un 18 janvier (on passe donc à 5). Quand on regarde ces 5 maxis négatives, on se rend compte qu'il n'y en a qu'une de plus élevée que celle d'hier (-2.7° en 1957), viennent ensuite : -4° de 1963, -4.9° de 1966 et -6.0° de 1987.

Bron n'a donc pas obtenu hier de maxi négative (+0.9°), il faut toujours remonter au 10 décembre 2013 pour y trouver un jour sans dégel (-1.7° de maxi sous une énorme inversion puisque j'avais ce jour là +11.5° ici à Violay).

Toujours hier, la maxi d'ici a fait -5.5°, la dernière aussi froide n'est pas très vieille, à peine 2 ans d'âge : -5.5° aussi le 5 février 2015. Depuis le 1er janvier 1995, on a eu ici 42 maximales strictement plus froides que celle d'hier ; le record bas(on parle toujours de maximales journalières) depuis 1995 (et très probablement depuis 1987) reste le -10° du 11 février 2012.

Actuellement les -10° sont généralisés de la plaine du Forez à au moins 1000 m d'altitude. Bien sûr dans les trous et sur les plateaux le froid est bien plus intense : -15° et même en dessous. Même Lyon Gerland affiche -6.7° de mini provisoire. Plus haut, le relatif redoux se fait déjà sentir : -8.2° de mini à Sancy1660, c'est 5 bons degrés de plus qu'hier.

Le radoucissement se poursuivra aujourd'hui au point de faire basculer, temporairement, dans le léger positif bon nombre de températures maximales sous 1500 m. L'ambiance sera agréablement lumineuse et le vent mort.

Ce soir les thermomètres rebaisseront vite, comme bien souvent lors d'une stabilisation de la masse d'air, la température stagnera voire augmentera légèrement sur les coteaux en cours de nuit.

Demain matin, on trouvera les premières inversions de ce passage froid, tablons sur du -8-10° en plaine et "seulement" -5° ici à Violay. en journée l'ambiance gagnera encore quelques calories, les températures maximales pousseront un peu plus haut au dessus du zéro (+2 à +4°) et resteront hors gel plus longtemps.

Le temps ne changera guère au cours du week-end : fortes gelées en plaine le matin, moins froid sur les reliefs (hors trous et plateaux comme toujours).

Ce type de temps, de moins en moins froid, pas forcément bien ensoleillé mais tout de même assez lumineux, semble en capacité de nous entraîner au moins jusqu'en milieu de semaine prochaine. On ne voit pas la moindre goutte ni le plus petit flocon avant, au plus tôt, jeudi ou vendredi prochain ; la relative douceur de ces prochains après-midi ne mangera pas de neige dans les envers.

mercredi 18 janvier 2017 à 7h 30

La prévision d'une température minimale est un exercice très difficile, même le tout puissant AROME, dans son tout dernier calcul initié à minuit prévoyait -11-12° ici à Violay et il n'en fait que -8-9°. A Andrézieux, la prévision était entre -7 et -8° et on a -4.5° ; -16° au Sancy et -12.4° de mesurés.

Ce matin le froid glacial est donc toujours présent, ce n'est pas une surprise ; l'ambiance pourrait être plus grise qu'hier, le vent se calmera progressivement. Ne tablons pas sur un dégel, même furtif, pour cet après-midi, il faudra encore patienter un peu.

Depuis vendredi dernier, la montagne est nettement plus froide que la plaine ; la fin du vent (donc de l'advection froide) prend effet aujourd'hui et demain matin nous assisterons à un rééquilibrage : il fera aussi froid en bas qu'en haut (environ -6 à -8°). En journée, le dégel sera un peu moins improbable qu'aujourd'hui sur les coteaux bien exposés. Entendons-nous bien sur ce terme de "dégel" : je ne suis pas en train de dire que demain soir la neige aura disparu, je dis qu'il est possible de voir une température maximale positive, demain, dans un abri météo placé sur un adret.

Vendredi matin l'inversion sera effective : la plaine grelottera plus que les hauteurs, les minimales seront en nette hausse en montagne tandis qu'elles pourraient stagner entre -5 et -8° en plaine. Pas plus de vent que de précipitations. Cette fois-ci, soleil aidant, les températures maximales sortiront toutes du gel sous 1200-1500 m d'altitude.

