PRECISIONS SUR LES MESURES

Retour à conseil d'installation

 

LE MATERIEL DE MESURE.

Deux thermomètres (agrées Météo France et étalonnés) sont placés à l'intérieur d'un abri normalisé, situé sur un emplacement herbeux.

Les thermomètres sont à environ 1.5 m du sol, l'un mesure la température minimale, l'autre la maximale.

L'abri est lui même placé suffisamment loin de tout obstacle : bâtiment, mur, surface goudronnée

Le pluviomètre est destiné à mesuré la hauteur d'eau de pluie (précision 0.1 mm). Si la précipitation est solide (neige, glace, grésil) alors celle ci est fondue pour donner une hauteur d'eau. Depuis peu (juillet 1996), la rosée est considérée comme une précipitation.

Vente des thermomètres et du pluviomètre agrées Météo France chez "PRECIS MECANIQUE BP76 95873 BEZONS"

 

LES UNITES DE TEMPS.

Le temps utilisé en Météorologie est le Temps Universel Coordonné (le T.U.C ou, en anglais, U.T.C). Ce temps est un "mélange" de temps solaire et temps atomique.

En France, le temps mesuré par nos montres et horloges est le Temps Légal français.

En France métropolitaine, on obtient le temps U.T.C en ôtant une heure au temps légal en "hiver", en en ôtant deux durant "l'heure d'été".

Les principales unités de temps utilisées en météorologie sont :

La journée, de durée 24 heures, qui ne coïncide pas avec la journée légale (Cf LES MESURES).

La première décade s'étend de la première journée du mois à la 10ème, la seconde va du 11 au 20 et la dernière se termine avec le mois.

Le mois qui ne coïncide pas avec le mois légal (Cf LES MESURES).

L'année qui ne coïncide pas avec l'année légale (Cf LES MESURES).

Enfin, pour définir les valeurs normales d'un paramètre, on calcule sa moyenne sur 30 années. On parle des normales 1951/ 1980, actuellement nous utilisons les normales 1961/1990 et bientôt les 1971/2000.

 

LES MESURES.

Mesures de température et précipitation.

Comme indiqué ci-dessus, même si leur durée est identique, la journée météorologique diffère sensiblement de la journée légale.

En fait, la journée météo (et donc la décade, le mois, l'année et même la normale) est fonction du paramètre que l'on mesure.

Ainsi :

Il est donc tout à fait possible que "la TX de dimanche 14 mars" ait eu lieu lundi 15 mars entre 0h 00 et 6h 00 U.T.C.

L'année TX (ou RR) débute le 1er janvier à 6h 00 U.T.C. et se termine un an plus tard.

L'année TN débute le 31 décembre à 18h 00 U.T.C. et se termine un an plus tard.

 

Observation des phénomènes.

Les phénomènes les plus courants sont :

Pour ces trois phénomènes (et pour les autres non-cités), la journée est la même que celle de TX et RR.

Les tableaux ci-dessous résument les précédentes lignes.

 

 

 

LES MOYENNES et CUMULS.

Une moyenne est relative à un paramètre (température, hauteur d'eau, jours de gel...) et à une période ( 2 jours, 3 jours, plus fréquemment 1 mois, 1 an...). Voici quelques exemples en prenant le mois comme période :

 

LES RECORDS.

Un record est relatif à un paramètre et à une période. Attention, lorsqu'on parle d'un record, il convient de préciser s'il s'agit du record haut ou du record bas ; autant en température qu'en précipitation.

Les records absolus : couvrent la période entre le présent et l'ouverture de la station. Exemples pour la station de St Etienne Bouthéon :  

Les records relatifs sont associés à une période fixée (décadaire, mensuelle, annuelle, décennale, trentenaire, séculaire...). Par exemple :