Un temps sec et calme semble se dessiner pour la suite (jusqu'en milieu voire fin de semaine prochaine ?), nous renouerions avec nos tenaces hautes pressions si caractéristiques de cet hiver. Le temps serait alors assez vite cerné : froidure nocturne en plaine avec gelées (parfois fortes) quotidiennes, douceur ensoleillée sur les reliefs. La pluie n'est pas pour demain.

mardi 17 janvier 2017 à 7h 30

Une belle journée glaciale est en approche. Ce matin le thermomètre indique -8.4° ou -9.2° selon qu'il se situe respectivement dans l'abri 7714 ou dans le grand abri (qui rayonne trop, aussi bien sous le solaire que le tellurique). Le vent de nord-est ne se ressent pas trop ici mais il s'entend et ses rafales n'arrangent évidemment rien au froid ambiant.

Cet après-midi, les zones au vent conserveront des températures largement négatives (de -3 à -5°) tandis que celles situées sur des coteaux protégés verront peut-être un thermomètre positif en dessous de 800 m. Le soleil devrait s'imposer.

Demain matin il fera probablement un peu plus froid et ce pourrait être, en montagne, la matinée la plus glaciale de la semaine ; du -10° est envisageable par ici. La journée se déroulera comme aujourd'ui, toujours balayée par ce grand vent de nord-est.

Jeudi l'ambiance de l'après-midi s'adoucira un peu en montagne. Le vent tombera. Pas de précipitations.

Vendredi matin ce sera au tour de la plaine de grelotter sous de très basses températures (au voisinage de -10°) tandis que les reliefs (hors plateaux et trous comme d'habitude) bénéficieront de quelques degrés supplémentaires.

Nous irons jusqu'à lundi sous cette ambiance redevenue modérément froide (mais glaciale en plaine les matins), le risque de pluie ou neige est quasiment inexistant.

Ce lundi pourrait marquer le début d'une nouvelle période météorologique possiblement dominée par une tendance à la douceur humide.

lundi 16 janvier 2017 à 6h 30

La zone perturbée descendue du nord hier soir ne nous a pas touché ici, nous conservons un air relativement froid (-4.2° actuellement, toujours davantage que prévu) et sec. Signe de ce redoux (très provisoire) à l'ouest : la station à 1660 m dans le Sancy affiche seulement -2° ce matin.

Nous gardons ce matin le fort différentiel thermique entre nos petites hauteurs (froides) et la plaine (il ne gèle pas à Anse ni à Lyon) signe d'une atmosphère toujours pas stabilisée. L'ambiance demeurera froide tout au long de la journée, le dégel ici à Violay n'est pas pour aujourd'hui ni pour demain. Les nuages auront le monopole aérien mais quelques trouées ensoleillées sont probables.

D'une manière générale, en montagne, il fera de plus en plus froid le matin jusque vers jeudi ; nous verrons sans doute des -8 à -10° entre mercredi et jeudi. En contrepartie, les journées ne devraient pas enregistrer de froids extrêmes : ici vers 800-1000 m d'altitude, les plus petites maximales tourneront autour de -3 à -5° selon les expositions et ensoleillement.

Prévoyons dès jeudi matin (arrêt du courant d'air et donc stabilisation de la masse d'air) un froid matinal intense en plaine, nous reverrons probablement, en fin de semaine, de belles inversions thermiques au lever du jour entre une plaine glaciale et une montagne radoucie.

On ne voit ni ne devine pas de précipitation durant la semaine à venir.

dimanche 15 janvier 2017 à 8h 30

La neige a fait ce qu'elle devait faire : le piquet mesure 50 cm de haut et il en sort encore à peu près la moitié (5 graduations de 5cm chacune). Il faudra faire quelques autres mesures pour éviter la surestimation due aux accumulations, mais on doit pouvoir estimer à vu d'oeil la couche à 15-20 cm d'épaisseur, peut-être plus proche de 20 que de 15.

à 10h15 : 20 cm au sol, ce sera la mesure officielle.

Aujourd'hui les flocons ne seront qu'anecdotiques, ils pourront encore voleter de ci de là à tout instant de la journée mais n'augmenteront pas sensiblement l'épaisseur. L'ambiance est toujours froide, sans plus (-3.5° actuellement, je pensais qu'il allait faire un peu moins). En seconde partie de journée, une grande zone neigeuse (interface entre un tiers ouest de la France radouci et l'autre partie encore très froide) descendra du nord ; cette poche de neige ne devrait pas nous concerner, elle sévira plutôt sur le Puy de Dôme et le centre du Massif Central. Les monts du Forez pourraient recevoir quelques flocons collatéraux.

Évidemment, on ne compte pas aujourd'hui sur le dégel ; le thermomètre ne montera pas au dessus de -2 à -3° ici à Violay.

Demain lundi nous retrouverons à peu près les mêmes conditions qu'aujourd'hui : les rares flocons deviendront rarissimes, le vent poursuivra sa rotation et se retrouvera orienté au nord nord-est en fin de journée. Côté thermomètre, on doit s'attendre à une baisse sensible au lever du jour (entre -6 et -8° ici à Violay). La journée ne sera pas encore trop glaciale mais n'apportera toujours pas le dégel (-2 à -3° au meilleur de la journée).

Mardi matin on ne sera pas loin de -10° sous un vent de nord-est assez vigoureux. Le ciel pourrait se trouer d'éclaircies en journée ; soleil ou pas soleil, l'ambiance demeurera très froide l'après-midi (maxis de l'ordre de -3 à -5° ici à 800-1000 m d'altitude).

Jeudi, vendredi, samedi le vent sera mort. Les nuits et matinées ne se réchaufferont pas (au contraire en plaine) mais les journées, soleil probable aidant, seront possiblement moins glaciales sur les coteaux. Pas de précipitations a priori.

samedi 14 janvier 2017 à 8h 30

L'ambiance a tout d'hivernale depuis hier : du gel permanent (-2.5° actuellement), un vent plein de bourrasques et des averses de neiges appuyées. L'épaisseur de la couche au sol est bien difficile à appréhender d'un coup d'oeil car le vent chahute bien... disons entre 5 et 10 cm, j'irai mesurer en un lieu vaguement protégé plus tard.

Aujourd'hui le temps restera gris et il ne faut pas espérer voir le mercure sortir la tête du gel, nous conserverons cette température stable entre -2 et -3°. Le vent, toujours décidé, gagnera quelques degrés angulaires vers le nord.

La pause avant la pose.

En ce qui concerne la neige, nous ne devrions pas avoir de chute conséquente avant cette fin d'après-midi ou ce soir, certes quelques flocons pourront toujours tomber mais rien de bien significatif. On prévoit en revanche une probable bouffée neigeuse (toujours accompagnée de vent) en fin d'après-midi ou début de soirée qui pourrait poser quelques centimètres supplémentaires histoire de bien préparer les pistes de luge pour demain dimanche.

Demain matin le tableau sera similaire à l'actuel : flocons, vent, probablement 10 à 15 cm de neige au sol rudement malmenée (donc congères de l'ordre de 50-70 cm) et quelques petits degrés de chaleur en moins (environ -5° ici à Violay). Le réchauffement (si on peut le nommer comme ça) diurne ne fera certes pas retrouver du positif au mercure et quelques averses de neige sont encore probables en journée (plutôt le soir).

Lundi le thermomètre aura abandonné 1 ou 2 degrés de plus, les floconnades deviendraient faibles et disparates, le ciel aura beaucoup de mal à nous offrir autre chose que du gris et le vent d'abdiquera pas.

Mardi et mercredi ressembleront à lundi avec possiblement un cran de froid en plus. Pas de neige a priori.

On peut compter sur un essoufflement du vent à compter de jeudi, l'ambiance se radoucirait très relativement sur les hauteurs mais le grand froid tomberait sur la plaine...

vendredi 13 janvier 2017 à 5h 30

Allez, on est parti pour de nombreux jours froids puis très froids puis glaciaux... après tout on est en janvier et s'il doit faire froid cet hiver, autant que ce soit à présent.

Hier soir le vent du midi a poussé la température jusqu'à 7.5° en soirée vers 22h puis le front froid est arrivé en seconde partie de nuit et il fait actuellement -0.3°.

Nous sommes passés dans le gel cette nuit ici à Violay et risquons fort de ne pas voir de mercure au dessus de 0° avant... pfiou... au plus tôt 7 jours.

Aujourd'hui, demain samedi, après-demain dimanche et pourquoi pas aussi lundi, les chutes de neige ne seront jamais bien loin, elles ne devraient pas être fortes mais leur persistance sur ces 3 ou 4 journées associée à un grand froid (surtout en montagne) feront petit à petit augmenter l'épaisseur de la couche. Ici à Violay et plus généralement vers 800 m d'altitude, une épaisseur de l'ordre de la quinzaine ou vingtaine de centimètres est envisageable d'ici lundi soir. Le vent ajoutera son grain de sable à l'équation froide, il devrait être particulièrement piquant jusqu'à... mercredi ? et former les sempiternelles congères.

D'ici dimanche prochain, les températures de nos petits monts, qui iront en se refroidissant, varieront entre -3° et -7° la nuit et -1 à -4° en journée et ceci vers 700-800 m d'altitude.

A partir de mercredi ou jeudi, on assistera possiblement à la chute du vent. Cet arrêt de la soufflerie provoquera alors des températures nocturnes dans nos bas fonds, plaines et vallées particulièrement basses, surtout si l'épaisseur de neige y est conséquente. Il ne serait pas étonnant de mesurer des -15° en des lieux naturellement farouches : la plaine de Meys, la Valette, les plateaux de St Symphorien sur Coise, la Gardonnanche, Arthun... que des coins agréables...

Bon on n'y est pas encore, les 3 ou 4 prochains jours nous permettront une certaine acclimatation.

jeudi 12 janvier 2017 à 7h 30

On conserve une relative douceur aujourd'hui puis on bascule dans le froid la nuit prochaine.

Aujourd'hui nous conserverons des températures douces et des nuages mais ceux-ci ne devraient plus rien nous lâcher. En soirée un grand vent se lèvera sur les hauteurs annonçant le changement de temps ; quelques gouttes tomberont à l'avant du front froid puis celles-ci se transformeront rapidement en neige au dessus de 400-500 m d'altitude dès les premières heures de vendredi.

Ces précipitations nocturnes ne devraient pas engendrer d'importantes couches de neige mais elles devraient rendre le paysage de nouveau blanc sur les reliefs dépassant 400-500 m au lever du jour.

Vendredi en journée, plutôt l'après-midi d'ailleurs, de nouvelles faibles mais tenaces floconnades descendront encore plus bas en plaine, la ville de Lyon sera probablement "impactée".

Samedi, dimanche et lundi l'ambiance deviendra glaciale, essentiellement en montagne où des températures maximales de l'ordre de -10° sont entrevues vers 1500 m. Les chutes de neige (jusqu'en fond de plaine) ne seraient jamais très fortes mais fréquentes.

Lundi soir, une épaisseur de l'ordre de 20 cm est envisageable ici à Violay et bien ailleurs à cette altitude.

A partir de lundi ou mardi, le courant d'air devrait se continentaliser, la température dans l'atmosphère tendra à s'homogénéiser : le temps glacial ne sera donc plus réservé aux reliefs mais à toute la colonne d'air. Il est encore trop tôt pour essayer d'avancer quelques chiffres thermométriques "précis", tout dépendra de l'épaisseur et de l'étendue de la couche de neige au sol ; cependant, on peut tout de même prévoir des thermomètres aux alentours de -10 à -15° en milieu de semaine prochaine.

mercredi 11 janvier 2017 à 8h

On garde aujourd'hui et demain des températures à peine froides ou très fraîches, quelques flocons sont encore attendus ce matin puis ceux-ci se liquéfieront en cours d'après-midi.

Demain rejouera la même partition qu'aujourd'hui : fraîcheur matinale puis après-midi relativement tiède entrecoupé de possibles gouttes.

Dans la nuit de jeudi à vendredi de l'air beaucoup plus froid nous recouvrira, les thermomètres perdront entre 5 et 7° et une bouffée neigeuse n'est pas improbable.

Vendredi le froid prendra ses quartiers, le vent alors d'ouest jeudi aura pivoté au nord-ouest. Il ne dégèlera pas de la journée au dessus de 500 à 800 m.

Il ne faut pas compter voir une température positive au dessus de 300 à 400 m entre samedi et lundi : le vent (orienté nord) ne nous apportera que du gros froid et des flocons. Les chutes de neige ne seront probablement jamais bien intenses, mais elles finiront sans doute par cumuler entre 10 et 20 cm, ici à Violay, lors de ces trois dernières journées. Minimales de l'ordre de -5 à -7° et maximales entre -3 et -5°.

Passé lundi, le vent pourrait s'orienter au nord-est aidé en cela par un anticyclone scandinave associé à une dépression méditerranéenne. L'ambiance deviendra alors glaciale à tous les niveaux. Gagnerons-nous un air plus sec ou verrons-nous des flocons par retours d'est ?

mardi 10 janvier 2017 à 7h

Il neige ici et les flocons tiennent sur ce sol froid malgré une température de l'air positive (0.7°). Attention car sous la neige il doit il y avoir une petite pellicule de glace, prudence donc aux endroits froids qui n'ont pas vu le soleil depuis mi novembre.

Comme je le pressentais, cette neige est descendue très bas en altitude, d'après quelques témoignages rapidement glanés, il neige à Lyon (où il fait la même température qu'ici à quelques dixièmes près) et les flocons arrivent à griser l'herbe.

Schématiquement, nous subirons un petit froid ou une grande fraîcheur jusqu'à jeudi puis, à partir de vendredi, le froid s'accentuera franchement apportant avec lui pas mal de flocons jusqu'en plaine. Une période de grand froid (plus sec ?) semble se dessiner pour la semaine prochaine (toute la semaine prochaine ?) mais cette dernière hypothèse demande encore confirmation.

Aujourd'hui la neige stoppera en cours de matinée, et n'augmentera réellement sa couche qu'au dessus de 900 à 1000 m. En cours ou fin d'après-midi, de nouvelles chutes pourraient se produire sous une température plus froide, on verra donc tomber les flocons jusque vers 300-400 m d'altitude.

Demain mercredi, après une matinée juste froide, la température remontera franchement en montagne sur le soir. La limite pluie neige fera de même et dépassera nos plus hauts sommets ligériens.

Jeudi sera la dernière journée à peu près tiède (vent de ouest ou nord-ouest bien rafraîchissant tout de même) avant le froid durable. Pas ou peu de précipitations, neige qu'au dessus de 1300-1400 m.

C'est dans la nuit de jeudi à vendredi que le temps va changer.

Vendredi matin le gros froid prendra ses quartiers en montagne apportant quelques flocons de plus en plus bas au fil des heures. Durant l'après-midi ou soirée, les chutes de neige (a priori faibles) pourront se produire jusqu'à Lyon.

Ensuite, de samedi à lundi, le froid deviendra glacial en montagne et le vent de nord n'arrangera rien. Prévoyons de la neige à toutes altitudes et à peu près à tout moment de la journée. Même si ces abats ne sont pas très débitants, ils finiront par former une couche non négligeable d'ici la fin du week-end (15-25 cm ici à Violay ?).

L'ambiance ne se radoucirait pas (au contraire) durant la seconde moitié de semaine prochaine, le ciel pourrait redevenir plus sec.

lundi 9 janvier 2017 à 7h 30

La semaine en route ne nous apportera que du froid, d'abord modéré puis possiblement renforcé en toute fin de période.

Ce matin les thermomètres sont tous négatifs : environ -3 à -4° sur nos petits monts vers 800 m, juste 0° sur Lyon, -3 à -4° dans les vallées lyonnaises et entre 0 et -1° en plaine du Forez probablement couverte par une nappe de stratus.

Ce soir quelques flocons avant-gardistes volèteront de ci de là, ils ne devraient pas arriver à faire ni couche ni même pellicule.

Demain mardi on surveillera l'arrivée d'une zone perturbée de bonne ampleur. Les modèles météo ne voient que de la pluie sous 600 à 800 m, mais personnellement je reste prudent : ces chutes de neige pourraient bien plonger plus bas à savoir entre 300 et 400 m en toute fin de nuit ou début de matinée.

Ici à Violay nous devrions tout voir passer en neige et celle-ci tiendra au sol évidemment. Attendons-nous à une couche de l'ordre de 5 ou peut-être 10 cm d'ici mercredi matin. Les montagnes à l'ouest du fleuve verront 10 à 20 cm se poser au dessus de 1000-1100 m.

Mercredi matin le petit froid sera suffisant pour autoriser le flocon jusqu'à 300 ou 500 m, l'ambiance s'échauffera ensuite en montagne en seconde partie de journée.

La relative douceur de la nuit de mercredi à jeudi ne sera perçue que sur les hauteurs et la limite pluie-neige remontera au voisinage de 1300 m (il ne devrait plus tomber grand chose).

Jeudi la température s'effondrera de nouveau et la goutte du matin à 1000 m se changera en flocon avant la nuit. Le vent tournera à l'ouest annonçant, pour la montagne, le gros froid neigeux.

Les reliefs recevront froid et neige de vendredi à lundi, le vent de nord-ouest y entretiendra une ambiance glaciale et la neige finira par s'accumuler. A suivre...

dimanche 8 janvier 2017 à 8h 50

Plus de doute, l'hiver est bien là et ne compte pas démissionner tout de suite.

Ce matin l'ambiance est "à la neige" : le ciel ne montre pas la moindre défaillance dans le gris, le thermomètre se place assez franchement sous 0° (-2.3° actuellement), la petite neige de mercredi soir n'a pas bougé d'un millimètre à l'ombre et quelques flocons sont tombés nuitamment (ils sont encore visibles, pétrifiés, sur le carrelage extérieur).

Si vous attendiez quelque chose aujourd'hui, abandonnez tout de suite ; il ne se passera rien : pas d'éclaircie, pas de réchauffement, pas de pluie, pas de neige (où alors 3 flocons au m²).

On peut envisager un peu moins de gris pour demain lundi : températures sans grands changements, très rares flocons ou bruines floconneuses sur le matin mais ciel possiblement plus contrasté en fin d'après-midi.

C'est sur mardi qu'il faut porter l'attention.

Mardi très matin, avant la mise en lumière, une perturbation nous accostera par le nord-ouest. Elle pourrait même arriver dans la nuit de lundi à mardi mais le fort des troupes semble programmé pour passer en cours de matinée. Prenons garde à cette onde précipitante car même s'il ne fait pas froid en altitude (isotherme 0° prévu au plus haut vers 1300 m), celle-ci pourrait bien profiter de son horaire d'arrivée (début de matinée, air froid dans les premières centaines de mètres) pour pousser ses flocons jusqu'en plaine. La tendance sera au refroidissement au fil des heures de la matinée, par ici à Violay, attendons-nous à une couche d'au moins 5 cm (à affiner prochainement). Les monts de l'ouest-Loire devraient enfin recevoir une épaisseur digne de leur rang (mini 10 cm au dessus de 1000-1100 m). L'affaire se close en fin d'après-midi, ou même avant.

Mercredi le froid sera revenu chez tout le monde, quelques floconnades résiduelles pourront se produire jusqu'au fond des terres.

Seule la montagne détectera le redoux relatif entre mercredi soir et jeudi midi. Dès jeudi soir le vent pourrait tourner à l'ouest au nord-ouest annonçant le début d'une période froide et humide.

On aura le temps de gloser sur le prochain week-end, la probabilité de le voir froid et neigeux se renforce de jour en jour.

samedi 7 janvier 2017 à 8h 30

Le froid est glacial ce matin... en plaine. Andrézieux est descendu sous -10° (-10.2° de minimale nocturne), il faut remonter à la vague de froid de février 2012 pour y trouver une température plus faible !

Les reliefs sortent tout doucement de ce grand froid, il fait actuellement environ -6° ici à Violay et le presque sommet du Sancy s'approche de 0 avec -1.2° à l'instant.

Aujourd'hui le soleil brillera sans partage, les nuages n'arriveront, par le nord, qu'en toute fin d'après-midi ou début de soirée.

En cours de nuit prochaine, de petites floconnades remettront un coup de pinceau au paysage. Demain matin l'ambiance devrait être grisounette, elle le restera tout au long de ce dimanche où les faibles floconnades s'attarderont principalement sur les reliefs.

Lundi les flocons disparaîtront, le ciel pourrait demeurer gris dans une ambiance froide.

De l'agitation pour mardi.

Mardi une zone pluvio-neigeuse nous abordera par le nord-ouest dès ou même avant le lever du jour. La limite pluie neige, située probablement vers 1000 m en tout début d'épisode, s'abaisserait rapidement de plusieurs centaines de mètres. On est en droit d'attendre un bon épisode neigeux sur les monts du Forez, épisode qui pourrait poser une vingtaine de centimètres de neige naturelle sur les pistes de ski déjà bien préparées (neige artificielle sur un sol très froid) de Chalmazel.

Mercredi le gros des précipitations sera passé, quelques vagues résidus floconneux sont envisageables à toutes altitudes.

Le redoux relatif de jeudi ne devra pas nous inciter à regarder vers le printemps car dès vendredi le bon froid pourrait regagner la montagne et y apporter, durant le week-end, de nouveaux centimètres de neige.

 

vendredi 6 janvier 2017 à 5h 30

L'hiver est bien là et il ne semble pas vouloir lâcher prise de sitôt.

Le ciel bien encombré d'hier s'est déchiré cette nuit et le froid mord celui qui sort (-7.7° actuellement ici à Violay, il y a bien longtemps qu'on n'avait pas eu aussi froid... presque  4 ans en fait... fin février 2013).

Aujourd'hui et demain le soleil ne sera pas avare, sauf peut-être sur le bas lyonnais où les brouillards semblent indéboulonnables depuis fin novembre.

Quelques flocons pourront descendre sur dimanche ; cette fois encore, ils ne seront (ou plutôt seraient) pas très nombreux et peineront à reblanchir le paysage.

Fraîcheur sèche pour lundi puis un épisode pluvio-neigeux possiblement plus costaud que ses prédécesseurs semble programmé pour mardi.

Le radoucissement (intensité à régler) de jeudi serait sans lendemain car le froid (le grand froid ?) humide est bien capable de s'approprier la fin de semaine prochaine. On devrait enfin pouvoir skier à Chalmazel le prochain week-end (on parle du week du 14-15 janvier) ; skier, et en plus sur de la neige naturelle !

jeudi 5 janvier 2017 à 7h 30 :

Le décor est tout de suite plus hivernal avec 2 cm de neige. Les flocons d'hier soir n'ont pas été très abondants, mais on s'y attendait. L'ambiance d'aujourd'hui restera grise et très froide, le thermomètre ne passera pas le dégel au dessus de 400-500 m environ et la Bise maintiendra son rythme. On pourrait encore voir 2 floconnets, mais l'essentiel de la "chute" s'est produite. On assistera à une remontée en flèche de la pression atmosphérique, elle passera de 1027 hPa (valeur actuelle) à 1035 hPa ce soir vers minuit.

Demain vendredi nous pourrions revoir le soleil, il sera probablement trop affaibli pour nous sortir du dégel. Pas de précipitations.

Samedi matin quelques thermomètres pourraient fleureter avec -10°. Le baromètre tiendra la barre des 1035 hPa, toujours pas de précipitations.

Dimanche se déroulera sur le même schéma que la veille : très froid (surtout en plaine, moins en montagne) le matin puis températures maximales pas très éloignées de 0°.

Lundi maintiendra la pression toujours au voisinage de 1035 hPa et la température négative la nuit.

Mardi on assisterait à un dégonflage atmosphérique, une zone perturbée pourrait alors nous toucher apportant des pluies ou neiges relativement significatives.

mercredi 4 janvier 2017 à 7h 30 :

Le thermomètre a bien chuté, sur les hauteurs et le proche avenir ne montre pas de réel retour aux conditions météo douces.

Aujourd'hui notre beau ciel bleu ne gardera pas sa couleur jusqu'en fin de journée, il se couvrira par le nord en cours d'après-midi puis finira puis lâcher quelques flocons en début de soirée et/ou nuit suivante. Cette petite neige ne se fera pas prier pour tenir au sol et ce à toutes altitudes.

Demain matin l'ambiance sera glaciale dans nos campagnes, la pellicule neigeuse pourrait culminer à 2 ou 4 cm sur nos hauteurs d'entre Rhône et Loire. Même si la couche est insignifiante, il faudra terriblement se méfier sur les routes. Demain toujours, la très relative faiblesse barométrique (on devrait passer dans un creux à 1025-1027 hPa aujourd'hui) sera oubliée : le mercure devrait de nouveau toucher 1035 hPa en fin de soirée. Le soleil revenu ne fera pas fondre les trois flocons au sol et ne sera pas capable de nous assurer ne serait-ce qu'un instant de température positive l'après-midi ; on remarquera aussi la Bise qui soufflera de manière sensible.

Vendredi le temps ne changera pas : froid du matin au soir, Bise mais ciel lumineux.

De samedi à dimanche, les plaines et vallées garderont de fortes voire très fortes gelées nocturnes mais l'ambiance s'adoucirait un peu en journée ; globalement, les températures seraient toujours bien inférieures aux normes en plaine et assez conformes à la saison en montagne.

Mis à part les quelques flocons entrevus pour ce soir, ce sera régime sec de chez sec jusqu'à au moins dimanche ou lundi prochains. On devine vaguement un possible changement de temps (très provisoire ?) aux alentours du 10 janvier.

 

mardi 3 janvier 2017 à 6h 45 :

Et voilà, la douceur est terminée ! il faut avouer qu'on en a énormément profité ici sur notre promontoire... On a perdu la douceur mais il nous reste encore la lumière !

Aujourd'hui le soleil devrait reprendre les commandes et la température rester froide (pas de dégel au dessus de 700-900 m selon les expositions). Je rappelle que "pas de dégel" signifie "pas de température positive mesurée sous abri à 1.8 m du sol et en un lieu exposé au soleil". Les envers, au sol, sont évidemment gelés depuis plusieurs semaines !

Demain mercredi quelques nuages pourraient éventuellement lâcher 3 ou 4 flocons en cours de soirée ou nuit suivante, rien n'est bien certain et de toutes manières, l'éventuelle chute de neige ne serait qu'un saupoudrage à peine capable de griser le sol.

Jeudi devrait être la journée la plus froide de la semaine, la pression (déjà haute à 1030 hPa mercredi) montera en flèche jusqu'à atteindre ou dépasser 1035 hPa en soirée. La Bise deviendra plus que sensible accentuant le froid.

Redoux relatif entre vendredi et samedi sous des pressions atmosphériques aux alentours de 1035 hPa. Le beau temps est donc hautement probable sur les hauteurs pour cette fin de semaine, les plaines subiront de très sévères gelées (possiblement aux alentours de -10°).

On ne voit pas la fin de ces hautes pressions, il ne faut probablement pas attendre de précipitation significative (disons plus de 3 ou 5 mm) avant, au plus tôt, la seconde décade de janvier et peut-être même la seconde quinzaine.

dimanche 1er janvier 2017 à 9h 15 :

Ce matin seuls les humains ont tourné une page, la météo elle s'en tient à ce qu'elle a su admirablement faire en cette fin d'année 2016 : froid et brouillards en plaine, douceur et soleil sur les bosses. Ce matin donc on retrouve des inversions de l'ordre de 8-10° entre par exemple Violay (mini +1.4°) et Arthun (mini -8.1°) ; le brouillard, présent depuis plusieurs jours sur le bas Lyonnais, occupe toujours le terrain, il s'est toutefois rétracté d'une bonne centaine de mètres laissant des paysages givrés (voir par exemple la webcam de St Vérand).

On peut toujours compter aujourd'hui sur le soleil au dessus de 400-500 m d'altitude, les bas fonds ne sortiront toujours pas du gel tandis que nous aurons de nouveau des maximales de l'ordre de 6 à 8° dans la tranche 700-1000 m.

Demain lundi le temps se refroidira enfin sur les hauteurs. Le ciel devrait progressivement s'encombrer de nuages et quelques rares flocons (qui ne se feront pas prier pour tenir sur ces sols froids) sont envisagés entre la soirée et la matinée de mardi. Les températures maximales des reliefs baisseront de 5 bons degrés vis-à-vis de celles d'aujourd'hui, il pourrait ne pas dégeler au dessus de 800-1000 m d'altitude.

Mardi matin l'ambiance aura finalement tourné à l'hiver, les petites floconnades auront probablement grisé le décor. Le soleil, porté disparu la veille, devrait rapidement revenir se rappeler à nos bons souvenirs. Ambiance froide tout au long de la journée, pas de dégel au dessus de 700-900 m mis à part peut être sur les coteaux bien exposés au soleil.

Mercredi : beau et froid en journée, possible arrivée de nuages en fin d'après-midi.

Jeudi : toujours froid avec possiblement 2 ou 3 flocons.